Richard Stallman adopte une alternative aux codes de conduite pour le projet GNU :
Les GNU Kind Communications Guidelines

Le , par Michael Guilloux, Chroniqueur Actualités
La saison des codes de conduite se confirme. Outre la communauté du noyau Linux et celle de SQLite, le projet GNU a également adopté des règles ou principes qui doivent régir les interactions de la communauté (mainteneurs et contributeurs) au quotidien. Mais Richard Stallman, initiateur du projet et président de la Free Software Foundation (FSF), a opté pour une approche qui vise à prévenir les écarts de conduite plutôt qu'à punir ceux qui en seront responsables.

Pour le projet GNU, les discussions ont commencé en août dernier quand des mainteneurs de paquets GNU ont estimé que le style de communication au sein du projet éloignait souvent les femmes. Certains mainteneurs ont donc préconisé l'adoption d'un "code de conduite" avec des règles strictes, tandis que d'autres ont averti que s'ils en arrivaient là, ils quitteraient immédiatement le projet. Richard Stallman, pour sa part, dit ne pas être d'accord pour faire de la "diversité" un objectif.

Si les développeurs d'un projet de logiciel libre spécifique n'incluent pas un certain groupe démographique, le président de la FSF pense que leur absence ne constitue pas en soit un problème qui nécessite une action. Il n'y a pas donc besoin, selon lui, de se démener désespérément pour recruter les personnes de ce groupe démographique. Il y aurait seulement un problème si nous faisons en sorte qu'un certain groupe ne se sente pas bien accueilli, car - estime Stallman - nous perdons des contributeurs potentiels et très probablement aussi d'autres qui ne sont pas de ce groupe. Il pense toutefois qu'il « existe une sorte de diversité qui profiterait à de nombreux projets de logiciels libres : la diversité des utilisateurs en ce qui concerne les niveaux de compétences et les types d’utilisation. Cependant, ce n'est pas ce que les gens entendent généralement par "diversité" », dit-il.

En ce qui concerne le fait d'instaurer un code de conduite avec des règles strictes, le père du mouvement du logiciel libre dit également ne pas apprécier l'esprit punitif. Il a donc décidé d'essayer une approche différente, qui consiste à inciter les participants à s'encourager et s'entraider pour éviter les modes de communication rudes. « J'ai identifié divers patterns de notre conversation susceptibles de chasser les femmes - et certains hommes aussi. Ensuite, j'ai écrit des suggestions sur la manière de les éviter et d'aider les autres à les éviter », dit-il. C'est cette liste de suggestions que Richard Stallman a appelé les GNU Kind Communications Guidelines, qu'on pourrait traduire en français par « directives de communication aimable du projet GNU ».


Les directives de communication aimable du projet GNU

Entre autres points, on peut lire parmi les directives de Richard Stallman aux mainteneurs et contributeurs du projet GNU que :
  • vous devez supposer que les autres participants postent leurs messages de bonne foi, même si vous n'êtes pas d'accord avec ce qu'ils disent ;
  • vous devez penser à la manière de traiter les autres participants avec respect, en particulier lorsque vous n'êtes pas d'accord avec eux ;
  • vous ne devez pas prendre un ton dur envers les autres participants, et surtout ne pas les attaquer personnellement. Vous devez faire de votre mieux pour montrer que vous critiquez une déclaration, pas une personne ;
  • vous devez répondre à ce que les gens disent réellement, pas aux exagérations de leurs points de vue ;
  • vous devez reconnaître que la critique de vos déclarations n’est pas une attaque personnelle contre vous. Mais si vous sentez que quelqu'un vous a attaqué ou a porté atteinte à votre dignité personnelle, Stallman recommande de ne pas riposter avec une autre attaque personnelle. « Cela tend à créer un cercle vicieux d’agressivité verbale croissante. Une réponse privée, énonçant poliment vos sentiments et demandant la paix, peut calmer les choses. Écrivez-la, mettez-la de côté pendant des heures ou un jour, relisez-la pour supprimer toute expression de colère, et ne l'envoyez seulement qu'après cela ». C'est ce que recommande Stallman ;
  • vous devez être particulièrement gentil avec les autres contributeurs lorsque vous leur dites qu'ils ont commis une erreur. Le président de la FSF rappelle en effet que programmer signifie faire beaucoup d'erreurs, et c'est ce que nous faisons tous. C'est pourquoi, dit-il, les tests de régression sont utiles. « Les programmeurs consciencieux font des erreurs, puis les corrigent. Il est utile de montrer aux contributeurs que le fait d’être imparfait est normal. Nous ne leur en tenons donc pas compte et nous apprécions leurs contributions imparfaites, même si nous espérons qu’ils y remédient en y apportant des solutions » ;
  • vous devez être aimables lorsque vous signalez aux autres contributeurs qu'ils doivent cesser d'utiliser certains logiciels non libres. « Pour leur propre bien, ils devraient eux-mêmes décider d'abandonner les logiciels non libres, mais nous nous félicitons de leurs contributions à nos paquets même s'ils ne le font pas. Donc, ces rappels doivent être gentils et peu fréquents - ne les harcelez pas », dit Stallman ;
  • en revanche, suggérer que d’autres utilisent des logiciels non libres s’oppose aux principes de base de GNU, ce n’est donc pas autorisé dans les discussions du projet GNU ;
  • vous ne devez pas soulever de problèmes politiques sans rapport avec les discussions du projet GNU, car ils sont hors sujet. Les seules positions politiques approuvées par le projet GNU sont (1) que les utilisateurs doivent pouvoir contrôler leur propre pile informatique (par exemple, en utilisant des logiciels libres) et (2) soutenir les droits de l'homme fondamentaux en informatique. En tant que contributeur, poursuit Stallman, il ne vous est pas demandé d’être d’accord sur ces deux points, mais vous devez accepter le fait que les décisions de la communauté seront fondées sur ces points.


La différence avec un code de conduite

Richard Stallman souligne qu'il y a une différence fondamentale entre des lignes directrices pour une communication aimable au sein du projet GNU et un code de conduite : l'approche de base. Pour lui, un code de conduite énonce les règles et punit quiconque les enfreint. C'est la manière "brute" d'enseigner aux gens à se comporter différemment, et comme cela ne se produit que lorsque les gens violent les règles, on n'essaie pas de leur apprendre à faire mieux que ce que les règles exigent.

Mais l'objectif de ces directives de communication pour le projet GNU est de guider les gens vers une communication plus aimable bien avant que l'on ne pense même à leur dire qu'ils enfreignent les règles. Autrement dit, l'idée est d'éviter - pas de punir - les mauvais comportements.

Sources : Liste de diffusion du projet GNU, GNU Kind Communications Guidelines

Et vous ?

Que pensez-vous de cette approche de Richard Stallman comparativement aux autres, en ce qui concerne les codes de conduite ?
Que pensez-vous des différentes règles définies par Richard Stallman ?
Que pensez-vous de la conception que se fait Stallman de la diversité ? La partagez-vous ?

Voir aussi :

SQLite adopte un code de conduite basé sur un texte chrétien : sérieux, satirique ou refus d'adopter un code de conduite ? La communauté confuse
Le projet Linux adopte à son tour le "contributor Covenant Code of Conduct", pour promouvoir un environnement inclusif et accueillant sans toxicité
Google a-t-il l'intention de devenir malveillant ? L'entreprise efface toutes les mentions de « Don't be evil » de son code de conduite
Node.js forké à nouveau pour donner naissance à Ayo à cause des violations répétées du code de conduite du projet


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de Vulcania Vulcania - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 23/10/2018 à 12:51
J'attend le projet qui prendra comme code de conduite le "Go Fuck Yourself" en réaction à cette mode ^^
Avatar de delta07 delta07 - Membre régulier https://www.developpez.com
le 23/10/2018 à 15:49
J'adore Stallman.

Qu'on soit pour ou contre cette "mode" de CoC , Stallman arrive de façon intelligente à la fois de dire "non je n'adopterai pas votre code" et en même temps de dire "ce que vous exigez enfreint vos propres règles, et ne sont pas bonne pour l'humanité, voila quelque chose de mieux". Et paf, on a un code bienveillant et carrément plus humaniste.
Avatar de disedorgue disedorgue - Expert éminent https://www.developpez.com
le 24/10/2018 à 10:41
Pour moi le Monsieur à tout compris et fait la différence entre éducation et dictature (contrairement aux autres ).
Avatar de jenramac jenramac - Membre régulier https://www.developpez.com
le 26/10/2018 à 8:33
Bonjour,

Effectivement, cela remet l'éducation au centre!

Marre du :

"Quand vous vous comportez mal avec une personne d'une minorité, vous êtes un (mot employé fréquemment par la minorité offensée).
Par contre quand la personne de la minorité se comporte de la même façon avec vous, elle exprime juste sa sensibilité de personne opprimée"

Un cas concret:

"Quand ma femme me donne son avis, c'est un conseil. Quand je lui donne le mien, c'est un reproche!"

Bon week-end!
Avatar de byrautor byrautor - Membre actif https://www.developpez.com
le 26/10/2018 à 9:47
"Quand ma femme me donne son avis, c'est un conseil. Quand je lui donne le mien, c'est un reproche!"
OK.
Enfin à vouloir s'occuper de tout :
Et oui, qui trop embrasse mal étreint.
Avatar de Mootookoi Mootookoi - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 26/10/2018 à 10:19
Citation Envoyé par delta07 Voir le message
Et paf, on a un code bienveillant et carrément plus humaniste.
Tu confonds humaniste et humanitaire.
Avatar de delta07 delta07 - Membre régulier https://www.developpez.com
le 26/10/2018 à 10:34
Citation Envoyé par Mootookoi Voir le message
Tu confonds humaniste et humanitaire.
humaniste : Partisan de l'humanisme philosophique.

humanisme : Philosophie qui place l'homme et les valeurs humaines au-dessus de toutes les autres valeurs.

humanitaire : Qui s'intéresse au bien de l'humanité, qui cherche à améliorer la condition de l'homme.

Donc non, je ne suis pas tout à fait d'accord, dans le sens où les valeurs humanistes ici sont pour le coup humanitaires. Donc je laisse humaniste
Avatar de pierre++ pierre++ - Membre actif https://www.developpez.com
le 28/10/2018 à 15:57
Sympa comme idée. Bravo Richard. :
Contacter le responsable de la rubrique Accueil