Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Trump digère mal l'amende de 5 milliards $ infligée à Google
Et accuse l'UE de vouloir profiter des géants US de la technologie

Le , par Michael Guilloux

240PARTAGES

14  0 
Le sort de Google a été scellé hier : une amende de 4,34 milliards d'euros (ou 5 milliards $) ! C'est la valeur estimée des dommages causés par Google pour abus de position dominante avec Android en Europe. Dans un long communiqué, Margrethe Vestager, commissaire chargée de la politique de concurrence, a tenté de justifier cette sanction financière en mettant en évidence trois types de pratiques illégales utilisées par la firme américaine. Plus précisément, Google a, selon la Commission :

  • exigé des fabricants qu'ils préinstallent l'application Google Search et son navigateur (Chrome) comme condition à l'octroi de la licence pour sa boutique d'applications en ligne (Play Store) ;
  • payé certains grands fabricants et certains grands opérateurs de réseaux mobiles pour qu'ils préinstallent en exclusivité l'application Google Search sur leurs appareils ; et
  • empêché les fabricants souhaitant préinstaller les applications Google de vendre ne serait-ce qu'un seul appareil mobile intelligent fonctionnant sur d'autres versions d'Android non approuvées par Google (c'est-à-dire les forks Android).

Ces pratiques, selon la Commission, avaient toutes pour objectif de consolider sa position dominante sur le marché de la recherche générale sur l'Internet. L'amende de 4,34 milliards d'euros, qui tient compte de la durée et de la gravité de l'infraction, est donc méritée, d'après le régulateur européen de la concurrence. Mais aux États-Unis, les autorités ne sont certainement pas ravies de la sanction infligée à l'une de leurs plus grandes entreprises dans le monde entier. Et le Président américain en fait partie.

Dans un tweet, Donald Trump a en effet fustigé jeudi la décision de l'Union européenne. « Je vous l’avais dit ! L’Union européenne vient juste d’infliger une amende de Cinq Milliards de Dollars à l’une de nos plus grandes entreprises, Google. Ils essayent vraiment de profiter des États-Unis, mais cela ne durera pas ! », a-t-il écrit sur Twitter.


Comme pour l'amende de 2,4 milliards d'euros fixée l'année dernière dans le dossier Google Shopping, la Commission européenne veut dissuader les géants de la technologie, majoritairement américains, d'abuser de leur position dominante. Une position qui empêche d'ailleurs l'émergence d'autres concurrents sérieux y compris d'éventuels champions européens. Est-ce pour cela que la Commission européenne multiplie les enquêtes antitrust sur les géants de la technologie ? Si tel est l'objectif de l'UE, cela peut-il vraiment favoriser l'émergence de champions européens de la technologie ? La Commission ne s'en prend-elle pas trop sévèrement aux géants US de la technologie ?

Source : Donald Trump (Twitter)

Et vous ?

Qu'est-ce qui, selon vous, motive les enquêtes antitrust sur les géants américains de la tech ?
Les sanctions prises par l'UE peuvent-elles favoriser l'émergence de champions européens de la technologie ?

Voir aussi :

Condamné à une amende de 2,4 milliards d'euros, Google exprime son désaccord avec la décision de la Commission européenne et envisage de faire appel
La Commissaire européenne à la Concurrence menace de démanteler Google, si la société américaine continue d'abuser de sa position dominante
L'amende de 2,42 milliards d'euros infligée à Google par l'UE devait avoir un effet dissuasif, mais des experts la jugent excessive et inadéquate
La Commission européenne s'apprêterait à ouvrir un troisième front contre Google, se tournant cette fois vers les services publicitaires de la firme

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Neckara
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 20/07/2018 à 6:39
Et cela ne gênait pas les américains d'infliger une amende de 10 milliards de dollars à une banque qui ne dépendait même pas de leur législation... et qui respectait les législations françaises, européennes, et des nations unies.

https://www.monde-diplomatique.fr/20...07/WARDE/50639
4  0 
Avatar de rawsrc
Modérateur https://www.developpez.com
Le 20/10/2018 à 16:03
Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
Il faudra choisir entre céder sa vie privée pour obtenir des services de la firme de Mountain View ou payer pour en conserver d’importants pans.
En fait, il n'y pas de choix. Quelque soit l'option choisie, ta vie privée tu peux t'asseoir dessus avec tes deux fesses.

La bonne blague ! Google, devenu incontournable va devenir payant pour se conformer aux lois européennes ma bonne dame. On va encore leur filer en plus des milliards net d'impôt (évidemment) et tout ça grâce à nos hommes politiques. Il faut ABSOLUMENT que nos handicapés cérébraux de dirigeants politiques se mettent d'accord pour arriver à imposer ces mastodontes comme il se doit.
4  0 
Avatar de michel.bosseaux
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 02/08/2019 à 19:36
Suis je le seul à penser que cela viole les lois antitrusts ? (européennes ou américaines d'ailleurs). La concurrence doit être libre et non faussée. Ici, Google s'arroge le droit de faire payer les concurrents et seuls les grandes boites (capable de payer cher) pourront bénéficier de la liberté de choix du consommateur.
Magnifique, non ?
4  0 
Avatar de surcouf1
Membre actif https://www.developpez.com
Le 20/07/2018 à 10:08
question hors-sujet trollesque:

à quand une enquête de la commission européenne sur les pressions effectuées par Microsoft vis-à-vis des constructeurs d'ordinateurs pour y préinstaller le SE Windows ? N'y aurait-il pas un abus de position dominante ou quelque chose dans cette direction ?
ah zut, ils travaillent tous avec ce SE...
3  0 
Avatar de _skip
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 28/07/2018 à 23:38
Citation Envoyé par Saverok Voir le message

La pierre est avant tout à jeter du côté des consommateurs qui veulent des smartphone tjrs plus grand, tjrs plus fin et tjrs plus léger tout en étant solide et imperméable...
Pas facile de concilier tout cela et l'une des solutions trouvée a été de sacrifier les batteries amovibles...
Et pas les fabricants qui voudraient bien vendre un nouveau modèle chaque 6 mois?

Mais malheureusement, il est vrai que les modèles avec batterie amovible ne sont pas ceux qui se vendent le mieux. A croire que les gens sont insensibles à cet argument..
3  0 
Avatar de marsupial
Membre expert https://www.developpez.com
Le 20/07/2018 à 9:06
Citation Envoyé par Michel Rotta Voir le message
...
La première chose que je fais sur un nouveau portable consiste à bloquer toutes les applications qui ne me servent pas, puisqu'il n'est pas possible de les désinstaller. Ce qui m'énerve le plus est cette impossibilité. Ce qui m'énerve encore plus c'est certaines applications qu'il n'est même pas possible de désinstaller, ni de muter et qui te balance des pubs pour la marque du téléphone régulièrement. Merci Sony, après avoir détesté Samsung, je te déteste avec passion.
Je crains que les constructeurs s'engouffrent dans la brèche ouverte dans l'écosystème et soient pire que Google avec leurs surcouches logicielles. Joyeux capharnaüm en perspective.
2  0 
Avatar de slowsaz
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 20/07/2018 à 10:53
Citation Envoyé par surcouf1 Voir le message
question hors-sujet trollesque:

à quand une enquête de la commission européenne sur les pressions effectuées par Microsoft vis-à-vis des constructeurs d'ordinateurs pour y préinstaller le SE Windows ? N'y aurait-il pas un abus de position dominante ou quelque chose dans cette direction ?
ah zut, ils travaillent tous avec ce SE...
Trollesque peut-être mais vraie question à laquelle j'aimerai avoir une réponse. J'ai l'impression qu'avec la montée en puissance de Google, on en oublie que d'autres géants tels que Microsoft font la même chose depuis bien longtemps mais se font plus discrets avec le temps mais n'oublions pas le pourcentage de Windows sur nos ordinateurs ainsi que toutes les informations collectées par cette entreprise grâce à ça.
2  0 
Avatar de tomyum
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 20/07/2018 à 12:24
Vive le nokia 3210
2  0 
Avatar de AoCannaille
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 23/07/2018 à 18:46
Citation Envoyé par yokosano Voir le message
Et Microsoft abuse, car Office c'est plus de 80% du marché mondial sur PC notamment, c'est une vraie position dominante et il exige que des constructeurs pré-installent Microsoft Outlook, Notes, Office ! De plus, de fait ils imposent le format propriétaire docx, pptx et xlsx au détriment du standard OpenDocument (ISO 26300) Il empêche ainsi les concurrents comme zimbra, OpanPAAS, Bluemind, zarafa.. de se développer.
Microsoft n'impose pas ça aux constructeurs. Une version d'essai est installée (sans surcoût) et le constructeur reçoit une part du cout de la licence si l'utilisateur achète la version complète via cette version d'essai. D'ailleurs, les gammes pro des constructeurs (Dell, HP, Lenovo) ne mettent pas tout ce bordel sur les PC.
docx etc. sont des standarts ouverts. N'importe qui peut les utiliser sans redevances. (contrairement aux précédents .doc, .xls etc. qu'on ne pouvait utiliser que grâce à la rétro-ingénierie illégalle).



Sur PC aujourd'hui, il impose EDGE, IE, Bing et Cortana, Minecraft, Xbox au détriment des autres produits concurrents : Qwant, Firefox, PS4...Bref, il continu en toute impunité son action depuis 30 ans !
Pour Cortana, peut être, pour tout le reste ce sont des installations par défaut... rien ne t'empèche d'utiliser firefox, google, Steam etc.

Donc, oui Microsoft devrait être poursuivi pour abus de position dominante comme Google mais en pire, car en plus il ne laisse aucun choix sur le PC aux utilisateurs (position dominante à 95%).
A vrai dire, le cas précis de la vente de Windows sur le PC, ce n'est pas un abus de position dominante, mais de la vente liée, interdite en France.
Comment est-ce légal du coup? En théorie tu peux te faire rembourser le coût de la licence si tu n'en veux pas. Si le constructeur ne propose pas cette option, c'est le constructeur qui est dans l'illégalité, pas Microsoft.


Et que dire d'Apple, qui impose des tarifs exorbitants aux développeurs d'application, ne laisse pas le libre accès à son store aux développeurs au nom d'une morale puritaine douteuse, impose son moteur de rendu html à tous les navigateurs, empêche l'usage du NFC pour autre chose d'Applepay etc...
Pour le coup tout ça est bien plus problématique que ce que tu as cité plus tôt.

Microsoft s'en ai prit plein la gueule début des années 2000 et à contourné toutes les contraintes imposées depuis.
Apple n'a jamais été inquiété.
Le cas le plus emblématique est la standardisation au niveau européen du connecteur de charge pour tous les constructeurs... Apple n'en n'a fait qu'a sa tête et l'UE n'a pas sévit!
2  0 
Avatar de yokosano
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 23/07/2018 à 21:11
Citation Envoyé par AoCannaille Voir le message
Microsoft n'impose pas ça aux constructeurs. Une version d'essai est installée (sans surcoût) et le constructeur reçoit une part du cout de la licence si l'utilisateur achète la version complète via cette version d'essai. D'ailleurs, les gammes pro des constructeurs (Dell, HP, Lenovo) ne mettent pas tout ce bordel sur les PC.
Je parlais des mobiles multifonction, pas des PC qui font l'objet du paragraphe suivant.


docx etc. sont des standarts ouverts. N'importe qui peut les utiliser sans redevances. (contrairement aux précédents .doc, .xls etc. qu'on ne pouvait utiliser que grâce à la rétro-ingénierie illégalle).
FAUX, ça c'est mythe entretenu par Microsoft et ceux qui 'ont pas étudié le sujet! Les formats doxc, pptx et xlsx par défaut dans Office aujourd'hui ne correspondent pas à la norme "ouverte" OpenXML 29500, mais à un format propriétaire de Microsoft refusé à la normalisation.
Vérifiez par vous même, sur Office 2013 par exemple, il y a deux formats docx : celui par défaut appelé format word et un autre obscure, au fin fond de la liste, et qui s'appelle OpenXML (c'est celui de la "norme"


Pour Cortana, peut être, pour tout le reste ce sont des installations par défaut... rien ne t’empêche d'utiliser firefox, google, Steam etc.
Comme rien ne t'empêche d'ajouter EDGE, Bing sur Android !


A vrai dire, le cas précis de la vente de Windows sur le PC, ce n'est pas un abus de position dominante, mais de la vente liée, interdite en France.
Votre argumentation est à géométrie variable selon vos préférences : Android sur 80% des mobiles multifonctions = abus de position dominante et Windows sur 95% des PC de la planète c'est normal, juste du business !!
Comment est-ce légal du coup? En théorie tu peux te faire rembourser le coût de la licence si tu n'en veux pas. Si le constructeur ne propose pas cette option, c'est le constructeur qui est dans l'illégalité, pas Microsoft.

Pour le coup tout ça est bien plus problématique que ce que tu as cité plus tôt.

Microsoft s'en ai prit plein la gueule début des années 2000 et à contourné toutes les contraintes imposées depuis.
Microsoft a contourné les contraintes imposées avec Windows 7 (ballo-screen) et à depuis repris ses bonnes vielles habitudes et re-imposé ses produits pour lesquels il avait été condamné avec Windows 10 en pire !
2  0