Le redéploiement de Windows 10 October 2018 Update se rapproche un peu plus
Avec la sortie de la build 17763.103 pour les Insiders et de correctifs

Le , par Christian Olivier, Chroniqueur Actualités
En début de mois, Microsoft a annoncé la disponibilité effective de Windows 10 October 2018 alias Redstone 5, la mise à jour la plus récente de son système d’exploitation phare qui embrasse Android comme OS mobile pour Windows. Malheureusement, ce lancement en grande pompe a été entaché par la découverte rapide de bogues ayant affecté un nombre restreint d’utilisateurs qui ont conduit à l’arrêt prématuré du déploiement de Windows 101 809.

Les bogues ayant affecté la Redstone 5 de Windows 10 ont depuis été bien documentés par la firme de Redmond : certains utilisateurs ont signalé la suppression non autorisée de leurs fichiers, d’autres se sont plaints que le navigateur Edge ne fonctionnait pas correctement, tandis qu’une autre partie a rapporté des problèmes de compatibilité avec des pilotes.


Peu de temps après l’interruption du déploiement de la Redstone 5, Microsoft s’est attelé à résoudre les problèmes signalés en déployant une nouvelle version test de Windows 10 October 2018 pour les Insiders.

Les testeurs inscrits au programme Insider de Microsoft ont désormais accès à la build 17763.104 de la Redstone 5, une nouvelle préversion qui devrait permettre à l’éditeur de Windows de confirmer la résolution effective des bogues ayant affecté Windows 10 October 2018 à sa sortie. L’éditeur de Windows a publié cette build 17763.104 via les canaux Lent et Release Preview.

Cette préversion inclut la mise à jour cumulative KB4464455 qui apporte les améliorations suivantes :

  • correction des bogues à l’origine de plusieurs problèmes de compatibilité des pilotes ;
  • correction du bogue où des détails incorrects étaient affichés dans le gestionnaire des tâches sous l’onglet « Processus » ;
  • correction des bogues causant des problèmes de compatibilité des antivirus tiers et des applications de virtualisation tierces ;
  • correction du bogue où, dans certains cas, les applications plantaient à la reprise d’une session après la mise en veille connectée ;
  • correction du bogue où, dans certains cas, l’IME ne fonctionnait pas dans le premier processus d’une session utilisateur de Microsoft Edge.

La sortie d’une build 17763.104 en tant que préversion de Windows 10 October 2018 pour aborder la phase de finalisation de la nouvelle itération majeure de Windows 10 n’est pas exclue.

Source : MSPowerUser

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi

Windows 10 Redstone 5 utilisera le Cloud et l'outil Storage Sense pour libérer l'espace disque automatiquement ou sauvegarder des fichiers locaux
Windows 10 Lean : Microsoft serait en train de préparer une version allégée de son OS, qui a été repérée dans la build 17650 de la Redstone 5
Patch Tuesday : Microsoft lève l'exigence de compatibilité antivirus sous Windows 10 pour diffuser les patchs de Spectre au plus grand nombre
La première mise à jour de l'appli Notepad depuis de nombreuses années dans la build 17713 de Windows 10 Redstone 5


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de Alexcouter Alexcouter - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 18/10/2018 à 11:20
J'attends depuis des années le thème sombre sur ce fichu OS, des tabs pour l'explorer et ce support LF dans Notepad, leur système d'énormes updates c'est vraiment ridicule, à se demander si le programme Insiders ça ne remplace pas totalement leur cellule tests.
En plus toujours pas d'amélioration de leur système "Multi-bureaux" ni de leur système VR qui sont toujours à mon goût en version Beta...
A croire que la règle numéro 1 du cahier des charges c'est que l'utilisateur continue de se plaindre que cet OS est tout bogué.
Avatar de i5evangelist i5evangelist - Membre habitué https://www.developpez.com
le 18/10/2018 à 14:37
A croire que la règle numéro 1 du cahier des charges c'est que l'utilisateur continue de se plaindre que cet OS est tout bogué.
Le pire, c'est qu'à part débrancher le fil de réseau, il n'y a pas de moyen de faire tomber Windows update. (Enfin, moi quand le je fait, il se réactive tout seul)
Alors, si c'est pour que la mise à jour bouffe les données, ça va être joyeux.
Avatar de nikau6 nikau6 - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 18/10/2018 à 16:15
J'en ai eu tellement assez de Windows 10, problèmes avec les mises à jours qui ne s'installent jamais du premier coup, changement de mes paramètres personnels après certaine des mises à jour, impossibilité de désactiver Windows Update (j'ai tout essayé), impossibilité également de désactiver leur anti-virus (j'ai tout essayé, et il finit toujours par se réactiver au bout d'un moment), Microsoft qui récupère un max de données sur ses utilisateurs, et ce même si on lui demande de ne pas le faire (ça a été mis en avant par des chercheurs), que j'ai décidé de complètement formater mon disque dur à la maison et de ne plus avoir que Ubuntu d'installé dessus. J'ai décidé de ne même pas garder Windows en double boot. Et je ne reviendrais plus en arrière, pour moi Windows c'est fini ! Avec cet OS j'ai l'impression que mon système ne m'appartient plus !
Avatar de cd090580 cd090580 - Membre actif https://www.developpez.com
le 18/10/2018 à 22:47
Ce qui serait bien, c'est qu'ils reviennent à "Program Files (x86)" au lieu de Fichiers de Programme (x86). Il se trouve maintenant éloigné de plusieurs répertoires de "Programmes"

Avatar de i5evangelist i5evangelist - Membre habitué https://www.developpez.com
le 19/10/2018 à 9:03
Et je ne reviendrais plus en arrière, pour moi Windows c'est fini ! Avec cet OS j'ai l'impression que mon système ne m'appartient plus !
Pour ma part, j'ai basculé en 2007. J'ai toujours un zindozs en virtuel pour régler certains problèmes de compatibilité, ou bien tout simplement pour compiler/tester des programmes,
mais c'est tout, Il me reste un PC sous W10 ... juste pour jouer (honte à moi :-)
Avatar de Stéphane le calme Stéphane le calme - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 14/11/2018 à 7:56
Windows 10 October update : Microsoft reprend avec le déploiement qu'il a arrêté il y a un mois,
car elle supprimait des fichiers chez certains utilisateurs

Au début du mois d’octobre, Microsoft a annoncé la disponibilité de Windows 10 October 2018. Avec cette nouvelle mise à jour (nom de code : Redstone 5), Microsoft a embrassé Android comme système d’exploitation mobile pour Windows. Si la mise à jour apportait nouveautés, améliorations et corrections de bogues, Microsoft a été contraint d’annoncer que le processus de déploiement de Windows 10 1809 était mis à l’arrêt.

L’annonce a fait suite à des rapports de fichiers manquants après l’application de la mise à jour. Windows 10 October 2018 n’était donc plus disponible en téléchargement manuel. L’entreprise a recommandé à ceux qui ont pu arriver au terme de l’opération de « ne pas procéder à l’installation et d’attendre qu’un nouveau média soit disponible. » Il y a donc eu ce problème à résoudre et d’autres signalements à gérer.

En effet, après l’application de la mise à jour, des utilisateurs ont également remonté que les applications du Microsoft Store ne se connectent pas à Internet.

« Par exemple, Microsoft Edge ne peut se connecter à aucun site Web et affiche le message "Hmmm...impossible d’atteindre cette page". Les applications comme Mail, Calendrier et News ne fonctionnent pas correctement. Microsoft Store m'indique de vérifier ma connexion », lit-on sur un forum dédié aux utilisateurs de Windows 10.


La reprise

Si les testeurs inscrits au programme Windows Insiders ont reçu une nouvelle version de cette mise à jour quelques jours plus tard, il aura fallu attendre un peu plus d’un mois pour que la mise à jour October 2018 Update de Windows 10 soit enfin, de nouveau, en déploiement aux autres utilisateurs. Hier, Michael Fortin, vice-président de Windows, a annoncé dans un billet de blog qui sera suivi par d’autres que Microsoft compte améliorer la fiabilité et la stabilité de son système d’exploitation :

Citation Envoyé par Michael Fortin, vice-président de Windows
Aujourd'hui, nous publions à nouveau la mise à jour d'octobre 2018 après nous être arrêtés pour enquêter sur un problème mineur mais sérieux. C’est la première fois dans l’histoire de « Windows en tant que service » de Windows 10 que nous prenons une telle mesure et, en tant que telle, nous avons naturellement posé des questions sur le travail que nous effectuons pour tester et valider la qualité de Windows avant de commencer un déploiement généralisé. .

Alors que nos mesures de qualité montrent des tendances globales en amélioration pour chaque version successive de Windows 10, si un seul client rencontre un problème avec l'une de nos mises à jour, nous le prenons au sérieux. Aujourd’hui, je vais vous présenter un aperçu de la manière dont nous travaillons pour améliorer en permanence la qualité de Windows et notre approche Windows en tant que service. Dans le cadre de notre engagement à être plus transparent en ce qui concerne notre approche de la qualité, ce blog sera le premier d'une série d'explications plus approfondies du travail que nous accomplissons pour fournir la qualité dans nos versions de Windows.

Toute discussion sur la qualité Windows repose sur l’ampleur de l’écosystème Windows, où des dizaines de milliers de partenaires matériels et logiciels renforcent la valeur de Windows en apportant leur innovation à des centaines de millions de clients. Avec Windows 10 uniquement, nous travaillons pour fournir de la qualité à plus de 700 millions de périphériques Windows 10 actifs par mois, à plus de 35 millions de titres d’application avec plus de 175 millions de versions d’application et à 16 millions de combinaisons matériel / pilote uniques. En outre, l'écosystème fournit quotidiennement de nouveaux pilotes, micrologiciels, mises à jour d'applications et / ou mises à jour non liées à la sécurité. En termes simples, nous avons un écosystème très vaste et dynamique qui nécessite une attention et des soins constants à chaque mise à jour. Le fait que toutes ces dimensions et cette complexité puissent « fonctionner » est la clé de la mission de Microsoft, qui consiste à donner à chaque personne et à chaque organisation de la planète les moyens de réaliser davantage.

Windows 10 a marqué un changement dans la façon dont nous développons, livrons et mettons à jour Windows ; ce que nous appelons « Windows en tant que service ». Nous avons transféré la responsabilité des tests fonctionnels de base à nos équipes de développement afin de fournir un code de qualité supérieure dès le départ. Nous avons également modifié les priorités des équipes qui relèvent toujours de moi et qui sont responsables de la validation de bout en bout. Nous avons ajouté une capacité fondamentalement nouvelle à notre approche de la qualité: utiliser les données et les commentaires pour mieux comprendre et se concentrer sur la qualité. les expériences de nos clients avec nos produits à travers le spectre de combinaisons matérielles et logicielles du monde réel. Cette combinaison de tests, de programmes d’engagement, de commentaires, de télémétrie, d’informations réelles dans des environnements complexes et d’engagement étroit des partenaires s’est révélée être une approche puissante qui nous a permis d’axer nos innovations sur les fonctionnalités et nos mises à jour mensuelles afin d’améliorer la qualité.

Cette approche d'écoute axée sur les données nous a également permis de suivre notre qualité différemment. Au cours des trois dernières années, l'un de nos indicateurs clés de la qualité des produits - les volumes d'appels au client et de discussions en ligne - a régulièrement diminué, même si le nombre de machines exécutant Windows 10 a augmenté. Le Net Promoter Scores (NPS) est un autre indicateur clé que nous suivons. Nous demandons aux utilisateurs d’évaluer leur expérience Windows et de suivre le ratio de « promoteurs » et de « détracteurs ». Aujourd’hui, la mise à jour Windows 10 avril 2018 a le classement Net Promoter le plus élevé. quelle que soit la version de Windows 10. Bien que nous soyons encouragés par l’amélioration des tendances en matière de qualité à l’échelle, nous comprenons également que la tendance n’importe pas si vous faites partie des personnes confrontées à un problème. Notre objectif est de fournir à tout le monde uniquement les meilleures expériences sur Windows, et nous prenons au sérieux tous les commentaires. Nous nous engageons à tirer les leçons de chaque événement et à appliquer rigoureusement les leçons pour améliorer à la fois nos produits et la transparence de notre processus.

Tests chez Microsoft

Selon lui, Microsoft a une approche de la qualité des produits qui commence par l’écoute des clients et la présentation de leurs commentaires sur tous les aspects du processus de développement de Microsoft. « Tout d'abord, nous investissons dans les feedback des clients et des partenaires pour nous aider à définir les spécifications de nos produits, notamment en définissant les mesures de test requises et les indicateurs de réussite. Nous utilisons une grande variété de processus de tests automatisés lors du développement de fonctionnalités, ce qui nous permet de détecter et de corriger les problèmes rapidement. Nous cherchons régulièrement à combler les lacunes dans les tests et nous les trouvons souvent en fonction de nos expériences internes et des problèmes que nous relevons avec nos Insiders. Cette suite de tests automatisés évolue avec le temps. Le plus fondamental de ces tests doit réussir pour que les fonctionnalités et le code puissent "s'intégrer" dans la version principale de Windows qui sera finalement livrée aux clients. Dans un futur blog, nous détaillerons les tests approfondis que nous effectuons en interne, mais il est prudent de dire que les tests sont un élément clé de la fourniture de Windows ».

Source : Microsoft

Voir aussi :

Microsoft arrête le déploiement de Windows 10 October 2018, à cause d'un bogue qui provoque la suppression des fichiers des utilisateurs
Le redéploiement de Windows 10 October 2018 Update se rapproche un peu plus, avec la sortie de la build 17763.103 pour les Insiders et de correctifs
Microsoft corrige un bogue qui provoque la désactivation des licences Windows 10 Pro et qui invite les utilisateurs à passer à Windows 10 Home
WLinux, la première distribution Linux payante pour Windows 10, débarque sur le Microsoft Store pour un prix de 20 $
Windows 10 19H1 Build 18277 est maintenant disponible avec les améliorations apportées à Action Center, ainsi qu'à Focus Assist
Avatar de Etre_Libre Etre_Libre - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 14/11/2018 à 9:54
Ce matin j'ai utilisé à nouveau l'utilitaire Microsoft MediaCreationTool1809.exe pour voir, et effectivement l'ISO générée est plus récente (build 17763.107 au lieu de 17763.1 au départ, il y a donc un correctif cumulatif intégré).
Avatar de Alexcouter Alexcouter - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 14/11/2018 à 10:09
Microsoft a une approche de la qualité des produits qui commence par l’écoute des clients et la présentation de leurs commentaires sur tous les aspects du processus de développement de Microsoft
Hier j'ai vu ça : https://wpdev.uservoice.com/forums/2...firefox-and-sa

Du coup ça fait grimper toujours plus haut le niveau de bullshit-o-mètre.

Citation Envoyé par i5evangelist Voir le message
Le pire, c'est qu'à part débrancher le fil de réseau, il n'y a pas de moyen de faire tomber Windows update. (Enfin, moi quand le je fait, il se réactive tout seul)
Alors, si c'est pour que la mise à jour bouffe les données, ça va être joyeux.
J'ai mon PC portable qui s'est retrouvé flingué suite à une update sous Windows 10. Plus exactement, il a flingué la config du CPU (impossible de désactiver le mode turbo, donc il Throttle à 800Mhz au bout de 30min), et surtout... CPU + Carte graphique AMD avec à l'époque un système de switch GPU/iGPU géré par le driver, qui a été supprimé par la suite, donc obligé de rester sur les drivers avant Crimson sinon mon iGPU ne s'activait jamais, bonjour la batterie. Sauf que Windows Update faisait la tête et essayait de me mettre à jour aléatoirement le driver, tous les 2/3 mois, alors que j'ai été jusque dans le registre pour désactiver l'auto-update.
Au final j'ai migré sous Win7 pour fix le problème GPU, mais mon CPU est toujours en PLS, surtout l'été.
Avatar de Etre_Libre Etre_Libre - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 14/11/2018 à 10:18
Ah oui tiens je n'avais pas lu cette phrase citée, bien vu !

Microsoft a une approche de la qualité des produits qui commence par l’écoute des clients et la présentation de leurs commentaires sur tous les aspects du processus de développement de Microsoft
Un jour peut-être qu'ils appliqueront cela, n'est-il pas ?

En attendant, pas d'urgence pour appliquer la dernière MAJ de fonctionnalité en date, et si possible prendre une version Pro pour différer ces MAJ là... (jusqu'à 365 jours)
Contacter le responsable de la rubrique Accueil