Star Citizen : la Cour donne raison à l'éditeur qui a refusé de rembourser l'un des premiers investisseurs
Le jeu a généré près de 200 millions de $

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
En 2012, Roberts Space Industries (RSI) a lancé un Kickstarter afin d’obtenir un financement participatif pour Star Citizen, un jeu de simulation spatiale. Cloud Imperium, l’éditeur de Star Citizen, a déjà reçu près de 200 millions de dollars en financement participatif depuis le lancement de la campagne Kickstarter en 2012 (dont 37 millions de dollars rien qu’en 2017). L’éditeur en avait demandé 10 au départ. Bien que le jeu soit toujours en développement (en début d’année il en était à sa troisième version alpha), son site Web indique qu’il compte déjà plus de deux millions de joueurs.

Rappelons également qu’en mai dernier, le Pack Legatus a été proposé à 27 000 $ (23 360 €). Ce pack comprend la quasi-totalité des vaisseaux spatiaux du jeu et ses extras. À ce tarif, vous obtenez non seulement 117 vaisseaux spatiaux différents, mais également 163 bonus in-game tels que des hangars, des éléments cosmétiques, des parcelles de terrain ou encore de la monnaie virtuelle.

C’est bien joli, mais remboursez-moi svp

Un internaute répondant au pseudonyme Ken Lord fait partie des fans de ce jeu. Une marque s’affiche sur son compte et indique qu’il figure parmi les premiers membres de la communauté. Entre avril 2013 et avril 2018, Ken a injecté 4 495 $ au projet. Cependant, même si certaines parties sont jouables, le jeu n’en est encore qu’à sa version alpha et Lord souhaite donc récupérer son argent. RSI a refusé de le rembourser et Lord a porté l’affaire devant la cour des petites créances en Californie.


La décision du juge

Le 13 juin 2018, un juge a statué en faveur de Star Citizen. Selon Lord - et les archives de la cour du comté de Los Angeles - le juge a rejeté l'affaire en s’appuyant sur une clause d'arbitrage enfouie dans le contrat de licence d'utilisateur final Star Citizen qui empêchait Lord, ou n'importe qui, de traduire RSI devant un tribunal pour un remboursement sur un jeu. Notons que certains investisseurs envisagent désormais la possibilité que ce jeu puisse ne jamais sortir.

Après six années de développement et des centaines de millions de dollars collectés, Star Citizen est l’un des plus grands projet crowdsourcing jamais réalisé. Il a généré un large éventail d'attentes, multiplié les conditions de service qui, selon RSI, ont changé cinq fois en six ans. L’histoire de Lord vient rappeler que le financement participatif, peu importe le montant, n’est pas une garantie de succès.

Pourquoi Lord souhaite être remboursé ?

Lord est un chercheur de données qui travaille sur le développement de l'IA pour SAP, une entreprise de traitement de données au Colorado. Dans son temps libre, il aime jouer à des jeux vidéo dans l'espace. Il n’a jamais soutenu ou financé un projet crowdsourcing auparavant. Cependant, parce qu’il avait aimé les précédents jeux de conquête de l’espace du même studio, il a voulu se lancer dans l’aventure.


« Ils ont parlé de deux ans de développement, je me suis dit qu’ils en passeraient trois ou quatre au maximum, donc que le jeu serait sorti en 2016 au plus tard. En plus, comme Chris Roberts était de la partie, je me suis dit qu'il savait bien comment faire un jeu vidéo », a-t-il déclaré.

Mais les jeux changent au cours du développement et, selon Lord, Star Citizen a beaucoup changé. Selon la présentation originale du jeu sur Kickstarter, il s'agirait d'une simulation spatiale avec un jeu multijoueur coopératif, une expérience solo hors ligne et un univers persistant. C'est devenu un jeu en ligne massivement multijoueur et un jeu solo séparé avec des éléments de tir à la première personne appelé Squadron 42, que RSI a initialement présenté comme « un mode solo A Wing Commander, jouable hors ligne si vous voulez ». Squadron 42 est donc une campagne solo scénarisée se déroulant dans l'univers fictif de Star Citizen. Elle est décrite par les développeurs comme un successeur spirituel de Wing Commander

Pour Lord, ce n'est plus le jeu qu'il pensait obtenir. Le mode solo en particulier le dérangeait : « J’ai la sclérose en plaques. Mes mains tremblent beaucoup... Ils ont récemment confirmé que vous devez passer par le truc de tir à la première personne pour traverser le Squadron 42. Je ne peux pas faire ça, je ne peux juste pas faire ça. Donc, mon argent est coincé dans un jeu auquel je ne peux pas jouer ».

Il faut préciser que le scénario interactif est centré sur une unité militaire d'élite (l'Escadron 42) et implique le joueur pour s'enrôler dans l'armée de l’United Empire of Earth. Les actions des joueurs leur permettront de choisir leur nationalité dans l'UEE, et affectent leur statut dans l'univers persistant de Star Citizen. En plus de la simulation de combat spatial et des éléments de tir à la première personne, un système de conversation qui affecte les relations avec les pilotes non-joueurs est mis en place, et un mode multijoueur coopératif qui reste optionnel.

Lord a expliqué qu'il n'était pas en colère contre RSI. Il a compris que les jeux changent de direction pendant le développement. Il a écrit à la compagnie et a demandé un remboursement, disant qu'il ne sentait pas que le jeu évoluait dans une direction qu'il pouvait apprécier.


Dans une série de messages que Lord a envoyés à RSI, un représentant des relations avec les joueurs de RSI a expliqué que Lord était en dehors du délai de remboursement, mais qu'il examinerait son cas et prendrait une décision.

Lord avait l'impression d'avoir eu le retour d’un bot. « Si vous ne répondez pas au mailbot, il marque votre ticket comme résolu et le ferme et dit que vous ne voulez plus être remboursé », a-t-il expliqué. « Si vous répondez, cela prend encore quelques semaines et il vous enverra un message similaire. Je n'avais jamais entendu parler de quelque chose de louche auparavant. Si vous avez une politique, indiquez simplement la politique et appliquez la politique ».

La tension monte

Alors, Lord a opté pour la seconde option. Il a envoyé une lettre à RSI demandant un remboursement. La lettre de cinq pages, datée du 25 mai 2018, détaille les différentes façons dont Lord a estimé que RSI avait agi de mauvaise foi et n'avait pas tenu ses promesses. Il a dit qu'il se contenterait d'un montant moindre pour parvenir à un accord, et a proposé 3 800 $. Il a également promis d'intenter une action en justice si RSI l'ignorait.

RSI l'a ignoré, et il a déposé une plainte devant le tribunal des petites créances de la Californie le 11 juillet. Les deux parties se sont rencontrées le 13 juillet et après environ trois heures, le juge a rejeté l'affaire à la demande de RSI. Son argument était que, selon ses conditions de service, un bailleur de fonds n'était pas autorisé à forcer n'importe quel type d'arbitrage sur RSI, et le juge a accepté.

Selon Lord, les conditions de service lors de la promesse initiale ne sont pas les mêmes que ce qu'elles sont aujourd'hui. Les conditions d'utilisation initiales, d'après les propres dossiers de RSI, ne font aucune mention d'arbitrage avant février 2015. « Ces Conditions d'utilisation n'affectent aucune transaction effectuée avant leur date d'entrée en vigueur », a déclaré le site de RSI. « Toutes les transactions antérieures sont régies par les conditions d'utilisation en vigueur à la date de ces transactions ».


Lord est allé au tribunal préparé. Il avait imprimé plusieurs versions des termes de service, tous les enregistrements de communication avec RSI, et un long document enregistrant les 77 promesses que RSI n'a pas satisfait en temps opportun, y compris des citations montrant où et quand RSI a fait ces promesses. Mais l'affaire n'est jamais allée loin. Il a affirmé que les représentants de RSI ont estimé que les promesses de Lord n'étaient pas couvertes par la clause d'arbitrage, et il a proposé, encore une fois, un règlement à l’amiable par un versement de 3 800 $. Ce que les représentants ont refusé.

La déclaration de RSI

« Nos Conditions d'utilisation prévoient des remboursements au plus tard 14 jours après chaque engagement, même si la politique de l'entreprise est de rembourser toute personne ayant des doutes jusqu'à 30 jours après son engagement, sans poser de questions », a déclaré un porte-parole de RSI.

« En dehors de cette fenêtre, nous considérons toujours les demandes de remboursement pour les cas exceptionnels, mais généralement, à ce moment-là, les fonds doivent être considérés comme disponibles pour le développement. Cette politique est en fait très généreuse par rapport à presque n'importe quelle autre société de jeu. La plupart des éditeurs ne permettent aucun remboursement après que les joueurs ont téléchargé et joué pendant plusieurs heures.

« Tout l'argent que nous collectons est utilisé pour développer le jeu et livrer régulièrement du contenu. En fait, nous avons créé notre feuille de route publique qui importe automatiquement les informations de notre base de données interne Jira qui suit le statut de tous les développements de Star Citizen. Ce niveau d'ouverture au public est sans précédent sur pratiquement tous les supports, sans parler du développement de jeux ».

Quoiqu’il en soit, pour Lord, le combat n’est pas terminé. Il a décidé de présenter son cas à d’autres avocats afin que ceux ci lui disent dans quelle direction aller.

Source : MB

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?
Vous penchez-vous plutôt du côté de l'éditeur ou du côté du joueur ? Pourquoi ?

Voir aussi :

Arabie Saoudite : allégations de suicide de deux ados après une exposition au jeu Blue Whale Challenge, gaming et comportement violent, un lien ?
IA : des agents intelligents de DeepMind battent le record des humains au Quake III, un jeu de tir en vue subjective
France : le débat sur le trouble du jeu vidéo s'invite dans les instances gouvernementales, quel traitement préconiser à ceux qui en souffrent ?
Devilution : le moteur du jeu Diablo complètement reverse-engineered
Star Citizen abandonne ses plans de développement avec DirectX 12, pour se focaliser sur Vulkan


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
le 19/07/2018 à 11:50
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Qu'en pensez-vous ?
C'est pas cool d'attaquer les gars de Star Citizen en justice, ils ont besoin de l'argent pour développer le jeu
Le gars a injecté 4 495 $ dans le projet et en plus il a perdu de l'argent dans le procès, c'était un mauvais calcul, pourvu qu'il ne s'acharne pas et essaie de faire appelle ou quelque chose.

Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Vous penchez-vous plutôt du côté de l'éditeur ou du côté du joueur ? Pourquoi ?
Je penche du côté de l'éditeur.
Il y a réellement des gens qui bossent sur le jeu, c'est pas comme si les types s'étaient barré et avaient tout dépensé dans la coke et les putes. (ça peut vite arriver, regardez Ant Simulator)

Bon après Star Citizen c'est n'importe quoi.
Il faut être fou pour vouloir réaliser un projet aussi ambitieux.
Et en plus ça ne peut toucher qu'une niche.
Les simulations ça ne passionnent pas les foules...
Avatar de transgohan transgohan - Expert éminent https://www.developpez.com
le 19/07/2018 à 14:46
J'avoue ne pas trop comprendre la décision de justice...
Cela veut dire que je peux monter un crowfounding sur un service de location de matériel et puis au bout d'un moment la transformer en service de location de petite fille ?
Je vais recevoir combien de demande de remboursement ?
Et juridiquement je ne crains donc rien pour le changement d'orientation de mon projet ? (si on passe l'aspect légal de la location d'un tel "produit" bien sûr )
Avatar de 4sStylZ 4sStylZ - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 19/07/2018 à 15:15
J'avoue ne pas trop comprendre la décision de justice...
Moi si. Le mec a accepté des contrats, il a pris un risque important pour obtenir un produit qu’il aura certainement un jour. Si le produit ne lui est pas livré, alors oui je trouverait ça normal qui demande un remboursement.
Avatar de nchal nchal - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 19/07/2018 à 16:01
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Les simulations ça ne passionnent pas les foules...
2 millions de joueurs c'est pas dégueu pour un jeu en alpha

Citation Envoyé par 4sStylZ Voir le message
Moi si. Le mec a accepté des contrats, il a pris un risque important pour obtenir un produit qu’il aura certainement un jour. Si le produit ne lui est pas livré, alors oui je trouverait ça normal qui demande un remboursement.
C'est le principe d'un investissement, si tu donnes de l'argent à quelqu'un pour qu'il monte un projet, il peut échouer mais tu ne peux pas lui réclamer ton pognon. C'est pareil pour la bourse, les banques d'affaires, et le crowdfunding du coup
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
le 19/07/2018 à 16:05
Citation Envoyé par nchal Voir le message
2 millions de joueurs
Autant que ça
Et ben purée !
Ça me semble beaucoup, mais j'ai peut être pas la notion.
Ce sont des joueurs régulier ou c'est le total des joueurs qui sont venu au moins une fois ?

===
Bon en gros le gars est triste, parce qu'il tremble trop pour jouer correctement au phase de tir à la première personne ?
Avatar de Zirak Zirak - Inactif https://www.developpez.com
le 20/07/2018 à 11:54
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message

Bon en gros le gars est triste, parce qu'il tremble trop pour jouer correctement au phase de tir à la première personne ?
...

Non, il est "triste" (bien que cela ne soit pas le mot) car il a investit dans un jeu qui a été annoncé d'une certaine façon, et qu'au final, le jeu ne correspondra pas à ce qui avait été annoncé au départ et donc que cela ne l'intéresse plus.

C'est un peu comme si Blizzard faisait un crowdfunding pour Diablo 4, que tu y mettais de l'argent (car tu aimes les autres Diablo, et que tu veux jouer à ce Diablo 4), et qu'au final, Blizzard te livrait un jeu de course développé avec ton argent. Tu serais légèrement dégoûté, et tu voudrais récupérer ton argent à cause d'une espèce de "publicité mensongère".

Perso, je trouve que RSI sont des crevards pour le coup, quand tu as ramassé plus de 200 millions venant de joueurs potentiels, tu peux bien rendre 3800$ à un joueur avec une maladie qui l'empêchera de joueur au jeu que tu as décidé de changer en cours de route. Et leurs multiples changements de conditions montrent bien que justement, ils savent que ce genre de cas va se reproduire car ils ont un peu pris les gens pour des gnous, et que d'autres vont vouloir se faire rembourser.

@nchal: non ce n'est pas 100% conforme à la bourse ou autre, cela dépend d'à quel moment et à quel niveau le projet "échoue". Par exemple, contrairement à un investissement en bourse, un crowdfunding qui meurt dans l'oeuf, si la somme n'est pas atteinte, tu seras remboursé dans la plupart (si ce n'est pas une arnaque). Si le projet a commencé, oui tu peux prendre le risque de perdre ta mise si celui s'arrête suivant où en est le projet, mais en l'occurrence, le projet ne s'arrête pas, il a changé d'objectif, et ne correspond plus à l'annonce initiale, pour moi cela se rapproche plus de la publicité mensongère (même si j'entend bien que ce n'était pas forcément prémédité dans le but de nuire). Et donc permettre un remboursement dans ce cas, me semblerait plutôt normal.

Citation Envoyé par 4sStylZ Voir le message
Moi si. Le mec a accepté des contrats, il a pris un risque important pour obtenir un produit qu’il aura certainement un jour. Si le produit ne lui est pas livré, alors oui je trouverait ça normal qui demande un remboursement.
Sauf que le produit ne correspondra plus aux "contrats" qu'il avait signé lorsqu'il a investit. Le problème ici, n'est pas que le produit ne soit toujours pas arrivé, mais que le produit ne corresponde plus encore une fois.

Au pire, ils n'ont qu'à refaire un crowdfunding financé par les gens toujours intéressés pour rembourser la poignée qui ne veut plus du jeu...
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
le 20/07/2018 à 12:04
Citation Envoyé par Zirak Voir le message
C'est un peu comme si Blizzard faisait un crowdfunding pour Diablo 4, que tu y mettais de l'argent (car tu aimes les autres Diablo, et que tu veux jouer à ce Diablo 4), et qu'au final, Blizzard te livrait un jeu de course développé avec ton argent. Tu serais légèrement dégoûté, et tu voudrais récupérer ton argent à cause d'une espèce de "publicité mensongère".
Ouais enfin bon 100% du GamePlay n'est pas changé.
C'est toujours de la simulation dans l'espace, il y a juste un tout petit peu de tir à la première personne en plus...
C'est quelque chose en plus, donc c'est pas grave.
La plupart des joueurs doivent considérer ça comme une amélioration.
Peut être qu'il y aura moyen de skipper ces scènes dans le mode solo.

Citation Envoyé par Zirak Voir le message
Perso, je trouve que RSI sont des crevards pour le coup, quand tu as ramassé plus de 200 millions venant de joueurs potentiels, tu peux bien rendre 3800$ à un joueur avec une maladie qui l'empêchera de joueur au jeu que tu as décidé de changer en cours de route.
Ben non parce qu'après ça va donner des idées à plein d'autres gens qui ont investi dans le jeu...
Là au moins ça montre que ça ne sert à rien d'essayer de se faire rembourser. (à la limite la boite peut rembourser le gars en secret, mais pas publiquement)
Avatar de Zirak Zirak - Inactif https://www.developpez.com
le 20/07/2018 à 12:49
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Ouais enfin bon 100% du GamePlay n'est pas changé.
Le pourcentage n'a rien à voir...

Si tu vas chez un concessionnaire acheter un modèle de voiture particuliers, avec telle liste d'options, et de couleur rouge, si on te la livre en bleue, ou qu'il manque une option, ou que ce n'est plus le même modèle, tu ne vas pas dire "ah bah elle n'est pas 100% identique à ce pourquoi j'ai payé, mais ce n'est pas grave, donnez-la moi quand même au même prix"...

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message

Ben non parce qu'après ça va donner des idées à plein d'autres gens qui ont investi dans le jeu...
Et en quoi c'est un problème ? Tu paie pour un truc, si cela ne correspond pas à ce pour quoi tu as payé, je ne vois pas pourquoi tu devrais accepter de te faire avoir sans rien dire ? o_O

A ce moment là, autant interdire à tous les clients de se retourner contre les entreprises quand il y a un problème, on sait jamais, ça risquerait de montrer à d'autres clients qu'ils se font avoir...

Bizarrement, d'habitude tu as le discours inverse quand il s'agît de certaines multinationales et là non, il faut laisser le client perdre son argent ? En quoi est-ce différent ?
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
le 20/07/2018 à 13:44
Citation Envoyé par Zirak Voir le message
Si tu vas chez un concessionnaire acheter un modèle de voiture particuliers, avec telle liste d'options, et de couleur rouge, si on te la livre en bleue, ou qu'il manque une option, ou que ce n'est plus le même modèle
La comparaison ne fonctionne pas.
C'est plutôt tu commandes une voiture et on te donnes un autoradio avec plus d'options.
C'est le jeu de base avec un petit truc en plus.

Citation Envoyé par Zirak Voir le message
Bizarrement, d'habitude tu as le discours inverse quand il s'agît de certaines multinationales et là non, il faut laisser le client perdre son argent ? En quoi est-ce différent ?
Parce que là il me semble que c'est une petite entreprise.
Donc on a envie qu'ils réussissent leur truc.
Même si c'est n'importe quoi de faire un truc aussi ambitieux...
Ça aurait été mieux de sortir un plus petit jeu et l'agrandir après.

Ce serait dommage que ça échoue à cause de procès et de remboursement.
C'est quand même bizarre que tous les phases de gameplay ne lui posent pas problème sauf la tir à la première personne, je comprend vraiment pas le principe.

Bref, quand tu donnes de l'argent pour un projet, il peut y avoir des petites modifications et tu n'as pas ton mot à dire.
C'est peut être une règle présente dans les sites de financement participatif.

Ça passe pas d'une simulation spatial à un jeu de skateboard...
Avatar de Zirak Zirak - Inactif https://www.developpez.com
le 20/07/2018 à 14:15
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
La comparaison ne fonctionne pas.
C'est plutôt tu commandes une voiture et on te donnes un autoradio avec plus d'options.
C'est le jeu de base avec un petit truc en plus.
Non, l'analogie est parfaite, c'est toi qui ne comprend pas, ce n'est pas un truc "en plus", c'est un truc "différent" de ce qui a été vendu à la base...

Si ça plait à certains, tant mieux pour eux, mais ceux à qui cela ne plait pas, devrait pouvoir être remboursés car cela ne correspond pas à ce pourquoi ils ont payé. Je ne vois pas ce qu'il y a de compliqué à comprendre ?

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message

Parce que là il me semble que c'est une petite entreprise.
Donc on a envie qu'ils réussissent leur truc.
Oui enfin petite entreprise qui produit le jeu avec le budget le plus cher de l'histoire. Même les gros AAA produit par des boites pros ne coûtent pas aussi cher.

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message

Même si c'est n'importe quoi de faire un truc aussi ambitieux...
Ça aurait été mieux de sortir un plus petit jeu et l'agrandir après.
La dessus je suis d'accord, mais ça, c'est le problème aujourd'hui, vendre du rêve pour faire des levées de fonds et sortir des jeux pas finis en accès anticipé.

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message

Ce serait dommage que ça échoue à cause de procès et de remboursement.
Ils ont levé 200 millions de dollars alors qu'ils en voulait 10 millions, tu crois que c'est rembourser une poignée de gars qui va couler le projet ? Surtout que dans le pire des cas, ils peuvent refaire une levée de fonds... -_-

Les gens qui ne sont pas contents des changements effectués, sont minoritaires, c'est pas refiler moins de 4000$ à un mec (qui en plus, accepte qu'on ne lui rembourse pas la totalité de lui-même) sur 200 millions qui va mettre le projet en l'air...

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message

C'est quand même bizarre que tous les phases de gameplay ne lui posent pas problème sauf la tir à la première personne, je comprend vraiment pas le principe.
Car il est malade, il a la sclérose en plaque, il ne peut donc pas trop faire de mouvement rapide et précis correspondant à cette phase de gameplay.

Ce n'est pas qu'il n'aime pas ce gameplay, ou que cela ne lui convient pas, c'est que physiquement, il ne peut pas y arriver.

Est-ce que tu as lu l'article en entier au moins ?

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message

Bref, quand tu donnes de l'argent pour un projet, il peut y avoir des petites modifications et tu n'as pas ton mot à dire.
Il ne demande pas à ce que ces changements n'aient pas lieu et que le jeu reste comme prévu... Tu ne comprends vraiment rien en fait...

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message

C'est peut être une règle présente dans les sites de financement participatif.
Peut-être, peut-être pas, mais vu que ce n'est pas la question, on s'en fiche...
Contacter le responsable de la rubrique Accueil