L'Ohio devient le premier État à permettre aux entreprises de payer des impôts en Bitcoin
Et s'associe à BitPay

Le , par Stéphane le calme

43PARTAGES

13  0 
Alors que la valeur du Bitcoin continue de chuter, l'Ohio a franchi le pas dans son adoption comme moyen de paiement des impôts et devient le premier État américain à accepter cette crypto-monnaie.

Dès cette semaine, de nombreuses entreprises de l’État pourront donc effectuer des paiements d’impôts sur diverses ventes, ainsi que sur les retenues d’impôt des employés et les taxes sur les services publics avec Bitcoin.

« Nous sommes fiers de faire de l'Ohio le premier État du pays à accepter les paiements d'impôts via une crypto-monnaie », a déclaré le trésorier de l'Ohio, Josh Mandel, dans un communiqué de presse. « Nous le faisons pour donner plus d'options aux habitants de l'Ohio et faciliter le paiement de leurs impôts, mais aussi pour projeter le leadership de l'Ohio dans l'adoption de la technologie blockchain »

Les entreprises intéressées à utiliser le nouveau système devront s'inscrire auprès du bureau du trésorier de l'État via OhioCrypto.com, un portail qui prendra chaque paiement et convertira la crypto-monnaie virtuelle en dollars avant d'être déposé sur un compte de l'État, a indiqué le communiqué de presse.


L'État utilisera BitPay, un système de paiement global de crypto-devise, pour mener à bien ce processus.

BitPay empêchera le bureau du trésorier de conserver ou d’utiliser des Bitcoins, et permettra à la technologie blockchain de créer davantage de transparence dans les transactions.
Le système réduira les risques de fraude et de fraude à l'identité, et permettra d'effectuer des paiements rapidement de n'importe où, a déclaré Stephen Pair, cofondateur et PDG de BitPay.

Toute entreprise opérant en Ohio - même si elle n’y est pas basée - pourra utiliser le portail pour payer jusqu’à 23 taxes, y compris celles sur les cigarettes et les produits du tabac.

En 2014, l'État a lancé OhioCheckbook.com pour partager des informations sur les dépenses. Dans le nouveau portail, tous les membres du réseau de chaînes de blocs pourront visualiser toutes les transactions effectuées, indique le communiqué de presse.

Pour l'instant, les contribuables ne pourront utiliser que le bitcoin, mais le bureau du trésorier a déclaré qu'il pourrait autoriser d'autres crypto-monnaies ultérieurement. Il acceptera toujours les chèques, les mandats, les cartes de crédit et de débit.

Le prix du bitcoin est tombé sous la barre des 4 000 dollars dimanche. L'État a abordé la volatilité de la crypto-monnaie sur le nouveau portail.

« BitPay définit le taux de change pour une fenêtre de temps allouée de 15 minutes pour chaque transaction dès qu'un contribuable commence à effectuer son paiement sur OhioCrypto.com », indique le site. « BitPay assume le risque de toute fluctuation du marché pendant le laps de temps imparti ».

Une autre victoire pour BitPay

Au niveau d’un État aux États-Unis c’est une première. Cependant, BitPay a déjà eu à travailler avec une territorialité plus restreinte. En effet, en mai dernier, le collecteur d'impôts du comté de Seminole, Joel Greenberg, a déclaré que son bureau va désormais accepter le Bitcoin comme moyen de paiement pour les nouvelles cartes d'identité, plaques d'immatriculation et taxes foncières dès le mois prochain.


Selon lui, accepter le Bitcoin comme moyen de paiement va favoriser la transparence et l'exactitude des paiements.

« Nous vivons dans un monde où la technologie a créer un accès aux services sur demande ... et nous devrions nous attendre à la même chose de notre gouvernement », a-t-il assuré dans un communiqué. « L'objectif de mon mandat est de rendre notre expérience client plus rapide, plus intelligente et plus efficace, et d'amener les services gouvernementaux du 18ème siècle au 21ème siècle et l'un des moyens pour y parvenir est d'ajouter les crypto-monnaies à nos options de paiement ».

« Il n'y a pas de risque pour le contribuable », a déclaré Greenberg, dont les décisions, depuis son élection en 2016, ont parfois étonné. Par exemple, l’année dernière, Greenberg a entrepris de vendre quatre branches du bureau de collecte d’impôts pour 13,2 millions de dollars et ensuite utiliser l'argent pour acheter des centres commerciaux dans les zones en difficulté.

L'idée était de louer la plus grande partie de l'espace aux locataires et d'utiliser l'espace restant pour les opérations liés au permis de conduire pour les résidents des comtés d'Orange et de Seminole.

Néanmoins le département des recettes, qui supervise le budget de Greenberg, a estimé que cette prise de risque était sans rapport avec la fonction d'un bureau de collecte des impôts.

« La technologie Blockchain est l'avenir de toute l'industrie financière », a-t-il assuré.

BitPay, avec qui il a conclu un accord, a proposé le même consensus pour réduire la volatilité de la transaction ; elle garantit un prix pour le bitcoin pendant 15 minutes après la génération d'une facture.

« Le bureau des impôts du comté ne fera face à aucun risque de volatilité », a déclaré Jeremie Beaudry, responsable de la conformité chez BitPay.

Source : AT

Voir aussi :

USA : le service des impôts du comté de Seminole va accepter des paiements en bitcoin dès le mois prochain, une décision qui ne fait pas l'unanimité
Richard Stallman critique Bitcoin et vante une alternative développée au sein du projet GNU qui s'appelle Taler
Le bitcoin continue son déclin et passe sous la barre des 4000 USD, Ethereum se négocie à un peu plus de 111 $ et le litecoin est en dessous de 30 $
France : dès 2019, les bureaux de tabac pourront vendre des « coupons » de bitcoin permettant de créditer des portefeuilles électroniques
Le bitcoin continue son déclin et passe sous la barre des 5000 dollars US en raison d'une nouvelle scission de Bitcoin Cash

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de GeoTrouvePas
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 27/11/2018 à 13:54
Une surprise pour cet état qui, au même moment, songe à rétablir la peine de mort pour les avortements (y compris pour les grossesses issues d'un viol ou mettant en danger la vie de la mère)....

https://www.aufeminin.com/news-socie...-s2957247.html
Avatar de Cassoulatine
Membre actif https://www.developpez.com
Le 27/11/2018 à 17:45
Citation Envoyé par GeoTrouvePas Voir le message
Une surprise pour cet état qui, au même moment, songe à rétablir la peine de mort pour les avortements (y compris pour les grossesses issues d'un viol ou mettant en danger la vie de la mère)....

https://www.aufeminin.com/news-socie...-s2957247.html
Aucun rapport avec la news, juste étaler la propagande féministe pour l'extermination des bébés.
Avatar de JeanBond
Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 27/11/2018 à 17:45
Citation Envoyé par GeoTrouvePas Voir le message
Une surprise pour cet état qui, au même moment, songe à rétablir la peine de mort pour les avortements (y compris pour les grossesses issues d'un viol ou mettant en danger la vie de la mère)....

https://www.aufeminin.com/news-socie...-s2957247.html
Sujet politique sociétal =/= économique
Avatar de Washmid
Membre averti https://www.developpez.com
Le 27/11/2018 à 18:03
L'article d'au féminin ne semble pas citer ses sources.

Après quelques recherche, ce n'est pas "l'état qui [...] songe à rétablir la peine de mort pour les avortements" mais un candidat républicain au poste de vice-gouverneur de l'Idaho.

https://www.lematin.ch/monde/avortement-peine-mort-republicain/story/12169238
http://www.slate.fr/story/160132/etats-unis-republicain-avortement-peine-de-mort
Avatar de sebastiano
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 28/11/2018 à 9:44
Citation Envoyé par Washmid Voir le message
L'article d'au féminin ne semble pas citer ses sources.

Après quelques recherche, ce n'est pas "l'état qui [...] songe à rétablir la peine de mort pour les avortements" mais un candidat républicain au poste de vice-gouverneur de l'Idaho.

https://www.lematin.ch/monde/avortement-peine-mort-republicain/story/12169238
http://www.slate.fr/story/160132/etats-unis-republicain-avortement-peine-de-mort
Merci de rétablir un tant soit peu la vérité sur un hors-sujet qui, en plus, était malhonnête. Dès qu'il s'agit des Etats-Unis, tout est bon pour les faire passer pour des débiles profonds...
Avatar de PomFritz
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 28/11/2018 à 21:21
Afin de rétablir ce hors-sujet qui rétablit un hors-sujet, je vais rester dans le sujet. Quand on voit le désastre énergetique que nous promet le bitecoin https://www.developpez.com/actu/231290/Rechauffement-climatique-le-Bitcoin-pourrait-nous-conduire-au-chaos-dans-20-ans-en-augmentant-la-temperature-globale-au-dela-de-la-limite-critique/, la crise de 2008 (une autre expérience pleine de belles promesses), les combines pour planquer son fric, etc..., je me demande si je vais pas faire un hors-sujet
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web