Facebook serait sur une opération d'acquisition d'une startup spécialisée en IA
Pour muscler ses efforts dans la lutte contre les fake news

Le , par Patrick Ruiz

60PARTAGES

14  0 
Il s’agit de confidences extirpées par des médias à des personnes au courant de la transaction. Le géant des réseaux sociaux serait lancé sur une opération d’acquisition d’une startup spécialisée en intelligence artificielle. La manœuvre serait destinée à muscler les efforts du géant technologique dans l’amélioration de la modération et la lutte contre les fake news sur sa plateforme.

Le sujet de ces rumeurs est Bloomsbury AI – une entreprise fondée en 2015 par Guillaume Bouchard, Luis Ulloa et Sebastian Riedel (professeur à l’University College de Londres et directeur technique et de la recherche au sein de l’entreprise) . Dans le cadre des prérogatives qui pourraient bientôt être les siennes chez Facebook, la startup devra mettre à profit les avancées engrangées avec Cape. Sur le site dédié à ce projet, l’équipe décrit le produit comme étant une API qui permet de convertir du texte en connaissance.

« Vous pouvez faire usage de Cape sur vos propres documents et sites web afin que des utilisateurs aient des réponses immédiates à leurs questions. Nous allons nous appuyer sur ce que nous avons tiré comme leçons de cette version pour améliorer notre intelligence artificielle afin qu’elle puisse répondre à plus de questions – même à celles qui demandent la mise à contribution d’éléments de raisonnement et de synthèse. Éventuellement, nous voulons être capables de répondre à n’importe quelle question qui requiert une capacité de lecture meilleure que celle d’un humain », rapporte Forbes des propos des têtes derrière l’IA.

Facebook serait prêt à mettre entre 20 et 30 millions de dollars (en espèces et en actions) sur la table pour boucler le deal. Dans le détail, 5,5 millions de dollars (en espèces) devraient aller aux investisseurs et 17,5 millions de dollars en actions Facebook aux fondateurs de l’entreprise en démarrage.


Facebook n’a, pour le moment, pas apporté de confirmation officielle à ces contenus, mais le contexte dans lequel ils sont servis leur apporte un certain crédit. Les rumeurs font en effet suite aux apparitions de Marc Zuckerberg devant le Sénat des États-Unis et le Parlement européen. Le CEO avait entre autres promis d’œuvrer à la mise sur pied d’une intelligence artificielle pour mieux trier les contenus à caractère haineux sur sa plateforme. Il semble bien que ce rachat annoncé aille dans ce sens.

Dans son escarcelle, Facebook compte déjà une liste d’entreprises (spécialisées en intelligence artificielle) forte d’au moins 5 entrées. Bloomsbury AI vient ajouter aux capacités en IA que Face.com, Mobile Technologies, Wit.ai, Masquerade Technologies, Zurich Eye et Ozlo ont en principe apporté au géant des réseaux sociaux.

Sources : Forbes, CNBC

Et vous ?

Que pensez-vous de cette annonce de rachat ?

L’acquisition d’une entreprise supplémentaire spécialisée en intelligence artificielle fait-il vraiment sens ?

Voir aussi :

L'assistant intelligent M fonctionne désormais exclusivement grâce à l'IA, Facebook ayant retiré la composante fonctionnelle humaine qui l'alimentait

Facebook va recruter 3000 modérateurs de plus pour supprimer tout contenu choquant sur sa plateforme, qu'en est-il de son programme d'IA ?

Intelligence artificielle : Facebook publie en open source ELF OpenGo, son IA qui a battu d'autres IA au jeu de Go, ainsi que des professionnels

France : Facebook investit 10 millions d'euros dans l'IA et noue un partenariat avec Pôle Emploi, pour former 50 000 chômeurs au numérique d'ici 2019

Facebook développe un algorithme capable de reconnaître une personne même si son visage n'est pas entièrement visible

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de martialguiraud
Futur Membre du Club https://www.developpez.com
Le 17/07/2018 à 15:07
Le géant américain touche déjà légèrement à l'intelligence artificielle, avec ses systèmes de Chatbot Messenger (qui fonctionnent d'ailleurs très bien).
Imaginez vous la quantité de données dont dispose Facebook pour qualifier et entrainer ses IA ?
Selon moi, on peut s'attendre à ce que la plateforme sociale devienne d'ici peu un gourou du Machine Learning !
Avatar de DevTroglodyte
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 17/07/2018 à 15:20
Citation Envoyé par martialguiraud Voir le message
Le géant américain touche déjà légèrement à l'intelligence artificielle
"légèrement". C'est un euphémisme ?

Selon moi, on peut s'attendre à ce que la plateforme sociale devienne d'ici peu un gourou du Machine Learning !
C'est déjà le cas, hein. L'un des deux frameworks les plus utilisés dans le domaine vient de chez eux, il me semble (bon ça reste de l'open source)

 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web