Wine 4.0 : le logiciel pour faire tourner les applications Windows sur Linux et macOS est disponible
Avec le support de Direct3D 12 et Vulkan

Le , par Christian Olivier

185PARTAGES

17  0 
Si vous voulez vraiment utiliser un système d’exploitation basé sur Linux, mais qu’il y a des logiciels exclusivement Windows dont vous ne pouvez vous passer, l’une des seules solutions qu’il vous reste est probablement Wine, la couche logicielle de compatibilité grâce à laquelle il est possible d’utiliser sur un environnement Linux, FreeBSD et macOS des applications Windows.

L’équipe derrière WINE (Wine Is Not an Emulator) a récemment annoncé la disponibilité de la version 4.0 de son logiciel. Elle a confié que cette version de Wine a bénéficié de nombreuses améliorations (plus de 6000 changements). Les principales se rapportent à l’ajout de la prise en charge de Direct3D 12, de l’API Vulkan, de plusieurs contrôleurs de jeu et cartes graphiques ainsi que du High-DPI sur Android.


Parmi le lot d’améliorations qui caractérisent cette nouvelle version stable de Wine, on peut citer également les optimisations apportées au niveau de l’implémentation de Direct3D 10 et 11, au Kernel, à l’interface utilisateur et l’environnement réseau. Toutes les autres nouveautés concernant la version 4.0 de Wine sont listées avec plus de détails sur le site officiel de son éditeur.

N’oubliez pas que même si certaines applications et certains jeux fonctionnent bien avec Wine sous une distribution Linux, d’autres peuvent présenter des bogues. À moins qu’un programme spécifique à Windows ne soit essentiel pour vous, il est en général conseillé d’essayer de trouver une alternative du programme désiré sous Linux en premier lieu ou de choisir une solution Cloud.

Signalons au passage pour les adeptes de jeux vidéo qu’il existe depuis l’année dernière une solution baptisée Steam Play qui a été lancée par Steam. Cette solution est basée sur Proton, l’outil utilisé par le client Linux de Steam pour fournir la compatibilité interplateformes Windows-Linux et permettre de jouer facilement à des jeux Windows sous Linux. Proton est construit autour d’une version personnalisée de Wine et intègre d’autres bibliothèques développées en parallèle.

Wine est un logiciel libre et téléchargeable gratuitement qui peut être remplacé par une solution comme CrossOver de CodeWeavers.

Source : Wine

Et vous ?

Êtes-vous un utilisateur de Wine ? Si oui, répond-il à vos attentes ?
Quels logiciels faites-vous habituellement tourner sur Wine ?
Que pensez-vous des nouveautés de Wine 4.0 ?
Quelles sont vos attentes pour les versions à venir ?

Voir aussi

Wine 3.0 disponible, le logiciel pour faire tourner les applications Windows sur Linux et macOS vient avec Direct3D 11 et 10 et un pilote Android
WINE 2.0 est disponible en téléchargement et permet de faire tourner des applications Windows sur macOS comme Office 2013
Steam Play et sa version customisée de Wine, Proton, officialisés dans une bêta de Steam afin que les jeux Windows puissent s'exécuter sur Linux
Grâce à Proton et Steam Play, plus de 2600 jeux Windows s'exécutent déjà sans accroc sur Linux en l'espace de deux mois, le meilleur reste à venir ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de fab256
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 23/01/2019 à 10:26
Puisque Proton est construit autour d’une version personnalisée de Wine et intègre d’autres bibliothèques développées en parallèle, est-ce que Wine pourrait profiter des ces améliorations apporté par Proton et les intégrer dans une future version?
Avatar de egann538
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 23/01/2019 à 16:06
Je reconnais que Steam a fait du très bon boulot pour Linux. Je suis toujours bluffé de pouvoir jouer à des jeux comme "Thunder War" sur Debian, avec une pleine exploitation de ma carte graphique

 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web