Facebook souhaite enregistrer les sons autour des téléphones
En s'appuyant sur des signaux cachés émis par des pubs à la télé, pour ou contre cela ?

Le , par Olivier Famien, Chroniqueur Actualités
Êtes-vous pour ou contre l'application de ce concept par Facebook ?
Après le récent scandale de Facebook au sujet des données de plus de 50 millions d’utilisateurs sur Facebook utilisées par l’entreprise Cambridge Analytica pour influencer les orientations politiques des utilisateurs dans le cadre des dernières élections présidentielles américaines ainsi que celles du Brexit, l’on aurait cru que l’entreprise aurait fait profil bas pour tout ce qui concerne la collecte des données qui constitue la base de son activité. Mais une récente information parue au grand public sur de récents concepts que l’entreprise chercherait à breveter montre que ce dernier scandale n’aurait aucunement entamé les intentions de l’entreprise de collecter plus de données des utilisateurs.

Depuis décembre 2016, Facebook aurait entamé une procédure de dépôt de brevet pour un nouveau concept lui permettant de déclencher le microphone d’un smartphone et d’enregistrer l’audio ambiant de cet appareil lorsque ce dispositif détecte un son à haute fréquence inaudible pour l’être humain et émis dans un programme de télé comme une publicité. Selon la page FPO qui répertorie les brevets déposés par les entreprises, la publication du brevet de Facebook nommé « analyse de l’affichage du contenu diffusé en fonction de l’enregistrement audio ambiant », aurait été faite le 14 juin dernier et décrit de manière détaillée les points suivants :

  • Un système en ligne [qui pourrait être une application située sur un dispositif comme un smartphone] analyse le contenu diffusé par des individus dans un ménage. Chaque individu dans le ménage est associé à un dispositif client sur lequel un module d’application logicielle est exécuté.
  • Lorsque le module d’application logicielle détecte un ou plusieurs signaux de diffusion d’un élément de contenu [comme une publicité sur une smart TV] diffusé au foyer, le module d’application logicielle enregistre l’audio ambiant, y compris l’audio provenant du dispositif de diffusion.
  • Le module d’application logicielle envoie [vers le serveur Facebook] un identifiant de l’individu associé au dispositif client, une empreinte audio ambiante dérivée de l’audio ambiant enregistré, et des informations de temps pour l’audio ambiant enregistré au système en ligne.



En plus de l’audio ambiant, l’appareil enregistre également le contenu dans lequel se trouve le signal déclencheur de l’enregistrement. Dans un premier temps, ce concept pourrait être utilisé pour déterminer l’impact des publicités à la télé sur les utilisateurs. Par exemple lorsqu’une publicité passerait à la télé, si l’utilisateur s’éloigne de la télé ou change de chaîne, cela signifierait que l’utilisateur n’est pas intéressé par elle. L’analyse de l’audio ambiant devrait permettre à Facebook de savoir quelles sont les publicités à la télé qui ont tel ou tel impact sur les utilisateurs.

Même si les intentions de ce concept sont louables puisqu’il permettrait à l’entreprise de modeler le contenu des publicités en fonction des intérêts de chaque utilisateur, plusieurs préoccupations se dégagent de ce concept. Premièrement, en parcourant les éléments de ce brevet, l’on note dans un premier temps que l’application de Facebook qui est installée sur le smartphone — et chargée de détecter les signaux diffusés par le programme télé afin de commencer à enregistrer l’audio ambiant — écoute en permanence l’audio ambiant de l’appareil attendant que le signal soit émis pour commencer à enregistrer. Pour les utilisateurs, cela pourrait constituer une violence de la vie privée dont certains utilisateurs souhaiteraient s’en passer à l’heure du règlement général sur la protection des données.

Deuxièmement, nous soulignons que les données publiées en ligne par les utilisateurs sont en général volontaires et contrôlées. Mais pour ce qui concerne l’audio enregistré par le microphone de l’appareil une fois le signal perçu, un filtrage n’est pas effectué même si l’utilisateur donne son accord pour que cette option soit utilisée sur son appareil. À tout moment, l’enregistrement pourrait commencer lorsque l’on se trouve devant la télé. Ainsi, un utilisateur pourrait avoir des conversations très intimes enregistrées et transmises à Facebook sans le savoir.

En 2016, à la suite de plusieurs accusations, Facebook a fait une communication sur sa page officielle en affirmant qu’elle « n’utilise pas le microphone de votre téléphone pour informer la publicité ou pour modifier ce que vous voyez dans le fil d’actualité. Certains articles récents ont suggéré que nous devions écouter les conversations des gens afin de leur montrer des publicités pertinentes. Ce n’est pas vrai. Nous diffusons des annonces en fonction des centres d’intérêt des internautes et d’autres informations de profil, mais pas de ce dont vous parlez ».

« Nous n’accédons à votre microphone que si vous avez donné l’autorisation à notre application et si vous utilisez activement une fonctionnalité spécifique nécessitant de l’audio. Cela peut inclure l’enregistrement d’une vidéo ou l’utilisation d’une fonctionnalité facultative introduite il y a deux ans pour inclure de la musique ou d’autres éléments audio dans vos mises à jour de statut », ajoute l’entreprise. Avec ce récent brevet, l’entreprise montre clairement qu’elle entend tôt ou tard écouter les sons émis dans l’environnement des smartphones pour affiner leur système de ciblage publicitaire.

Source : Free Patent Online (PDF)

Et vous ?

Quels commentaires faites-vous de ce nouveau brevet de Facebook ?

Pensez-vous que ce brevet soit une bonne chose ?

Ou pensez-vous qu’il soit nuisible à la vie privée des utilisateurs ? Dans ce cas, peut-il vous faire abandonner le réseau s’il venait à être mis en application ?

Voir aussi

Des brevets déposés par Facebook semblent illustrer la gloutonnerie du groupe pour les données privées de ses utilisateurs, faut-il s’en inquiéter ?
Un ancien employé de Facebook critique le réseau social et informe qu’il a toujours privilégié la collecte des données sans les protéger
Facebook explique comment l’entreprise compte protéger votre vie privée quand vous ne serez plus du monde des vivants
« Facebook a découvert mes secrets familiaux et refuse de me dire comment », une utilisatrice s’interroge sur les sources de l’algorithme de Facebook
Facebook collecte des données même sur des non-utilisateurs du réseau social, selon un rapport ordonné par la Commission européenne


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de eclesia eclesia - Rédacteur https://www.developpez.com
le 28/06/2018 à 20:54
Même si les intentions de ce concept sont louables puisqu’il permettrait à l’entreprise de modeler le contenu des publicités en fonction des intérêts de chaque utilisateur
Ca n'a strictement rien de louable, étudier les gens à n'importe quel moment c'est du voyeurisme. un point c'est tout.

Il va bientot falloir une loi pour imposer un bouton mécanique de type 'kill switch' coupant toutes les entrée/sorties du téléphone, camera,micro,wifi,etc...
Avatar de no2303 no2303 - Membre du Club https://www.developpez.com
le 28/06/2018 à 20:58
Non seulement c'est une grave atteinte à la vie privée, mais en plus avec ce genre d'aneries la batterie et les data du téléphone vont s'épuiser rapidement au détriment de l'utilisateur, tout ça juste pour les beaux yeux de Zucky... Perso même en wifi à la maison je n'ai que 150go de données.
Avatar de David Evan David Evan - Membre du Club https://www.developpez.com
le 28/06/2018 à 21:53
J’ai furieusement l’impression que ce dispositif ressemble au télécran de notre ami G. Orwell ...

Remember : BBIWY !
Avatar de ShigruM ShigruM - Provisoirement toléré https://www.developpez.com
le 28/06/2018 à 22:04
pourquoi pas

Facebook peut le faire...non parce qu’elle peut le faire elle doit le faire.
les sans dents pas content peuvent choisir a tous moment de ne plus utilisé Facebook, c'est la règle du jeu.
Si tu l'utilise alors il faut en accepter les condition d'utiliation

toute action entraîne des conséquence, on ne peut ps avoir le beurre, l'argent du beurre et le cu de la crémière.

le "gratuit" ou le "bénévola", cela ne peut exister dans le monde des hommes tous n'est qu'argent et prestige, Facebook a choisit l'argent, un choix que nous devons respecté et que je respecte et qui comme le dit la news est un objectif louable.
Avatar de Vulcania Vulcania - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 28/06/2018 à 23:00
@ShigruM sérieusement ? facebook espionne les données privées des gens via les boutons "j'aime", si la seule solution c'est de ne pas aller sur internet, c'est comme si je te cambriole, t'envoie la facture, et te réponds "fallait pas avoir de truc à voler".
Avatar de Jipété Jipété - Expert éminent https://www.developpez.com
le 28/06/2018 à 23:20
Citation Envoyé par Olivier Famien Voir le message
[...] lorsque ce dispositif détecte un son à haute fréquence inaudible pour l’être humain et émis dans un programme de télé comme une publicité.
Au lieu de vous extasier sur ce genre d'annonce débile, vous me réveillerez le jour où les petits haut-parleurs merdiques équipant les téloches seront capables de passer des ultra-sons...
Avatar de ShigruM ShigruM - Provisoirement toléré https://www.developpez.com
le 29/06/2018 à 7:32
Citation Envoyé par Vulcania Voir le message
@ShigruM sérieusement ? facebook espionne les données privées des gens via les boutons "j'aime", si la seule solution c'est de ne pas aller sur internet, c'est comme si je te cambriole, t'envoie la facture, et te réponds "fallait pas avoir de truc à voler".
tu n'a rien compris a la news... on parle de 'lapplication fabook installé sur ton téléphone portable.

et oui rien dans ce monde n'est gratuit, Facebook veut rentabiliser son offre logiciel et comme les gens ne veulent pas payer ils utilisent la publicité ciblé.
Parce que derrière Facebook il y'a des hommes comme toi ou moi. Il y'a des actionnaires qui ont pris des risques en investissant dans cette compagnie, il y'a des ingénieurs avec une famille à nourrir...
le modèle économique pris par Facebook semble être le plus profitable pour l'entreprise.
Avatar de Namica Namica - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 29/06/2018 à 7:46
Citation Envoyé par ShigruM Voir le message
tu n'a rien compris a la news... on parle de 'lapplication fabook installé sur ton téléphone portable.

et oui rien dans ce monde n'est gratuit, Facebook veut rentabiliser son offre logiciel et comme les gens ne veulent pas payer ils utilisent la publicité ciblé.
Parce que derrière Facebook il y'a des hommes comme toi ou moi. Il y'a des actionnaires qui ont pris des risques en investissant dans cette compagnie, il y'a des ingénieurs avec une famille à nourrir...
le modèle économique pris par Facebook semble être le plus profitable pour l'entreprise.
On a parfaitement bien compris. Ne t’approche pas à moins de 10 mètres de moi avec ton smartphone (même éteint).
Avatar de ShigruM ShigruM - Provisoirement toléré https://www.developpez.com
le 29/06/2018 à 7:51
Citation Envoyé par Namica Voir le message
On a parfaitement bien compris. Ne t’approche pas à moins de 10 mètres de moi avec ton smartphone (même éteint).
et donc tu paye les salariées de Facebook comment toi ?
Avatar de Namica Namica - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 29/06/2018 à 8:04
Citation Envoyé par ShigruM Voir le message
et donc tu paye les salariées de Facebook comment toi ?
Mais je m'en F... Et d'ailleurs, pourquoi devrai-je les payer ?
Le problème posé est : est-il admissible que FB puisse espionner ma conversation par le smartphone d'un individu qui se trouve près de moi ?
Contacter le responsable de la rubrique Accueil