L'UE devrait adopter des règles harmonisées pour encadrer les cryptomonnaies
Et les émissions d'actifs numériques échangeables, selon un rapport

Le , par Christian Olivier

97PARTAGES

12  0 
À cause de la taille encore relativement faible du marché des cryptomonnaies, l’Union européenne (UE) n’a toujours pas jugé utile de mettre en place une législation globale qui permettrait d’encadrer ce secteur volatile et de limiter les risques de fraude ou de blanchiment qui y sont associés.

L’essor des plateformes d’échange de monnaies cryptographiques en Europe et l’engouement suscité par les Initial Coin Offerings (ICOs), une technique de levée de fonds reposant sur l’émission d’actifs numériques (token) échangeables contre des monnaies virtuelles, au sein de la zone euro poussent cependant les régulateurs à se montrer plus entreprenants.


Pour éclairer les régulateurs de l’UE vis-à-vis de l’importance des monnaies cryptographiques et de la technologie Blockchain qui sous-tend leur fonctionnement, mais également vis-à-vis de l’importance de leur régulation, le centre d’études européen Bruegel à réaliser une étude au terme de laquelle il a émis des recommandations.

Dans son rapport, le centre d’études européen préconise à l’UE de prendre les mesures nécessaires visant à l’adoption d’une règlementation harmonisée qui permettrait d’encadrer les cryptomonnaies, de surveiller les émissions d’actifs numériques échangeables des monnaies cryptographiques et de contrôler la manière dont elles sont échangées entre les investisseurs.

Ce rapport adressé aux ministres des Finances de l’institution européenne plaide pour l’instauration à l’échelle européenne d’une règlementation harmonisée des plateformes d’échange de monnaies virtuelles et de textes plus clairs pour encadrer les ICO qui représentent 30 % du marché mondial en termes de projets financés par ce biais. Ces recommandations doivent être présentées aux ministres des Finances de l’UE vendredi et samedi à Vienne pour un Ecofin et une réunion de l’Eurogroupe.

La valeur du marché des actifs numériques échangeables comme les monnaies cryptographiques et les tokens a chuté à 200 milliards USD (172 milliards d’euros) en aout, alors qu’il représentait plus de 800 milliards USD en janvier. Dans le même temps, le bitcoin, la cryptomonnaie la plus populaire, a perdu environ 60 % de sa valeur contre le dollar.

Source : Reuters

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi

IOTA : la cryptomonnaie sans blockchains qui se veut une alternative au bitcoin et qui fait l'impasse sur les mineurs de cryptomonnaies

Bitcoin : pendant que certains deviennent milliardaires, des états veulent plus de contrôle et d'autres appellent à son interdiction

Le PDG de JPMorgan qui affirmait que les cryptomonnaies c'est du vent et une fraude dit maintenant regretter ses propos

Le ministère de l'Économie ajoute le bitcoin comme un moyen de payement alternatif, s'agit-il du début d'une reconnaissance officielle en France ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de sylsau
Membre actif https://www.developpez.com
Le 07/09/2018 à 10:47
Le temps de la régulation des crypto monnaies est arrivé comme expliqué ici : https://www.toutsurlebitcoin.fr/le-t...est-arrive.htm .

Ca serait une bonne chose pour une fois que des règles harmonisées soient adoptées en Europe afin d'éviter que chaque pays face sa petite tambouille interne.

En outre, une régulation permettra de mieux lutter contre la manipulation des cours (comme sur les marchés financiers traditionnels) et de poursuivre plus facilement les auteurs d'arnaques dans le domaine des crypto monnaies.
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 07/09/2018 à 11:07
Je trouve qu'un des principaux intérêts des cryptomonnaies c'est justement qu'aucun gouvernement ni aucune banque n'a son mot à dire.
Il me semble que c'est un point important de la philosophie de base des cryptomonnaies...

 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web