Donald Trump suggère à Apple de fabriquer ses produits sur le sol étasunien
Pour éviter les tarifs douaniers imposés à la Chine

Le , par Patrick Ruiz

60PARTAGES

15  0 
Une guerre commerciale fait rage entre Américains et Chinois. Depuis le mois de juillet, le gouvernement étasunien applique des droits de douane de 25 % sur l’équivalent de 50 milliards de dollars de produits fabriqués en Chine. La mesure pourrait bientôt s’étendre à près de 200 milliards de dollars de produits fabriqués sur le sol de l’empire du Milieu. Apple a reniflé le danger et tire la sonnette d’alarme. Pour Donald Trump, il n’y a pas lieu d’en faire un plat ; la solution est simple : le géant de la marque à la pomme pourra contourner les tarifs douaniers imposés à la Chine s’il fabrique ses produits sur le sol des États-Unis.


« Entamez la construction de nouvelles usines », écrit le président des États-Unis. Il s’agit là d’une redite d’un vœu de campagne. Donald Trump fait dans la constance depuis son accession à la présidence et entend bien ramener les fleurons de son industrie high-tech à la maison. En 2016, il a promis de créer des incitatifs sous forme de réductions importantes d’impôts à l’intention des géants technologiques américains qui continuent de s’appuyer sur la Chine pour la fabrication de leurs produits. Il semble cependant que certaines barrières empêchent l’entrée en vigueur des mesures envisagées par le 45e président des USA. « Je pourrais vous faire asseoir et vous montrer des règlements sur lesquels tout le monde serait d’accord pour dire qu’ils sont ridicules », disait-il à Tim Cook – PDG d’Apple. Dans ces développements, il faut souligner qu’Apple dispose d’une usine de production à Cork en Irlande. L’administration Trump pourrait s’inspirer du modèle fiscal de ce pays pour créer un cadre attractif pour Apple et autres.

En fabriquant ses iPhone dans les pays comme la Chine, Apple tire profit d’une main-d’œuvre abondante et bon marché. Fabriquer ses produits dans ce pays permet donc à l’entreprise de minimiser ses coûts le plus possible. Même avec des conditions fiscales favorables, il semble qu’un transfert des usines de production aux États-Unis ne soit pas envisageable, du moins dans l’immédiat. De récentes statistiques suggèrent que les chômeurs ne courent pas les rues dans le pays. Une publication du Washington Post précise que le taux de chômage est bas (3,9 %, un record dans l'histoire) et que les employeurs ont de la peine à pourvoir les postes. « La croissance des salaires s'accélère. Les employeurs ont maintenant du mal à pourvoir les postes vacants et n'ont d'autre choix que de procéder à des augmentations », rapporte le quotidien.

En suggérant à Apple et compagnie de s’installer aux États-Unis, Trump ne leur offre pas de creuset pour trouver les millions de travailleurs nécessaires pour la fabrication de ses produits. Il semble bien que ce soit l’atout majeur dont la Chine dispose.

Sources : The Hill, WP

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

D’après vous quels leviers Donald Trump doit-il actionner pour espérer que son initiative connaisse la fin escomptée ?

Voir aussi :

Effet Trump : Apple étudie la possibilité de transférer la production d'iPhone aux États-Unis, ce qui va plus que doubler les coûts de production

La Chine pourrait prendre des mesures pour faire baisser les ventes d'iPhone dans son pays si Trump décidait de limiter les articles chinois importés

Donald Trump veut inciter Apple à construire des usines aux États-Unis grâce à des réductions importantes de taxes pour les entreprises

Apple promet au président Donald Trump de construire trois grandes usines sur le sol américain, faut-il craindre une hausse des prix chez Apple ?

Le fabricant de boitiers PC CaseLabs annonce qu'il a été contraint à la faillite en raison des taxes de douane imposées par Trump contre la Chine

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de NotAèfka
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 10/09/2018 à 8:36
Ohh.... les pauvres...
Ils vont devoir payer une grosse taxe qui va les mettre en difficulté...
M'enfin j'en ai entendu des conneries d'Apple mais là c'est la meilleure !
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 10/09/2018 à 9:57
Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
Qu’en pensez-vous ?
Même si un grosse taxe était appliqué Apple pourrait maintenir les prix actuel en baissant sa marge de bénéfice.
Apple n'investi plus grand chose dans la recherche et le développement, il n'y a pas beaucoup de différences entre 2 iPhones...
Au niveau de l'hardware et du software il n'y a rien de révolutionnaire.
Peut être qu'à une époque Apple est arrivé avec plein de nouveautés cool, mais là leur nouveauté c'est du genre "on supprime la prise Jack du téléphone, on supprime les ports USB du PC portable".
Purée ça a du coûté des milliards pour avoir ces idées et les mettre en place.
Supprimer un port jack ça a du être un véritable défini technique.

Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
D’après vous quels leviers Donald Trump doit-il actionner pour espérer que son initiative connaisse la fin escomptée ?
Son Tweet est très bien.
Si Apple met ses usines aux USA :
1. Le prix des produits Apple n'augmentera pas.
2. Des jobs seront créé aux USA.
Là du coup si les prix augmentent c'est de la faute à Apple qui refuse de créer des jobs aux USA.

Normalement si t'es un peu patriote tu préfères que les jobs soient dans ton pays...
Et moins de job en Chine ça fait moins de ça :
Des travailleurs chinois décrivent des conditions extrêmement difficiles dans une usine de montage d'iPhone mais Apple déclare qu'il n'en est rien
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Aussi, Foxconn a embauché des conseillers psychologiques, mis en place un centre de soins de 24 heures, et attaché de grands filets aux bâtiments de l'usine pour prévenir les suicides impulsifs, selon un rapport de progrès publié par Apple en 2011.
===
Par contre une guerre économique USA vs. Chine ça peut être dangereux.
Les USA ont besoin de la Chine pour fabriquer des trucs.
La Chine a besoin des USA pour vendre ce qu'elle produit.

Bon là c'est pas grand chose :
Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
Depuis le mois de juillet, le gouvernement étasunien applique des droits de douane de 25 % sur l’équivalent de 50 milliards de dollars de produits fabriqués en Chine. La mesure pourrait bientôt s’étendre à près de 200 milliards de dollars de produits fabriqués sur le sol de l’empire du Milieu.
Mais si les USA finissait par importer peu de la Chine, la Chine pourrait brader tout ce qu'elle détient en bon du trésor US et entraîner une baisse violente du dollar (tout le monde se débarrasserait de ses dollars).

La Chine menace de réduire ses achats de bons de Trésor US
Vendredi, l’ambassadeur de Chine aux Etats-Unis n’a pas exclu que l’Empire du Milieu – plus important détenteur étranger de la dette fédérale américaine – réduise ses achats de bon du Trésor US. Diplomatie à la chinoise entre menace et chantage alors que le Président américain est à l’origine de vives tensions commerciales au niveau international, en lançant notamment la bataille de l’acier.
Pour l'instant ça ne représente rien du tout :
La Russie et la Chine se débarrassent de bons du Trésor US
Moscou et Pékin se débarrassent de bons du Trésor américain. Ainsi, la Russie a vendu en janvier pour 5,3 milliards de dollars d’obligations américaines à côté de quelque 17 milliards de dollars vendus par la Chine dans la même période.
Mais il y a moyen de faire un coup comme ça :
George Soros : « l’homme qui a fait tomber la livre sterling »
Soros devient célèbre le 16 septembre 1992 surnommé « le mercredi noir » en spéculant contre la livre sterling : La Grande-Bretagne est obligée de sortir la livre du système monétaire européen, alors que Soros gagne selon la presse environ 1 milliard de dollars dans l’opération. La position de son fonds sur la livre sterling était de 10 milliards de dollars. Après cette opération, il fut surnommé « l’homme qui a brisé la banque d’Angleterre ». Il fut également accusé par le premier ministre de Malaisie d’avoir eu une influence négative sur la monnaie malaisienne lors de la crise asiatique de 1997.
Si j'ai bien compris c'est une technique traditionnelle :
1. Posséder une grosse part des actions
2. Vendre toutes les actions moins chère
3. Attendre que le marché s'emballe (comme ça perd de la valeur tout le monde vend le plus vite possible)
4. Racheter les actions aux plus bas
J'avais entendu le même genre d'histoire avec une entreprise pétrolière, un gars avait fait chuter le prix de l'action et en avait racheté bien plus après.
Avatar de berceker united
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 10/09/2018 à 13:18
Les américains ne voudrons pas travailler comme les chinois, donc la grogne risque d'être inévitable surtout un syndicat s'en mêle. Donc il faut une main d’œuvre docile: Les mexicains que Trump ne veut pas voir ?
Le risque de faire fabriquer au USA est que ce dernier n'a pas les matières première et Apple va dépendre de la Chine, ce dernier pourrait faire augmenter le prix de ces matières premières.
Comme dit Ryu2000, si jamais la Chine remet sur le marché toute les obligation américaines, cela veut dire qu'on remet sur le marché du dollars n'ayant pas de valeur réelle, une guerre dans le vrai sens du terme peu se déclarer.
Le chômage est bien plus haut que les chiffres indiquées car la baisse est surtout lié au faite que beaucoup d’américains sont découragés et sortent des radars des stats.
Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 10/09/2018 à 14:21
Donald Trump suggère à Apple de fabriquer ses produits sur le sol étasunien

Mais, il a raison. Il devrait même suggérer à Apple de ne vendre ses merdes produits que sur le sol étatsunien, ça rendrait service à la planète.
Avatar de mm_71
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 11/09/2018 à 2:04
« Entamez la construction de nouvelles usines »
Ça coûte combien une nouvelle usine ?
Trump ne leur offre pas de creuset pour trouver les millions de travailleurs nécessaires pour la fabrication de ses produits.
Et je serais surpris qu'un travailleur US accepte d'être payé comme un Chinois.
Pas grave: Le prochain iphone à 2500€ et youpi !
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 11/09/2018 à 7:58
Citation Envoyé par mm_71 Voir le message
Ça coûte combien une nouvelle usine ?
En tout cas dans la logique capitaliste c'est cool, car construire quelque chose ça donne du boulot à des gens pendant un moment.
D'ailleurs le projet de rénovation du mur c'est pour ça aussi, il va falloir beaucoup de mains d’œuvres pour la construction. (ce serait dommage de passer par des entreprises mexicaines quand on pourrait donner du travail à des étasuniens)

Citation Envoyé par mm_71 Voir le message
Pas grave: Le prochain iphone à 2500€ et youpi !
Le prix de la main d'oeuvre ne représente pas une grosse partie du prix de fabrication, en plus il y a des robots pour aider.

Plus les appareil Apple coûtent chère mieux ils se vendent.
Ça donne aux Apple Addict l'impression de faire partie d'une élite.
Avatar de el_slapper
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 11/09/2018 à 9:07
Le truc n'est même pas là. Le truc, c'est que tout l'écosystème est à Shenzen. A Shenzen, pour l'IPhone 1, ils avaient recruté 120 000 ouvriers et 8 000 ingénieurs de production en trois semaines. Aux USA, ils avaient compté qu'ils leurs faudrait 9 mois. Mais ça, c'est juste l'assemblage. A Shenzen, l'usine qui fabrique les cartes est en face, celle qui fabrique les processeurs est derrière, celle qui fabrique l'écran est un cran plus loin, et celle qui fabrique les boitiers à peine plus. L'intégration atteinte à Shenzen est telle que même des facteurs comme le le cout du travail ou la productivité des travailleurs ne pèsent pas lourd.
Avatar de sebastiano
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 11/09/2018 à 10:58
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message

Plus les appareil Apple coûtent chère mieux ils se vendent.
Ça donne aux Apple Addict l'impression de faire partie d'une élite.
C'est marrant de lire ça parce que les Linux addict et Android addict ont également l'impression de faire partie d'une élite.

Les débats iOs vs Android et Windows vs Linux sont toujours de savoureux moments d'échanges absolument pas fraternels dignes de ce qu'on peut entendre dans toute communauté fermée (extrémistes religieux, politiques...).
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 11/09/2018 à 11:11
Citation Envoyé par sebastiano Voir le message
C'est marrant de lire ça parce que les Linux addict et Android addict ont également l'impression de faire partie d'une élite.
Je ne sais pas... (j'en ai rien à foutre de Linux et Android)
En tout cas chez les utilisateurs de produits Apple il y a une normalisation, la personnalisation n'existe pas, ils ont tous exactement les mêmes produits.

Quand quelqu'un monte un PC il peut choisir chaque composant si il veut, avec Apple cette philosophie n'existe pas. Il n'y a pas qu'un modèle de téléphone Android il y en a des milliers.
Quand Apple augmente ses prix, ses ventes augmentent.
Il y a des iPhones X à 1300€ et des gens sautent dessus...
Est-ce qu'il y aura une limite ?
Quand est-ce que les fans d'Apple vont se dire que le prix est abusé ?

C'est quoi la prochaine étape un smartphone à 1500€ et le suivant à 1700€ ?

Le truc marrant c'est qu'un slogan d'Apple était "Does more. Costs less. It's that simple." et un autre était "Think different"
Quand on voit qu'aujourd'hui ça coûte beaucoup plus chère que la concurrence et que les utilisateurs ne pensent pas différemment :


L'iPhone X était chère :
Apple réalise des ventes record pour son deuxième trimestre portées par l'iPhone X et annonce une hausse du dividende trimestriel de 16 %
Le titre de cette news valide complètement mon raisonnement.
Avatar de berceker united
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 11/09/2018 à 11:59
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Je ne sais pas... (j'en ai rien à foutre de Linux et Android)
En tout cas chez les utilisateurs de produits Apple il y a une normalisation, la personnalisation n'existe pas, ils ont tous exactement les mêmes produits.

Quand quelqu'un monte un PC il peut choisir chaque composant si il veut, avec Apple cette philosophie n'existe pas. Il n'y a pas qu'un modèle de téléphone Android il y en a des milliers.
Quand Apple augmente ses prix, ses ventes augmentent.
Il y a des iPhones X à 1300€ et des gens sautent dessus...
Est-ce qu'il y aura une limite ?
Quand est-ce que les fans d'Apple vont se dire que le prix est abusé ?

C'est quoi la prochaine étape un smartphone à 1500€ et le suivant à 1700€ ?

Le truc marrant c'est qu'un slogan d'Apple était "Does more. Costs less. It's that simple." et un autre était "Think different"
Quand on voit qu'aujourd'hui ça coûte beaucoup plus chère que la concurrence et que les utilisateurs ne pensent pas différemment :


L'iPhone X était chère :
Apple réalise des ventes record pour son deuxième trimestre portées par l'iPhone X et annonce une hausse du dividende trimestriel de 16 %
Le titre de cette news valide complètement mon raisonnement.
Quand est-ce que les fans d'Apple vont se dire que le prix est abusé ?
Je te rassure, ils se le disent depuis le longtemps mais l'achète quand même, mais là n'est pas le débat.
Comme le démontre el_slapper, ça sera très compliqué de reproduire cette configuration au USA. Même s'il n'y a pas besoin du même nombre de ressource et le remplacer par des robots, ça serait extrêmement compliqué à mettre en place. Cette opération serait terminée quand Trump ne sera plus président même si 2 mandats. Pourtant, si Apple faisait cela, ça aurait un gros gros coup de com pour Apple mais il faut accepter qu'ils réduisent un peu leurs marge.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web