La Chine pourrait prendre des mesures pour faire baisser les ventes d'iPhone dans son pays
Si Trump décidait de limiter les articles chinois importés

Le , par Olivier Famien

43PARTAGES

7  0 
Alors que la campagne électorale battait encore son plein, Donald Trump le candidat républicain à la maison blanche n’a pas manqué de faire des promesses et des déclarations aussi grandioses que surprenantes. Parmi ces différentes promesses soutenues par le slogan « ;Rendre l’Amérique à nouveau grande ;», l’on a celle qui a été faite dans le mois de janvier lors d’une conférence à la Virginia’s Liberty University.

Le candidat républicain a assené devant la foule d’étudiants « ;Nous avons de telles personnes étonnantes dans ce pays : intelligentes, pointues, énergiques, elles sont étonnantes. Je disais rendre l’Amérique à nouveau grande, et je pense que nous pouvons le dire maintenant, et je le crois vraiment, nous allons faire avancer les choses. Nous allons amener Apple à commencer à construire leurs ordinateurs et les choses de ce pays, au lieu de le faire dans d’autres pays ;».

Il faut souligner qu’en raison de la main-d’œuvre peu onéreuse en Chine, les entreprises du monde entier affluent vers ce pays pour concevoir leurs produits. Et c’est l’une des motivations qui a même poussé Apple à fabriquer ses iPhone dans ce pays.

Toujours pendant la campagne présidentielle américaine, Donald Trump a fait plusieurs allusions à l’endroit de la Chine comme un pays qui maintiendrait volontairement ses devises à un niveau bas afin d’attirer tous les autres pays vers lui. Comme solution envisagée, Trump a préconisé l’application de tarifs défensifs à hauteur de 45 % sur les importations des produits chinois et a souligné qu’il ordonnerait au Secrétaire du Trésor de proclamer ouvertement la Chine comme un manipulateur de devises.

La campagne est terminée et Donald Trump a été élu. En janvier prochain, il prendra les rênes des États-Unis d’Amérique en devenant le 45e président de ce pays. La question que se pose maintenant la communauté IT est de savoir s’il va appliquer l’ensemble de ces promesses et des déclarations faites pendant cette campagne afin de « ;rendre l’Amérique à nouveau grande ;» comme il le disait.

En outre, ce n’est pas la première fois qu’un président condamne ouvertement la politique monétaire chinoise. En effet, peu de temps après la prise de fonction de Barack Obama, les autorités commerciales américaines ont annoncé un tarif de 35 % sur les pneus chinois. Comme on pouvait s’y attendre, la Chine a réagi en appliquant des droits de douane sur les poulets américains, ce qui a eu pour conséquence d’occasionner des pertes financières au niveau de deux pays.

Et pour ce qui concerne les déclarations de Trump d’imposer des taxes de 45 % sur les produits importés de Chine, il est bon de savoir que le président américain a le pouvoir d’imposer des tarifs de 15 % au maximum pendant 150 jours sur tous les produits importés. Ce taux ne peut être dépassé qu’en cas d’état d’urgence. En dehors de ce cas de figure, le président américain ne peut exiger une augmentation du tarif que sur les marchandises individuelles.

Par ailleurs, si contre toute attente cela est fait quand même, cette décision pourrait être lourde de conséquences. En effet, le quotidien de presse chinois Global Times qui suit la ligne éditoriale du journal officiel du Parti communiste chinois explique que la Chine appliquera le principe de réciprocité en cas d’augmentation des tarifs par les autorités américaines sur les produits importés de Chine. Le journal continue et précise que des commandes de Boeing pourraient être remplacées par des Airbus. Les ventes d’iPhone et de véhicules américains en Chine prendront un coup et les importations de soja et de maïs américains seront arrêtées.

Si un tel scénario se produisait, cela aurait un effet assez négatif aussi bien sur l’économie chinoise qu’américaine. En Chine, Apple tire une grande partie de son chiffre d’affaires. Au troisième trimestre dernier, Apple a réalisé plus de 8 milliards de chiffre d’affaires sur ce marché. Cela représente 19 % de son chiffre d’affaires global. Prendre donc des mesures qui entraîneraient une guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis porterait inexorablement un coup dur à Apple, mais aussi aux autres grandes entreprises américaines qui tirent une grande partie de leur revenu dans ce pays. Reste à savoir maintenant si ces déclarations et promesses seront tenues.

Source : Global Times

Et vous ?

Que pensez-vous des déclarations faites par Trump pour limiter les importations chinoises aux USA ?

Quel est votre avis sur les conséquences de la mise en œuvre de ces promesses ?

Voir aussi

La Chine vote une loi obligeant les entreprises IT à lui fournir leurs clés de chiffrement, les entreprises IT doivent-elles être inquiètes ?

Forum Actualités, Wiki Developpez.com, Débats Best of, FAQ Developpez.com

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 18/11/2016 à 9:10
Rien que sur le cas d'Apple, il faudrait voir la répartition de leur marché, mais si le marché américain représente moins que le reste du monde (ce qui est plus que probable), Apple continuera de fabriquer en Chine, pour continuer de faire sa marge dans tous les autres pays, et ce ne sont que les américains qui seront lésés en achetant leur IPhone X% plus cher.

Mais sinon, sur l'annonce en général, cela montre que ce candidat "hors-système" est aussi bonimenteur que les autres, puisqu'avant même sa prise de pouvoir, on sait déjà qu'il a fait des promesses qu'il ne pourra pas tenir (sans même parler d'éventuels blocage du Congrès ou autres).

Bref, rien de bien neuf sous le soleil. ^^
Avatar de TheLastShot
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 18/11/2016 à 9:31
Si la Chine voulait vraiment la mettre bien profond à Trump il pourrait carrément décider d'arrêter d'assembler les iPhones... Bon faudrait trouver autre chose pour compenser les pertes d'argents, mais je suis pratiquement sûr que ces pertes seraient beaucoup plus importes côté américain.
Avatar de Shuty
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 18/11/2016 à 9:40
Une raison supplémentaire pour Apple de faire grimper le prix de ses devices...
Avatar de TheLastShot
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 18/11/2016 à 9:53
@Shuty Tant qu'il y a des pigeons clients pour acheter quelque soit le prix, pourquoi se gênerait-il ? Ce n'est pas comme si c'était de la concurrence déloyale...
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 18/11/2016 à 10:14
Citation Envoyé par Olivier Famien Voir le message
Que pensez-vous des déclarations faites par Trump pour limiter les importations chinoises aux USA ?
Ce serait génial de motiver les entreprises à faire revenir l'industrie dans le pays au lieu d’exploiter des populations pauvre.
Il faut recréer des usines, c'est important pour faire relancer l'économie et faire baisser le chômage.
C'est même bon pour l'environnement quelque part...

Citation Envoyé par Olivier Famien Voir le message
Quel est votre avis sur les conséquences de la mise en œuvre de ces promesses ?
La menace des iPhones c'est rien du tout...
Ça fera peut être un peu chier Apple, mais voilà...

Par contre la Chine pourrait arrêter d'acheter des bons du trésor US et là ce serait beaucoup plus grave que les iPhones.
Avatar de samus35
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 18/11/2016 à 10:57
Je pense qu'il ne faut pas faire des annonces pour taxer des produits importés de certains pays : Cela engendre des risques que les pays concernés/cités répliquent et freinent nos exportations.
Je pense qu'il faut faire des lois "sans origine" et prendre le problème à l'envers.
Proposer des credits d’impôts ou abattement fiscal pour tout produit fabriqué à l'étranger (dans le même pays) depuis plus de 2/3 ans et dont la fabrication devient 100% francaise (en volume ) (et pas 10% francaise, 90% étrangere).
Il faudrait voir au sujet de l'assemblage comment cela se goupillerait.
L'etat perdrait de l'argent sur les impôts d'entreprises. Mais il en gagnerait sur les emplois générés. L'un dans l'autre, la balance pourrait s'équilibrer.
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 18/11/2016 à 11:19
Citation Envoyé par samus35 Voir le message
Proposer des credits d’impôts ou abattement fiscal (...) dont la fabrication devient 100% francaise
C'est sympa, mais c'est moins efficace que l'autre solution.
Parce que là ça coûterait chère à la France et ça ne motiverait pas assez les entreprises (ils garderont les usines dans les pays pauvres).
Il faudrait que la France paie la différence entre le prix de production en Chine et le prix de production en France (moins les frais de port) pour intéresser les entreprises.

Alors que si tu créer une énorme taxe pour les entreprises française qui produisent dans n'importe quel pays étranger, tu motives beaucoup plus les entreprises à revenir en France.
Et les entreprises qui refuseront rapporteront de l'argent grâce à la taxe.
Si la taxe fait qu'il est plus rentable de produire en France qu'au Vietnam, les entreprises reviendront.
Ou alors les entreprises quitteront le pays pour s'installer où il y a moins de taxes...

De toute façon il ne faut pas trop s'inquiéter ça m'étonnerait qu'on laisse Trump mettre cette loi en place...
Les USA ne peuvent pas trop se fâcher avec la Chine...
Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 18/11/2016 à 11:28
Citation Envoyé par thierrybenji Voir le message

De toute façon il ne faut pas trop s'inquiéter ça m'étonnerait qu'on laisse Trump mettre cette loi en place...
Bah vu qu'il a promis un truc qu'il n'a pas le pouvoir de faire, il n'y a aucune raison de douter, c'est sûr que cela ne sera pas fait, ce n'est même pas une question de savoir si on le laisse faire ou non. ^^

Promettre une taxe de 45% quand en réalité, tu ne peux mettre qu'une taxe de 15% pendant 150 jours, c'est juste un mensonge pour attirer les électeurs, comme n'importe quel politicien.

Mais sinon, comme je disais, apparemment Apple a commencé a regarder ce que ça lui couterait de tout faire revenir aux USA (cf l'autre article posté ce matin), et à en parler à ses fournisseurs, et c'est loin d'être gagné, entre les fournisseurs qui ne veulent pas ouvrir une usine aux USA car trop couteux, et les coûts de production qui risquent de doubler, Trump ou pas, ils choisiront la solution la plus rentable pour eux, quitte à ne produire que les IPHONE vendus aux USA, en Amérique.
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 18/11/2016 à 11:38
Citation Envoyé par Zirak Voir le message
Bah vu qu'il a promis un truc qu'il n'a pas le pouvoir de faire, il n'y a aucune raison de douter, c'est sûr que cela ne sera pas fait
Ouais mais si Trump n'a pas le pouvoir de réaliser son projet, pourquoi Apple réfléchit à faire venir sa production aux USA ?

Il faudrait peut être prendre en compte la robotisation, on remplace de plus en plus les humains par des robots.
Il me semble que Foxconn a remplacé pas mal de monde par des robots.
Et ce n'est que le début...
Si ça continue comme ça imaginez dans 30 ans...
Le chômage dans le monde sera énorme.
Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 18/11/2016 à 11:50
Citation Envoyé par thierrybenji Voir le message
Ouais mais si Trump n'a pas le pouvoir de réaliser son projet, pourquoi Apple réfléchit à faire venir sa production aux USA ?
Car même avec seulement 15% de taxe en plus au lieu de 45%, ça fait toujours 15% de marge en moins, qui vont faire gueuler les actionnaires. ^^

Et puis aujourd'hui, la loi le limite à 15% pendant 150 jours, rien ne dit qu'il n'essaiera pas de faire changer cette loi (mais à ce niveau là, oui, on pourra évoquer le fait qu'on le laisse faire ou non).

Citation Envoyé par thierrybenji Voir le message

Il faudrait peut être prendre en compte la robotisation, on remplace de plus en plus les humains par des robots.
Il me semble que Foxconn a remplacé pas mal de monde par des robots.
Et ce n'est que le début...
Si ça continue comme ça imaginez dans 30 ans...
Le chômage dans le monde sera énorme.
Ah mais ça c'est pareil pour tous les pays, et ce n'est pas Trump qui y changera quoi que ce soit, c'est du au système économique mondial qui pousse à toujours gagner plus.

La robotisation en soit n'est pas un problème, le fait de ne pas travailler non plus, il faut juste que l'argent gagné grâce aux robots, n'aille pas seulement dans la poche des actionnaires.

C'est bien pour cela que des histoires comme le revenu universel / revenu de base commencent à faire leur chemin, c'est en bonne partie pour essayer de pallier à cette problématique.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web