Azure DevOps : Microsoft annonce le successeur de Visual Studio Team Services
Et un service d'intégration et déploiement continus intégrés à GitHub

Le , par Michael Guilloux, Chroniqueur Actualités
Comme on pouvait s'y attendre, après le rachat de GitHub au mois de juin, Microsoft dévoile ses premières solutions intégrées à la célèbre plateforme web d'hébergement et de gestion de développement de logiciels. La firme de Redmond avait en effet promis qu'ensemble (Microsoft et GitHub), « les deux sociétés allaient permettre aux développeurs de faire plus à chaque étape du cycle de vie du développement », mais que cet accord permettra aussi « d'accélérer l'utilisation de GitHub en entreprise et d'apporter les outils et services de développement de Microsoft à de nouveaux publics. »

Microsoft commence maintenant à concrétiser ses promesses avec l'annonce d'Azure Pipelines, un service d'intégration et déploiement continus (CI/CD) qui, selon l'entreprise, permet aux développeurs de créer, tester et déployer des applications sur n’importe quelle plateforme. Azure Pipelines permet en effet de déployer des applications sur toutes les plateformes et tous les cloud, y compris Azure, Amazon Web Services et Google Cloud Platform, ainsi que sur tous vos serveurs sur site exécutant Linux, macOS ou Windows. Il propose des tâches intégrées pour les déploiements Kubernetes, sans serveur et VM, mais aussi un riche écosystème d’extensions pour les langages et les outils les plus populaires.

Azure Pipelines possède une application sur GitHub Marketplace. Après avoir installé l'application sur votre compte GitHub, vous pouvez commencer à l'utiliser pour tous vos dépôts. « Vous pouvez facilement configurer un pipeline de CI/CD pour toute application Azure en utilisant votre langage et votre environnement préférés dans le cadre de votre flux de travail GitHub en quelques étapes simples », est-il expliqué dans un billet de blog sur GitHub.


Le point intéressant pour la communauté open source est qu'Azure Pipelines est entièrement gratuit pour les dépôts open source. « Microsoft s’engage à faciliter le développement de logiciels open source. Et notre prochaine étape dans cette direction est de fournir la meilleure expérience CI/CD pour les projets open source », a écrit hier Jeremy Epling, Principal Group Program Manager chez Microsoft, sur le blog Azure. « À partir d'aujourd'hui, Azure Pipelines fournit gratuitement des minutes illimitées de CI/CD et 10 travaux (jobs) parallèles à tous les projets open source », a-t-il annoncé. Mais en plus, « tous les projets open source vont fonctionner sur la même infrastructure que celle utilisée par nos clients payeurs », dit-il. Jeremy Epling annonce également que plusieurs des grands projets open source utilisent déjà Azure Pipelines pour l'intégration et le déploiement continus. Parmi ces projets, on peut citer Atom, Cpython, Pipenv, Tox, Visual Studio Code et TypeScript, et la liste s'allonge chaque jour.

Précisons qu'Azure Pipelines n'est qu'un des cinq services que propose Microsoft dans une nouvelle offre appelée Azure DevOps. D'après Microsoft, Azure DevOps est une évolution, donc le successeur, de Visual Studio Team Services (VSTS). Les autres services d'Azure DevOps comprennent Azure Boards (pour un suivi des éléments de travail et tableaux Kanban), Azure Repos (dépôts Git publics illimités), Azure Artifacts (pour la gestion de packages Maven, npm, NuGet) et Azure Test Plans (solution de tests exploratoires et planifiés).

Azure DevOps est gratuit pour les projets open source, sans Azure Artifacts et Azure Test Plans, mais avec un nombre d'utilisateurs et un délai de génération (build) illimités. Il existe aussi un plan gratuit pour les petites équipes, et un plan payant à partir de 25,3 euros par mois (pour 10 utilisateurs) pour les équipes de toute taille.

Pour les millions d'utilisateurs de VSTS que Microsoft revendique, ils seront automatiquement migrés vers Azure DevOps. A propos, Microsoft assure qu'ils ne perdront rien sur le plan fonctionnel. Quant aux utilisateurs de Team Foundation Server (TFS), la version sur site de VSTS, ils continueront à recevoir des mises à jour basées sur les fonctionnalités présentes dans Azure DevOps, et à partir de sa prochaine version, TFS sera appelé Azure DevOps Server.

Sources : Blog Azure, Blog GitHub

Et vous ?

Que pensez-vous de l'annonce de Microsoft et de l'intégration d'Azure Pipelines avec GitHub ?
Un gros bonus pour les développeurs et la communauté open source ?

Voir aussi :

Visual Studio Team Services (VSTS) fait peau neuve avec une nouvelle navigation, allez-vous l'adopter ou comptez-vous rester sur l'ancien affichage ?
Rachat de GitHub par Microsoft : la fondation Linux livre son analyse de la situation et affirme avoir « hâte de voir les améliorations » sur GitHub
Le futur CEO de GitHub, Nat Friedman, veut mettre les points sur les i, le vétéran de l'open source estime que Microsoft est le partenaire idéal
Nat Friedman, le futur CEO de GitHub répond aux questions des développeurs sur l'avenir de la plateforme après le rachat par Microsoft
C'est officiel, Microsoft débourse 7,5 milliards $ pour s'offrir GitHub, le géant de Redmond se montre plus généreux que ce que disaient les rumeurs


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de SimonDecoline SimonDecoline - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 11/09/2018 à 13:46
Si je comprends bien, c'est ce que propose Gitlab depuis des années, sauf qu'avec Gitlab les outils sont intégrés directement et par défaut dans l'interface.
Là, il faut passer par le marketplace github et, bien-sûr, avoir un compte Microsoft.
Donc merci mais non.

 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil