Improbable et Epic Games établissent un fonds de 25 millions de dollars pour des « moteurs plus ouverts »,
Après les récents changements de Unity

Le , par Stan Adkens

101PARTAGES

17  0 
La société britannique de fabrication de logiciels de simulation pour les jeux vidéo en nuage, Improbable Worlds Limited, a cosigné ce vendredi avec Epic Game, un studio américain de développement de jeux vidéo basé à Cary en Caroline du Nord qui exploite le moteur de jeu vidéo Unreal Engine, un partenariat pour mettre en place des « moteurs plus ouverts » afin d’aider les développeurs de jeux, selon un billet de blog signé conjointement par Tim Sweeney fondateur et PDG d’Epic Games et Herman Narula PDG d’Improbable et publié ce vendredi. Ce partenariat intervient dans un contexte où Unity avait révoqué la licence d’Improbable, invalidant ainsi sa capacité à continuer à utiliser le populaire moteur de développement de jeux de Unity et affectant par conséquent la capacité de la société à supporter les jeux.


En effet, en décembre dernier, Unity Technologies, opérateur du moteur de jeu multiplate-forme Unity a procédé à des mises à jour de ses conditions de service en apportant des clauses supplémentaires. On pouvait lire sur un billet de blog publié par Unity le 5 décembre : « En téléchargeant, installant ou utilisant le logiciels Unity de quelque manière que ce soit, vous déclarez et affirmez que vous avez lu, compris et accepté d'être légalement lié par et de vous conformer aux présentes conditions d'utilisation du logiciel. Si vous n'êtes pas d'accord avec ces conditions d'utilisation du logiciel, vous n'êtes pas autorisé à utiliser le logiciel Unity de quelque manière que ce soit. »

Les termes supplémentaires introduits par Unity concernent le niveau d'admissibilité au logiciel Unity – « Tier Eligible »: « Vous et toute personne utilisant le logiciel Unity en votre nom devez être à tout moment « Tier Eligible ». « Tier Eligible » signifie que vos finances totales ne peuvent pas dépasser les seuils financiers définis pour le niveau du logiciel Unity que vous (ou ceux qui vous fournissent des services) utilisez. », était-il écrit sur le billet de blog de Unity.

Unity a ensuite expliqué à Improbable qu’après ce changement, l’éditeur de logiciel de simulation pour les jeux vidéo en nuage était en violation des conditions d'utilisation ou de création de jeux SpatialOS utilisant Unity, y compris pour les jeux de développement et de production. Selon Improbable, ce changement est intervenu pendant qu’il était en négociation commerciale ouverte avec Unity afin de trouver le moyen de travailler plus ensemble.

Tim Sweeney, PDG de Epic Games, a réagi à cette notification de Unity dans un tweet en lui reprochant son changement des règles qui annule l’énorme sacrifice consenti par les développeurs depuis des années pour « construire quelque chose ».


On peut lire sur le billet de blog publié par les deux nouveaux partenaires, que « Pour aider les développeurs laissés dans l'incertitude par les nouvelles incompatibilités de moteur et de service qui ont été introduites aujourd'hui, Epic Games et Improbable établissent ensemble un fonds combiné de 25 000 000 $ US pour aider les développeurs à passer à des moteurs, services et écosystèmes plus ouverts. Ce financement proviendra de diverses sources, y compris les subventions Unreal Dev, les fonds d'aide aux développeurs d’Improbables et le financement des magasins Epic Games. »

Selon leur billet de blog, les récentes modifications de Unity, privent les développeur de leur capacité future à choisir librement parmi les moteurs, les SDK middleware, les magasins et les fournisseurs de services cloud. Par ailleurs, elles laissent certains jeux en cours de développement dans l'incertitude juridique. Pour remédier à cela, Epic Games et Improbable souhaite mettre en commun leur capacités afin d’offrir aux développeurs de jeux la meilleure combinaison de moteur et d'autres technologies, tout en respectant la capacité des développeurs à choisir librement leurs partenaires et composants logiciels.

« Tout d'abord, nous voulons réaffirmer notre partenariat. Unreal Engine fournit un code source C++ complet pour tout le monde, et sa licence garantit qu'il reste ouvert à tous les développeurs de jeux et fournisseurs de middleware, et permet à tous de collaborer ensemble via des SDK, services et fourchettes du code source. De même, Improbable développe une intégration Unreal complètement ouverte pour sa plateforme de développement de jeux en ligne, SpatialOS. Cette combinaison permet aux développeurs de créer et de déployer rapidement à travers le monde toutes les plateformes persistantes et basées sur les deux sessions avec les fonctionnalités d'Unreal Engine et les possibilités accrues de l'informatique distribuée et des services cloud. »

Le blog ajoute que « Le partenariat entre Epic Games et Improbable et l'intégration de SpatialOS, la plateforme de développement basée sur le cloud d'Improbable, reposent sur des valeurs partagées et sur une conviction commune selon laquelle les entreprises devraient travailler ensemble pour soutenir leurs clients mutuels de manière simple et sans surprise».

Si tout se passe bien, ce sera un bon nouveau départ pour Improbable après ce début d’année difficile, vu l’engagement de son nouveau partenaire Epic Games, propriétaire de Fortnite, le jeu qui aurait fait exploser les bénéfices d'Epic Game en 2018 jusqu'à 3 milliards de dollars grâce notamment à la vente de contenus additionnels. Fortnite est un jeu en ligne développé par la société Epic Game qui a été publié sous la forme de différents progiciels proposant différents modes de jeu qui partagent le même gameplay général et le même moteur de jeu.

Source : Unreal Engine, Improbable

Et vous ?

Que pensez-vous de ce nouveau partenariat ?
Selon-vous, avec ce nouveau partenariat, Improbable connaîtra-t-il le même niveau de développement ou fera-t-il mieux qu’avec Unity ?

Lire aussi

Epic Games met à libre disposition les ressources de la démonstration Soul, rendant ainsi plus accessible le développement de jeux mobiles avec UE4
Pour les développeurs d'abord, Epic Games lance son propre store de jeux vidéo, afin de contrer l'hégémonie de Steam
Epic Games Store est lancé avec une sélection très limitée de jeux, certains titres seront disponibles à la fin de ce mois
Fortnite aurait fait exploser les bénéfices d'Epic Game en 2018 jusqu'à 3 milliards de dollars, grâce notamment à la vente de contenus additionnels
« Fortnite », « PUBG », « League of Legends »... La DGSE recrute pour hacker les jeux vidéo multijoueurs, mais dans quel but ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de LittleWhite
Responsable 2D/3D/Jeux https://www.developpez.com
Le 12/01/2019 à 10:24
Unity rassure les développeurs de jeux vidéo utilisant Spatial OS dans un récent blog. Les utilisateurs de Spatial OS ne devraient donc pas être impactés. En même, il profite de ce communiqué pour expliquer la situation de leur point de vue.
Je pense aussi que Tim Sweeney utilise cette occasion pour faire de la publicité à l'Unreal Engine et son écosystème (son nouveau magasin ?).
Avatar de archqt
Membre averti https://www.developpez.com
Le 12/01/2019 à 16:14
Pourquoi dans son billet il parle de Godot ? c'est un moteur en licence MIT
Avatar de pierre-y
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 14/01/2019 à 15:48
J'ai du mal a voir ce que ça va changer. C'est moi ou unity a tendance a changer souvent ces conditions?
Avatar de slowsaz
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 15/01/2019 à 14:31
Mais ne veut pas porter ses jeux sous Linux et quand la communauté le fait par l'intermédiaire de DXVK et autres, Epic ne trouve rien de mieux que de ne pas les mettre en exception dans le système anti cheat (oui c'est possible Blizzard le fait). Ca commence à devenir lourd de voir plein de gens croire qu'Epic est une superbe entreprise, qui veut juste aider les gens etc, c'est du foutage de gueule.
Avatar de Stan Adkens
Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
Le 17/01/2019 à 9:54
Unity met à jour ses conditions de services, salue le retour de SpatialOS « non pris en charge »
Et s’engage « à être une plateforme ouverte »

Après avoir opéré des changements dans ses termes de services en décembre dernier avec des mises à jour ayant rendu ses conditions de services restrictives et n’ayant laissé aucune chance à Improbable et sa plateforme multi-joueurs SpatialOS de continuer à servir les développeurs de jeux sur son moteur, Unity revient sur ses modifications, clarifie ses termes de services pour offrir ce qu’il a qualifié d’un « engagement à être une plateforme ouverte ». Il dit également être à mesure de rétablir la licence d’Improbable, qui s’est déjà engagé dans un nouveau partenariat après que sa licence ait été révoquée par Unity la semaine dernière.

« Au cours de la semaine dernière, il y a eu beaucoup de confusion et des déclarations fausses ont été faites, que nous avons réfutées. Mais le plus important, c'est que nous vous avons écoutés, vous, notre communauté, qui pensiez que le Contrat de licence d'utilisateur final/Conditions d'utilisation était trop restrictif. », a écrit Unity dans un billet de blog. « Lorsque vous créez un jeu avec Unity, vous en possédez le contenu et vous devriez avoir le droit de le mettre où vous voulez. Nos termes de services ne reflétaient pas ce principe, ce qui ne correspond pas à ce que nous sommes.», a-t-il ajouté.


Ce qui a conduit à ce revirement de la part de Unity

En effet, en décembre dernier, Unity Technologies, opérateur du moteur de jeu multiplate-forme Unity Engine, a procédé à des mises à jour de ses conditions de service en apportant des clauses supplémentaires. On pouvait lire sur un billet de blog publié par Unity le 5 décembre : « En téléchargeant, installant ou utilisant le logiciels Unity de quelque manière que ce soit, vous déclarez et affirmez que vous avez lu, compris et accepté d'être légalement lié par et de vous conformer aux présentes conditions d'utilisation du logiciel. Si vous n'êtes pas d'accord avec ces conditions d'utilisation du logiciel, vous n'êtes pas autorisé à utiliser le logiciel Unity de quelque manière que ce soit. »

Les modifications qu’avait apportées Unity concernaient le niveau d'admissibilité au logiciel Unity – « Tier Eligible »: « Vous et toute personne utilisant le logiciel Unity en votre nom devez être à tout moment « Tier Eligible ». « Tier Eligible » signifie que vos finances totales ne peuvent pas dépasser les seuils financiers définis pour le niveau du logiciel Unity que vous (ou ceux qui vous fournissent des services) utilisez. », était-il écrit sur le billet de blog de Unity.

Unity a ensuite expliqué à Improbable, le 9 janvier dernier, qu’après ce changement, qu’il était en violation des conditions d'utilisation ou de création de jeux SpatialOS utilisant Unity, y compris pour les jeux de développement et de production. Dans un billet de blog publié le 10 janvier, Improbable disait que ce changement est intervenu pendant qu’il était en négociation commerciale ouverte avec Unity afin de trouver le moyen de travailler plus ensemble.

Suite à son éviction de Unity Engine, Improbable et Epic Games, un studio américain de développement de jeux vidéo qui exploite le moteur de jeu vidéo Unreal Engine, ont scellé un nouveau partenariat en établissant un fonds de 25 millions de dollars pour des « moteurs plus ouverts ». On pouvait lire sur le billet de blog qui a annoncé le partenariat : « Pour aider les développeurs laissés dans l'incertitude par les nouvelles incompatibilités de moteur et de service qui ont été introduites aujourd'hui, Epic Games et Improbable établissent ensemble un fonds combiné de 25 000 000 $ US pour aider les développeurs à passer à des moteurs, services et écosystèmes plus ouverts. Ce financement proviendra de diverses sources, y compris les subventions Unreal Dev, les fonds d'aide aux développeurs d’Improbables et le financement des magasins Epic Games. »

La nouvelle mise à jour des termes de services de Unity

Après l’épisode qui a fait d’Improbable un partenaire de Epic Games, Unity est revenu sur sa position dans un billet de blog et a dit vouloir s’engager à offrir une plateforme ouverte et de meilleures possibilités aux développeurs. « Nous croyons que le modèle d'affaires Unity Engine est le meilleur moyen pour les développeurs d'avoir du succès. Nous facturons un tarif fixe par place, et non une redevance sur l'ensemble de vos revenus. », a écrit Unity.

Dans son billet de blog, Unity est revenu sur sa décision publiée le 5 décembre en expliquant que ce fut « une tentative de définir ce que nos termes signifient pour le cloud et une occasion de rendre notre modèle d'affaires plus clair. » « Après avoir écouté les développeurs, nous avons réalisé comment ce langage s'est imposé et comment il aurait un impact sur votre capacité à choisir. », a-t-il ajouté. Ce qui a conduit hier à la mise à jour de la Section 2.4 de ses termes de services.

Les nouvelles conditions de services permettent aux développeurs Unity d'intégrer n'importe quel service tiers dans leurs projets, sans restriction aucune. Par contre, Unity va maintenant faire la distinction entre les services tiers « pris en charge », c'est-à-dire ceux qui fonctionnent « toujours bien sur la dernière version de notre logiciel », et les services tiers « non pris en charge », que les développeurs utilisent à leurs propres risques.

Unity a rappelé également que « nous avons créé et continuerons de créer nos propres services. Nous intégrerons nos propres services, mais nous n'empêcherons pas les développeurs d'utiliser des services tiers concurrentiels. »

Selon les nouvelles conditions, Improbable verra sa licence Unity rétablie et SpatialOS sera autorisé à travailler avec Unity en tant que service tiers non supporté. « Nous ne les considérons pas comme des partenaires et nous ne pouvons pas garantir le fonctionnement de leur service avec Unity, car nous n'avons aucune connaissance de leur technologie ou de la façon dont ils gèrent leur entreprise », a écrit Unity. « Bien que SpatialOS ne soit pas un service tiers supporté, il peut continuer à être utilisé pour le développement et l'expédition de jeux. ». Unity a aussi rappelé qu’Improbable était en violation de ses termes même avant la mise à jour de décembre.

Et pour s'assurer que les développeurs ne soient pas pris au dépourvu par d’éventuels changements similaires à l'avenir, Unity a fixé certaines conditions. Les développeurs peuvent s'en tenir à la version des termes de services pour la version majeure de l'année, y compris les corrections de bogues, tant qu'ils ne mettent pas activement le projet à niveau. Ainsi, les jeux lancés dans le cadre d'une ancienne version de termes de services pourront continuer à fonctionner indéfiniment dans ce cadre juridique.
Selon le billet de blog de Unity, ses mises à jour des termes de services seront dorénavant hébergées sur GitHub afin de donner plus de transparence sur les les changements à venir.

Source : Unity Blog

Et vous ?

Que pensez-vous de ce revirement de Unity ?
Pensez-vous qu’Improbable reviendra sur son partenariat avec Epic Games afin de reconduire son contrat avec Unity ?
Pensez-vous que la dernière mise à jour des termes de service de Unity rend vraiment sa plateforme ouverte comme le studio l’a affirmé ?

Lire aussi

Improbable et Epic Games établissent un fonds de 25 millions de dollars pour des « moteurs plus ouverts », après les récents changements de Unity
Unity s'allège avec le mode Tiny, pour l'amélioration des performances des jeux qui n'ont besoin de tous les composants de Unity au chargement
Unity arrive en version 2018.3, et apporte un projet de jeu de type FPS complet en plus des autres projets de démonstration
Fortnite aurait fait exploser les bénéfices d'Epic Game en 2018 jusqu'à 3 milliards de dollars, grâce notamment à la vente de contenus additionnels
Epic Games Store est lancé avec une sélection très limitée de jeux, certains titres seront disponibles à la fin de ce mois
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web