Windows 10 October update : Microsoft reprend le déploiement arrêté il y a un mois
Car la MàJ supprimait des fichiers chez certains utilisateurs

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Au début du mois d’octobre, Microsoft a annoncé la disponibilité de Windows 10 October 2018. Avec cette nouvelle mise à jour (nom de code : Redstone 5), Microsoft a embrassé Android comme système d’exploitation mobile pour Windows. Si la mise à jour apportait nouveautés, améliorations et corrections de bogues, Microsoft a été contraint d’annoncer que le processus de déploiement de Windows 10 1809 était mis à l’arrêt.

L’annonce a fait suite à des rapports de fichiers manquants après l’application de la mise à jour. Windows 10 October 2018 n’était donc plus disponible en téléchargement manuel. L’entreprise a recommandé à ceux qui ont pu arriver au terme de l’opération de « ne pas procéder à l’installation et d’attendre qu’un nouveau média soit disponible. » Il y a donc eu ce problème à résoudre et d’autres signalements à gérer.

En effet, après l’application de la mise à jour, des utilisateurs ont également remonté que les applications du Microsoft Store ne se connectent pas à Internet.

« Par exemple, Microsoft Edge ne peut se connecter à aucun site Web et affiche le message "Hmmm...impossible d’atteindre cette page". Les applications comme Mail, Calendrier et News ne fonctionnent pas correctement. Microsoft Store m'indique de vérifier ma connexion », lit-on sur un forum dédié aux utilisateurs de Windows 10.


La reprise

Si les testeurs inscrits au programme Windows Insiders ont reçu une nouvelle version de cette mise à jour quelques jours plus tard, il aura fallu attendre un peu plus d’un mois pour que la mise à jour October 2018 Update de Windows 10 soit enfin, de nouveau, en déploiement aux autres utilisateurs. Hier, Michael Fortin, vice-président de Windows, a annoncé dans un billet de blog qui sera suivi par d’autres que Microsoft compte améliorer la fiabilité et la stabilité de son système d’exploitation :

Citation Envoyé par Michael Fortin, vice-président de Windows
Aujourd'hui, nous publions à nouveau la mise à jour d'octobre 2018 après nous être arrêtés pour enquêter sur un problème mineur mais sérieux. C’est la première fois dans l’histoire de « Windows en tant que service » de Windows 10 que nous prenons une telle mesure et, en tant que telle, nous avons naturellement posé des questions sur le travail que nous effectuons pour tester et valider la qualité de Windows avant de commencer un déploiement généralisé. .

Alors que nos mesures de qualité montrent des tendances globales en amélioration pour chaque version successive de Windows 10, si un seul client rencontre un problème avec l'une de nos mises à jour, nous le prenons au sérieux. Aujourd’hui, je vais vous présenter un aperçu de la manière dont nous travaillons pour améliorer en permanence la qualité de Windows et notre approche Windows en tant que service. Dans le cadre de notre engagement à être plus transparent en ce qui concerne notre approche de la qualité, ce blog sera le premier d'une série d'explications plus approfondies du travail que nous accomplissons pour fournir la qualité dans nos versions de Windows.

Toute discussion sur la qualité Windows repose sur l’ampleur de l’écosystème Windows, où des dizaines de milliers de partenaires matériels et logiciels renforcent la valeur de Windows en apportant leur innovation à des centaines de millions de clients. Avec Windows 10 uniquement, nous travaillons pour fournir de la qualité à plus de 700 millions de périphériques Windows 10 actifs par mois, à plus de 35 millions de titres d’application avec plus de 175 millions de versions d’application et à 16 millions de combinaisons matériel / pilote uniques. En outre, l'écosystème fournit quotidiennement de nouveaux pilotes, micrologiciels, mises à jour d'applications et / ou mises à jour non liées à la sécurité. En termes simples, nous avons un écosystème très vaste et dynamique qui nécessite une attention et des soins constants à chaque mise à jour. Le fait que toutes ces dimensions et cette complexité puissent « fonctionner » est la clé de la mission de Microsoft, qui consiste à donner à chaque personne et à chaque organisation de la planète les moyens de réaliser davantage.

Windows 10 a marqué un changement dans la façon dont nous développons, livrons et mettons à jour Windows ; ce que nous appelons « Windows en tant que service ». Nous avons transféré la responsabilité des tests fonctionnels de base à nos équipes de développement afin de fournir un code de qualité supérieure dès le départ. Nous avons également modifié les priorités des équipes qui relèvent toujours de moi et qui sont responsables de la validation de bout en bout. Nous avons ajouté une capacité fondamentalement nouvelle à notre approche de la qualité: utiliser les données et les commentaires pour mieux comprendre et se concentrer sur la qualité. les expériences de nos clients avec nos produits à travers le spectre de combinaisons matérielles et logicielles du monde réel. Cette combinaison de tests, de programmes d’engagement, de commentaires, de télémétrie, d’informations réelles dans des environnements complexes et d’engagement étroit des partenaires s’est révélée être une approche puissante qui nous a permis d’axer nos innovations sur les fonctionnalités et nos mises à jour mensuelles afin d’améliorer la qualité.

Cette approche d'écoute axée sur les données nous a également permis de suivre notre qualité différemment. Au cours des trois dernières années, l'un de nos indicateurs clés de la qualité des produits - les volumes d'appels au client et de discussions en ligne - a régulièrement diminué, même si le nombre de machines exécutant Windows 10 a augmenté. Le Net Promoter Scores (NPS) est un autre indicateur clé que nous suivons. Nous demandons aux utilisateurs d’évaluer leur expérience Windows et de suivre le ratio de « promoteurs » et de « détracteurs ». Aujourd’hui, la mise à jour Windows 10 avril 2018 a le classement Net Promoter le plus élevé. quelle que soit la version de Windows 10. Bien que nous soyons encouragés par l’amélioration des tendances en matière de qualité à l’échelle, nous comprenons également que la tendance n’importe pas si vous faites partie des personnes confrontées à un problème. Notre objectif est de fournir à tout le monde uniquement les meilleures expériences sur Windows, et nous prenons au sérieux tous les commentaires. Nous nous engageons à tirer les leçons de chaque événement et à appliquer rigoureusement les leçons pour améliorer à la fois nos produits et la transparence de notre processus.

Tests chez Microsoft

Selon lui, Microsoft a une approche de la qualité des produits qui commence par l’écoute des clients et la présentation de leurs commentaires sur tous les aspects du processus de développement de Microsoft. « Tout d'abord, nous investissons dans les feedback des clients et des partenaires pour nous aider à définir les spécifications de nos produits, notamment en définissant les mesures de test requises et les indicateurs de réussite. Nous utilisons une grande variété de processus de tests automatisés lors du développement de fonctionnalités, ce qui nous permet de détecter et de corriger les problèmes rapidement. Nous cherchons régulièrement à combler les lacunes dans les tests et nous les trouvons souvent en fonction de nos expériences internes et des problèmes que nous relevons avec nos Insiders. Cette suite de tests automatisés évolue avec le temps. Le plus fondamental de ces tests doit réussir pour que les fonctionnalités et le code puissent "s'intégrer" dans la version principale de Windows qui sera finalement livrée aux clients. Dans un futur blog, nous détaillerons les tests approfondis que nous effectuons en interne, mais il est prudent de dire que les tests sont un élément clé de la fourniture de Windows ».

Source : Microsoft

Voir aussi :

Microsoft arrête le déploiement de Windows 10 October 2018, à cause d'un bogue qui provoque la suppression des fichiers des utilisateurs
Le redéploiement de Windows 10 October 2018 Update se rapproche un peu plus, avec la sortie de la build 17763.103 pour les Insiders et de correctifs
Microsoft corrige un bogue qui provoque la désactivation des licences Windows 10 Pro et qui invite les utilisateurs à passer à Windows 10 Home
WLinux, la première distribution Linux payante pour Windows 10, débarque sur le Microsoft Store pour un prix de 20 $
Windows 10 19H1 Build 18277 est maintenant disponible avec les améliorations apportées à Action Center, ainsi qu'à Focus Assist


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de Etre_Libre Etre_Libre - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 14/11/2018 à 9:54
Ce matin j'ai utilisé à nouveau l'utilitaire Microsoft MediaCreationTool1809.exe pour voir, et effectivement l'ISO générée est plus récente (build 17763.107 au lieu de 17763.1 au départ, il y a donc un correctif cumulatif intégré).
Avatar de Alexcouter Alexcouter - Membre du Club https://www.developpez.com
le 14/11/2018 à 10:09
Microsoft a une approche de la qualité des produits qui commence par l’écoute des clients et la présentation de leurs commentaires sur tous les aspects du processus de développement de Microsoft
Hier j'ai vu ça : https://wpdev.uservoice.com/forums/2...firefox-and-sa

Du coup ça fait grimper toujours plus haut le niveau de bullshit-o-mètre.

Citation Envoyé par i5evangelist Voir le message
Le pire, c'est qu'à part débrancher le fil de réseau, il n'y a pas de moyen de faire tomber Windows update. (Enfin, moi quand le je fait, il se réactive tout seul)
Alors, si c'est pour que la mise à jour bouffe les données, ça va être joyeux.
J'ai mon PC portable qui s'est retrouvé flingué suite à une update sous Windows 10. Plus exactement, il a flingué la config du CPU (impossible de désactiver le mode turbo, donc il Throttle à 800Mhz au bout de 30min), et surtout... CPU + Carte graphique AMD avec à l'époque un système de switch GPU/iGPU géré par le driver, qui a été supprimé par la suite, donc obligé de rester sur les drivers avant Crimson sinon mon iGPU ne s'activait jamais, bonjour la batterie. Sauf que Windows Update faisait la tête et essayait de me mettre à jour aléatoirement le driver, tous les 2/3 mois, alors que j'ai été jusque dans le registre pour désactiver l'auto-update.
Au final j'ai migré sous Win7 pour fix le problème GPU, mais mon CPU est toujours en PLS, surtout l'été.
Avatar de Etre_Libre Etre_Libre - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 14/11/2018 à 10:18
Ah oui tiens je n'avais pas lu cette phrase citée, bien vu !

Microsoft a une approche de la qualité des produits qui commence par l’écoute des clients et la présentation de leurs commentaires sur tous les aspects du processus de développement de Microsoft
Un jour peut-être qu'ils appliqueront cela, n'est-il pas ?

En attendant, pas d'urgence pour appliquer la dernière MAJ de fonctionnalité en date, et si possible prendre une version Pro pour différer ces MAJ là... (jusqu'à 365 jours)
Avatar de phil995511 phil995511 - Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
le 16/11/2018 à 16:42
Moi ils me cassent les pieds, quand ils nous auront rendu l’interface d’utilisateur de Windows 7 on en reparlera (voir qu’on aie le choix entre les 2 types de bureau comme sous Linux). Mais leur dictat à nous imposer leur vision des choses perso je n’en veux plus. Windows phone et ses tuiles est mort, ils n’ont toujours pas compris que l’on ne veut pas de leur interface pourrie ??? Sous Linux, Gnome 3 qui a été lancé avant le nouveau bureau de Windows (qui à reprit son état d’esprit) n’a pas pris non plus, personne ne veut de ce genre d’interfaces si ce n’est peut-être leurs développeurs qui s’acharnent à essayer de nous faire manger quelque chose que l’on n’aime pas…
Avatar de Patrick Ruiz Patrick Ruiz - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 27/11/2018 à 7:46
Windows 10 October 2018 : de nouveaux bogues font surface dans Media Player et les app Win32 en général
Après la reprise du déploiement de l’update

Microsoft a initié la reprise du déploiement de Windows 10 October Update à mi-parcours de ce mois. La firme de Redmond sortait alors d’un mois d’octobre marqué par l’annonce de la disponibilité de cette mise à jour (nom de code : Redstone 5) très vite rattrapée par des rapports de bogue de suppression des fichiers des utilisateurs. Retour à la case départ … À peine la quinzaine écoulée, la firme de Redmond annonce qu’il y a de nouveaux soucis.

Citation Envoyé par Microsoft
« Après l’installation de cette mise à jour, certains utilisateurs ne pourront définir certaines applications Win32 comme programme par défaut pour certains types de fichiers à l’aide de la commande Ouvrir avec … ou en passant par Paramètres > Applications > Applications par défaut.
Citation Envoyé par Microsoft
Après l’installation de cette mise à jour, les utilisateurs risquent de ne pas être à même de faire usage de la barre de recherche au sein de Windows Media Player pendant la lecture de fichiers spécifiques

En guise de rappel des bogues qui ont fait surface depuis la reprise du déploiement le 13 novembre dernier, il faut souligner que sur certains ordinateurs s’appuyant sur des pilotes Intel HD Graphics, l’application de la mise jour provoque la disparition du son. On parle précisément des drivers graphiques Intel 24.20.100.6344 et 24.20.100.6345. D’après Forbes, l’entreprise a dû sevrer les PC potentiellement affectés de mise à jour. En sus, la firme de Redmond a (entre autres) rapporté qu’Apple a identifié une incompatibilité de la mise à jour avec iCloud pour Windows (version 7.7.0.27) ; conséquence : impossible pour les utilisateurs qui migrent d’une précédente update de l’OS de mettre à jour ou synchroniser les albums partagés. Microsoft a également prévenu que les nouvelles installations de la version d’iCloud mentionnée sur Windows 10 1809 se solderont par un échec.

Lors de sa sortie liée à la reprise du déploiement de cette mise à jour, l’entreprise a dressé un tableau de l’ampleur de la tâche qui est la sienne : « avec Windows 10 uniquement, nous travaillons pour fournir de la qualité à plus de 700 millions de périphériques Windows 10 actifs par mois, à plus de 35 millions de titres d’application avec plus de 175 millions de versions d’application et à 16 millions de combinaisons matériel / pilote uniques. En outre, l'écosystème fournit quotidiennement de nouveaux pilotes, micrologiciels, mises à jour d'applications ou mises à jour non liées à la sécurité. En termes simples, nous avons un écosystème très vaste et dynamique qui nécessite une attention et des soins constants à chaque mise à jour. Le fait que toutes ces dimensions et cette complexité puissent « fonctionner » est la clé de la mission de Microsoft, qui consiste à donner à chaque personne et à chaque organisation de la planète les moyens de réaliser davantage. »

Beaucoup de boulot donc pour chaque release du système d’exploitation qui a viré à « Windows as a service. » Référence faite à l’annonce du géant de la Tech., un correctif devrait être disponible à la fin de ce mois pour le bogue lié aux applications Win32. Quant à ce qui est de celui qui affecte le lecteur Windows Media Player, il faudra attendre une autre mise à jour du système d’exploitation. En attendant, place aux alternatives comme VLC.

Sources : Microsoft1, Microsoft2

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Le fait que Microsoft soit passé à Windows en tant que service n’est-il pas le fond du problème ?

Voir aussi :

Le redéploiement de Windows 10 October 2018 Update se rapproche un peu plus avec la sortie de la build 17763.103 pour les Insiders et de correctifs

Après Windows 10 October Update 2018, c'est au tour d'Office de voir des mises à jour retirées suite à des dysfonctionnements qu'elles provoquent

Microsoft corrige un bogue qui provoque la désactivation des licences Windows 10 Pro et qui invite les utilisateurs à passer à Windows 10 Home

Microsoft lance Windows 10 19H1 Build 18272 avec de meilleures options de connexion et une amélioration des fonctions d'accessibilité

Windows 10 19H1 Build 18277 est maintenant disponible avec les améliorations apportées à Action Center ainsi qu'à Focus Assist
Avatar de redcurve redcurve - Membre averti https://www.developpez.com
le 27/11/2018 à 8:07
Ce n'est pas étonnant win32 est un problème, cette API ne doit plus être utilisée.
Avatar de sergio_is_back sergio_is_back - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 27/11/2018 à 8:55
Citation Envoyé par redcurve Voir le message
Ce n'est pas étonnant win32 est un problème, cette API ne doit plus être utilisée.
C'est pas Win32 le problème, cette API est la base de Windows 2000 à Windows 7 elle est plus que stable... Elle a largement eu le temps d'être debugée au fil des années...
C'est tous les ajouts récents qui eux n'ont pas encore été suffisamment testés et réfléchis...

Ce que je vois c'est que la marche forcée vers Windows As Service prend le pas sur la stabilité du système, Windows était déjà une boîte noire et là on rajoute une usine à gaz au milieu
bref il est urgent de ne pas migrer vers Windows 10 tant qu'on peut faire avec Windows 7... J'ai le cas avec des Panel PC sur lesquels une mise à jour Windows 10 à cassé la pile Bluetooth
et les périphériques ne peuvent plus s'appairer, c'est embêtant quand le client à acheté des lecteurs de code barre Bluetooth justement... Du coup -> retour en version usine pour les 4 et
toute la config à refaire...
Avatar de Marc Mailly Marc Mailly - Membre habitué https://www.developpez.com
le 27/11/2018 à 10:23
L'ennui, aussi, c'est que Redmond va arrêter définitivement le support de Windows 7 en janvier 2020. Windows 8.1 est encore en support jusqu'en 2023, mais reste avec ses deux interfaces dont l'objet de Windows 10 était de les réconcilier, Metro devenu le propre contenu du menu démarrer de 10. Au total, pour continuer à bénéficier du plus grand support de mises à jour, Windows 10 est impératif..... Mais ces deux updates majeurs par an, c'est devenu du travail bâclé, surtout en cette année 2018 qui fut catastrophique en bugs.
Avatar de Bart-Rennes Bart-Rennes - Membre régulier https://www.developpez.com
le 27/11/2018 à 10:46
Bonjour, est-ce que quelqu'un peut m'expliquer les raisons pour lesquelles ces mises à jours cassent autant ce qui fonctionnaient ? ils ne recodent pas Windows à chaque fois! Ce sont des évolutions, mais là on a l'impression qu'ils recodent tout depuis le début, c'est quand même hallucinant!
Des pilotes Intel (utilisé dans un nombre impressionnant de PC) qui fonctionnent bien sous Windows 10, et donc sont normalement 'compliant', ne fonctionne plus avec la dernière version, pourquoi ? Microsoft n'a pas re-développé sa partie vidéo de Windows ???
Si quelqu'un a une explication ce serait formidable ?

bye
JC
Avatar de redcurve redcurve - Membre averti https://www.developpez.com
le 27/11/2018 à 13:39
Citation Envoyé par Bart-Rennes Voir le message
Bonjour, est-ce que quelqu'un peut m'expliquer les raisons pour lesquelles ces mises à jours cassent autant ce qui fonctionnaient ? ils ne recodent pas Windows à chaque fois! Ce sont des évolutions, mais là on a l'impression qu'ils recodent tout depuis le début, c'est quand même hallucinant!
Des pilotes Intel (utilisé dans un nombre impressionnant de PC) qui fonctionnent bien sous Windows 10, et donc sont normalement 'compliant', ne fonctionne plus avec la dernière version, pourquoi ? Microsoft n'a pas re-développé sa partie vidéo de Windows ???
Si quelqu'un a une explication ce serait formidable ?

bye
JC
Depuis Vista un processus de réécriture complète du système est en cours, Vista était la première itération. Actuellement, de très gros changement d'architecture sont effectués cela ne pose aucun problème sauf à Win32 qui est complètement à la masse car ne pouvant pas réellement évolué sans compter tout les problèmes de sécurité que cela pose. Il faut bien comprendre qu'à terme Win32 sera mis dans une PAL, la première utilisation publique d'une PAL est WSL.

Il suffit juste de regarder le SDK Windows, de moins en moins de code s'appuie sur Win32 et donc continuer à dev sur ce truc...

Il faut bien comprendre que 90% des bulletins de sécurité concernent Win32. Dans les version de Windows sans celui-ci on est vraiment pénard.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil