Fake news : l'Égypte se dote d'une loi pour régir les réseaux sociaux
Et pour sanctionner les auteurs de fausses informations

Le , par Bill Fassinou

100PARTAGES

15  0 
Le problème du colportage de fausses informations sur les réseaux sociaux a beaucoup fait parler de lui récemment. Afin d’endiguer le problème avant qu’il prenne une trop grande ampleur, certains États ont commencé à prendre des mesures pour sanctionner et par conséquent dissuader toute personne colportant ces informations. Après la France, voici l’Égypte qui se dote à son tour d’une loi visant à encadrer et à réglementer la publication d’informations sur les réseaux sociaux. Ce lundi 16 juillet, le Parlement égyptien a adopté une loi autorisant l’État à bloquer des comptes sur les réseaux sociaux et à poursuivre les auteurs des fausses informations.


Ce nouveau texte de loi considère les blogs et les comptes de réseaux sociaux ayant plus de 5000 abonnés comme des médias et, de ce fait, prévoit des sanctions en cas de publications d’informations inexactes ou d’incitation à enfreindre la loi. Son application sera supervisée par le Conseil suprême pour l’administration des médias dont le responsable sera désigné par le président Abdel Fattah al Sissi en personne. Dès la ratification et l’entrée en vigueur de ce texte de loi, plus aucun site web ne pourra être créé dans le pays sans l’accord du Conseil suprême. La loi confère au Conseil la prérogative de suspendre ou de fermer des sites web et d’imposer des amendes aux rédacteurs. Elle stipule aussi que les journalistes ne pourront filmer que dans les endroits autorisés, sans se montrer plus claire sur la question.

Ce texte de loi a déjà commencé à faire polémique en Égypte. Par exemple, Cherif Mansour, le coordinateur du Comité pour la protection des journalistes au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, est fermement convaincu que l’objectif de ce texte de loi est de permettre aux dirigeants du pays de museler les médias afin de les contrôler.

Source : reuters

Et vous ?

Que pensez-vous de ces mesures prises pour la lutte contre les fake news ?
La lutte contre les fake news ne remet-elle pas en cause la liberté d'expression ?

Voir aussi

France : la proposition de loi pour combattre les fake news est d'ores et déjà prête, louable initiative ou prémices liberticides ?

Macron veut une loi contre les fake news en période électorale l'accès à Facebook ou Twitter pourrait-il être bloqué en cas de fausses informations ?

La France prévoit un budget de 1,6 milliard pour ses cybercombattants, leur effectif devrait également passer à 4000 d'ici 2025

France : le gouvernement va lancer sa propre application de messagerie chiffrée pour un meilleur contrôle des communications sensibles

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 18/07/2018 à 13:14
Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
Que pensez-vous de ces mesures prises pour la lutte contre les fake news ?
Je trouve que c'est n'importe quoi !
Qui décide de ce qui est exacte ou pas ?
Le pouvoir peut filtrer ce qu'il veut...

Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
La lutte contre les fake news ne remet-elle pas en cause la liberté d'expression ?
La lutte contre les fakes news est toujours mauvaise pour la liberté d’expression.
Mais ici c'est particulièrement violent, vu qu'il faudra l'autorisation du Conseil suprême pour créer un site.

Toutes les informations qui ne plairont pas au pouvoir pourront être considéré comme des fakes news, selon ce que décide le pouvoir.

C'est n'importe quoi ce délire de fake news !
Il faut que le monde se calme avec ça.
Des fausses informations il y a en a toujours eu et il y en aura toujours.

Peut être que les pouvoirs ont peur et pensent que la liberté d’expression pourrait les faire tomber.
Après tout Trump a gagné les présidentielles US en utilisant internet et les réseaux sociaux, donc tout est possible.
1  0 

 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web