Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La Chine pourrait prendre des mesures pour faire baisser les ventes d'iPhone dans son pays
Si Trump décidait de limiter les articles chinois importés

Le , par Olivier Famien

104PARTAGES

7  0 
Alors que la campagne électorale battait encore son plein, Donald Trump le candidat républicain à la maison blanche n’a pas manqué de faire des promesses et des déclarations aussi grandioses que surprenantes. Parmi ces différentes promesses soutenues par le slogan « ;Rendre l’Amérique à nouveau grande ;», l’on a celle qui a été faite dans le mois de janvier lors d’une conférence à la Virginia’s Liberty University.

Le candidat républicain a assené devant la foule d’étudiants « ;Nous avons de telles personnes étonnantes dans ce pays : intelligentes, pointues, énergiques, elles sont étonnantes. Je disais rendre l’Amérique à nouveau grande, et je pense que nous pouvons le dire maintenant, et je le crois vraiment, nous allons faire avancer les choses. Nous allons amener Apple à commencer à construire leurs ordinateurs et les choses de ce pays, au lieu de le faire dans d’autres pays ;».

Il faut souligner qu’en raison de la main-d’œuvre peu onéreuse en Chine, les entreprises du monde entier affluent vers ce pays pour concevoir leurs produits. Et c’est l’une des motivations qui a même poussé Apple à fabriquer ses iPhone dans ce pays.

Toujours pendant la campagne présidentielle américaine, Donald Trump a fait plusieurs allusions à l’endroit de la Chine comme un pays qui maintiendrait volontairement ses devises à un niveau bas afin d’attirer tous les autres pays vers lui. Comme solution envisagée, Trump a préconisé l’application de tarifs défensifs à hauteur de 45 % sur les importations des produits chinois et a souligné qu’il ordonnerait au Secrétaire du Trésor de proclamer ouvertement la Chine comme un manipulateur de devises.

La campagne est terminée et Donald Trump a été élu. En janvier prochain, il prendra les rênes des États-Unis d’Amérique en devenant le 45e président de ce pays. La question que se pose maintenant la communauté IT est de savoir s’il va appliquer l’ensemble de ces promesses et des déclarations faites pendant cette campagne afin de « ;rendre l’Amérique à nouveau grande ;» comme il le disait.

En outre, ce n’est pas la première fois qu’un président condamne ouvertement la politique monétaire chinoise. En effet, peu de temps après la prise de fonction de Barack Obama, les autorités commerciales américaines ont annoncé un tarif de 35 % sur les pneus chinois. Comme on pouvait s’y attendre, la Chine a réagi en appliquant des droits de douane sur les poulets américains, ce qui a eu pour conséquence d’occasionner des pertes financières au niveau de deux pays.

Et pour ce qui concerne les déclarations de Trump d’imposer des taxes de 45 % sur les produits importés de Chine, il est bon de savoir que le président américain a le pouvoir d’imposer des tarifs de 15 % au maximum pendant 150 jours sur tous les produits importés. Ce taux ne peut être dépassé qu’en cas d’état d’urgence. En dehors de ce cas de figure, le président américain ne peut exiger une augmentation du tarif que sur les marchandises individuelles.

Par ailleurs, si contre toute attente cela est fait quand même, cette décision pourrait être lourde de conséquences. En effet, le quotidien de presse chinois Global Times qui suit la ligne éditoriale du journal officiel du Parti communiste chinois explique que la Chine appliquera le principe de réciprocité en cas d’augmentation des tarifs par les autorités américaines sur les produits importés de Chine. Le journal continue et précise que des commandes de Boeing pourraient être remplacées par des Airbus. Les ventes d’iPhone et de véhicules américains en Chine prendront un coup et les importations de soja et de maïs américains seront arrêtées.

Si un tel scénario se produisait, cela aurait un effet assez négatif aussi bien sur l’économie chinoise qu’américaine. En Chine, Apple tire une grande partie de son chiffre d’affaires. Au troisième trimestre dernier, Apple a réalisé plus de 8 milliards de chiffre d’affaires sur ce marché. Cela représente 19 % de son chiffre d’affaires global. Prendre donc des mesures qui entraîneraient une guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis porterait inexorablement un coup dur à Apple, mais aussi aux autres grandes entreprises américaines qui tirent une grande partie de leur revenu dans ce pays. Reste à savoir maintenant si ces déclarations et promesses seront tenues.

Source : Global Times

Et vous ?

Que pensez-vous des déclarations faites par Trump pour limiter les importations chinoises aux USA ?

Quel est votre avis sur les conséquences de la mise en œuvre de ces promesses ?

Voir aussi

La Chine vote une loi obligeant les entreprises IT à lui fournir leurs clés de chiffrement, les entreprises IT doivent-elles être inquiètes ?

Forum Actualités, Wiki Developpez.com, Débats Best of, FAQ Developpez.com

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 18/11/2016 à 10:14
Citation Envoyé par Olivier Famien Voir le message
Que pensez-vous des déclarations faites par Trump pour limiter les importations chinoises aux USA ?
Ce serait génial de motiver les entreprises à faire revenir l'industrie dans le pays au lieu d’exploiter des populations pauvre.
Il faut recréer des usines, c'est important pour faire relancer l'économie et faire baisser le chômage.
C'est même bon pour l'environnement quelque part...

Citation Envoyé par Olivier Famien Voir le message
Quel est votre avis sur les conséquences de la mise en œuvre de ces promesses ?
La menace des iPhones c'est rien du tout...
Ça fera peut être un peu chier Apple, mais voilà...

Par contre la Chine pourrait arrêter d'acheter des bons du trésor US et là ce serait beaucoup plus grave que les iPhones.
5  0 
Avatar de el_slapper
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 18/11/2016 à 14:16
Le Brésil a fait ça. Résultat, les Iproduitss coutent deux fois plus cher au Brésil qu'ailleurs, et tout Brésilien qui va à l'étranger en ramène pour sa famille. Ma cousine - Brésilienne - a passé un an en France, et avait son sac à main bourré d'Iproduits quand elle est rentrée au Brésil. Pour toute sa famille.

Quand le IPhone 1 est sorti, les fabricants de Shenzen ont recruté 120,000 ouvriers et 8,000 ingénieurs de production. En 3 semaines. Aucun autre endroit au monde ne permet ça en moins de 9-10 mois. Aucun autre endroit au monde - même en Chine - n'offre un tel package, avec concentration des assembleurs, des sous-traitants, et du trafic de matières premières. Shenzen est l'usine du monde, et il faudra plus que des gesticulations pour changer cela de manière durable.
4  0 
Avatar de Saverok
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 18/11/2016 à 16:33
Citation Envoyé par el_slapper Voir le message
Quand le IPhone 1 est sorti, les fabricants de Shenzen ont recruté 120,000 ouvriers et 8,000 ingénieurs de production. En 3 semaines. Aucun autre endroit au monde ne permet ça en moins de 9-10 mois.
Je suis parfaitement d'accord.
Il ne faut pas voir ça que par les taxes et le coût du travail.
Il faut aussi prendre en compte la souplesse du code du travail qui permet de varier rapidement et facilement les forces de production.
En France, dès qu'une entreprise franchit certains seuils, elle se retrouve avec tout un tas de contraintes qui vont bien au delà des seuls aspects financiers (qui a parlé des syndicats ?).
Sans parler des procédures administratives à n'en plus finir.
Le prélèvement à la source ne va certainement pas arranger la chose.
3  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 18/11/2016 à 11:19
Citation Envoyé par samus35 Voir le message
Proposer des credits d’impôts ou abattement fiscal (...) dont la fabrication devient 100% francaise
C'est sympa, mais c'est moins efficace que l'autre solution.
Parce que là ça coûterait chère à la France et ça ne motiverait pas assez les entreprises (ils garderont les usines dans les pays pauvres).
Il faudrait que la France paie la différence entre le prix de production en Chine et le prix de production en France (moins les frais de port) pour intéresser les entreprises.

Alors que si tu créer une énorme taxe pour les entreprises française qui produisent dans n'importe quel pays étranger, tu motives beaucoup plus les entreprises à revenir en France.
Et les entreprises qui refuseront rapporteront de l'argent grâce à la taxe.
Si la taxe fait qu'il est plus rentable de produire en France qu'au Vietnam, les entreprises reviendront.
Ou alors les entreprises quitteront le pays pour s'installer où il y a moins de taxes...

De toute façon il ne faut pas trop s'inquiéter ça m'étonnerait qu'on laisse Trump mettre cette loi en place...
Les USA ne peuvent pas trop se fâcher avec la Chine...
2  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 18/11/2016 à 12:26
Citation Envoyé par Zirak Voir le message
rien ne dit qu'il n'essaiera pas de faire changer cette loi
C'est ce que je disais au début, mais si il essaie, rien ne dit qu'on le laissera faire...
Les gars vont peut être lui dire "si on fait ça on va se fâcher avec la Chine et on a besoin d'eux pour survivre".

Citation Envoyé par Zirak Voir le message
La robotisation en soit n'est pas un problème, le fait de ne pas travailler non plus
Je ne suis pas trop sûre...
Pourquoi tout le monde devrait toucher un salaire alors qu'il ne fait rien ?
On aurait tous une vie de merde... (tout les métiers ne disparaîtront pas, mais beaucoup quand même)
Aujourd'hui on voit bien que les types au RSA dépriment, ils n'ont pas l'impression de faire parti de la société, ils sont exclus, ils n'ont pas de vie. (le gars qui a une famille et qui perd son job, fini par perdre sa femme et ses enfants)

Commencer à bricoler avec des robots, ça va finir comme Wall-E...

Faut être un peu plus réaliste.
La population mondiale est beaucoup trop élevé.
On est entre 7 et 8 milliards d'être humains. (c'est de la folie et ça monte exponentiellement on était un peu près 978,000,000 en 1800).
Le jour du dépassement et de plus en plus tôt dans l'année.

Tellement d’espèces ont disparu à cause des humains...
On détruit la nature.

Les bonnes nouvelles sont que l’espérance de vie commence à diminuer, à cause de ce qu'on mange on devient stérile et on attrape des cancers.
Il est donc possible que la population mondiale commence à baisser, mais ça n'ira pas assez vite...

Les élites du monde ne voudront pas garder des milliards de personnes sans emploi.

Désolé, c'est très décousu.
Mais on ne peut pas avoir des milliards de chômeurs sur terre, la robotisation pourrait finir par devenir un problème, si la technologie continue d'avancer pendant quelques décennies.
Si ça continue comme ça imaginez en 2060...
3  1 
Avatar de blbird
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 19/11/2016 à 15:30
Citation Envoyé par el_slapper Voir le message
Parce-qu'une seule usine pour le monde entier, ça réduit fortement les couts. Dans l'industrie, les économies d'échelle, c'est une réalité. Et la spécialisation aussi. Tiens, la France vend des voitures en Allemagne, et l'Allemagne vend des voitures en France. Bon, l'Allemagne en vend plus, mais c'est parce-qu'elle couvre un spectre plus large de spécialités. Sur les petites urbaines, la France est très forte(manque de pot, c'est aussi le segment ou les marges sont les plus faibles ).
On est donc bien dans un problème économique. Et l'économie actuelle se soucie peu de l'humain, voir pas du tout, à part ceux qui achètent évidemment. Toujours la même spirale :

1) Cherchons les coûts les plus bas pour vendre plus (ailleurs, évidemment),
2) Allons produire ailleurs parce que c'est moins cher
3) On met les gens au chômage localement, parce qu'il n'y a plus de travail : et rien ne compense cela ==> appauvrissement local
4) Retour au 1 dès qu'une autre localisation permet d'économiser plus

La mondialisation actuelle est une vaste escroquerie. Elle tire les pays les plus riches vers le bas, au profit quasi unique de quelques financiers et bien-heureux (avec un peu de bénéfice aux pays "moins riches" quand même), qu'on nous vend comme des modèles, alors qu'il est clairement impossible que tout le monde soit comme eux, sinon le système s'effondre. L'espoir fait vivre. Et cerise sur le gâteau, on nous serine qu'il est impossible de sortir du système car l'interdépendance serait maintenant trop forte. Foutaises. On a vécu sans la mondialisation pendant 3000 ans, où les échanges se limitaient à importer ce qu'on avait pas chez nous et inversement, sans délocalisation, sans recherche de main d’œuvre bas coûts (à quelques exceptions près, mon regard se tourne vers l'esclavage). Et on survivait, je crois.

Tout cette mondialisation pour pouvoir "diminuer les coûts", proposer 150 000 variétés de téléphones mobiles (source : Amazon) disponibles en quelques jours partout dans le monde, des mouvements de stocks et de produits tout sauf écologiques, permettre un certain progrès technologique dicté par le besoin ou plutôt l'attirance potentielle des consommateurs (qu'on pourrait très bien avoir sans les entreprises avec un peu de volonté).

Après les défenses habituelles : oui mais c'est mieux que le communisme (super, tout blanc ou tout noir, belle intelligence), trop d'inter-dépendance (voir plus haut), le spectre de la récession (faites des recherches sur la dette, la réserve fractionnaire, 100% Money et Maurice Allais) ne sont aussi que des impostures. Actuellement, on a largement de quoi subvenir à nos besoins essentiels tout seuls. A force de vouloir produire et vendre toujours plus, sans se soucier du réel intérêt ou non de la chose, on en est arrivé à une mondialisation financière des biens et des personnes, ou un grand système d'enchères inversées qui ne profite qu'à une très petite minorité.

Et presque aucun partit politique n'en parle, alors que c'est bien la base de tous nos problèmes : il faut que ca évolue. Remettons l'économie, la finance et l'argent au service des hommes, plutôt que rester leurs esclaves.
2  0 
Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 18/11/2016 à 9:10
Rien que sur le cas d'Apple, il faudrait voir la répartition de leur marché, mais si le marché américain représente moins que le reste du monde (ce qui est plus que probable), Apple continuera de fabriquer en Chine, pour continuer de faire sa marge dans tous les autres pays, et ce ne sont que les américains qui seront lésés en achetant leur IPhone X% plus cher.

Mais sinon, sur l'annonce en général, cela montre que ce candidat "hors-système" est aussi bonimenteur que les autres, puisqu'avant même sa prise de pouvoir, on sait déjà qu'il a fait des promesses qu'il ne pourra pas tenir (sans même parler d'éventuels blocage du Congrès ou autres).

Bref, rien de bien neuf sous le soleil. ^^
1  0 
Avatar de TheLastShot
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 18/11/2016 à 9:53
@Shuty Tant qu'il y a des pigeons clients pour acheter quelque soit le prix, pourquoi se gênerait-il ? Ce n'est pas comme si c'était de la concurrence déloyale...
2  1 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 18/11/2016 à 13:49
Citation Envoyé par Zirak Voir le message
Quant aux problèmes écologiques, c'est la aussi une résultante de notre système, où l'on pousse tout le monde à surconsommer, via les pubs, l'obsolescence programmée, etc etc On a pas besoin de tous changer tous les ans ou plusieurs fois par an, ce qui pousse à toujours chercher à avoir le meilleur prix, et donc fabriquer au moins cher, et donc par la force des choses, à faire faire 5 fois le tour de la planète à tout ce que l'on achète.
Le capitalisme est au bout, il faudrait changer de système.
Le capitalisme a besoin d'une croissance constante et dans un monde à ressource limité la croissance fini par atteindre ses limites.

Le problème c'est que le monde entier ne vas pas changer de mode économique facilement.
Faudrait un choque planétaire comme un grosse guerre mondiale, ou une catastrophe nucléaire.

Il faudrait arrêter l'industrialisation, la monoculture, etc.
Utilisez moins de machines et plus d'hommes (et c'est exactement l'inverse qu'on est en train de faire).

Citation Envoyé par Zirak Voir le message
Si tu touches un revenu sans avoir à travailler, bah cela te libère 8h par jour pour faire des choses que tu as vraiment envie de faire, sans te soucier du fait que ce tu aimes faire, ne te permettra peut-être pas de gagner suffisamment pour finir le mois.
Citation Envoyé par Zirak Voir le message
Et il ne faut pas oublié que le revenu de base != suppression du travail
Bon alors vu comme ça ok.

Mais du coup si ça se trouve l'effet du revenu universel peut être annulé.
Il suffit que tous les prix augmentent un petit peu et paf, ça revient à ne rien toucher.
1  0 
Avatar de blbird
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 18/11/2016 à 22:45
Citation Envoyé par el_slapper Voir le message
Le Brésil a fait ça. Résultat, les Iproduitss coutent deux fois plus cher au Brésil qu'ailleurs, et tout Brésilien qui va à l'étranger en ramène pour sa famille. Ma cousine - Brésilienne - a passé un an en France, et avait son sac à main bourré d'Iproduits quand elle est rentrée au Brésil. Pour toute sa famille.

Quand le IPhone 1 est sorti, les fabricants de Shenzen ont recruté 120,000 ouvriers et 8,000 ingénieurs de production. En 3 semaines. Aucun autre endroit au monde ne permet ça en moins de 9-10 mois. Aucun autre endroit au monde - même en Chine - n'offre un tel package, avec concentration des assembleurs, des sous-traitants, et du trafic de matières premières. Shenzen est l'usine du monde, et il faudra plus que des gesticulations pour changer cela de manière durable.
A quoi cela sert-il de nous donner un exemple d'usine qui produit pour le monde entier, alors que le problème actuel c'est le libre-échange et la mondialisation? Il ne faut pas passer d'un extrême à l'autre, mais pourquoi produire ailleurs ce qu'on peut faire chez nous ? La question finale est de savoir si on a toujours besoin de plus de marché, de plus de consommateurs? J'en doute fortement, actuellement ca n'enrichit que quelques-uns...
1  0