Val-d'Oise : Mahjoub crée une école du digital gratuite pour les sans-diplôme
L'objectif étant de leur permettre de mettre le pied dans la vie active

Le , par Stan Adkens

154PARTAGES

16  0 
Le numérique va ouvrir les portes de l’emploi aux jeunes sans diplôme ou sans emploi dans le département de Val-d’Oise en France. 24 d’entre eux pourront franchir les portes de la nouvelle école digitale, Digital France School, en mars prochain pour sept mois de formation intensive. Le seul objectif visé par le fondateur est de permettre à ces personnes de (re)mettre le pied dans la vie active. L’initiateur du projet, c’est de Mahjoub Bayassine, président et fondateur de France Digital qui est convaincu que « Le numérique, c’est l’avenir. », a rapporté Le Parisien. Le projet de formation Digital France School est financée à 80 % par l’Etat grâce à son label « Grande École du numérique ». Pour rappel voici les résultats de cette action politique : La Grande École du Numérique : 14 millions d'euros de subvention en 2017, mais seulement 23 % de CDI à la sortie, ce résultat est-il satisfaisant ?

Cette initiative n’est pas la première en France. En 2013, Xavier Niel, le PDG de Free/Iliad a créé une nouvelle école informatique, baptisée école « 42 », presque « ouverte à tous » et gratuite, pour 3 à 5 ans de formation. L’école 42 s’adresse uniquement aux personnes de 18 à 30 ans, avec ou sans diplôme. Pour ce projet, Xavier Niel avait débauché plusieurs anciens du Groupe IONIS (Epita/Epitech) pour l’accompagner et avait annoncé un investissement de 50 millions d’euros sur fond propre sur 10 ans dont 20 millions d’euros investis pour l'achat des locaux et du matériel.


Digital France School sera lancé à Cergy, une commune de la France située dans le département du Val-d'Oise, en région Île-de-France, en mars prochain. L’école proposera des formations intensives en informatique aux personnes sans diplôme et sans emploi pour leur donner une chance de trouver un travail, selon Le Parisien. « Il y a énormément d’entreprises qui ont besoin de recruter dans le digital, notamment à Cergy, explique l’initiateur du projet. On est en train de les rencontrer pour identifier leurs besoins et faire travailler nos étudiants sur des sujets concrets. L’objectif principal, c’est l’emploi. », a rapporté le Parisien.

La Digital France School sera logée au sein même de la mairie de Cergy. Le projet est, par ailleurs, soutenu par la majorité municipale socialiste de Cergy. Les 24 premiers bénéficiaires de cette formation intensive au numérique seront sélectionnés sur dossier à partir du mois de janvier au mois de mars et seront sélectionnés dans les quartiers dits Politique de la Ville – Axe Majeur, Horloge et la Sébille. L’initiateur du projet de formation veut mettre également l’accent sur la motivation pour choisir les apprenants en plus des premiers critères. « Les places sont chères, il faut qu’ils aient la niaque », a insisté Keltoum Rochdi, adjointe à la vie du quartier Horloge.

Quant à l’école informatique « 2.0 et P2P » de Xavier Niel créée en 2013, deux phases de sélection ont été nécessaires pour retenir finalement 1000 apprenants, selon la conférence de presse du 26 mars 2013. Il a été annoncé lors de la conférence qu’après une première phase de sélection, 4 000 candidats – avec ou sans diplôme - seraient « plongés dans une piscine ». Ensuite, ils passeraient une deuxième sélection pendant laquelle ils coderont 15 heures par jour. Les 1000 meilleurs pourront alors intégrer l’école 42, dans le 17e arrondissement de Paris.

Selon l’initiateur de la Digital France School, la formation en informatique qui durera sept mois à temps plein ne sera pas de tout repos. Après une période test d’un mois, s’ensuivront deux mois de cours d’informatique. « Ils vont coder tout le temps, même le soir en rentrant chez eux, souligne Mahjoub Bayassine. Ce n’est pas compliqué comme les maths, mais il faut quand même beaucoup pratiquer. », a rapporté Le Parisien. Le processus de formation prévu par Mahjoub Bayassine comporte également un stage dans une entreprise pendant un à deux mois, avant de retourner en classe trois mois pour achever la formation.

Selon Le Parisien, en sortant de la Digital France School, les étudiants obtiendront un diplôme reconnu bac + 2 qui leur permettra de préparer une licence pour ceux qui voudront continuer les études ou travailler directement comme développeur.

Pour ceux qui remplissent les critères d’enrôlement et qui seraient intéressés par cette formation intensive en informatique, les candidatures seront ouvertes en ligne courant janvier 2019 pour une rentrée prévue en mars. Pour l’instant, aucun site Internet n’est encore dédié au projet.

Source : Le Parisien

Et vous ?

Que pensez-vous de cette initiative ?
Pensez-vous que le niveau de sortie soit suffisant pour répondre aux besoins des entreprises ?

Lire aussi

La Grande École du Numérique : 14 millions d'euros de subvention en 2017, mais seulement 23 % de CDI à la sortie, initiative utile ou inutile ?
Le PDG de Free lance une école informatique « 2.0 et P2P », en vilipendant hommes politiques et système éducatif français
Xavier Niel veut doter Paris du plus grand incubateur de startups au monde, le projet 1000startups financé à 90 % par le PDG de Free
La Cnil condamne Bouygues à une amende de 250 000 euros pour une faille de sécurité, qui a impacté les données de plus de deux millions de clients
Free Mobile : Xavier Niel promet une surprise pour la 4G, et laisse ses « petits camarades annoncer les choses qu'ils n'ont pas »

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de SimonDecoline
Membre expert https://www.developpez.com
Le 04/01/2019 à 23:03
Citation Envoyé par Pierre Louis Chevalier Voir le message
C'est pas sur, en fait la majorité des écoles classée "écoles du numérique" n'ont pas obtenu l'agrément rncp. Donc elles ne donnent non seulement aucun diplôme, mais en fait ni aucun certificat, rien. Je pense que comme il y a pas le Bac en entrée l'agrément rncp ne sera pas possible.
En tout cas, chapeau aux journalistes du Parisien pour la nullité de cet article. Ils veulent vraiment nous faire croire qu'avec une "formation de sept mois à temps plein" des étudiants qui n'ont pas le Bac auront un "diplôme reconnu bac + 2" ? Le journaliste a du retranscrire texto le baratin du commercial. Et après ils vont venir s'offusquer qu'internet répand des fake news sans rien vérifier...
6  0 
Avatar de diabolos29
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 05/01/2019 à 17:28
7 mois de formation, sans nécessiter de Bac à l'entrée, ça reste une bonne initiative.
Maintenant, prétendre que ça donne l'équivalent d'un bac+2 à la sortie, mouais... Les titulaires d'un BTS ou d'un DUT obtenu en 2 ans d'études (assez intensives aussi) après le Bac apprécieront.
6  0 
Avatar de el_slapper
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 05/01/2019 à 21:18
Citation Envoyé par Pierre Louis Chevalier Voir le message
(.../...)
Il y a aussi l'école 42 qui ne demande pas le Bac mais qui ne donne pas non plus le rncp, par contre l'école 42 a une forte sélection à l'entrée à savoir la "piscine", et comme ils éliminent énormément de candidatures, ceux qui restent à 42 c'est les moins mauvais, et avec du travail certains finissent par arriver à quelque chose au final.
Dit autrement, il y a une sélection. Toujours. A l'entrée, ou lors de la formation..... où à l'embauche.

Autant je suis favorable à donner leur chance à des gens qui ont un profil et un parcours, euh, différents, autant j'insiste pour ne pas se voiler la face et accepter le fait qu'il y aura de la casse. Beaucoup de casse. A un moment ou à un autre. Nous faisons un métier exigeant, et tout le monde n'a pas ce qu'il faut pour le faire. Après tout, moi, je n'ai pas ce qu'il faut pour poser des carrelages, et je ne l'aurais sans doute jamais. C'est un métier exigeant aussi.
6  0 
Avatar de benjani13
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 04/01/2019 à 18:47
Selon l’initiateur de la Digital France School, la formation en informatique qui durera sept mois à temps plein
Selon Le Parisien, en sortant de la Digital France School, les étudiants obtiendront un diplôme reconnu bac + 2
Sept mois de formations donnant à quelqu'un sans diplôme un diplôme reconnu bac+2? C'est possible ça?

Pour le reste, il faudra attendre de connaitre le contenu de la formation pour se faire un avis.
5  0 
Avatar de tpericard
Membre averti https://www.developpez.com
Le 04/01/2019 à 19:43
Citation Envoyé par Mingolito Voir le message
Bien sur que non, d'autant que ces loosers auront pas le Bac, donc niveau de math zéro, sans parler du niveau de Français, grand maximum niveau SMS, et pour l'anglais n'en parlons pas...
...
Ca ne les empêche pas de pouvoir réfléchir ni d'avoir un cerveau

Citation Envoyé par Mingolito Voir le message

Si ces bons à rien avaient la moindre capacité pour devenir développeurs ils auraient passés leur Bac et fait au moins un DUT informatique.
...
Tout le monde n'a pas la chance d'avoir une vie toute tracée, sans souci, avec des parents qui peuvent payer des études...
Sans parler du fait qu'il est parfois très difficile d'entrer dans un IUT d'informatique. Pour ma part, j'étais à la 2000ième place sur la liste d'attente, et par contre j'ai été admis en école d'ingénieur en cycle préparatoire. Allez comprendre !
5  0 
Avatar de Pierre Louis Chevalier
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 04/01/2019 à 22:47
Citation Envoyé par Placide Avorton Voir le message
Cette formation délivrera probablement un titre de niveau III inscrit au RNCP, comme par exemple celui de "Développeur Web et Web Mobile", préparé à l'ENI ou dans d'autres structures en 32 semaines.
C'est pas sur, en fait la majorité des écoles classée "écoles du numérique" n'ont pas obtenu l'agrément rncp. Donc elles ne donnent non seulement aucun diplôme, mais en fait ni aucun certificat, rien. Je pense que comme il y a pas le Bac en entrée l'agrément rncp ne sera pas possible.
Il y a aussi l'école 42 qui ne demande pas le Bac mais qui ne donne pas non plus le rncp, par contre l'école 42 a une forte sélection à l'entrée à savoir la "piscine", et comme ils éliminent énormément de candidatures, ceux qui restent à 42 c'est les moins mauvais, et avec du travail certains finissent par arriver à quelque chose au final.
5  0 
Avatar de yolle
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 06/01/2019 à 15:25
"La Grande École du Numérique : 14 millions d'euros de subvention en 2017, mais seulement 23 % de CDI à la sortie". Voila tout est dit ... les boites qui recrutent sont essentiellement des SSII. Elles veulent que du diplômé puisque le produit qu elles louent est le presta. Donc, pour les boites a viandes, ils leur faut du diplômé, c'est tout. Ce genre d''école, ce n'est juste que des pompes a subventions.
5  0 
Avatar de tpericard
Membre averti https://www.developpez.com
Le 04/01/2019 à 19:35
Hello,

BAC+2 en 7 mois ?
Il existe bien les années spéciales d'IUT qui permettent de préparer un DUT en 1 an au lieu de 2, mais c'est une formation intensive sur 11 mois. Sauf à confondre une certification professionnelle inscrite au RNCP mais il nesemble pas question de cela ici. J'ai des doutes donc ...

Quand au niveau, ils auront un vernis d'informatique. Qui sera sans doute suffisant pour commencer à travailler mais sans doute pas pour évoluer ... maintenant si les futurs élèves sont suffisamment motivés, ils s'en sortiront toujours
En tout cas, souhaitons bonne chance aux futurs élèves
4  0 
Avatar de archqt
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 04/01/2019 à 22:15
Citation Envoyé par tpericard Voir le message

Sans parler du fait qu'il est parfois très difficile d'entrer dans un IUT d'informatique. Pour ma part, j'étais à la 2000ième place sur la liste d'attente, et par contre j'ai été admis en école d'ingénieur en cycle préparatoire. Allez comprendre !
Attention, il y plein de "mauvaises écoles", dans le sens pas bien cotées, mais qui respectent le cahier des charges pour être labellisées école d'ingénieur, dont le niveau à la sortie ne donne que des "techniciens plus". Et il y a plein d'écoles "privées" qui prennent des étudiants refusés en IUT.
Attention ce n'est pas une critique de ton niveau, tu peux très bien ensuite d'épanouir et être bon.
Ll'IUT choisi a/avait un très bon niveau aussi...c'est un constat basé sur les recrutements en IUT et école d'ingénieur. Plus de 85% de DUT font une poursuite d'étude donc ne pas être pris en IUT ne veut pas dire que ceux en IUT ne seront pas ingénieur ensuite. Donc faire un IUT ne veut pas dire être moins bon que ceux qui font certaines classes préparatoires, intégrées ou non.
4  0 
Avatar de Mingolito
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 04/01/2019 à 19:01
Citation Envoyé par benjani13 Voir le message
Sept mois de formations donnant à quelqu'un sans diplôme un diplôme reconnu bac+2? C'est possible ça?
Bien sur que non, d'autant que ces loosers auront pas le Bac, donc niveau de math zéro, sans parler du niveau de Français, grand maximum niveau SMS, et pour l'anglais n'en parlons pas...
Tout ça ça sert à aspirer les subventions de l'état et donc à gaspiller nos impôts.
Ca sert de garderie à racailles pour retirer ces nullités des statistiques du chômage.

Il y a qu'à voir les résultats : La Grande École du Numérique : 14 millions d'euros de subvention en 2017, mais seulement 23 % de CDI à la sortie...
En clair : un gâchis couteux presque assuré.

Si ces bons à rien avaient la moindre capacité pour devenir développeurs ils auraient passés leur Bac et fait au moins un DUT informatique.

Pendant ce temps impossible de recruter un boucher, un pâtissier ou un serveur, pourtant il y en a plein du boulot, il suffit de traverser la rue non !!!!

Bref le "Digital" quelque part c'est pour ceux qui paient leur impôts
5  2 
Wine sur Windows 10, ça marche grâce au sous-système dédié à Linux
Une application de partouze laisse fuiter les données personnelles et les photos de ses utilisateurs, y compris ceux de la Maison-Blanche et de la Cour suprême
Les hackers peuvent attaquer votre réseau en vous faisant livrer un petit dispositif malveillant par courrier, cette technique a été nommée Warshipping
Apprendre à utiliser le format SVG - SVG et le web, un tutoriel de Maurice Chavelli
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web