Explosion des prix de Google Maps : le département de Maine-et-Loire abandonne Google
Pour OpenStreetMaps, un service de cartographie open source

Le , par Michael Guilloux, Chroniqueur Actualités
Début mai, Google a annoncé une refonte complète de son offre cartographique à destination des professionnels. Ces changements, qui impliquent de renseigner obligatoirement un code de carte bleue, se traduisent par une explosion des prix pour les usages professionnels avec une réduction drastique du volume d’affichages gratuits autorisés.

Le quota gratuit de 25 000 cartes affichées par jour sur un site web passe maintenant à 28 000, mais par mois (soit en moyenne moins de 1000 par jour). C'est-à-dire 25 fois moins qu'avant. Pendant ce temps, la tarification au-delà du quota gratuit passe de 0,50 $ les 1000 cartes affichées à 7 $. Elle a été multipliée par 14. Un site qui affiche en moyenne 10 000 cartes par jour passe donc de 0 $ avant la nouvelle politique tarifaire à 1904 $ par mois (30 jours). Ceux qui étaient proches de la limite gratuite de 25 000 affichages par jour - disons 24 000 par exemple - devront désormais s'acquitter d'une facture de plus de 4800 $ par mois, pour un service qu'ils utilisaient gratuitement juste un mois plus tôt.

Cette nouvelle politique tarifaire va bien sûr affecter de nombreuses personnes physiques ou morales, sans oublier les collectivités territoriales qui comptent sur le service de cartographie de Google pour offrir certains services à leurs populations. C'est le cas par exemple du département français de Maine-et-Loire où la collectivité a souvent recours à Google Maps pour le module d’information sur le trafic routier, la carte des sentiers nature, l'annuaire des établissements d’accueil des personnes handicapées ou encore la carte pour connaître son collège de rattachement.

Or le département de Maine-et-Loire revendique 200 000 visiteurs, chaque mois, sur son site Internet. Il n'indique pas combien accèdent à ses services basés sur Google Maps, ou le nombre moyen d'affichages de cartes par visiteur. Mais il semble que la nouvelle politique de Google va nécessiter des coûts supplémentaires pour le contribuable. Pour éviter ces coûts, le département a décidé d'abandonner Google Maps et a opté pour une solution open source : OpenStreetMap.


Logo OpenStreetMap

« Pour le département de Maine-et-Loire, ces orientations [de Google] représentent un coût supplémentaire puisque cet outil était, jusqu'à présent, gratuit », disent-ils dans un communiqué. « La mise en œuvre de cette annonce, initialement prévue pour le 11 juin, avait finalement été décalée au 16 juillet. Des délais assez courts qui nécessitaient une prise de décision rapide. Plutôt que d'accepter la nouvelle politique tarifaire de Google, le département a mené une réflexion globale à partir des offres disponibles sur le marché. Son choix s'est finalement porté sur l'outil issu du monde libre : OpenStreetMap. »

Mais cette solution est-elle aussi évoluée que Google Maps pour prendre en charge les services du département ? À cette question, Christian Lecomte, directeur de la logistique et des systèmes d'information de Maine-et-Loire, s'est voulu rassurant. « Le département a à cœur d'utiliser des solutions efficientes et si possible open source. OpenStreetMap ne permettait pas, il y a quelques années, de faire ce que l'on pouvait faire avec Google Maps aussi simplement. Aujourd'hui, cet outil participatif, basé sur le monde libre, est beaucoup plus complet », dit-il.

Source : Communiqué du département de Maine-et-Loire (en pièce jointe)
[ATTACH]398299d1/a/a/a" />

Et vous ?

Sachant qu'il existe des alternatives à Maps, pourquoi Google a-t-il adopté cette nouvelle politique tarifaire susceptible de lui faire perdre des utilisateurs ?
Google a-t-il mal évalué la concurrence ?
Ou l'entreprise cible-t-elle une catégorie précise de professionnels qui ne pourront pas abandonner son service malgré l'explosion des prix ?

Voir aussi :

Maps : Google interdit désormais les critiques négatives des anciens employés, sur leurs anciens employeurs
Google Maps reçoit un nouveau design pour faciliter l'identification de points d'intérêts, l'application devient plus intelligente
Google Maps va bientôt vous proposer de trouver une place de stationnement, la fonctionnalité est actuellement en déploiement dans 25 villes
Google Maps va vous permettre de partager votre emplacement en temps réel avec vos proches, pendant la durée qui vous convient
France : Google Maps aurait permis au fisc de localiser 300 piscines non déclarées, près de 100 000 euros de recettes fiscales seraient recouvrés


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de slowsaz slowsaz - Membre averti https://www.developpez.com
le 23/07/2018 à 9:06
Je suis assez satisfait que des solutions comme OpenStreetMap puissent être plus utilisées grâce à/à cause de la décision de google.
Avatar de Doksuri Doksuri - Membre émérite https://www.developpez.com
le 23/07/2018 à 9:34
comme toujours...
1) on fidelise le client
2) on le fait raquer a mort
3) apres on s'etonne qui parte
Avatar de Daïmanu Daïmanu - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 23/07/2018 à 10:20
Google cherche les embrouilles, j'espère voir plus de news sur la migration hors de Google Maps.
Mais dans le même temps je me demande si OSM va tenir la charge devant l'afflux de clients à venir.
Avatar de yahiko yahiko - Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
le 23/07/2018 à 10:39
OpenStreetMap, ça reste très lent...
Avatar de seikida seikida - Membre actif https://www.developpez.com
le 23/07/2018 à 10:42
Citation Envoyé par yahiko Voir le message
OpenStreetMap, ça reste très lent...
Et ca reste de loin bien en dessous de Google Map. Je n'arrive pas a localiser certaine adresse japonaise (du coup, je ne peux pas proposer cette alternative a mes clients).
Avatar de Doksuri Doksuri - Membre émérite https://www.developpez.com
le 23/07/2018 à 10:48
Citation Envoyé par yahiko Voir le message
OpenStreetMap, ça reste très lent...
leafletjs.com est genial. il te permet d'utiliser le service de ton choix (payant ou non) du coup, si tu trouves qu'OSM est trop lent, ou que le design ne te plait pas, tu peux switcher sur un autre service.
=> si tes serveurs te le permettent, tu peux gerer le process de A a Z : tu recuperes les geojson du monde, tu generes une carte, tu decoupes tes tuiles. Comme ca, tu as la main sur tout (par contre, faut prevoir plusieurs dizaines de millions de tuiles
avec tous les niveaux de zooms)
=> gerer l'integralite du service est contraignant lors de la mise en place, mais apres, tu ne depends d'aucun service externe
Avatar de daredare daredare - Membre du Club https://www.developpez.com
le 23/07/2018 à 10:58
Citation Envoyé par yahiko Voir le message
OpenStreetMap, ça reste très lent...
Oui, parce que la majorité des utilisateurs vont utiliser les tuiles "librement" disponibles sur les serveurs d'OSM, en oubliant que si les données produites par OSM sont effectivement libres, la réutilisation des tuiles directement sur les serveurs d'OSM est par contre régie par une "Tile Usage policy" (https://operations.osmfoundation.org...olicies/tiles/) qui interdit l'usage abusif de leurs serveurs... Mais ça, beaucoup ne la consultent pas (ou s'en tamponnent allègrement).

Pour un usage "professionnel", il faut faire appel à des prestataires de tuiles (https://switch2osm.org/fr/prestatataires/) ou déployer son propre serveur (https://switch2osm.org/fr/servir-des...s-des-paquets/)
Avatar de amael2 amael2 - Candidat au Club https://www.developpez.com
le 23/07/2018 à 11:05
OSM est au niveau de Maps, à mon avis, sauf pour un point : la recherche.
Il n'accepte de trouver un lieu que si toute l'adresse est fournie, et n'accepte pas d'avoir seulement le nom du commerce
C'est certainement grâce à son moteur de recherche que G a de si "bons" (mais orientes) résultats.
Avatar de brulain brulain - Membre régulier https://www.developpez.com
le 23/07/2018 à 12:08
Dans la très grande majorité des cas, OSM peut sans souci se substituer à GM, moyennant bien sûr un coût de réalisation.
Avatar de pmithrandir pmithrandir - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 23/07/2018 à 12:23
J'étais en discussion avec Google map il y a 6 mois pour une histoire de licence premium et ils voulaient déjà se gaver sans vergogne.
Ca ne m'étonne pas qu'ils le fasse la

Par contre, j'avais envisagé la solution de notre propre serveur OSM, mais je n'arrivais pas du tout à savoir comment ca pouvait se passer au niveau des performances. Construire le serveur à l'air enfantin, mais je suppose qu'il faut en installer plusieurs pour tenir la charge, prévoir l'industrialisation des mises à jours, etc...(on en garde toujours suffisament actif sur le réseau...)

Des retours ?
Contacter le responsable de la rubrique Accueil