Fortnite atteint les 15 millions de téléchargement sur Android sans être présent sur Play Store
Peut-on se passer de la vitrine de Google ?

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Epic a fait un pari audacieux : apporter son jeu Fortnite sur Android en décidant de se passer de Google et des 30 % de commissions touchées pour les applications publiées sur Play Store.

« Le 9 août, nous avons lancé la bêta Android de Fortnite sur certains appareils de nos partenaires chez Samsung. Quelques jours plus tard, nous avons lancé des invitations à un sous-ensemble de propriétaires d'appareils Android auprès de divers fabricants de combinés. Nous avons beaucoup appris de la version bêta en ce qui concerne les performances, la sécurité, la compatibilité des appareils et la fourniture de Fortnite sur Android via Fortnite Installer », raconte l’équipe dans un long billet technique.

Quel est le bilan ? « Au cours des 21 premiers jours qui ont suivi le lancement de Fortnite sur Android, l’intérêt a été très vif, avec plus de 23 millions de joueurs entrant dans notre version bêta Android et plus de 15 millions de joueurs ayant installé notre APK. Alors que nous sommes dans une phase d'invitation seulement pour Android, notre conversion des joueurs invités à jouer est similaire à celle de la bêta iOS », explique Epic.

« Livrer le même jeu sur toutes les plateformes, tout en prenant en charge le jeu croisé, représentait un défi unique. Généralement, lorsque vous essayez de faire évoluer un jeu pour des appareils mobiles, vous simplifiez le contenu et même la conception, afin de vous adapter aux contraintes de performance de la plateforme. Par exemple, vous pouvez éliminer des objets plus proches de la caméra pour réduire les appels de dessin. Dans Fortnite, les joueurs Android peuvent être dans le même match avec leurs amis sur PC et sur console, donc nous devons faire un rendu de tout ce qui affecte le gameplay ».

Un travail effectué avec plusieurs partenaires

Depuis janvier 2018, Epic a travaillé avec une équipe importante sur la version Android de FNBR. Bien que la plupart de leurs efforts ont été consacrés au rendu, à la stabilité et à la mémoire, le nombre et la variété du matériel Android, des versions du système d'exploitation et des versions des pilotes constituaient le principal obstacle à surmonter.

Aussi, il était crucial pour Epic de travailler avec des partenaires afin d’apporter Fortnite à Android. D’ailleurs, Epic reconnaît que sans leurs connaissances, leur expertise et leur travail acharné, cela n’aurait pas été possible.


« Nous avons travaillé en étroite collaboration avec Samsung pour définir et optimiser Fortnite pour leurs appareils. Samsung a envoyé des ingénieurs dans plusieurs bureaux Epic du monde entier et a travaillé directement avec nos ingénieurs sur les optimisations et l'analyse des performances, et a apporté de nombreuses modifications de code, en particulier pour le moteur de rendu Vulkan. À l'aide de téléphones de test instrumentés et de leurs outils d'ingénierie internes, ils ont pu nous donner un aperçu de nos goulots d'étranglement en termes de performances et de mémoire et de la manière de les résoudre. Nous avons également travaillé avec Samsung pour créer le processus d'installation le plus transparent et le plus sûr possible pour les utilisateurs de téléphones Samsung.

« Les ingénieurs de Google nous ont également rendu visite sur site pour identifier et optimiser Fortnite, en nous aidant à identifier les optimisations clés, une fuite de mémoire et à élaborer une implémentation de stimulation de trame solide pour OpenGL sur Android. Les ingénieurs Android de Google sont très talentueux et passionnés par le fait de rendre l'écosystème Android génial pour les jeux et de l'améliorer constamment ».

Epic a également travaillé avec d’autres partenaires pour tester et optimiser Fortnite, notamment ARM, Qualcomm, Imagination Technologies, Razer, HiSilicon et bien d’autres.

Cet article traite également de la vague de développeurs de logiciels malveillants qui ont tenté de diriger les utilisateurs vers de faux installateurs Fortnite sur leurs appareils. « Jusqu'à présent, Epic a déclenché une action sur 47 sites Web “Fortnite for Android” non autorisés, dont beaucoup semblent être gérés par les mêmes acteurs malveillants », a déclaré la société. Epic dit travailler avec des éditeurs de navigateurs et un site de détection anti-fraude tiers pour trouver et combattre ces sites à mesure qu'ils apparaissent.

Source : Epic

Et vous ?

Pensez-vous qu'il est possible de se passer de Play Store et nouer avec le succès sur Android ?
Avez-vous déjà essayé Fortnite sur Android ? Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi :

Une faiblesse dans un mécanisme d'Android permet de géolocaliser les smartphones, elle affecte toutes les versions antérieures à Android 9
Epic qualifie Google « d'irresponsable » pour avoir divulgué des détails sur la faille affectant Fortnite sur Android après une semaine
L'installeur Android du jeu populaire Fortnite a été livré avec une faille de sécurité, une révélation hâtive de Google qui n'a pas plu à Epic Games
Des joueurs de Fortnite, ayant installé un cheat, infectés par un malware qui installe un certificat racine auto-signé pour des MiM sur HTTPS
Fortnite a généré plus de 318 millions de dollars de recette uniquement durant le mois de mai, selon les statistiques de SuperData


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de sergio_is_back sergio_is_back - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 08/09/2018 à 13:30
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Pensez-vous qu'il est possible de se passer de Play Store et nouer avec le succès sur Android ?
Faut croire que OUI... On s'en passait bien avant... Ça prouve que l'on peut encore s'en passer...
C'est le comme store de M$ on s'en passe très bien aussi...
Avatar de Jiai972 Jiai972 - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 11/09/2018 à 10:46
Citation Envoyé par sergio_is_back Voir le message
Faut croire que OUI... On s'en passait bien avant... Ça prouve que l'on peut encore s'en passer...
C'est le comme store de M$ on s'en passe très bien aussi...
Comme quoi la solution, c'est bien Apple qui l'a trouvé, quand il n'y a pas de choix, on ne se pose pas de questions.

 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil