Chine : le système de crédit social a empêché des millions de personnes de réserver des vols ou des trains depuis qu'il est en test

Le , par Bill Fassinou

265PARTAGES

14  0 
Le système de crédit social de la Chine continue de faire des victimes dans le pays. Déjà en septembre dernier, près de 10 millions de personnes se sont retrouvées punies dans les zones ou le système de notation sociale a déjà été testé. Un cas d’une personne punie est celui du journaliste d’investigation Liu Hu dont la carrière a été mise en pièces après qu’il ait été mis sur la liste noire suite à des accusations de corruption qu’il a portées contre le gouvernement. Son accès au transport ferroviaire et tous ses comptes de réseaux sociaux ont été suspendus. Estampillé en tant que personne « malhonnête », il explique que la plupart des Chinois n’appréhendent pas réellement la manière dont ce système pourrait les affecter si jamais ils se retrouvaient en situation d’être punis. « Vous pouvez voir l'état d'esprit du peuple chinois. Leurs yeux sont clos et leurs oreilles sont bouchées. Ils connaissent peu le monde et vivent dans une illusion », a-t-il déclaré.

La liste noire du système de notation sociale chinois continue de s'élargir. Des millions de ressortissants chinois ont été empêchés de réserver des vols ou des trains depuis que ce système controversé est mis en oeuvre dans certaines villes du pays. Prévu pour être pleinement opérationnel d’ici 2020, ce système n’est pas conçu que pour surveiller, mais surtout pour contrôler et contraindre. Il consiste à attribuer à chaque individu et chaque entreprise une note de confiance. « Cela permettra aux personnes de confiance de circuler librement sous le ciel tout en entravant les personnes qui ne sont pas dignes de confiance dans leurs déplacements », expliquait le Parti communiste chinois.


Le système sera utilisé pour récompenser ou punir les personnes et les organisations pour leur « fiabilité » à travers un éventail de mesures. Un élément clé du plan consiste non seulement à dresser une liste noire des personnes dont la cote de crédibilité sociale est faible, mais également à « divulguer publiquement les registres des entreprises et du manque de fiabilité des individus ». Pour atteindre cet objectif, le système tirera profit du plein potentiel de l’infrastructure technologique chinoise, soit quelque 200 millions de caméras croisées à des systèmes de reconnaissance faciale et à des dossiers financiers, médicaux et juridiques. Des réseaux d’intelligence artificielle avancée auront la lourde charge de réglementer et d’interpréter les données issues de ce croisement à grande échelle.

Le fonctionnement du système est assez simple. Comportez-vous bien, et vous serez récompensés. Comportez-vous mal, et vous serez punis. Par exemple, si un citoyen paie ses factures à temps, fait du bénévolat ou gère correctement son recyclage, il verra son score grimper et obtiendra des récompenses telles que des prix de transport public ou même des temps d’attente dans les hôpitaux revus à la baisse. En revanche, s’il enfreint les règles, il sera immédiatement puni. Le score chute à chaque infraction, induisant pour l’individu en faute des punitions pouvant aller des pénalités financières à des restrictions de voyage comme le cas de ces millions de personnes qui ont été empêchées de réserver des vols ou des trains à grande vitesse.

Selon le journal gouvernemental Global Times , au mois de mai dernier, le gouvernement avait empêché 11,14 millions de personnes de prendre l'avion et 4,25 millions de personnes qui voulaient faire des voyages en train à grande vitesse. L'État a également commencé à restreindre les options de luxe : 3 millions de personnes se voient interdire l'achat de billets de train en classe affaires, selon Channel News Asia. Le but est de « mettre les personnes discréditées en faillite », a déclaré cette année Hou Yunchun, ancien directeur adjoint du centre de recherche sur le développement du Conseil d’État. L’état oriental de Hangzou, au sud-ouest de Shanghai, a déployé son système de crédits personnels plus tôt cette année, récompensant les « comportements prosociaux » tels que le travail bénévole et les dons de sang, tout en punissant ceux qui enfreignent les règles de la circulation et prennent des pots de vin.

Selon le plan de Beijing, différentes agences vont relier des bases de données pour obtenir une image plus détaillée des interactions de chaque résident à travers une série de services. La proposition appelle les agences, y compris les agences de tourisme, les régulateurs du marché et les autorités de transit, à travailler ensemble. Le suivi du comportement individuel en Chine est devenu plus facile avec la transition de la vie économique en ligne, avec des applications telles que WeChat de Tencent et Alipay de Ant Financial, un noeud central pour effectuer des paiements, obtenir des prêts et organiser des transports. Les comptes sont généralement liés à des numéros de téléphone mobile, qui nécessitent à leur tour d’avoir été identifié auprès du gouvernement (CNI, carte de séjour, etc.).

Les personnes se voient attribuer des points de crédit pour des activités telles que le bénévolat et les dons de sang, tandis que celles qui enfreignent les règles de la circulation et autres délits par exemple sont punies. Fumer dans les zones non-fumeurs, acheter trop de jeux vidéo et publier de fausses nouvelles en ligne auraient également été rapportés. Les sanctions ne sont pas clairement définies dans le plan gouvernemental, mais au-delà de rendre les déplacements difficiles, il serait également que le ralentissement de la vitesse de l’Internet, la réduction de l’accès des personnes ou de leurs enfants à de bonnes écoles, l’interdiction de certains emplois aux personnes, l’empêchement de posséder des animaux de compagnie.

Il parait que les autorités chinoises seraient également en train de mettre au point une solution pour des personnes dont le visage serait couvert ou obscurci, a rapporté Fox News. Il s’agit d’un logiciel qui est en cours de développement et qui pourra identifier des citoyens en se basant sur la forme du corps et la démarche de la personne. Une fois terminé, la police pourra identifier tous citoyens grâce au nouveau système même si le visage ne peut pas être vu. Selon Fox News, cette nouvelle technologie est l’œuvre de la startup Watrix qui a signé récemment un contrat d’un montant de 14,5 millions de dollars avec les autorités chinoises. La technologie exploite l’intelligence artificielle et permet d’identifier une personne jusqu’à une distance de 50 mètres même si la personne est de dos, a rapporté Fox News. Une fois le logiciel sera opérationnel, ajuster sa démarche ou présenter une boiterie ne permettront pas de tromper le nouveau système dans la mesure où il prend en compte les « caractéristiques d’un corps entier ».

Source : The Independent

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi

Pékin progresse dans l'élaboration de son système de notation sociale controversé et prévoit de le mettre en application à la fin de 2020

Chine : le système de crédit social, comme une science-fiction dystopique, est en marche et fait déjà des victimes

Big data : la Chine a commencé à tester son système national de crédit social et menace de priver les citoyens mal notés de certains services de base

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de VinnieMc
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 02/03/2019 à 11:12
Citation Envoyé par ShigruM Voir le message
Pour une fois je suis d'accord, la chine évite que ces personnes peut recommendable partent ailleurs et donne une mauvaise image de leurs pays.

Si on peut perdre des points sur le crédit social, on peut aussi en gagner en participant à la collectivité !
C'est a dire que une personne s'écartant du droit de chemin et mettant le feu à une poubelle pourra se racheter en ramassant les déchets de sa ville ou encore en aidant les vieux le weekend.
C'est un systeme vertuexu en faite et évite des situations comme en France ou n'importe qui peut faire n'importe quoi sans en etre incité (au pire une garde vue et un rappel à la loi)

Mais en toute honneté, je ne voudrais que ces personnes avec un faible credit social vienne chez moi, sa veut dire qu'ils sont de mauvais gens.

Tandis qu'en Europe ou coupe des tetes ou pends les méchants tels des barbares sanguinaire....ou pire on les laissent échapper à la justice, en Chine ils ont comme valeur le pardon... Puyi (l'empereur de chine) par exemple n'a pas été tué comme un sauvage, ils a été pendant des années dans un centre de reeducation puis fut libérer après avoir racheter sa dette envers la société.

J'aimerais bien que lorsqu'on a aussi peu de respect que vous pour l'orthographe et la grammaire on ne soit plus autorisé à s'exprimer dans un forum, à moins d'avoir réussi 20 dictées à la suite

EDIT: J'entends un bébé pleurer chez le voisin, j'appelle la police ça leur fera des points en moins comme ça ils pourront plus se loger, je pouvais pas les blairer de toute façon.
15  1 
Avatar de Pyramidev
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 02/03/2019 à 10:38
Citation Envoyé par ShigruM Voir le message
Mais en toute honneté, je ne voudrais que ces personnes avec un faible credit social vienne chez moi, sa veut dire qu'ils sont de mauvais gens.
Le problème est que le système de crédit social chinois met volontairement dans le même panier les délinquants et les opposants politiques.
13  0 
Avatar de el_slapper
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 27/03/2019 à 13:03
Citation Envoyé par ztor1 Voir le message
Pas si flagrant bien sûr, mais n'ya t-il pas déjà des listes de mauvais payeur, mauvais locataires, mauvais conducteurs chez nous ?
La différence est que ces listes sont décorréllées. Si j'ai un accident, ça va me couter bonbon en bonus malus, mais ça ne va pas empêcher ma fille d'entrer à la fac de son choix. Si je brûle un feu rouge, ça va me couter des points sur le permis, mais ça ne va pas interdire mon beau-père de venir en France pour visiter ses petits-enfants.

Si j'ai bien compris le système chinois, non seulement tout est corrélé(et interdire l'accès à la fac pour des problèmes routiers, euh, Ouatte de Phoque???), mais en plus la note des proches a une influence forte(i.e. si mes parents sont des connards, je suis condamné à une existence de merde, quels que soient mes efforts).
7  0 
Avatar de marsupial
Membre expert https://www.developpez.com
Le 20/05/2019 à 18:25
Il s'agit d'une vision bien naïve de l'âme humaine face au pouvoir que de croire que la conscience résistera aux péchés capitaux.
L'enfer est pavé de bonnes intentions...
7  0 
Avatar de onilink_
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 21/05/2019 à 9:53
Citation Envoyé par ShigruM Voir le message
Parce que oui même Hitler et Staline n'ont pas osé aller aussi loin que les chinois.
C'est vrai qu'ils avaient accès aux mêmes technologies à cette époque

Citation Envoyé par ShigruM Voir le message
J’espère que Trump gagnera la 3ieme guerre mondial parce que si il y'a pire que les américains c'est bien les chinois.
C'est vrai que ce que faisait la NSA n'avait aucun rapport avec ce que font la chine. La chine au moins ils assument leurs actes, même si ça n'en reste pas moins liberticide.
7  1 
Avatar de Neckara
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 06/03/2019 à 18:09
Citation Envoyé par manu007 Voir le message
Hitler ou Staline n'auraient pas fait mieux. La Chine est réellement effroyable.
En même temps, ils n'avaient pas la technologie.
5  0 
Avatar de solstyce39
Membre actif https://www.developpez.com
Le 02/03/2019 à 17:41
Citation Envoyé par VinnieMc Voir le message
J'aimerais bien que lorsqu'on a aussi peu de respect que vous pour l'orthographe et la grammaire on ne soit plus autorisé à s'exprimer dans un forum, à moins d'avoir réussi 20 dictées à la suite

EDIT: J'entends un bébé pleurer chez le voisin, j'appelle la police ça leur fera des points en moins comme ça ils pourront plus se loger, je pouvais pas les blairer de toute façon.
Juste J'adore
4  1 
Avatar de abriotde
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 27/03/2019 à 15:10
j’espère qu'aucun autre pays ne s'en inspirera.
Bien sûr que si, la plupart des pays prennent une direction sécuritaire rigoriste. Les USA sont les plus avancés dans ce domaine et la France court derrière. Le problème n'est pas tant d'être puni en sois, l'auteur le dit très bien. Le problème c'est l'ampleur exagéré de la punition et ce d'autant plus que ce ne sont pas des gens qui ont une volonté d'enfreindre la loi ou du moins pas de manière forte (au pire une incivilité par inadvertance ou par manque de respect mais pas méchamment).
4  0 
Avatar de DevTroglodyte
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 28/03/2019 à 15:14
Citation Envoyé par Mingolito Voir le message
Tout à fait, ce système serait idéal pour sanctionner les terroristes gilets jaunes et autres casseurs ou saboteurs de la république. Il est clair que les gilets jaunes sont une menace pour la démocratie et doivent donc êtres combattus.
Bon, on va passer sur tes délires habituels, mais un tel système pourrirait effectivement la vie de n'importe quel opposant au régime en place. Par contre, étrangement, il ne va pas pourrir la vie des politiques corrompus et incompétents qui l'ont mis en place.
4  0 
Avatar de fredinkan
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 28/03/2019 à 16:19
Citation Envoyé par Mingolito Voir le message
les piétons qui traversent hors des clous, c'est un truc que tu voie jamais en Suisse par exemple.
Mais bien sur

Et les cyclistes qui respecteur la signalisation routière aussi pendant que t'y es ?
4  0 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web