Motorola commence à vendre des kits de réparation DIY officiels à ses clients,
Alors qu'Apple continue à lutter contre les réparations indépendantes

Le , par Stan Adkens, Chroniqueur Actualités
Motorola s’est associé à iFixit pour commencer à vendre des kits de réparation DIY (fais le toi-même) à ses clients de smartphones, selon Motherboadr. Motorola devient donc ainsi la première entreprise de smartphones à soutenir le mouvement Right To Repair (droit à réparer), alors que certains géants comme Apple continue de combattre les réparations indépendantes.

Le nombre de fabricants smartphone augmente sans cesse, le gadget étant devenu un produit de grande consommation à cause des fonctions multiples qu’il peut assurer en ces temps de démocratisation des nouvelles technologies de l’information et de la communication. Cependant, certaines restrictions concernant les réparations des smartphones obligent les utilisateurs à s’engager dans un contrat implicite avec certains fabricants.

En effet, selon un article de Motherboard datant d’hier, la plupart des fabricants de téléphones cellulaires font des efforts pour que leurs clients demeurent en contact avec eux. Pour cela, ils amènent leurs clients à faire certaines opérations avant même qu’elles ne soient nécessaires telles que mettre à niveau leurs téléphones. Ils le font avec des programmes de mise à niveau, en collant les batteries de manière à ce qu’elles soient difficiles à remplacer, en faisant pression contre la législation sur les réparations équitables et en rendant les pièces de rechange difficiles à obtenir, a rapporté Motherboard.

Motherboard rapporte même des mauvaises nouvelles du droit de réparation qui montre que ce droit des consommateurs n’est pas près d’être une réalité aux Etats-Unis. En effet, selon Motherboard, « la semaine dernière encore, Louis Rossmann, éminent expert en réparation indépendant et YouTuber, a annoncé que le département de la Sécurité intérieure avait saisi une cargaison de batteries MacBook destinées à son atelier de réparation. »


Pourtant, l’influent mouvement Right To Repair continue son action aux Etats-Unis, en souhaitant que les appareils de grands constructeurs comme Apple, qui ont, en général, une politique très restrictive en ce qui concerne les tâches de maintenance (entretien et surtout réparation) de leurs produits, puissent être réparés par n’importe quel spécialiste en réparation, indépendamment du fait que ce dernier soit affilié ou non au constructeur. Le mouvement Right To Repair soutient, par ailleurs, l’introduction et l’adoption d’un projet de loi américain dénommé « Fair Repair Act ».

En effet, le « Fair Repair Act » exige des fabricants de mettre à la disposition des consommateurs des informations de diagnostics et de réparation de leurs appareils ou machines. Cette loi qui est déjà introduite dans plusieurs Etats américains, si elle est adoptée à l’échelle du pays tout entier, les fabricants d’électronique n’auront plus le droit de verrouiller les logiciels de leurs appareils pour empêcher les réparations indépendantes. Elles auront aussi l’obligation de vendre des pièces de rechange et des outils au grand public. Cela éviterait aux consommateurs de subir les prix exorbitants des centres de réparation tiers agréés ou aux boutiques officielles d’un constructeur.

La lutte du mouvement Right To Repair serait en train de voir le début de son aboutissement avec l’engagement de Motorola. « C’est donc une excellente nouvelle que Motorola ait décidé de vous aider à réparer votre téléphone aussi facilement que possible. », a déclaré Motherboard.

Motorola qui a lié partenariat avec iFixit, une communauté mondiale de personnes s’entraidant pour réparer des objets, a annoncé que la vente des kits de réparation DIY et de pièces de rechange concernera tous ses téléphones récents tels Moto X, Z, G4, G5 et Droid Turbo 2. Les kits Motorola sont fournis avec des outils, des pièces de rechange de marque Motorola et des instructions sur la réparation de votre appareil. Par ailleurs, iFixit vend actuellement des batteries de remplacement, des écrans et des assemblages de numériseurs.
de
« Motorola donne l'exemple aux grands constructeurs d'adopter une attitude plus ouverte à l'égard de la réparation », écrit iFixit dans un article de blog annonçant le partenariat. « Pour les réparateurs comme nous, ce partenariat est représentatif d'un mouvement plus large en faveur de notre droit à la réparation. C'est la preuve que les fabricants OEM et les réparations indépendantes peuvent coexister. Les grandes entreprises et la responsabilité sociale, ainsi que l'innovation et la durabilité, ne doivent pas nécessairement s'exclure mutuellement. »

Cet engagement dans le droit à réparer de Motorola pourrait, peut-être, faire bouger les lignes au niveau du géant Apple qui continue de poser des actes de nature à combattre le « Fair Repair Act ». En effet, les réparateurs indépendants d'appareils Apple ne sont pas encore au bout de leur peine. Cette fois, ce sont les Mac qui sont ciblés par une nouvelle mesure d'Apple. Les modèles iMac Pro et MacBook Pro 2018 doivent en effet passer avec succès des diagnostics Apple pour que certaines réparations soient terminées.

Source : Motherboard

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Pensez-vous qu’Apple pourra appliquer un jour la réparation équitable à ses produits ?

Voir aussi

Le gouvernement américain pourrait adopter le Fair Repair Act définitivement, et sur tout le territoire des États-Unis
Apple fait du lobbying contre le droit des utilisateurs de réparer leurs iPhone, la preuve dans des documents de l'État de New York
Un nouveau logiciel propriétaire d'Apple empêche la réparation des iMac Pro et MacBook Pro 2018, par des ateliers indépendants
Norvège : Apple a poursuivi un propriétaire indépendant d'un atelier de réparation d'iPhone et a perdu, l'entreprise a décidé de faire appel
La réparation des nouveaux iPhone peut vous coûter jusqu'à 599 $, leurs possesseurs auront donc intérêt à ne jamais les endommager


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de strato35 strato35 - Membre régulier https://www.developpez.com
le 24/10/2018 à 12:09
Qu’en pensez-vous ?
C'est une bonne chose, d'autant que je recherche à remplacer mon vieux samsung dans les mois à venir, je vais continuer de suivre cette affaire et peut-être que mon prochain téléphone sera un motorola, si ils tiennent bien cette ligne de conduite et que les kit permettent réellement une réparation efficace.

Pensez-vous qu’Apple pourra appliquer un jour la réparation équitable à ses produits ?
vous en avez d'autres des comme ça ?
Avatar de e101mk2 e101mk2 - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 24/10/2018 à 18:34
Qu’en pensez-vous ?
C'est une bonne chose, mais c'est pas parce-qu’il propose ces kits, que je vais pour autant acheter chez eux.
Les kits officiels, en soit, ne sont pas réellement utiles. Par-contre le fait de permettre la réparation sans encombre logiciel et matériel, c'est une excellente chose. Et fournir en plus des docs, c'est du rêve!

Pensez-vous qu’Apple pourra appliquer un jour la réparation équitable à ses produits ?
Hum oui,
le jour où leur écosystème pourra être désinstaller, ce que l'on veut imposer à Google.
Le jour où le moteur de Safari n'a plus le monopole sous IOS (Microsoft avait été sanctionnée pour cela sous Windows).
Le jour où il respectera le chargeur universel.
Le jour où il respectera la disponibilité des pièces de réparation dans leur SAV, comme indiqué dans leur contrat (pourtant obligatoire en France).
Le jour où les brevets créés pour empêcher la réparation seront enlevées.

Ah bah non, ce jour n'arrivera pas!
Avatar de sebastiano sebastiano - Membre averti https://www.developpez.com
le 25/10/2018 à 11:27
Citation Envoyé par e101mk2 Voir le message
C'est une bonne chose, mais c'est pas parce-qu’il propose ces kits, que je vais pour autant acheter chez eux.
Les kits officiels, en soit, ne sont pas réellement utiles. Par-contre le fait de permettre la réparation sans encombre logiciel et matériel, c'est une excellente chose. Et fournir en plus des docs, c'est du rêve!

Hum oui,
le jour où leur écosystème pourra être désinstaller, ce que l'on veut imposer à Google.
Le jour où le moteur de Safari n'a plus le monopole sous IOS (Microsoft avait été sanctionnée pour cela sous Windows).
Le jour où il respectera le chargeur universel.
Le jour où il respectera la disponibilité des pièces de réparation dans leur SAV, comme indiqué dans leur contrat (pourtant obligatoire en France).
Le jour où les brevets créés pour empêcher la réparation seront enlevées.

Ah bah non, ce jour n'arrivera pas!
Ok pour le chargeur, les pièces de réparation etc... mais pour ce qui est d'iOs, attention, MS avait été sanctionné mais c'est surtout parce que MS était de facto sur toutes les machines, donc impossible d'y échapper. Apple n'impose pas, ni ne propose, iOs à d'autres appareils que les siens.

 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil