Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

RGPD : Google va faire appel de l'amende inédite infligée par la Cnil
Le géant de la recherche compte saisir le Conseil d'État

Le , par Coriolan

223PARTAGES

13  0 
Google a fait savoir mercredi qu’il va faire appel de l’amende de 50 millions d'euros infligée en France par la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) pour mésinformation de ses utilisateurs sur l’utilisation de leurs données personnelles.


« Nous avons travaillé dur pour mettre au point un processus de consentement conforme au RGPD pour les publicités personnalisées aussi transparent et simple que possible », a dit un porte-parole de la filiale du groupe Alphabet.

« Nous sommes aussi inquiets de l’impact de cette décision pour les éditeurs, les créateurs de contenus originaux et les entreprises technologiques en Europe et ailleurs. Pour toutes ces raisons, nous avons maintenant décidé de faire appel. »

Pour ces raisons, le géant de la recherche compte saisir le Conseil d’État. Pour rappel, une plainte à l’encontre de Google a été déposée par la Quadrature du Net et None Of Your Business (NOYB) dès l’entrée en vigueur du RGPD.

Après la sanction de lundi, le gendarme français est devenu le premier régulateur européen à sanctionner un géant du net américain dans le cadre du RGPD. L’amende infligée constitue aussi un record, mais reste insuffisante pour certains qui estiment que les GAFAM doivent être sanctionnés à coût de milliards au vu de leurs bénéfices énormes. À titre d’exemple, Google a généré 32,32 milliards de dollars durant le quatrième trimestre de 2018, soit 384,76 millions de $ par jour.

En cas d’infraction, une amende peut atteindre jusqu'à 4 % du chiffre d'affaires annuel des entreprises ne respectant pas le règlement. Toutefois, la CNIL doit veiller à ce que les amendes qui seront imposées soient « effectives, proportionnées et dissuasives ».

Source : Reuters

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Pensez-vous que cette sanction de la Cnil va pousser Google à changer ses pratiques ?

Voir aussi

Google : les données ne sont pas comme le pétrole qui est une ressource épuisable, mais comme la lumière du soleil qui se régénère quand on l'utilise
Directive Copyright : Google confirme qu'il envisage de fermer son service Google News en Europe, en réponse à la taxe sur les liens
Allemagne : des éditeurs de presse continuent l'offensive contre Google et demandent une rémunération pour chaque référencement à un article
Droit à l'oubli : un avocat de la CJUE estime que Google peut le limiter aux recherches effectuées en UE malgré les demandes de la CNIL

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de tanaka59
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 24/01/2019 à 9:18
Google fait appel ?

Je suis juge, très bien je m'arrange pour augmenter l'amende x5 x10 ?
1  0 
Avatar de byrautor
Membre averti https://www.developpez.com
Le 28/01/2019 à 10:36
Merci Google, grace à toi je trouve !
Quant à mes données personnelles il y a belle lurette qu'elles sont chez mes fournisseurs avec mes mots de passe !
0  0