Grâce à Proton et Steam Play, plus de 2600 jeux Windows s'exécutent déjà sans accroc sur Linux
En l'espace de deux mois, le meilleur reste à venir ?

Le , par Christian Olivier, Chroniqueur Actualités
En aout dernier, Valve a annoncé la disponibilité d’une nouvelle version de Steam Play pour Linux incluant Proton, l’outil utilisé par le client Linux de Steam pour fournir la compatibilité interplateformes Windows-Linux et permettre de jouer facilement à des jeux Windows sous Linux. Proton est construit autour d’une version personnalisée de Wine et intègre d’autres bibliothèques développées en parallèle.


Valve a conçu cet outil de compatibilité de manière à ce qu’il puisse être pris en main sans effort par n’importe quel utilisateur, avancé ou non. Il vous est même possible de pointer votre client Steam pour Linux sur Windows afin de télécharger les mises à jour requises pour vos jeux. N’importe quel utilisateur peut contribuer à l’enrichissement de la base de données listant les jeux compatibles en signalant les titres présents dans sa bibliothèque Steam qu’il a pu lui-même tester.

Proton n’en est encore qu’à ses débuts, de sorte que le soutien n’est pour l’instant pas optimal, mais il s’améliore régulièrement. Cet outil prend déjà en charge plus de 2600 jeux Windows (2671 jeux au moment où cet article est rédigé) qui se lancent parfaitement sur Linux avec le support natif de Steamworks et OpenVR ainsi que plusieurs autres qui, bien que n’étant pas sur la liste blanche, sont supportés et tournent aussi bien que sur Windows. C’est le cas par exemple de : No Man’s Sky, The Witcher 3 —Wild Hunt, Wolfenstein —The New Order, The Elder Scrolls V - Skyrim…


Proton est entièrement open source et fournit dans bien des cas des performances supérieures à Wine, selon Valve. Les implémentations de DirectX 11 et 12 dont il bénéficie sont basées sur Vulkan (DXVK et vkd3d). Il promet des performances supérieures à Wine dans les jeux multithreads. Les performances observées dans les jeux pourraient être légèrement différentes sous Windows et Linux, mais dans l’ensemble, les développeurs s’attendent à ce que ces jeux supportés fonctionnent aussi bien sous Linux que sur Windows.


Si vous êtes familier avec la création de projets open source, sachez qu’il vous est possible de créer vos propres versions locales de Proton puisque le client Linux de Steam prend en charge l’utilisation de ces versions personnalisées en lieu et place de la version intégrée pour lancer des jeux. Valve suggère par ailleurs aux développeurs qui souhaitent s’assurer que leurs jeux seront compatibles avec Steam Play de cibler nativement l’API Vulkan.

Bien entendu, l’avènement de Proton ne veut pas dire qu'il faudra forcément s'attendre à ce que chaque jeu conçu pour Windows tourne sans accroc sur Linux. Cela n’arrivera peut-être jamais. Certains jeux vidéo contenant des logiciels DRM et anti-triche agressifs ne pourront peut-être jamais être émulés de cette manière vers Linux. Toutefois, Valve continuera probablement à mettre à jour sa bibliothèque de jeux Steam Play tant que le besoin s'en fera ressentir.

Source : Protondb

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Avez-vous déjà pu tester la nouvelle version de Steam Play intégrant Proton ? Si oui, sur quels jeux ?
Steam Play et Proton pourront-ils offrir le compromis idéal aux utilisateurs de Linux qui se servent de Windows essentiellement pour les jeux ? Pourquoi, d’après vous ?

Voir aussi

Steam Play et sa version customisée de Wine, Proton, officialisés dans une bêta de Steam afin que les jeux Windows puissent s'exécuter sur Linux
Valve travaillerait en coulisses sur Steam Play, un nouvel outil de compatibilité permettant aux jeux conçus pour Windows de fonctionner sous Linux
Valve désactive l'accès aux loot box pour les gamers belges et néerlandais dans le cadre d'une mise à jour de Counter-Strike : Global Offensive
L'application Steam Link de Valve ne sera plus disponible pour iOS, Apple évoque des « conflits commerciaux » pour justifier le blocage


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
le 30/10/2018 à 8:52
Citation Envoyé par Christian Olivier Voir le message
Qu’en pensez-vous ?
Plus il y a aura de jeux compatibles avec Linux mieux ce sera.
Car pour l'instant Microsoft a un peu le monopole.
Les gros joueurs ne peuvent pas se passer de Windows et c'est dommage.

Plus il y aura de joueurs sous Linux mieux ce sera, car après les éditeurs se diront que c'est peut être une bonne idée de sortir une version Linux de leur jeu.
Il faut s'émanciper de Windows
Avatar de strato35 strato35 - Membre régulier https://www.developpez.com
le 30/10/2018 à 9:57
Citation Envoyé par Christian Olivier Voir le message
Qu’en pensez-vous ?
C'est bien que steam soit aussi impliqué là dedans, mais ça serai bien que d'autres acteurs de la distribution de jeux suivent le mouvement.

Citation Envoyé par Christian Olivier Voir le message
Steam Play et Proton pourront-ils offrir le compromis idéal aux utilisateurs de Linux qui se servent de Windows essentiellement pour les jeux ? Pourquoi, d’après vous ?
Étant utilisateur Linux n'allumant Windows que pour jouer, je peux dire comme pour ma réponse à la première question que non, c'est un compris pratique et bien venus, mais pas non plus idéal. Ma liste de jeux n'était pas présente uniquement sur Steam, (UPlay et Battle.net par exemple), sans compter les jeux absents de ces plateformes de distributions (et qui sont probablement plus nombreux que ceux que j'utilise sur Steam) et qui sont un enfer à faire tourner sous Nux, et en rajoutant le Microsoft Store à la liste ... Non, c'est bien que Steam pousse le mouvement mais pour avoir un environnement de jeux idéal et complet sur linux ce n'est malheureusement pas suffisant, il faudrait que tous les autres distributeurs et développeurs suivent le mouvement et fassent des efforts sur la compatibilité de leurs jeux sous linux, que ce soit en passant par wine/proton que par des paquets directement compatible (j'y crois moins à celle là...)

Mais bon histoire de pas passer pour un pessimiste en puissance, l'avenir n'est pas encore écrit et qui sait, peut-être qu'un jour on devra utiliser des émulateurs sous Windows pour pouvoir jouer à des jeux linux
Avatar de slowsaz slowsaz - Membre averti https://www.developpez.com
le 30/10/2018 à 10:43
Personnellement, comme je le disais il y a quelques pages, grâce à Proton et plus particulièrement DXVK, je suis passé totalement sous Linux même pour jouer.

Pour une personne ne connaissant pas l'OS et ne sachant pas se débrouiller (ou ne voulant pas mettre les mains dans la boue) il y a déjà beaucoup de jeux compatibles mais cette liste double voire triple quand on s'en donne la peine. En alternant Lutris et Steam, on se retrouve avec énormément de jeux fonctionnels, bien plus que 2600 comme annoncés dans la news et c'est ce que je fais depuis la sortie de Steam Play. L'intégration du projet DXVK dans l'entreprise Valve a donné un gros coup de boost à la compatibilité Windows/Linux de manière générale.

L'évolution du projet global est vraiment impressionnante et je ne doute pas que d'ici quelques mois nous passions à une compatibilité plus performante et touchant énormément de jeux (et de logiciels d'une manière générale). J'ai hâte de voir jusqu'où cela se développera et le potentiel impact sur les utilisateurs à moyen/long terme.
Avatar de Steinvikel Steinvikel - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 30/10/2018 à 17:39
Qu’en pensez-vous ?
Je ne peux que me réjouir de constater que la majorité du code de Proton est sous licence GNU GPL v2 et v2.1 (lien github), on peut ainsi rectifier l'article où open-source est ici employé en langage courant, par "sous licence libre". =D

Steam Play et Proton pourront-ils offrir le compromis idéal aux utilisateurs de Linux qui se servent de Windows essentiellement pour les jeux ? Pourquoi, d’après vous ?
Pas aujourd'hui, ni demain, trop d'incompatibilités sur les blob propriétaires tel que driver et DRM.
Certains développeur préférant utiliser une API multi plateforme tel que Vulkan, qui permet de perf raisonnable chez tout le monde sans optimisation plutôt que développez avec 3 API pour 3 plateformes différentes (Apple, Windows, Linux). Un mouvement en entrainant un autre, Vulkan (et OpenCL, OpenGL...) fonctionnant nativement partout aujourd'hui (corrigez-moi si je me trompe), cela agrandit les bibliothèques de chaque plateforme, dont Linux qui a de belles promesses, car la moins vérouillé. Certains acteurs hésitaient à développer pour Linux, et ont maintenant franchit le pas... en entrainant d'autres à faire de même. C'est ainsi que, lentement mais sûrement, la transition Windows --> Linux s'opère, à travers un cercle vertueux que Valve à de nouveau alimenté.

NB: Si Linux à fait de très grand progrès pour les support vidéo (merci AMD et d'autres), le coté sonore est toujours (mais moins) problématique pour les ingé-son, home-studistes... qui dépendent de fonctionnalité de serveur de son mieux abouti, des driver plus spécifiques, etc. Espérons que l'apport d'acteurs et d’engouement que réveille proton boostera également cette lacune coté son.

Citation Envoyé par strato35 Voir le message
C'est bien que steam soit aussi impliqué là dedans, mais ça serai bien que d'autres acteurs de la distribution de jeux suivent le mouvement.
C'est justement ce qu'il y a de génial avec cette new : elle suscite un réel engouement de la par de Mr tout-le-monde en mettant en avant que la ludothèque Linux, qui est maintenant raisonnable (potentiellement), éveillant également l'intérêt des éditeurs et développeurs (c'est pas un ras de marrée, mais tout de même, il est là).

Citation Envoyé par strato35 Voir le message
Mais bon histoire de pas passer pour un pessimiste en puissance, l'avenir n'est pas encore écrit et qui sait, peut-être qu'un jour on devra utiliser des émulateurs sous Windows pour pouvoir jouer à des jeux linux
On y est déjà ! ...on utilise DOS Box pour faire tourner du Windows sur du Windows. x)
...et avec WSL dans Win10 certains tentent de faire tourner des jeux, bien que seuls le fonctionnement en ligne de commandes soit garanti.
Avatar de kilroyFR kilroyFR - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 30/10/2018 à 23:58
A quelques details de FPS pres, le resultat est bluffant. Je ne pensais pas qu'ils arriveraient a un tel resultat.
Ca promet si on peut desormais se passer de windows (et de sa licence) pour les jeux, on ne peut pas rever mieux.
Avatar de epimannn epimannn - Membre habitué https://www.developpez.com
le 31/10/2018 à 8:11
Je suis pas entièrement passé à linux ( j'ai encore des logiciels 100% windows et je peux pas faire autrement ), mais pour une utilisation basique et gamer, Linux ( openSuse ) me permet de faire tout ce que je veux presque aussi confortablement que sous windows (certaines choses sont encore laborieuses sous Linux ).

C'est surtout la compatibilité qui est génante à cause des DRM foireux, par exemple pas de puyopuyo sous linux à cause de denuvo, et j'ai pas envie de tenter le diable vu ce qui peut arriver si jamais denuvo fonctionne mal sous wine/proton et me retrouver avec le peu de jeu denuvo que j'ai tous bloqués...

Mais je joue à tout ! Du point&clic, réflexion, stratégie, RPG, pas de fps car c'est pas un genre que j'aime mais c'est possible, de la gestion, du mmo ( restreint par les anti-triche agressif comme les DRM ), du puzzle... Et je mélange du natif et du windows-proton.

Et c'est 2600 jeux officiellement supportés, faut voir le nombre de demande de whitelist ( donc testés fonctionnels par la communauté ) sur le github !
Avatar de Steinvikel Steinvikel - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 31/10/2018 à 16:39
La "singularité Linux" arrivera quand le seuil d'utilisateurs Linux sera suffisamment élevé pour pousser les éditeurs /dév' (par intérêt) à fournir enfin des application métiers, voir l'ensemble de leurs produit, sous Linux.
Et à ce moment, Windows et consort se montreront les élèves les plus irréprochable pour survivre ...ou les plus originaux.
Si on peut estimer autour de 3% la part desktop/mobile, quand sera-t-il à 15% ?... une accélération fulgurante ? --> c'est par la pratique que le bouche à oreille et le savoir se transmet le plus efficacement
Avatar de kilroyFR kilroyFR - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 31/10/2018 à 19:24
Citation Envoyé par Steinvikel Voir le message
La "singularité Linux" arrivera quand le seuil d'utilisateurs Linux sera suffisamment élevé pour pousser les éditeurs /dév' (par intérêt) à fournir enfin des application métiers, voir l'ensemble de leurs produit, sous Linux.
A titre perso, tout ce qui est developpement WEB je suis definitivement passé sous LINUX. Tout existe et est eprouvé.
Le developpement 'lourd' restant c'est tout en QT; donc il ne restait vraiment que les jeux ou j'avais de la reticence, mais là le manque est totalement comblé.
Windows c'est juste au taf (et encore, on a commencé a passer depuis quelques années tout ce qui reseautique/web/docker etc sous environnement linux).
Ne reste plus grand chose sous windows qui soit indispensable/incontournable pour lequel on ne trouve pas d'equivalent.
Meme les devs C# avec aspnetcore c'est impeccable.
Avatar de Steinvikel Steinvikel - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 01/11/2018 à 20:48
Je parle au nom de la masse.
Je côtoie info-graphistes et architectes, qui ne trouvent toujours pas d'appli métier suffisamment mature pour s'engager concrètement chez Linux... mais le coeur y est vous diront-ils.

Je suis ravis d'entendre confirmation que du côté dév' Linux est plutôt bien ficelé.
Avatar de hotcryx hotcryx - Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
le 02/11/2018 à 10:39
Depuis que je suis passé à Proton, j'ai remarqué que mon CS GO ne fonctionnait plus.

CSS fonctionne toujours.

J'ai redownloadé CS GO, mais pareil...

Avez-vous le même problème?
Contacter le responsable de la rubrique Accueil