Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Mozilla n'est pas du tout content de l'adoption de Chromium par Microsoft
Les navigateurs non basés sur la techno de Google sont-ils en danger ?

Le , par Michael Guilloux

510PARTAGES

22  0 
Microsoft a créé une grande surprise en annonçant son passage à Chromium pour le développement de Microsoft Edge. C'était en effet très difficile de le deviner une semaine plus tôt quand on pense aux nombreux investissements de Microsoft dans le moteur de rendu EdgeHTML et le moteur JavaScript Chakra développés pour Microsoft Edge. Microsoft doit maintenant adopter Blink et V8 de Chromium.

Cela semble une très bonne stratégie, surtout que Microsoft Edge connait bon nombre de problèmes depuis son lancement ; lesquels problèmes ont eu pour conséquence une très faible adoption du navigateur par défaut de Windows 10. Mais dans l'industrie, les avis restent mitigés sur le bien-fondé de l'adoption de Chromium pour Microsoft Edge.

Comme on pouvait s'y attendre, Google n'a aucune raison de ne pas de se réjouir de l'adoption de Chromium par Microsoft, d'autant plus que le géant du logiciel deviendra un contributeur important au projet open source de Google. « Chrome est un champion du Web ouvert depuis sa création et nous souhaitons la bienvenue à Microsoft dans la communauté des contributeurs de Chromium », a déclaré un porte-parole de la société. « Nous sommes impatients de travailler avec Microsoft et la communauté des standards du Web pour faire progresser le Web ouvert, soutenir le choix des utilisateurs et offrir des expériences de navigation exceptionnelles. »

La contribution de Microsoft au projet Chromium inclura l'apport de technologies que la firme a développées pour son navigateur. Microsoft explique par exemple que les utilisateurs des autres navigateurs pourraient bénéficier de la meilleure autonomie de batterie possible et d'une intégration matérielle optimale sur tous types de périphériques Windows. On peut s'attendre aussi à ce que le géant du logiciel apporte certaines de ses innovations en matière de sécurité dans le projet Chromium. En d'autres termes, une bonne partie du meilleur de Microsoft Edge pourrait être accessible aux autres navigateurs basés sur Chromium. Parmi ces navigateurs, on peut compter Opera, Vivaldi, Brave, entre autres, en plus de Google Chrome. Mais qu'en est-il des navigateurs basés sur d'autres technologies, comme Firefox ? La réponse se trouve dans un billet dans lequel Mozilla regrette la mort du moteur de rendu EdgeHTML de Microsoft.


Pour Chris Beard, directeur général de Mozilla Corporation, en adoptant Chromium, Microsoft renonce officiellement à une plateforme indépendante pour Internet et confie à Google un plus grand contrôle de la vie en ligne. Il estime que les moteurs de navigation, comme Chromium de Google et Gecko Quantum de Mozilla, sont des composants logiciels clés qui déterminent en grande partie ce que chacun de nous peut faire en ligne. « Ils déterminent les fonctionnalités essentielles, telles que le contenu que nous pouvons voir en tant que consommateurs, notre niveau de sécurité lorsque nous regardons du contenu et le niveau de contrôle que nous avons sur ce que les sites Web et les services peuvent nous apporter », dit-il. Sur cette base, « la décision de Microsoft donne à Google plus de possibilités pour décider seul des possibilités offertes à chacun de nous », regrette Chris Beard.

Bonne décision d'un point de vue commercial, mais pas d'un point social et civique

D’un point de vue commercial, le DG de Mozilla Corporation estime que la décision de Microsoft pourrait bien se justifier. Le fait est que « Google est si proche du contrôle total de l'infrastructure de nos vies en ligne qu'il n'est peut-être pas rentable de continuer à lutter contre cela... Google est un concurrent féroce avec des employés extrêmement talentueux et un monopole sur des actifs uniques. La domination de Google sur les moteurs de recherche, la publicité, les smartphones et la collecte de données crée un terrain de jeu extrêmement incliné qui joue contre [tous les autres concurrents] ». Ainsi, pour reprendre les mots de Chris Beard, « les intérêts des actionnaires de Microsoft pourraient bien être servis en abandonnant la liberté et le choix qu’Internet nous offrait jadis ».

Mais d'un point de vue social, civique et de l’autonomisation (octroi de plus de pouvoir aux individus), il estime que « céder le contrôle d’une infrastructure en ligne fondamentale à une seule entreprise est terrible ». C'est pourquoi Mozilla estime qu'il a désormais une plus grande responsabilité en tant que seul choix indépendant. « Nous n'allons pas admettre que l'implémentation du Web par Google est la seule option que les consommateurs devraient avoir. C’est la raison pour laquelle nous avons initialement créé Firefox et pourquoi nous allons toujours nous battre pour un Web véritablement ouvert », a déclaré un porte-parole de l'entreprise.

Les risques pour Firefox et les navigateurs non basés sur Chromium

Chris Beard craint également des conséquences négatives sur les navigateurs qui n'utilisent pas Chromium et que la décision de Microsoft rende plus difficile pour Firefox de prospérer. Pour lui, cela rend Google plus puissant, ce qui s'avère risqué sur de nombreux fronts. Mais cela va surtout dépendre de la manière dont la décision de Microsoft va affecter le comportement des développeurs Web et des entreprises qui créent des services et sites Web.

« Si un produit tel que Chromium a une part de marché suffisante, il devient plus facile pour les développeurs Web et les entreprises de décider de ne pas soucier du fait que leurs services et sites fonctionnent avec autre chose que Chromium ». Le DG de Mozilla Corporation rappelle que c'est ce qui s'est passé lorsque Microsoft avait le monopole des navigateurs au début des années 2000, avant la sortie de Firefox. Et cela pourrait arriver à nouveau, selon lui, maintenant que Microsoft adopte Chromium.

Source : Blog Mozilla

Et vous ?

Que pensez-vous des craintes exprimées par Mozilla ?
L'adoption de Chromium par Microsoft présente-t-il des risques pour les internautes ?
La survie des navigateurs non basés sur Chromium est-elle menacée ?

Voir aussi :

C'est officiel, Microsoft Edge sera désormais basé sur Chromium et enfin disponible sur Windows 7, Windows 8 et d'autres plateformes comme macOS
Navigateurs web : Firefox tombe en dessous des 9 % de parts de marché sur desktop, n'y a-t-il de la place que pour Google Chrome ?
Windows 10 : combien utilisent Edge après avoir migré ? 88% des utilisateurs US ont basculé sur un autre navigateur selon Quantcast
Comme Firefox et Chrome, Microsoft Edge se dote du support de WebAuthn, la norme de sécurité visant à mettre fin aux mots de passe sur le Web
Un ingénieur de Mozilla affirme que YouTube est plus lent sur Firefox et Microsoft Edge que sur Google Chrome

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de slowsaz
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 29/01/2019 à 11:24
Comme quoi, chassez le naturel et il revient au galop. Merci à cet employé de nous rappeler ce qu'est son entreprise et sa philosophie de participer à un monopole en écrasant le reste. Je resterai sous Firefox et je compte bien y rester le temps qu'il vivra et JAMAIS je n'irai sur leur navigateur ni sur aucun basé sur Chromium.
22  0 
Avatar de Sodium
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 29/01/2019 à 12:45
Le commentaire est particulièrement mal venu après avoir pourri le web pendant plus de 15 ans à cause de leur non-respect des standards.
16  0 
Avatar de nostrora
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 29/01/2019 à 12:37
Citation Envoyé par mattdef Voir le message
Personnellement, je trouve qu'il a parfaitement raison.
Chromium domine très largement, il est open-source et la concurrence est parfaitement inutile pour un moteur de rendu car on recherche plutôt un standard et une stabilité des normes.
Les devs de Mozilla seraient plus utiles à améliorer Chromium plutôt qu'a apporter une autre solution inutile qui fragmente les devs web.
https://www.developpez.com/actu/2426...de-publicites/
14  0 
Avatar de schmiddy
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 29/01/2019 à 11:37
"Amusant" de considérer Firefox comme un univers parallèle alors que c'est un logiciel libre et gratuit. Que Google soit le diable en personne ou non ne change rien, il n'y a aucun marché qui ne bénéficie de l'absence de concurrence (ici : les moteurs de rendu). Il est nécessaire pour tous qu'un autre moteur de rendu continue d'exister et ce peu importe les intentions de Google (ou quel dominant qu'il soit).
13  0 
Avatar de micka132
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 18/12/2018 à 11:02
Citation Envoyé par FatAgnus Voir le message
Vous souvenez vous dans le années 2000, tous ces sites web qui affichaient fièrement « Best Viewed With Internet Explorer » ou ces sites qui ne fonctionnaient qu'avec Internet Explorer car ils utilisaient la technologie ActiveX uniquement disponible sous Internet Explorer. Microsoft a utilisé les mêmes pratiques, c'est un peu l'arroseur arrosé.
C'est sûr ActiveX c'est forcement horrible. Comme XMLHttpRequest, la 1ere brique de ce qu'est le web aujourd'hui.
Ici on parle pas de technologie propriétaire visant à offrir un service quelconque, on parle de truc totalement inutile technologiquement parlant pour pénaliser la concurrence.
11  0 
Avatar de SofEvans
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 13/03/2019 à 11:47
Citation Envoyé par tanaka59 Voir le message


J'ai une adresse mail chez google qui est loin d'avoir de la donnée cohérente. J'ai mis n'importe quoi comme info :

> nom fictif
> prenom fictif
> date de naissance fictive
> adresse pot de miel qui collecte et se prend 400 à 600 spam par jour
> adresse mail qui sert a prendre cher quand je fais du test sur du smtp ...
> besoin d'un questionnaire pour une asso je passe par la ...
> partage de fichier/photo/multimedia divers passe par Google Drive pour ne pas passer par mon "cloud" perso , je suis âs nunuche j'évite de partage des truc semsible ... genre une galerie photo suite a une sorte avec des membre d'une asso , des flyer pour des événements sportif ...
> un site réclame un mail en sachant que j'aurais de la merde par mail > je mets l'adresse Google en question
> branché sur un vieux compte Facebook qui n'a jamais servi ... bien arrosé par des mails FB au passage et des notifications en tout genre ...

C'est vraiment une adresse poubelle de chez poubelle ...

Donc Google ne sera jamais mon adresse principal.
Je pense que Google s'en moque un peu de ne pas avoir de donnée cohérente, car du point de vue de Google ces données sont cohérentes.
Typiquement : adresse mail qui sert a prendre cher quand je fais du test sur du smtp ...
Donc Google saura que vous faite du test smtp. De votre point de vue, c'est incohérent, mais du point de vue de Google, c'est entièrement cohérent.

De plus, il "suffit" qu'un jour Google fasse le lien entre votre adresse email "poubelle" et votre/vos adresse(s) email "perso/pro/whatever" et ça fait encore plus de donnée pour Google.
Et parmi ces données, il y aura probablement vos vrai infos.

Quand on voit comment les navigateurs prennent les empreintes du matériel (que ce soit pc ou smartphone) pour tenter de tout rattacher à un même utilisateur.
Il a bien fallu que vous utilisiez un pc pour créer cette adresse email bidon, et si par malheur vous vous y êtes déjà connecté depuis un de vos propre materiel, on peut se dire que raisonnablement votre adresse email poubelle vous est déjà rattachée.

Bref ....
9  0 
Avatar de Ecthelion2
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 13/03/2019 à 16:48
Citation Envoyé par xarkam Voir le message

Un exemple rapide, je rédige un document (dans libreoffice) et je veux y insérer une image d'une page web (j'ai fait le teste, c'est la balise html qui est insérée). Pourquoi dois-je passer par un enregistrement de l'image au lieu d'avoir un import directe par un simple glisser-déposer ? Chose totalement faisable avec Edge et Word.
Et le fait que les deux viennent de chez Microsoft n'a bien entendu strictement rien à voir niveau compatibilité ?

Cela fonctionne aussi entre Edge et LibreOffice ?

Entre Chrome et LibreOffice ?

Entre Chrome et Word ?

Il faut aller au bout de votre démonstration.
9  0 
Avatar de Sodium
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 09/04/2019 à 21:24
Firefox a LA feature qui tue : la possibilité d'afficher le bon vieux menu fichier, éditer, outils etc.

Vous vous souvenez de l'époque où toutes les applications avaient une organisation de menu logique et similaire et où il ne fallait pas cliquer sur des icônes peu claires pour développer 5 sous-menus et espérer y trouver la feature recherchée ?

9  0 
Avatar de mattdef
Membre actif https://www.developpez.com
Le 18/12/2018 à 9:49
Citation Envoyé par chrtophe Voir le message
Et qu'à fait Microsoft à Netscape en intégrant gratuitement Internet Explorer dans Windows ?
C'est de bonne guerre.
Vous vivez encore dans les années 80... Bizarrement, cette pratique ne semble pas vous déranger en 2018 avec Chrome dans Android ou encore Safari dans iOS ??
8  0 
Avatar de sirthie
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 18/12/2018 à 10:13
Citation Envoyé par chrtophe Voir le message
Et qu'à fait Microsoft à Netscape en intégrant gratuitement Internet Explorer dans Windows ?
C'est de bonne guerre.
Peut-être, mais en attendant, au delà de Microsoft Edge, ce sont les utilisateurs qui font les frais de cette "bonne guerre".

Finalement comme dans toutes les guerres modernes, ce sont les civils qui sont les principales victimes.
8  0