Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le PDG de Google explique au Congrès pourquoi lancer une recherche avec le mot clé "idiot"
Fait apparaître des photos du Président Donald Trump

Le , par Stéphane le calme

107PARTAGES

19  0 
En août, fidèle à son habitude, le Président Donald Trump a saisi Twitter, son moyen de communication favori, pour se lancer à l’assaut de Google. Dans une série de tweets, Trump a accusé Google de truquer les résultats de recherche pour donner la priorité aux “fake news” sur lui.

« Les résultats de recherche Google sur “Trump News” n’affichent que des points de vue / des rapports issus des Fake News Media. En d'autres termes, c'est TRUQUÉ, pour moi et d'autres, afin que presque tous les articles et informations soient NÉGATIFS. Fake CNN est proéminente. Les médias républicains / conservateurs et justes sont écartés. Illégal ? 96 % des résultats sur Trump News viennent de médias nationaux de gauche », ce qu'il estime « très dangereux ».

Trump a suggéré également que Google et les autres ont tendance à réduire en silence les voix des conservateurs et cachent les informations positives. « Ils contrôlent ce que nous pouvons voir ou pas. C'est une situation très grave dont on s'occupera ! » a-t-il ajouté, sans toutefois indiquer comment ou quand il compte se pencher sur ce problème.

Plus tard dans la journée, Larry Kudlow, conseiller économique du président, a informé la presse que l’administration Trump va prendre la question en main pour voir si Google et son moteur de recherche doivent être régularisés par le gouvernement.

Une occasion s’est présentée

Le PDG de Google, Sundar Pichai, a témoigné ce mardi devant le Comité judiciaire de la Chambre. Tandis que des questions fusaient sur la domination concurrentielle, la censure chinoise et la protection de la vie privée, les républicains du comité en ont profité pour mettre sur le tapis les allégations de partialité du moteur de recherche.

Afin de comprendre le fonctionnement des algorithmes de recherche Google, la républicaine Zoe Lofgren (D-Calif.) a demandé au PDG : « Manipulation des résultats de recherche : je pense qu’il est temps que nous abordions la question du fonctionnement même de la recherche. Si vous recherchez le mot "idiot« sur Google, une image de Donald Trump apparaît. Pour quelle raison ? Comment fonctionne la recherche pour que cela se produise ? »


Le directeur général de Google a tenté d'expliquer à un auditoire, composé de plusieurs novices en technologie, comment les algorithmes prennent en compte quelque 200 facteurs - tels que la pertinence, la popularité, comment d'autres utilisent le terme de recherche - afin de déterminer le meilleur moyen de faire correspondre une requête à des résultats.

Voici la réponse de Pichai:

Citation Envoyé par Sundar Pichai
Nous fournissons des résultats de recherche chaque fois que vous tapez un mot clé. Nous, en tant que Google, avons exploré et stocké des copies de milliards de pages Web dans notre index. Nous prenons vos mots clés et essayons de les faire correspondre à des pages Web que nous classons en fonction de plus de 200 signaux comme la pertinence, l’actualité, la popularité, la façon dont les gens l’utilisent. En fonction de cela, nous nous efforçons à tout moment de classer et de trouver les meilleurs résultats pour cette requête. Nous les évaluons ensuite avec des évaluateurs externes, bien sûr, et ils l’évaluent en fonction de directives objectives, et c’est ainsi que nous nous assurons que le processus fonctionne.
Lofgren a poursuivi: « Ce n'est donc pas un petit homme assis derrière le rideau qui essaie de décider de ce qui sera affiché aux utilisateurs. Il s'agit en fait d'une compilation de ce que les utilisateurs génèrent et d'une tentative de trier ces informations. »

Ce à quoi Pichai a répondu : « L'année dernière, nous avons effectué plus de 3 billions de recherches. En fait, chaque jour, 15% des recherches que Google voit, nous ne les avons jamais vues auparavant. Donc, cela fonctionne à grande échelle. Nous n'intervenons pas manuellement sur un résultat de recherche particulier ».

Les républicains estiment que Google a un parti pris politique

Lors de l'audience, plusieurs républicains membres du comité, dont le représentant Lamar Smith, ont déclaré qu'il y avait un « parti pris politique » dans « la culture de Google ».

Dans un échange, le représentant Lamar Smith (R-Tex.) a demandé à Pichai s'il avait déjà demandé à un employé de manipuler les résultats de recherche. Pichai a expliqué qu’il n’était pas possible pour une personne, ni même pour un groupe de personnes de le faire, car le processus comportait de nombreuses étapes.


Mais Smith n’a pas accepté cette explication : « Laissez-moi simplement dire que je n’y crois pas. Je pense que les humains peuvent manipuler le processus. C'est un processus humain à la base ».

Les républicains du panel n’ont pas été prêts à oublier le mythe selon lequel des personnes au sein de Google ne pouvaient pas modifier arbitrairement les algorithmes de recherche à des fins politiques.

Steve Chabot, un républicain de l'Ohio, a déclaré qu'il devait consulter la troisième ou la quatrième page des résultats de recherche pour trouver une couverture positive du projet de loi déposé l'année dernière visant à abroger la loi sur les soins abordables.

« Il fallait approfondir les résultats de la recherche », a déclaré Chabot. « Je connais l'attitude de Google qui met tout sur le dos de son algorithme. Cependant, je ne suis pas sûr que je suis prêt à y croire ».

« Monsieur le député, je comprends la frustration de voir des actualités négatives et, vous savez, j’en vois également sur moi », a souligné Pichai. « Ce qui est important ici, c'est que nous utilisons une méthodologie robuste pour refléter ce qui est dit sur un sujet donné à un moment donné. Et nous essayons de le faire de manière objective, en utilisant un ensemble de rubriques. Il est dans notre intérêt de nous assurer de refléter ce qui se passe de la manière la plus objective possible. Je peux vous promettre que nous le faisons sans égard à l'idéologie politique. Nos algorithmes ne contiennent aucune notion de sentiment politique ».

Mais Chabot n’a pas été satisfait. Il a déclaré à Pichai que les conservateurs pensent que Google « sélectionne les gagnants et les perdants dans le discours politique ».

La situation a fini par exaspérer un législateur démocrate qui a adressé un message direct à tous les républicains qui se plaignaient des recherches sur Google :

« Si vous voulez des résultats de recherche positifs, faites des choses positives. Si vous ne voulez pas de résultats de recherche négatifs, ne faites pas de choses négatives », a déclaré le représentant Ted Lieu (Californie). « Et pour certains de mes collègues d'en face, si vous recevez de mauvais articles de presse et de mauvais résultats de recherche, ne blâmez pas Google, Facebook ou Twitter, pensez à vous blâmer vous-même ».

Source : Washington Post

Voir aussi :

Sundar Pichai : « Pour l'heure, il n'est pas prévu de lancer un moteur de recherche en Chine ». Le PDG de Google veut calmer le jeu face au Congrès
Trump annonce que son administration pourrait envisager des procédures antitrust contre Amazon, Facebook et Google lors d'un entretien
Le Pentagone voudrait prédire les manifestations anti-Trump grâce à la surveillance des médias sociaux, pour réprimer l'insurrection domestique
USA : la Chine et la Russie espionneraient les conversations de Donald Trump qui utiliserait toujours un iPhone personnel non sécurisé
Donald Trump suggère à Apple de fabriquer ses produits sur le sol étasunien pour éviter les tarifs douaniers imposés à la Chine

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 17/12/2018 à 16:41
Citation Envoyé par el_slapper Voir le message
A long terme on va dans le mur, hein, tout le monde le sait, mais personne n'ose regarder la vérité en face. Je ne suis pas sur de crever du désastre climatique, mais mon fils(9 mois), lui, y aura probablement droit. Après, la politique des gilets jaunes, c'est d'accélérer la consommation de pétrole et de klaxonner en imaginant que le mur va gentiment s'écarter. Très peu pour moi. Macron a timidement essayé 2-3 trucs rikiki, il a du revenir en arrière à cause de l'aveuglement de gens infoutus de voir plus loin que le bout de leur nez et qui condamnent à morts leurs enfants et petits enfants. C'est toujours plus que les populistes "après moi le déluge".
Parce que tu crois franchement que c'est de faire payer le gasoil plus cher à ceux qui n'ont pas d'autres moyens pour se rendre à leur travail pour y passer 8-10h et gagner de quoi survivre, que l'on va sauver la planète ?

Quand tu dis que Macron a tenté 2/3 trucs, c'est quoi ? S'il avait mis des taxes sur le kérozène, le mazout pour les bateaux pour commencer, là on aurait peut-être pu penser qu'il faisait quelque chose pour la planète. Mais, là, rien ! Sa hausse des taxes n'a d'écologique que le prétexte pour la faire avaler au gens. Parce que si dans le même temps, il avait dit : "La hausse des prix sur les carburants va rapporter 4Mds sur un an, qui seront réinvestis dans la recherche pour des solutions énergétiques vertes, ou dans la gestion du recyclage des plastiques, ou dans la fermeture des centrales nucléaires (dont on ne sait pas combien ça coutera, ni par quoi on va les remplacer). Il a fait quoi pour l'écologie en 18 mois ? Le glyphosate, ben non, Mosanto a toujours le droit de détruire la planète. Le prétrole ? Il a autorisé Total à forer au large de l'Amazonie en Guyane. Guyane qu'il compte raser pour autoriser des groupes canadiens et néerlandais d'aller chercher de l'or.

Faut arrêter de prendre les gens pour des cons, au bout d'un moment, ils s'en rendent compte. Même ceux qui ne sont rien ! La hausse des taxes sur les carburants, c'est juste pour boucler son budget à 3% de dettes, parce qu'il lui manquait les 4Mds dont il a fait cadeau aux plus riches en supprimant l'ISF. Rien d'autres.
9  0 
Avatar de Médinoc
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 17/12/2018 à 16:53
Sans compter que côté énergie, on ne se prive pas d'en gaspiller sur d'autres fronts, il n'y a qu'à voir l'éclairage des pubs, ou pire, les nouvelles pubs animées sur écran HD dans les gares.
Certaines villes décident de ne plus allumer l'éclairage public en divers endroits. Je trouve qu'on devrait commencer par interdire l'éclairage des pubs et des devantures de magasins fermés, et ce au niveau national.
9  0 
Avatar de Edrixal
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 12/12/2018 à 14:17
Citation Envoyé par Neckara Voir le message
Ou comment nous prendre pour des cons…

Code : Sélectionner tout
query = query.replace('idiot', 'idiot trump');
Tellement compliqué en effet.
Mais tellement ! D'ailleurs si tu tape "Idiot du village" on tombe sur Hollande ! Logique puisque la requête serait "Idiot trump du village" ! Ha bha en faite non...
Ou alors il ne modifie certain mot que sous certaine condition. Beaucoup de travail juste pour associer un mot à une image sur une partie spécifique d'un moteur de recherche.

C'est pas comme si des psy avais déclarer Trump déficient mental dans la presse Américaine et que par ce fait beaucoup de personne on associé des mots comme "stupide", "con", "idiot", ect... Avec Trump dans leur recherche internet ou dans des post forum.
D'ailleurs c'est pas comme si ici, en écrivant dans les mêmes messages les mots "Trump" et "Idiot", nous ne nourrissions pas les algo google.

Non, vraiment, il est beaucoup plus logique que le moteur de recherche soit paramétrer volontairement pour influencer les résultats.
10  2 
Avatar de benjani13
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 18/12/2018 à 15:29
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Tu pourrais être un peu plus tolérant...
Qu'est-ce que ça peut te foutre que des gens utilisent l'homéopathie ?
De toute façon il y a toujours l'effet placebo, donc il est certains que ce n'est pas inefficace à 100%.
Il a été démontré mainte et mainte fois que l'argument "ça ne peut pas faire de mal" concernant les médicaments et thérapie dits "alternatives" (non prouvée scientifiquement) ne tient pas. Cela entraine des retards de prise en charge, des mauvais suivis de traitement, etc.
7  0 
Avatar de benjani13
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 20/12/2018 à 13:23
Citation Envoyé par Edrixal Voir le message

Pour finir, une grande partie de la population maintenant s'informe de plus en plus via le net qu'ailleurs. Smartphone, tablette, PC, Télé connecté, ect... On à une connexion presque partout. Les réseaux sociaux ont un pouvoir gigantesque et avec une bonne campagne tu peut inonder les gens de news qui vont dans le même sens, qu'elle soit fausse ou vrais.
Avant il y avait une seule chaine de télé, tous le monde la regardait, c'était aussi très simple d'influencer quand tu as l'attention de tous le monde (de même avec les 6 chaines principales plus récemment). Avec les réseaux sociaux je ne sais dire si c'est pire, si c'est plus efficace, c'est surtout différents.

J'ai l'impression que le premier défaut des réseaux sociaux et de l'information en générale sur internet n'est pas la manipulation, mais le fait que ça accentue les clivages, que ça enferme les gens dans leurs opinons. Les réseaux sociaux vont plutôt me partager ce qui est en accord avec mes idées car je cliquerai surement dessus, je le repartagerais. Je vais sélectionner les médias, les blogs, qui vont dans le sens de mes idées. C'était déjà le cas avant avec la presse, chaque journal étant teinté plus ou moins fortement d'un bord politique, mais je trouve que ça s'est accentué sur internet. De fait les gens se renferment dans leur camp, et plus rien ne bouge, il n'y a plus d'échanges, plus de réflexion.

Concernant Trump sa grande réussite a été son discours anti média diffusée de façon préventive. Répétez à qui veut l'entendre que les médias vous détestent, qu'ils racontent tout et n'importe quoi, qu'ils sont les ennemies du peuple. Le jour où un journal a un regard négatif sur vous, vous n'avez plus qu'à dire voyez, j'avais raison, les journaux sont contre moi, les journaux sont contre le président des US, les journaux sont contre la république, contre le peuple. Simple, efficace.

La deuxième recette est la fake news lancée à tout va. On émet des tas de mensonges, on dénonces tous les discours adverses comme mensongers. Le résultat n'est pas que tous le monde se met à vous croire, mais que personne ne peut plus rien croire. Personne ne peut plus se faire une opinion sur quoique ce soit car étant tellement bombardé d'informations contradictoires, il est juste impossible de démêler le vrai du faux. Et à partir du moment où il n'est plus possible de faire sa propre opinion, soit on reste hors du jeu, soit on se raccroche à un gourou politique.
7  0 
Avatar de DevTroglodyte
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 20/12/2018 à 14:50
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Le Système
Ha, oui, le fameux "Système"...
8  1 
Avatar de Médinoc
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 13/12/2018 à 17:54
Hillary avait l'intégralité des médias avec elle,
Deux mots: Fox News.
6  0 
Avatar de Sodium
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 14/12/2018 à 16:24
Il faut une démocratie plus participative, il faut laisser le peuple voter les lois, au lieu de se faire trahir en boucle par des Sarkozy / Hollande / Macron.
Oui mais non, le peuple est débile.
Si on écoutait le peuple, on n'aurait jamais voté la fin de la peine de mort, le droit à l'avortement, le mariage pour tous...
Lorsque l'ensemble du peuple sera suffisamment éduqué pour comprendre l'ensemble des enjeux d'une décision en voyant au-delà de ce qui touche directement sa petite personne, on pourra en rediscuter.

Trump se bat pour faire revenir des jobs aux USA et c'est ce dont le peuple a besoin.
Pas spécialement non, le peuple a besoin de meilleures conditions de vie. Le fait qu'il y ait besoin d'un job pour vivre correctement aujourd'hui n'est qu'un symptôme du fait que le capitalisme n'a pas su s'adapter à la modernité de ce siècle.
On aura toujours besoin de moins en moins de main d'oeuvre, des tâches de plus en plus complexes vont être automatisées grâce aux progrès de l'IA. Faire revenir des usines pour que le peuple puisse aller y trimer dans des conditions de merde n'est pas une bonne solution.
7  1 
Avatar de Sodium
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 18/12/2018 à 11:27
Ce que certains ne veulent pas entendre, c'est que la transition énergétique c'est surtout réduire la consommation d'hydrocarbures polluantes plus que d'investir dans de nouvelles énergies.
C'est assez vrai. Pour le moment, l'essentiel de la communication et du débat public se porte sur la fermeture des centrales nucléaires pour aller poser des éoliennes et du solaire un peu partout.
Or, si le nucléaire n'est pas parfait ni exempt de risques, il s'agit de l'énergie possédant le meilleur rapport coûts/rendement/pollution existant actuellement.
On investit donc des milliards pour aller planter des éoliennes partout qui vu les rendements actuels et surtout le côté aléatoire de la production, ne pourront jamais remplacer le parc nucléaire actuel.
C'est de l'argent qui aurait bien plus d'impact en étant investi dans les infrastructures permettant de faire des économies d'énergies substantielles, aussi bien au niveau des transports publics que dans la rénovation des bâtiments mal isolés et mal équipés. Ou encore dans la recherche pour enfin obtenir des énergies verte au coût et rendement satisfaisant.
6  0 
Avatar de Sodium
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 18/12/2018 à 11:56
J'en ai ras-le-cul d'entendre "a oui, mais on est tellement mieux à la campagne" par des gens qui n'ont pas les moyens de se payer ce luxe. Mes impôts payent leur bureau de poste, pas le mien. Leurs réseau routier coute bien plus cher par habitant. Leurs 3 bus par jours coutent, par habitant, bien plus cher que mon tram toutes les 8 minutes. Leurs kilomètres de réseau électrique coute bien plus cher par habitant que les monstres enterrés qui alimentent tout le quartier. Donc j'en ai marre des ruraux. Spécialement ceux qui n'exploitent même pas leur jardin(je fais une exception pour ceux qui ont leur potager ou leurs poules, eux ont une raison parfaitement valide d'habiter à la campagne). J'en ai marre de tous ces gens qui ne font que sucer mes impôts pour financer leur bien-être de campagnards.
Il ne t'est jamais venu à l'esprit les gens qui vivent à la campagne y vivent parce qu'ils y sont nés et que toutes leurs attaches affectives s'y trouvent ? Ou parce qu'ils n'ont pas les moyens financiers d'aller habiter en ville ? Que de toute manière, s'ils voulaient venir massivement en ville, il n'y a ni les logements, ni les écoles, ni les autres services publics comme les soins pour les accueilir ?

Vivre dans une grande ville, ça a du sens quand on a du pognon. Pour les autres, payer 1000€ de loyer pour 35m2 n'est pas une manière épanouissante de vivre.
6  0