Le projet Linux adopte à son tour le "contributor Covenant Code of Conduct"
Pour promouvoir un environnement inclusif et accueillant sans toxicité

Le , par Coriolan, Chroniqueur Actualités
Pendant des années, la communauté de développement de Linux a fait face à une vague de critiques qui a stipulé que la culture du projet open source est synonyme d’exclusion et de pratiques abusives. En 2015, la communauté a adopté le Code of Conflict (code de conflit). Bien qu’applaudi et considéré comme étant une étape vers le droit chemin, certains ont regretté que ce code qui agit plutôt comme une méthode pour résoudre les conflits, ne fasse pas assez pour changer les normes adoptées au sein de la communauté de développement de Linux.

Trois ans plus tard, la communauté de développement de Linux a décidé de revoir le Code of Conflict.

« Le Code of Conflict ne remplit pas son objectif implicite qui est de favoriser la civilité et l’esprit ‘d’être excellents l’un avec l’autre’. Des consignes explicites ont fait leur démonstration de réussite dans d’autres projets et autres branches du noyau, » a écrit Greg Kroah-Hartman, un développeur du noyau Linux.

« Voici une déclaration du Code of Conduct pour le noyau. Il est basé sur le Contributor Covenant comme décrit sur www.contributor-covenant.org », ajoute-t-il. « À partir de ce moment, on doit respecter ces règles pour aider à faire de la communauté du noyau un environnement accueillant dans lequel participer. »

Contributor Covenant Code of Conduct

Afin d’encourager un environnement ouvert et accueillant, les contributeurs et mainteneurs de Linux s’engagent à faire de la participation dans le projet et la communauté une expérience sans harcèlement, quels que soient l’âge, la taille, l’invalidité, l’éducation, le statut socio-économique, le genre, etc.

Pour assurer un environnement positif, voici des exemples de comportements qu’il faut suivre :

  • Utiliser un langage accueillant et inclusif.
  • Respecter les points de vue et expériences divergents.
  • Accepter toute critique constructive.
  • Se concentrer sur ce qui est meilleur pour la communauté.
  • Montrer de l’empathie envers les autres membres de la communauté .


Les comportements inacceptables incluent :

  • L’usage d’un langage ou imagerie sexualisée et l’attention ou avances sexuelles importuns.
  • Le trolling, les insultes/commentaires désobligeants, et les attaques personnelles ou politiques.
  • La publication des informations privées des autres, comme les adresses physiques ou électroniques, sans permission explicite.
  • Toute conduite qui pourrait être considérée comme inappropriée dans un cadre professionnel.


Les mainteneurs ont la responsabilité de clarifier ces standards de comportement acceptable et devraient prendre des actions justes appropriées en réponse à tout comportement inacceptable. Ainsi, ils ont « le droit et la responsabilité de supprimer, modifier, ou rejeter les commentaires, commits, code, les modifications wiki, les questions, et autres contributions qui ne sont pas alignées à ce code de conduite, ou bannir temporairement ou de façon permanente tout contributeur pour les autres comportements qu’ils trouvent [mainteneurs] inappropriés, menaçants, offensifs ou blessants. »

Ce code s’applique aussi bien dans les espaces réservés au projet que dans les espaces publics, quand un individuel représente le projet ou sa communauté.

Un code adopté par plusieurs projets

Linux est juste le dernier d’un grand nombre de projets vibrants et à succès qui ont adopté le CoC. Des projets comme Atom, curl, Discourse, Eclipse, Gitlab, Google, Golang, Kubernetes, Mono, .NET Foundation, Rails, Swift. D’autres projets comme Ubuntu ont leur propre code.

Bien que certains codes comme celui d’Ubuntu et Django ont bien fonctionné pendant des années, des internautes se sont empressés de rappelle que le CoC pourrait être exploité pour censurer voire crucifier toute personne qui participe et refuse de s’autocensurer.

Certains ont même exprimé leur surprise de voir Linux adopter ce code, et prédisent ironiquement que Linus Torvalds sera le premier banni en raison de ces diatribes incessantes.


Ignorer les questions politiques serait un privilège selon Coraline Ada Ehmke, créatrice du CoC

Des internautes ont vite fait d’indiquer que ce code a été créé par une certaine Coraline Ada Ehmke qui n’a pas manqué de célébrer cette victoire sur son compte Twitter. Cette femme (transgenre) a déjà travaillé pour Github avant d’être licenciée et est plus connue pour son activisme pour encourager des “safe spaces” pour les gens marginalisés dans l’industrie de tech. En 2015, elle a exigé qu’un contributeur actif d’Opal soit retiré en raison de ses remarques transphobes sur son compte Twitter, une requête qui a déclenché une longue discussion surtout après qu’un des membres de l’organisation Opal a refusé d’abdiquer à cette demande.

Ce code va-t-il vraiment aider à améliorer l’environnement de travail de Linux ? Les avis sont départagés. Un commentateur pense que le CoC n’a rien à voir avec la création d’un environnement tolérant et accueillant. « Il s’agit de créer un tribunal d’autorité morale pour intimider et chasser tous ceux qui sont en désaccord avec vous, quel que soit leur apport dans le projet. Le fait qu’ils ont inclus ces conditions impossibles et incroyablement vagues nous dit tout. »

Un autre commentateur pense que ce code devrait horrifier toute personne ayant un intérêt pour le FOSS, « parce que ce ‘Code of Conduct’ a été conçu pour contrôler le discours, l’attitude et à la base tout ce qui concerne les gens qui travaillent sur le code. C’est le genre de choses qui causeront votre ban si vous vous trempez du genre de quelqu’un, ou le fait de se montrer un peu ‘offensif’ (oui, même une blague peut vous faire évincer), ce n’est pas une surprise que Linus s’est retiré au même moment que ceci a été adopté, parce que son attitude est le genre d’attitudes qui, bien qu’elle soit inoffensive, doit être censurée et toute personne l’utilisant doit être chassée parce que ces gens sont ‘nocifs pour la communauté’ ».

Source : kernel

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Pensez-vous que ce CoC sera bénéfique pour les projets open source ?
Si non, quels seront ses conséquences selon vous ?

Voir aussi

Linux en statistiques : en 2018, le kernel a grandi de 225 000 lignes de code et de presque 50 000 commits
Linus Torvalds réserve le mauvais vol et le comité décide de modifier la date du prochain sommet des mainteneurs Linux
Linus Torvalds annonce la disponibilité de la version 4.18 du noyau Linux : un aperçu des fonctionnalités qui ont été ajoutées


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de epimannn epimannn - Membre régulier https://www.developpez.com
le 17/09/2018 à 20:51
Même Linux se fait envahir par ce cancer "inclusif" ?

Si on regarde ces "défenseurs inclusif" ( et je t'emme*de avec ma grammaire non inclusive et je t'invite à regarder la chaîne linguisticae qui explique dans une de ces vidéos comme quoi toute langue tend à se simplifier et bizarrement, c'est la forme masculine qui, paradoxalement s'accorde au féminin, est la plus simple ) tous se sont fait viré à un moment ou a un autre d'un poste ( pas forcément a responsabilité ).

La majorité de ces inutiles aux USA ont suivi un cursus pour étudier la justice sociale...

On a la nature qui fout le camp et on se chamaille pour des conneries de safe space qui n'existeront plus dans 10-15 ans, par des inutiles qui vont crever déshydratés et affamés car ils ont rien appris d'autre que de pleurer sur leur sort et de rejeter la faute de leur échec sur les autres.

Après on s'étonne du taux de dépression, suicide, angoisse de la population majoritaire silencieuse qui subie...
Avatar de 23JFK 23JFK - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 18/09/2018 à 3:52
Merde, va falloir que je prenne un abo chez un avocat.
Avatar de Neckara Neckara - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 18/09/2018 à 7:50
C'est effrayant, et ce n'est pas le pire.

Pour avoir parlé avec quelques unes de ces personnes, elles sont complètement folles. Tu peux défendre explicitement e.g. les homosexuels, on te dira sans broncher que que tu es homophobe.

Soit tu adhères à leur délire, soit tu es contre eux. Et si tu es contre eux, c'est les insultes qui pleuvent et le bûcher qui t'attends.
Leur idéologie est bancale et créée des polémiques là où elles n'ont pas lieu d'être, ce qui ne fait qu'enfoncer ceux qu'ils prétendent protéger au lieu de les aider.

Tu ne peux rien faire, s'ils ont décidé que tu es un méchant, ils trouveront un prétexte pour te descendre et te faire taire, même complètement absurde et en contre-sens total avec tes propos. Qu'il y ai des propos ambiguë ou mal interprété, je peux comprendre, mais là ça va jusqu'au total contre-sens !

Ce n'est qu'un prétexte pour bully/harceler les autres en se réfugiant derrière une pseudo-cause noble. Cela ne protège rien ni personne, au contraire, on donne le pouvoir à des fous dangereux qui passeront leurs nerfs sur leurs opposants politiques. Les règles ne s'appliquant bien évidemment que dans un sens.

Ils s'étendent petit à petit, au gouvernement, au CNRS, à l'ESPE, ils arrivent de partout discrètement puis installent leur totalitarisme idéologique.
Ils tentent de prendre progressivement le pouvoir, s'installent à des postes clés de RH, de "chercheur", ou de formations.

Le jour où ils y seront arrivé, ce sera 1984.
Avatar de Jiji66 Jiji66 - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 18/09/2018 à 11:42
Citation Envoyé par Neckara Voir le message
C'est effrayant,
..................................
Ils s'étendent petit à petit, au gouvernement, au CNRS, à l'ESPE, ils arrivent de partout discrètement puis installent leur totalitarisme idéologique.
Ils tentent de prendre progressivement le pouvoir, s'installent à des postes clés de RH, de "chercheur", ou de formations.

Le jour où ils y seront arrivé, ce sera 1984.
ça fait 12 ans que j'ai démissionné du CNRS et que je suis en "exil" pour ne plus avoir à subir ces malades mentaux auquels les hommes politiques donnent sciemment le pouvoir, en France c'est malheureusement 1984 depuis longtemps.
Avatar de Mickael_Istria Mickael_Istria - Membre émérite https://www.developpez.com
le 18/09/2018 à 12:00
Je sais pas trop ce qui vous offusque.
En gros, ce qui est demande avec un Code of Conduct, c'est juste que ceux qui veulent contribuer s'engagent a le faire avec respect de tous et de maniere constructive, en evitant tout conflit personnel. Ce n'est pas de la propagande ideologique de demander de bien se comporter sur un project, c'est de la politesse et du respect de base. Quand vous etes au boulot, vous envoyez pas des emails a tout le monde pour insulter quelqu'un ou pour faire des blagues racistes/homophobes/sexistes/qui-que-ce-soit-de-non-inclusif; bah sur un projet OSS serieux, on vous demande de vous comporter pareil dans l'interet d'une bonne collaboration. C'est juste du professionalisme.
Ce genre d'initiative sont peut-etre parfois portes par des gens qui se sentent exclus pour une raison ou une autre, mais les Code of Conduct ne sont pas dans leur interet particulier, c'est dans l'interet du projet en general et ca sert a tous les contributeurs.

Citation Envoyé par Neckara Voir le message
Leur idéologie est bancale et créée des polémiques là où elles n'ont pas lieu d'être
Le code of conduct de Linux qui est presente ici n'a pas particulierement d'ideologie autre que de la politesse et eviter les conflits personnels. La polemique, c'est les detracteurs dans les commentaires qui la creent, en passant direct a un registre plutot aggressif et conflictuel.

ils arrivent de partout discrètement puis installent leur totalitarisme idéologique. Ils tentent de prendre progressivement le pouvoir, s'installent à des postes clés de RH, de "chercheur", ou de formations.
Peut-etre qu' "ils" (qui ca d'ailleurs?) accedent a ces postes parce qu'ils le meriteront plus que les autres en fait.

Ca sent quand meme la parano tout ca, et ca relance des phrases non-inclusives (ion exlut "ils" de "nous") qui rappellent les phrases types des xenophobes, ou le "ils" prend tour a tour le sense "les juifs", "les francs-macons", "les arabes", "les pedes", "les migrants"...
Avatar de epimannn epimannn - Membre régulier https://www.developpez.com
le 18/09/2018 à 12:45
On parle d'une activiste féministe.

Une personne qui va te dire que le sexe d'une personne est une construction de la société et que si j'ai envie de me déclarer du genre fougère, c'est pas moi qui a un problème, mais la société patriarcale dirigé par des hommes blancs et qu'elle doit se plier à ma volonté.
Si ça se trouve, j'ai un problème mental qui fait que je me réclame ni du genre féminin ni du genre masculin mais du genre fougère. Mais comme j'ai déclaré que c'est n'est socialement pas acceptable et que le fait que tu m'appelles homme ou femme me blesse, ça me donne tous les droits de t'insulter de nazi et de fasciste...

Cette personne qui défend ce genre d'idée a écrit un code de conduite. Laquelle est la plus nocive ?

Linus Torvald qui te traite d'imbécile toutes les 5 minutes ?

Ou la personne qui se trouve offensée et te déclare une guerre sociale et juridique parce que tu as dit qu'elle était une femme au lieu d'un fougère ?
Avatar de Neckara Neckara - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 18/09/2018 à 12:58
Citation Envoyé par Mickael_Istria Voir le message
Je sais pas trop ce qui vous offusque.
Parce qu'on connaît ceux qui essayent de pousser cela, et qu'on a déjà vu quelques dérives.
Il suffit de discuter avec un militant de cette idéologie pour s'en effrayer.

Par exemple, ils ajoutent au terme "raciste" une notion de "pouvoir structurel" que seuls les "hommes blancs" peuvent posséder. Dès lors, une personne qui ne possède pas ce "pouvoir structurel", ne peut pas être raciste. Mais attention, le racisme peut être inconscient et consister en des micro-agressions, même si tu ne veux pas être raciste et n'avait aucune intention d'offenser. Bref, dès lors que tu n'es pas avec eux, tout ce que tu pourras dire ou faire sera raciste. Quand bien même la chose serait totalement absurde, ils arrivent à réinventer tes propos/actions en les tordant et réinterprétant 45ème degré. Irréfutable, et impossible de se défendre.

L'inclusion revient à inclure les minorités, représentée bien évidemment par l'idéologie. Si tu t'opposes à l'idéologie, c'est donc que tu t'opposes aux minorités. Bien évidemment pour lutter contre l'oppression systémique, il faut un contre-coup, c'est à dire des mesures racistes et sexistes pour favoriser les minorités pour rétablir """l'égalité""". Et bien évidemment se plier à chaque caprices des militants. Les opposants politiques sont justes marginalisés, exclus, blacklistés, et harcelé avec le soutient de la hiérarchie.

Bien évidemment, si tu es une minorité et que tu t'opposes à l'idéologie, tu es un traître passé du côté obscur qui ne vaut pas mieux qu'un homme blancs cis hétéro. Si tu es une minorité qui réussi, tu es par moments une minorité oppressée, par d'autres un oppresseur, ça varie en fonction de l'envie des militants.

Tu parles de "blagues", mais sans aller jusque là, de simples façon de parler peuvent suffire à te mettre au pilori (e.g. architecture maître-esclaver). Je ne parles même pas d'une prise de positions qui irait à l'encontre de l'idéologie, si tu questionnes, critiques, tu es forcément contre, et si tu es contre, tu es forcément un fasciste nazi sexiste homophobe transphobe (quand bien même tu pourrais être une juive trans homosexuelle).

Et c'est justement le gros problème de cette idéologie, elle avance en utilisant les minorités comme des boucliers et au prétexte de porter une cause noble, s'autorise n'importe quoi sans qu'on puisse les critiquer. Minorités qui au final ne sont pas épargnées par cette idéologie et en pâtissent aussi.

Citation Envoyé par Mickael_Istria Voir le message
Ca sent quand meme la parano tout ca, et ca relance des phrases non-inclusives (ion exlut "ils" de "nous") qui rappellent les phrases types des xenophobes, ou le "ils" prend tour a tour le sense "les juifs", "les francs-macons", "les arabes", "les pedes", "les migrants"...
Je parle bien évidemment de la "gauche" américaine de tendance SJW avec leur "justice sociale", qui n'a de justice que le nom.

Citation Envoyé par Mickael_Istria Voir le message
La polemique, c'est les detracteurs dans les commentaires qui la creent, en passant direct a un registre plutot aggressif et conflictuel.
Ou plutôt les militants qui poussent ce code de conduite, pour l'utiliser ensuite comme une arme pour avancer leur idéologie ?

Citation Envoyé par Mickael_Istria Voir le message
Peut-etre qu' "ils" (qui ca d'ailleurs?) accedent a ces postes parce qu'ils le meriteront plus que les autres en fait.
Je n'ai rien dit quant au mérite, j'ai juste dit qu'ils y prennent positions.
Avatar de Mickael_Istria Mickael_Istria - Membre émérite https://www.developpez.com
le 18/09/2018 à 13:00
Citation Envoyé par epimannn Voir le message
On parle d'une activiste féministe.
Ok, tu n'aimes pas cette personne, mais il ne fait pas forcement voir le lien entre cette personne et un Code of Conduct.

Cette personne qui défend ce genre d'idée a écrit un code de conduite.
Tu associes le Code of Conduct a cette personne en particulier, et tu rejettes l'idee du Code of Conduct parce que tu es contre cette personne C'est une erreur.
Lis le code of conduct ou un resume, tu verras que ce n'est pas du tout le meme registre et les memes delires.
Pour aller vers le point Godwin, rejetter le Code of Conduct a cause d'une personne, ce serait comme refuser de prendre en compte les resultats medicaux obtenus a cause de l'esclavage ou du nazisme. On peut ne pas aimer les methodes ou personnes qui l'ont fait, mais maintenant que c'est la et que ca apporte des resultats positifs, ce serait dommage de l'ignorer ou de le rejeter.

Laquelle est la plus nocive ? Linus Torvald qui te traite d'imbécile toutes les 5 minutes ? Ou la personne qui se trouve offensée et te déclare une guerre sociale et juridique parce que tu as dit qu'elle était une femme au lieu d'un fougère ?
C'est une question tres pertinente et qui merite vraiment reflexion. Mets toi dans un projet OSS, tu ecris a quelqu'un un post technique avec des parties a discuter; l'un te donne des bons conseils pedagogique et dis juste "par contre, je prefere que tu m'appelles fougere", l'autre te donne aussi des bons conseils, mais de maniere peu pedagogue et en t'insultant meme si ca risque de te blesser ou de te decourager. Laquelle est la plus nocive pour le projet? Laquelle amene plus de contributeurs? Laquelle amene de meilleurs resultats?

L'idee du code of conduct est d'essayer de diminuer les activites et interaction nocives au projet, rien d'autre. On remarquera par exemple que la discussion qu'on a est quand meme partiellement politique (activisme, cible une personne en particulier sur des faits non techniques, et compagnie), donc elle ne correspond pas au code of conduct Linux et serait donc a eviter dans le cadre du projet, car elle n'apporte pas grand chose au debat. Le Code of Conduct n'est pas pro-activisme ni contre-activisme non plus donc, il est tres neutre sur ce sujet, et fait des discussions sur l'activisme un sujet non-desire. Donc ce n'est pas une tentative de propagande pour les fougeres.
Avatar de John Bournet John Bournet - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 18/09/2018 à 13:25
A-t-on le droit d'émettre des réserves, voire, soyons fou, de remettre en cause le bien fondé de ce code de conduite (de manière argumenté bien sûr), sans, de facto se mettre en violation du sus-nommé code de conduite ?
Avatar de epimannn epimannn - Membre régulier https://www.developpez.com
le 18/09/2018 à 16:06
Citation Envoyé par Mickael_Istria Voir le message
Ok, tu n'aimes pas cette personne, mais il ne fait pas forcement voir le lien entre cette personne et un Code of Conduct.
Citation Envoyé par Coriolan Voir le message
Des internautes ont vite fait d’indiquer que ce code a été créé par une certaine Coraline Ada Ehmke qui n’a pas manqué de célébrer cette victoire sur son compte Twitter. Cette femme (transgenre) a déjà travaillé pour Github avant d’être licenciée et est plus connue pour son activisme pour encourager des “safe spaces” pour les gens marginalisés dans l’industrie de tech. En 2015, elle a exigé qu’un contributeur actif d’Opal soit retiré en raison de ses remarques transphobes sur son compte Twitter, une requête qui a déclenché une longue discussion surtout après qu’un des membres de l’organisation Opal a refusé d’abdiquer à cette demande.
D'après l'article, c'est le code fo conduct qu'elle a écrit. Je n'aime pas ce qu'elle fait. La personne je m'en fout, c'est ce qu'elle fait qui me dérange.

Citation Envoyé par Coriolan Voir le message
Pour assurer un environnement positif, voici des exemples de comportements qu’il faut suivre :

  • Utiliser un langage accueillant et inclusif.
  • Respecter les points de vue et expériences divergents.
  • Accepter toute critique constructive.
  • Se concentrer sur ce qui est meilleur pour la communauté.
  • Montrer de l’empathie envers les autres membres de la communauté .


Les comportements inacceptables incluent :

  • L’usage d’un langage ou imagerie sexualisée et l’attention ou avances sexuelles importuns.
  • Le trolling, les insultes/commentaires désobligeants, et les attaques personnelles ou politiques.
  • La publication des informations privées des autres, comme les adresses physiques ou électroniques, sans permission explicite.
  • Toute conduite qui pourrait être considérée comme inappropriée dans un cadre professionnel.
Les quelques points présentés ici, analysons les.
[*]Utiliser un langage accueillant et inclusif.
La grammaire et l'orthographe c'est déjà assez chiant comme ça, j'ai pas forcément envie de me prendre la tête à faire attention à chaque mot pouvant se décliner sur le genre masculin et féminin... Pardon, je ne dois pas utiliser masculin et féminin, ça ne prend pas en compte les mots neutres sans genre... Du coup je parle comment quand je dois respecter les genres qui existent ? Parce que nous en France, on a pour le moment les hommes et les femmes... L'idée que le genre fougère existe n'a pas encore fait son chemin, mais des vidéos youtube montrent que le phénomène américain de "non binarité sexuelle" fait son chemin... Peu importe ce que ça veut dire... Du coup on fait comment pour être inclusif ? ( indice: mêmes les personnes inclusivent sont pas foutu de se mettre d'accord et c'est dépendant de chaque personne sur sa propre sensibilité )

[*]Respecter les points de vue et expériences divergents.
Là, j'entre déjà en conflit avec le point du dessus... C'est pour ça qu'on est quelques uns à gueulé du merdier que c'est que ce concept d'inclusion qui est une importation d'une partie de la culture américaine... Il entre en contradiction avec lui-même ! Soit respectueux de la diversité d'opinion mais SURTOUT tu fermes ta bouche si tu es incapable de faire preuve d'inclusion dans ta manière de parler... Et quand une activiste féministe te parle d'expérience, c'est dans 99% des cas, pas l'expérience professionnel ou technique... C'est l'expérience personnelle, ce que toi tu as ressenti ou es en train de ressentir ou tu ressentiras !

[*]Accepter toute critique constructive.
Pas possible à cause des deux points précédents. Une critique constructive ne respectera pas obligatoirement et j'irai jusqu'à dire systématiquement le ressenti de chacun. Donc on fait comment ?

[*]Se concentrer sur ce qui est meilleur pour la communauté.
Rien à dire mais bizarrement, ça sonne creux... Ce qui est le mieux pour la communauté n'est pas forcément ce qu'elle désire ! Du coup tu rentres à nouveau en conflit avec les deux premiers points.

[*]Montrer de l’empathie envers les autres membres de la communauté .
Ok, respecter les sentiments des autres et ne pas les facher ou les froisser... Expliquez moi comment je fais quand je dois être inclusif quand même les SJW se foutent sur la tronche pour savoir comment s'adresser les uns aux autres prétextant une agression avec le mauvais pronom personnel ?

La listes des mauvais trucs tient la route. Ca doit pas être issu de notre activiste ou alors elle a fait du copié-collé quand je vois ce qu'ils interdisent dans les fac et universités aux USA...

Je veux bien qu'on fasse l'avocat du diable... Mais le tweet montre bien que notre activiste féministe est ce que les américains appellent une feminazi ! Elle te crache à la figure, toi l'homme blanc hautain raciste xénophobe homophobe qui oppresse les femmes et toute l'humanité ( donc même les autres hommes blancs du coup ? ) rien que par ton existence, alors qu'elle ne te connait même pas !

On ne DOIT PAS faire circuler ce genre de news, c'est leur donner une parole qu'ils ne méritent pas ces SJW, ces activistes féministes, anti-fa, et d'autres groupes du même genre dont je connais pas le nom ( tu voulais savoir qui sont "ils", les voilà ! )
La cause féministe est juste, par contre, cette activiste féministe... C'est autre chose ! Et quand tu analyse leur manière de fonctionner, tu serai étonné de voir qu'ils sont trèèèèèèèès extrème à gauche... Un peu comme nos anciens fasciste et national socialistes germaniques...

La justice social ne DOIT PAS EXISTER ! Sinon ça voudrait dire que j'ai le droit de demander le poste de président de la république juste parce que j'ai le ressenti que socialement je suis opressé par ces discourt sur les chomeurs ! C'est ça un social justice warrior...
Contacter le responsable de la rubrique Accueil