Obsolescence programmée : l'Italie sanctionne Apple d'une amende de 10 millions $ US
Et Samsung, 5 millions $ US

Le , par Bill Fassinou, Chroniqueur Actualités
Des mises à jour de logiciels sur des téléphones Apple et Samsung ont provoqué de graves dysfonctionnements et entraîné une réduction signification des performances, accélérant ainsi leur procédure de remplacement. Samsung aurait poussé les propriétaires des smartphones Note 4 à installer une nouvelle version d'Android prévue pour le Note 7, et qui a fortement ralenti les anciens modèles. Apple quant à lui, aurait poussé les propriétaires d'iPhone 6 à installer le système opérationnel développé pour l'iPhone 7, puis une mise à jour de ce système, entraînant des problèmes similaires à ceux rencontrés par les utilisateurs du Samsung Note 4. Ces actions auraient pour but de pousser les utilisateurs à renouveler leurs téléphones mobiles. Les consommateurs avaient ainsi déposé une plainte en janvier dernier contre Apple et Samsung.

Des enquêtes ont donc été ouvertes pour clarifier cette situation. L'Italie n'a pas attendu longtemps avant de prononcer son verdict. « Les sociétés du groupe Apple et du groupe Samsung ont mis en oeuvre des pratiques commerciales malhonnêtes », a conclu dans un communiqué l'autorité italienne à l'issue de son enquête. Elle ajoute que les deux groupes n’ont pas fourni aux utilisateurs une information suffisante sur l’impact de ces mises à jour ni les moyens pour revenir au système d’origine. Ayant donc été reconnu coupable, Apple et Samsung Electronics ont écopé d'une amende de cinq millions d’euros chacun pour avoir diffusé des mises à jour de logiciels susceptibles de ralentir leurs téléphones mobiles. C'est ce qu'a annoncé en tout cas l’autorité antitrust italienne ce mercredi, ordonnant à ces deux géants du mobile d'afficher un avis sur leurs sites italiens pour informer les clients de sa décision.


En plus de ces faits, Apple a été reconnu coupable de n’avoir pas suffisamment informé les utilisateurs sur la manière de préserver ou de remplacer la batterie de leurs appareils. Le géant américain devra donc s’acquitter d’une amende supplémentaire de cinq millions d’euros. En effet, Apple est de plus sanctionné pour n'avoir pas correctement informé ses utilisateurs des caractéristiques « essentielles » de ses piles au lithium, en particulier leur durée de vie moyenne et la manière dont elles devraient être entretenues. Le groupe sud-coréen n'a pas reconnu les fait qui lui sont reprochés et décide de faire appel. « Samsung n'a jamais fait de mise à jour de logiciels pour réduire la performance du Galaxy Note 4. Au contraire, Samsung a toujours proposé des mises à jour de logiciels permettant à ses utilisateurs d'avoir la meilleure expérience possible », a déclaré Samsung dans un communiqué.

Rappelons qu'Apple avait reconnu en décembre 2017 que les mises à jour de l’iPhone pouvaient ralentir les téléphones équipés d’une batterie usagée afin d’éviter une extinction inopinée de l’appareil. Le géant américain du mobiel avait aussi précisé que son initiative n’avait en aucun cas pour but de réduire la durée de vie de l’appareil, mais au contraire de prolonger son usage, en permettant de s’en servir même avec une batterie de faible capacité. Apple avait par la suite présenté des excuses et lancé un programme permettant le remplacement de la batterie de l’iPhone pour 29 euros au lieu de 89 euros jusqu’à la fin de cette même année. Il a aussi ajouté à son système d’exploitation une fonctionnalité permettant d’indiquer l’état de la batterie de l’iPhone et son éventuel remplacement.

L'autorité antitrust italienne avait ouvert son enquête suite aux plaintes des clients au moment où un cas similaire en France avait conduit aussi à une enquête qui n'est pas encore terminé. En effet, le parquet de Paris a également ouvert une enquête en janvier dernier sur Apple qui est soupçonnée « d'obsolescence programmée et de tromperie » à la suite de la plainte d'une association accusant le géant américain de réduire volontairement les performances et la durée de vie de ses iPhone pour en accélérer le remplacement. « Après la condamnation d'Apple par les autorités italiennes pour obsolescence programmée, j'attends qu'en France l'enquête engagée sur ce fondement se termine dans les meilleurs délais et que le procureur puisse poursuivre Apple », a déclaré à l'AFP Me Emile Meunier, avocat de l'association française « Halte à l'obsolescence programmée (HOP) », qui a porté plainte en France contre Apple.

Apple a également fait face à des questions du Sénat des États-Unis en janvier dernier sur le ralentissement des iPhones, et plusieurs plaintes ont été portées contre le géant américain du mobile dans le district nord de la Californie, et des enquêtes, qui sont toujours en cours, sont ouvertes. Affaire à suivre donc !

Source : The Guardian

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi

Apple confirme ralentir intentionnellement les vieux iPhone officiellement pour préserver la batterie et les composants du téléphone

Apple présente ses excuses à ses clients et promet une diminution du prix de la batterie de rechange de 50 dollars de janvier à décembre 2018

Les utilisateurs d'iPhone éligibles devraient pouvoir remplacer leurs batteries à 29 euros au lieu de 89, même si elles ne sont pas défectueuses

Une enquête est ouverte contre Epson en France pour obsolescence programmée et tromperie sur l'aptitude à l'emploi


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
le 25/10/2018 à 9:06
Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
Qu'en pensez-vous ?
Je trouve que c'est positif qu'Apple et Samsung soient sanctionné pour avoir mis en oeuvre des pratiques commerciales malhonnêtes.
T'achètes un téléphone et il est de moins en moins performant à cause des mises à jour, ça doit être un peu pénible...
Les consommateurs de ces produits sont un peu contraint de changer d'appareil.

Est-ce qu'il y a des gens qui utilisent leur iPhone pendant 5 ans ?
Avatar de Eric80 Eric80 - Membre habitué https://www.developpez.com
le 25/10/2018 à 10:44
décision compréhensible mais qui va dans le mauvais sens: Samsung et surtout Apple proposent parmi les meilleurs suivis des smartphones.
Une conséquence de cette décision pourrait être un support écourté, et pas de MAJ pour les tel > 2 ans.
Est critiqué ici la MAJ obligatoire de tout l'OS, en effet pas tjs souhaitable. Des MAJ de sécurité sont toutefois très préférables!

La quantité d appareils Android non patché est toutefois une bombe à retardement d un pt de vue sécurité:
AMHA, comme la règle des pièces détachées sur une voiture pendant 10 ans, l'Europe devrait plutôt forcer les constructeurs d'offrir au moins 5 ans de suivi logiciel sur TOUS les appareils vendus, notamment 5 ans de MAJ de sécurité sur tout les smartphones. On en est très loin: Google ne propose que 3 ans de 'security patch' sur Android!
De ce côté, Apple est le meilleur élève avec 5 ans, tandis que le défunt Windows Phone / Windows Mobile proposait 4 ans (le Lumia 950 de fin 2015 encore supporté jusque fin 2019!)

Si la société n'était pas aussi consumériste, utiliser un smartphone 4-5 ans devrait être la norme: qd on considère l usage finalement basique qu'ont bcp d utilisateurs avec leur smartphone (messagerie, social media, gps, surf web, photo, etc), les perfs d un tel de 2015 suffisent pour tout cela, même si évidement un tel + récent sera plus réactif et offrira de meilleurs clichés!
Avatar de sebastiano sebastiano - Membre averti https://www.developpez.com
le 25/10/2018 à 11:33
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Je trouve que c'est positif qu'Apple et Samsung soient sanctionné pour avoir mis en oeuvre des pratiques commerciales malhonnêtes.
T'achètes un téléphone et il est de moins en moins performant à cause des mises à jour, ça doit être un peu pénible...
Les consommateurs de ces produits sont un peu contraint de changer d'appareil.

Est-ce qu'il y a des gens qui utilisent leur iPhone pendant 5 ans ?
Oui, ceux qui en prennent soin. Tu ne vois jamais d'iPhone 4 ou 5 ?
Avatar de Anselme45 Anselme45 - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 25/10/2018 à 11:54
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Je trouve que c'est positif qu'Apple et Samsung soient sanctionné pour avoir mis en oeuvre des pratiques commerciales malhonnêtes.
Vu la grosseur de l'amende, je vois d'ici les boards de direction d'Apple et Samsung trembler de tout leur corps et se dire qu'ils vont changer de pratiques.

A l'échelle, c'est un peu comme si on t'amende d'un centime d'euro parce que tu as été flashé à 300 km/heures lorsque tu as traversé un village en passant devant l'école à l'heure de la sortie des classes. Et comme, on veut te faire comprendre que tu as mal agi, on te donnes en bonus 5 points sur ton permis!
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
le 25/10/2018 à 11:59
Citation Envoyé par sebastiano Voir le message
Tu ne vois jamais d'iPhone 4 ou 5 ?
Je ne sais pas à quoi ressemble un iPhone 4 ou 5, pour moi ils se ressemblent tous.
J'avais un collègue qui avait un vieux iPhone maintenant que j'y pense, il était tout petit par rapport aux iPhone récent.
Les iPhones sont tellement chère que certains en achètent des vieux.
À l'inverse il y a des gens qui achètent le nouvel iPhone le jour de la sortie.

Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
Vu la grosseur de l'amende
C'est toujours mieux que rien.
Avatar de Jipété Jipété - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 25/10/2018 à 12:36
Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
Vu la grosseur de l'amende, je vois d'ici les boards de direction d'Apple et Samsung trembler de tout leur corps et se dire qu'ils vont changer de pratiques.
T'inquiète, les boards regardent attentivement les colonnes de la comptabilité et se pissent de rire dessus en constatant que les amendes sont payées par... les acheteurs, hé oui !

Parce que si ça sortait de la vraie poche des boards, ça aurait une action ; mais là, franchement, à part impacter le bénéfice des actionnaires (oh les pauvres malheureux, on va les plaindre, tiens !), ça n'a aucun autre effet...

Et c'est pareil à chaque fois qu'une boîte se prend une amende : c'est le client qui la paie.
Avatar de marsupial marsupial - Membre émérite https://www.developpez.com
le 25/10/2018 à 19:59
Exemple illustrant le propos de Jipété : Google et la commission à la concurrence européenne.

Suite à son amende record, Google va faire payer de 2,5 à 40 euros ses logiciels préinstallés.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil