Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Arabie Saoudite : allégations de suicide de deux ados après une exposition au jeu Blue Whale Challenge
Gaming et comportement violent, un lien ?

Le , par Patrick Ruiz

100PARTAGES

11  1 
Un jeu vidéo serait à l’origine du suicide de deux adolescents en Arabie Saoudite … C’est en tout cas ce que laisse entendre une publication de l’agence de presse généraliste américaine AP – Associated Press. Un garçon et une fille respectivement âgés de 12 et 13 ans se seraient donné la mort après avoir été encouragés à le faire dans l’univers virtuel de Blue Whale.

Blue Whale Challenge (rendu en français par défi de la Baleine Bleue) est un jeu (initialement disponible sur le réseau social Vkontakt des frères Durov) dans lequel le gamer doit réaliser un défi chaque jour. Pendant cinquante de ces derniers, les défis proposés vont du visionnage de films d'horreur à l’ultime challenge qui est celui du suicide. Le cas de l’Arabie Saoudite fait suite à des signalements en Russie. Là également deux ados, mais toutes de sexe féminin seraient tombées à cause de l’influence de ce jeu. En France, il n’ y a apparemment pas de cas signalés pour le moment, mais la sonnette d’alarme est tirée.


Rien dans le récit d’AP pour apporter du crédit à ce qu’on peut considérer comme des allégations. Toutefois, une publication de la BBC attire l’attention sur un détail saillant. En mai 2017, l’un des présumés créateurs du jeu a plaidé coupable pour incitation au suicide d’une quinzaine d’adolescents. « Je nettoyais la société des déchets biologiques », rapportait le média des propos de Philipp Budeikin. Il y a là de quoi remettre la question du lien entre les jeux vidéo et le comportement violent sur la table. De récentes études sur la problématique viennent démolir celles qui les ont précédés en attendant de l’être à leur tour. En l’espace de deux mois, un minimum de deux études publiées sur cette plateforme établit un équilibre quasi parfait entre les oui et les non en réponse à la question.


La commission saoudienne de l’audiovisuel a publié une liste de 47 jeux (dont des titres comme Grand Theft Auto V) considérés comme bannis. D’après le média généraliste AP, cette dernière l’a été en réponse au suicide des ados de 12 et 13 ans. Il y a seulement que le site web de l’autorité de régulation précise que la liste a été mise à jour pour la dernière fois au mois de juin. Difficile donc de savoir si l’apparition de certains items sur la liste coïncide avec le cas Blue Whale Challenge. Une chose est néanmoins sûre, il s’agit d’une mouvance qui participe de la gestion du potentiel impact négatif des jeux vidéo sur le comportement.

Sources : AP, liste des jeux bannis

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Que vous inspire particulièrement le cas Blue Whale quant à ce qui concerne la problématique du lien entre le gaming et le comportement violent ?

Quelles dispositions prenez-vous particulièrement pour votre progéniture ?

Voir aussi :

Il n'existe aucun lien entre les jeux vidéo et le comportement violent selon une étude de l'université de York

Jouer à des jeux vidéo violents de façon quotidienne n'entraîne aucun changement de comportement conclut une nouvelle étude

La violence en milieu scolaire est-elle due aux jeux vidéo violents ? Un avis partagé par Donald Trump même si des études rejettent cette croyance

Les loot box des jeux vidéo sont illégales et exposeraient les joueurs vulnérables à la dépendance estime la justice belge

Les jeux vidéo violents ont-ils un impact négatif sur comportement des joueurs ? Non, selon une étude menée au Royaume-Uni

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Rokhn
Membre actif https://www.developpez.com
Le 18/07/2018 à 12:27
Ce n'est pas un jeu vidéo mais une connerie qui est née des Facebook/VK/Twitter.

Argumentaire donc très pauvre côté saoudient. Comme par hasard, dès que sa touche aux jeu vidéo de toute façon, tout le monde s'amuse à taper dessus !
3  0 
Avatar de shadowmoon
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 18/07/2018 à 14:55
Selon moi, ce truc n'est même pas un jeu. Je vois ça comme un très dangereux protocole expérimental de psychologie / psychiatrie.

A mon avis, certains jeux vidéo peuvent avoir, dans certaines conditions particulières, une influence sur notre comportement, mais ils amplifient juste des tendances déjà présentes et plus ou moins latentes.
2  0 
Avatar de Neckara
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 18/07/2018 à 13:20
Il ne faut pas non plus confondre corrélation et causalité.

Si le joueur jouait à ce jeu car il souhaitait déjà se suicider de manière originale, qu'il se suicide à la fin n'est pas grande surprise. En ce le jeu, serait au contraire plutôt une bonne chose, car laisse 50 jours au joueur pour renoncer ou être pris en charge.

Si au contraire le joueur joue à ce jeu par ce qu'il est "populaire"/"d4rk" ou autre, et qu'il est incité par le jeu à ce suicider, donc ce cas on est proche d'une dérive sectaire, et cela n'a rien à voir avec le fait de jouer. Dans ce cas, le jeu va consciemment jouer sur des mécanisme et des biais cognitif pour radicaliser le joueur jusqu'à son suicide, lui présentant des éléments choquants/perturbant et incomplets, pour, au terme des 50 jours, le mettre dans le bon état d'esprit à son suicide. Dans ce cas, le dernier challenge ne sera pas connu à l'avance pour éviter au joueur d'y réfléchir avant le moment opportun.
Mais dans ce cas, cela n'a rien à voir avec le média employé.
1  0 
Avatar de Bubu017
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 18/07/2018 à 14:12
euh ce n'est pas un jeu vidéo. C'est "juste" un challenge à la con comme il peut y avoir sur Facebook, sauf que là forcément ça demande un peu plus que de se balancer un sceau de glace sur la tête.
1  0 
Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 23/07/2018 à 10:47
Citation Envoyé par blbird Voir le message
Ce "jeu" n'a rien à voir avec les jeux vidéos : c'est un procédé mise en place via les réseaux sociaux, qui pousse ses victimes au suicide par mise en faiblesse et dépression. Ca n'a rien d'un jeu vidéo du tout.

Ce qu'il faut combattre ici je pense, c'est plutôt ceux qui donnent les "tâches" sur les réseaux sociaux. On doit bien facilement les trouver... Ca s'appelle un meurtre ou presque.
Tout à fait. Les personnes qui "proposent" ces défis sont des assassins. C'est du même ordre que les sectes qui préparent des suicides collectifs.
Plutôt que de traquer les propriétaires de torrents, ils feraient mieux de s'occuper de ces cyber-assassins...
1  0 
Avatar de blbird
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 18/07/2018 à 14:21
Ce "jeu" n'a rien à voir avec les jeux vidéos : c'est un procédé mise en place via les réseaux sociaux, qui pousse ses victimes au suicide par mise en faiblesse et dépression. Ca n'a rien d'un jeu vidéo du tout.

Ce qu'il faut combattre ici je pense, c'est plutôt ceux qui donnent les "tâches" sur les réseaux sociaux. On doit bien facilement les trouver... Ca s'appelle un meurtre ou presque.
0  0 
Avatar de Madmac
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 20/07/2018 à 4:24
Citation Envoyé par Rokhn Voir le message
Ce n'est pas un jeu vidéo mais une connerie qui est née des Facebook/VK/Twitter.

Argumentaire donc très pauvre côté saoudien. Comme par hasard, dès que sa touche aux jeu vidéo de toute façon, tout le monde s'amuse à taper dessus !
Rien à voir avec les jeux vidéos. C'est exactement comme les accidents attribués aux "selfi". Les téléphones portables n'étaient responsables, mais bien une obsession maladive à vouloir devenir une célébrité.
0  0 
Avatar de Rayek
Modérateur https://www.developpez.com
Le 23/07/2018 à 11:43
Juste pour info, la news d'AP (source de cette news) est complètement fausse au niveau de la liste des jeux bannis.
Ces jeux ont été banni bien avant ce problème et n'en est nullement la cause ( de ces bannissements)
0  0