« Fortnite », « PUBG », « League of Legends »... La DGSE recrute pour hacker les jeux vidéo multijoueurs,
Mais dans quel but ?

Le , par Michael Guilloux, Chroniqueur Actualités
Vos conversations dans Fortnite, PUBG, League of Legends ou autres jeux vidéo multijoueurs à succès pourraient bientôt être mises sur écoute, si elles ne sont pas déjà. C'est ce que laisse croire une offre de stage lancée par le ministère français des Armées et la direction générale de la Sécurité extérieure (DGSE).

D'après la description du stage intitulé "Rétroconception & exploitation des protocoles de jeux vidéo", le candidat qui sera retenu aura pour mission d'effectuer une cartographie des jeux vidéo connectés largement répandus. La cartographie inclut, entre autres, les parts de marché, l'estimation du nombre de joueurs et les CVE (Common Vulnerabilities and Exposures), c'est-à-dire les informations publiques relatives aux vulnérabilités de sécurité de ces jeux. Après avoir dressé cette cartographie, le stagiaire devra sélectionner un ou deux bons candidats, probablement à faire valider par la DGSE, et en effectuer une rétroconception afin d’en extraire des signatures réseau.

Le stagiaire devra enfin tenter de découvrir et exploiter des failles de sécurité dans les jeux sélectionnés, un ensemble de missions qui laisse croire que le service de renseignement français veut espionner les jeux vidéo en ligne populaires... La DGSE s'intéresse particulièrement aux espaces de discussion internes dans ces jeux multijoueurs où de nombreuses informations circuleraient de façon informelle : « De plus en plus de personnes utilisent les jeux vidéo connectés (PUBG, Fortnite, Counter Strike, WoW, League of Legends, …) afin d’en détourner leur utilisation première », lit-on dans la description de stage. « En effet, les moyens de communication mis à disposition dans ces jeux sont utilisés de manière furtive afin d’échanger de l’information spécifique. Le ministère des Armées s’intéresse donc à ces technologies et protocoles associés. »


Cette offre de stage a été transmise parmi des dizaines d’autres à des écoles spécialisées par le ministère des Armées, comme c’est la tradition depuis quelques années. Les offres de stage couvrent de nombreux domaines du numérique, y compris le big data, la cryptologie, l'électronique, l'imagerie spatiale, l'ingénierie logicielle, la sécurité des systèmes d'information, les systèmes et réseaux, les télécoms et le traitement du signal.

En jetant un coup d'oeil dans le catalogue de stage 2018-2019 du ministère des Armées, on voit également des offres similaires sur iOS, Android, entre autres. Dans une offre de stage intitulée "Jailbreak iOS", le ministère des Armées dit par exemple rechercher un stagiaire pour étudier les mécanismes de sécurité du système iOS, les vulnérabilités et exploits utilisés pour les jailbreaks publics, les correctifs et pour rechercher de nouvelles vulnérabilités. D'autres offres de stage visent à rechercher des vulnérabilités sur les bootloaders Android, ainsi que sur des navigateurs et applications Web.

Sources : Intelligence Online, Offre de stage pour hacker les jeux vidéo multijoueurs, Catalogue de stages 2018-2019 du ministère des Armées

Et vous ?

Qu'est-ce qui pourrait motiver le service renseignement français à espionner les jeux multijoueurs populaires ?
Pensez-vous que Fortnite, PUBG, League of Legends, entre autres, peuvent être une menace pour la sécurité nationale ?
D'un point de vue légal, le ministère des Armées peut-il s'adonner à la rétroconception de ces jeux, surtout s'ils sont développés par des studios de droit étranger ?

Voir aussi :

Fortnite aurait fait exploser les bénéfices d'Epic Game en 2018 jusqu'à 3 milliards de dollars, grâce notamment à la vente de contenus additionnels
Chine : sur 20 titres de jeu qu'il a évalué, le nouveau censeur de jeux en interdit 9 à la vente, parmi lesquels Fortnite et PUBG
Jeux vidéo : la Federal Trade Commission américaine va se pencher sur les loot box, ces pochettes-surprises pour lesquelles les gamers doivent payer
UK : l'addiction à Fortnite citée dans plus de 200 demandes de divorces en 2018, la révolution numérique s'accompagne de nouvelles dépendances
Fortnite atteint les 15 millions de téléchargement sur Android sans être présent sur Play Store, peut-on se passer de la vitrine de Google ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de oooopppp oooopppp - Membre régulier https://www.developpez.com
le 13/01/2019 à 11:29
Souriez braves gens, on veille sur vous même si 99.99999...% des français ne sont pas des terroristes, on ne vous laissera aucun secret, aucune vie privée et on est tellement manipulés nous mêmes que nous sommes persuadés d'être dans une guerre perpétuelle contre vous ou les autres, on ne sait pas qui ...
Et on est tellement performants, qu'on arrive à surveiller le trou du cul de tout le monde sauf peut être celui de 2 - 3 tarés plus malins que nous qui tuent des civils de merde qu'on est censé protéger ( mais en fait on en a rien à foutre de ces civils, de ces chiens, de ce peuple indigne d'honneur, car ils refusent l'ordre et la discipline ), bien le bonjour aux barbouzes, tremblez un peu, la fièvre jaune vous guette, ils seront aussi cléments que vous !
Avatar de JppPleur JppPleur - Bot Troll en alpha-test https://www.developpez.com
le 13/01/2019 à 16:15
Moi je trouve ça normal, les jeux vidéos rendent accros et pervertissent notre jeunesse.

Certains jeux comme cs go où d'autres sont très dangereux ils devraient être interdit sans étude psychologique du joueur. Ces jeux initient aux tactiques militaires, c'est quand même incroyablement violent.

Le pegi 18 n'est pas suffisant pour ne pas rendre les gens tarés il faut aller au bout des choses pour sauver notre société.
Avatar de Kannagi Kannagi - Expert éminent https://www.developpez.com
le 13/01/2019 à 16:40
Citation Envoyé par JppPleur Voir le message
Ces jeux initient aux tactiques militaires,
Merci pour ce fou rire
Depuis que je joue à Virtua Fighter je suis devenu un grand maître d'art martiaux
Avatar de tankerpat tankerpat - Membre du Club https://www.developpez.com
le 14/01/2019 à 12:56
Le pegi 18 n'est pas suffisant pour ne pas rendre les gens tarés il faut aller au bout des choses pour sauver notre société.
J’espère que c'est ironique.
Cela me rappelle l'époque où j'écoutais Marilyn Manson (entre autre) et que certains politiciens disaient que l'on allait finir en serial killer
Avatar de wax78 wax78 - Modérateur https://www.developpez.com
le 14/01/2019 à 13:24
A propos, tu n'es plus dans la trenchcoat mafia j'espère ? Faudrait pas leur donner raison
Avatar de chrtophe chrtophe - Responsable Systèmes https://www.developpez.com
le 14/01/2019 à 21:25
J'ai vu un reportage à la télé qui parlait de recrutement effectué par les réseaux islamiques via les jeux video. Ca peut servir de réseau détourné pour communiquer aussi.

A l'ère de la surveillance de masse, ça me parait justifié de surveiller ce type de jeux en réseau.

Le problème reste toujours le même : concilier la liberté et la sécurité. Le problème n'est pas la mise sur écoute des délinquants ou criminels, mais la mise sur écoute de journalistes, d'opposants, comme l'affaire des écoutes de l’Élysée.
Avatar de oooopppp oooopppp - Membre régulier https://www.developpez.com
le 15/01/2019 à 17:52
Salut l'ami,
Le problème c'est qu'ils écoutent TOUT LE MONDE comme des porcs et moi j'en ai pas envie, regarde les dérives dictatoriales en France, ça va être facile de tuer les dissidents ou de leur nuire d'une manière ou d'une autre ... Plus grave, nous n'avons aucun contrôle sur qui ou quoi est écouté ou surveillé, et surtout par qui et pourquoi ? - regardez la réalité en face ils surveillent tout le monde tout le temps et on n'évite pas pour autant les catastrophes ...
Avatar de chrtophe chrtophe - Responsable Systèmes https://www.developpez.com
le 15/01/2019 à 20:30
oui, mais personne ne nous oblige à jouer à Fortnite.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web