Windows 10 1803 est la mise à jour la plus rapide à atteindre 250 millions de dispositifs
Grâce à un déploiement musclé à l'IA

Le , par Patrick Ruiz, Chroniqueur Actualités
Jusqu’ici, Windows 10 est connu comme un système d’exploitation assez problématique. À côté des accusations de collecte de données dont l’OS fait l’objet, de récents rapports d’utilisateurs ont fait état de ce que le passage à la Redstone 3 ne s’est pas fait en douce. Il y a en effet que certains utilisateurs se sont retrouvés sevrés des mises à jour de sécurité contre les vulnérabilités Meltdown et Spectre. La firme avait principalement évoqué des problèmes de compatibilité avec certaines solutions antivirus. Microsoft en a pris de la graine pour améliorer le déploiement de l’April Update …

… Avec l’introduction de l’intelligence artificielle au processus de déploiement

La firme de Redmond n’a pas attendu le 8 mai (date officielle du début de diffusion de la Redstone 4) pour jouer la carte IA. D’après ce qu’elle rapporte, les échecs enregistrés dans le cadre du déploiement de la Redstone 3 ont débouché sur un programme pilote. La manœuvre était destinée à entraîner une intelligence artificielle à reconnaître les dispositifs les plus aptes à recevoir les contenus.

« Notre approche IA sélectionne intelligemment les dispositifs que nos données de télémétrie ciblent comme ceux pouvant offrir la meilleure expérience de mise à jour et diffuse les contenus vers ceux-ci en premier. Au fur et à mesure du déploiement, nous procédons à la collecte de données que nous utilisons pour réentraîner nos modèles à détecter quels appareils sont susceptibles d’avoir une expérience de mise à jour positive et où nous devons attendre afin que le niveau de confiance soit optimal pour entamer le processus. Notre objectif global est de s’assurer que les utilisateurs reçoivent des mises à jour fiables et sécurisées, ce qui veut dire que la vitesse de déploiement est déterminée par le degré de sécurité », écrit la firme de Redmond.

« Lorsque notre modèle et les données de télémétrie indiquent qu’il pourrait y avoir des soucis, nous nous ajustons très rapidement et bloquons la diffusion de la mise à jour sur les dispositifs concernés jusqu’à ce qu’une enquête en profondeur vienne éclairer la situation. Une fois que le flou est résolu, nous recommençons avec plus de confiance. Nous pouvons ainsi doser le déploiement de la mise à jour sans que les utilisateurs aient à lever le petit doigt », ajoute-t-elle.

Microsoft doit également gérer les cas de dispositifs qui ont déjà reçu une mise à jour, mais qui exhibent des problèmes par la suite. La firme dit être capable de détecter des situations qui tombent dans ce cas de figure en un laps de temps relativement court grâce à son dispositif de veille armé à l’intelligence artificielle.

« Un récent exemple est celui de redémarrages intempestifs et d’écrans noirs que nous avons détecté un jour après sa première apparition. Nous avons immédiatement bloqué les mises à jour vers les appareils susceptibles d’être affectés et avons communiqué avec les consommateurs dans un délai de 24 h. En tandem avec Avast, nous avons identifié un composant du module Avast Behavior Shield qui était en conflit avec l’April update. L’éditeur a publié un correctif dans l’immédiat afin d’empêcher que la situation ne se reproduise, nous permettant ainsi de poursuivre avec la prise en charge des appareils concernés », lit-on.

L’approche IA a des retombées positives. Microsoft rapporte en effet que 250 millions de postes de travail ont reçu la mise à jour en deux fois moins de temps que nécessaire dans le cadre de la diffusion de la Redstone 3. En s’appuyant sur ces avancées, Microsoft annonce l’entrée dans la phase finale de la diffusion de la Redstone 4 : couvrir l’ensemble des 450 millions d'appareils restants.


Windows 10 plus rapide et plus fiable que jamais

Les consommateurs ont également pointé du doigt l’instabilité du système d’exploitation et la lenteur suite à l’application des précédentes mises à jour majeures. Avec la Redstone 4 sur son système il faut s’attendre à des améliorations censées faire oublier ces épisodes. « Les données préliminaires montrent que la qualité de l’April update excède celle des précédentes versions de Windows 10 en matière de fiabilité et de performances », écrit Microsoft. Dans les chiffres, Microsoft annonce 20 % de réduction de l’instabilité du système, une réduction de 63 % du temps de mise à jour d’un dispositif hors ligne et une amélioration de 40 à 50 % du temps de lancement du navigateur Edge. Si la véritable portée des chiffres est difficile à appréhender, Microsoft a publié un graphe qui illustre le fait les recours des consommateurs au support technique vont décroissant alors que le nombre de dispositifs Windows 10 actifs augmente.


Source : Microsoft

Et vous ?

Vos dispositifs Windows 10 ont-ils déjà reçu l’April update ?

Si oui, comment avez-vous trouvé la diffusion ? Quel commentaire faites-vous en ce qui concerne la stabilité et la rapidité de cette mise à jour majeure de Windows 10 ?

Voir aussi :

Windows 10 April Update : Microsoft corrige le problème d'incompatibilité avec certaines SSD dans une mise à jour cumulative

Windows 10 April Update : Microsoft bloque temporairement le déploiement sur certains appareils pour des raisons d'incompatibilités avec des SSD

Windows 10 April 2018 Update : une mise à jour cumulative permet de corriger un bogue qui empêchait la modification du « Feedback frequency »

Windows 10 : comment activer le nouveau mode Performances ultimes même si vous n'utilisez pas une station de travail

Windows 10 April 2018 Update : liste des fonctionnalités qui ont été supprimées ou dépréciées avec le déploiement de la mise à jour


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de chrtophe chrtophe - Responsable Systèmes https://www.developpez.com
le 15/06/2018 à 11:03
Windows 10 plus rapide et plus fiable que jamais
Dernière machine à problème vue (hier) :

"Impossible d'installer Windows 10.
Votre matériel PC n'est pas pris en charge par cette version de Windows 10.
Contactez le fabricant de votre PC pour plus d'informations"

réponse du constructeur :
"le problème est connu, il faut attendre que Microsoft corrige."

PS : Je ne pense pas que la machine soit trop vieille, elle est encore sous garantie.
Avatar de - https://www.developpez.com
le 15/06/2018 à 13:56
Bien que la mise à jour ai eu lieu, je me demande bien pourquoi j'ai ce type de message ? ()

On consulte tranquillement le net, aucun site louche et paf, une netscapade... Parfois il y a même des trucs à gagner comme des téléphones Apple offert par Microsoft...
Avatar de Robin_Hood Robin_Hood - Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
le 15/06/2018 à 14:13
Impossible d'installer la mise à jour à 49% j'ai un message qui m'indique que Avira Antivr empêche la mise à jour. Malgré une désinstallation ancienne et un nettoyage avec le logiciel idoine pour enlever les scories impossible d'y parvenir
Avatar de Zhebulon Zhebulon - Membre régulier https://www.developpez.com
le 22/06/2018 à 17:48
Bonjour à tous....
C'est bien d'utiliser l'IA pour déployer le plus rapidement possible la version 1803 de Windows 10, encore faudrait-il que celle-ci soit exempte de bug directement avant les écrans d'identifiant et mot de passe d'accès à l'OS..... J'incrimine pour l'instant ces fameuses images qui changent à chaque écran d'initialisation de W10. Je les ai désactivées et avec un clic intempestif sur la date et l'heure qui s'affichent à l'écran plus une réduction de temps de démarrage dans msconfig, j'ai descendu ce souci à 1mn et quelques, tandis que l'autre utilisateur c'est 2m 30 environ. Bravo ! Du coup, j'ai aussi reculé à 30 jours les MAJ, car j'ai l'impression que les premiers servis sur les MAJ écopent des bugs également.
Avatar de loulnux loulnux - Membre du Club https://www.developpez.com
le 23/06/2018 à 7:50
Pour certains il est sûr qu'ils ont une infection de leur système, pour d'autres, ne se seraient-ils pas laisser séduire par une de ces fameuses bécanes low cost avec seulement 32Go de DD et 2Go de RAM? Auquel cas les problèmes rencontrés ne seraient pas exactement à imputer véritablement à imputer à windows proprement dît.
Avatar de Zhebulon Zhebulon - Membre régulier https://www.developpez.com
le 02/07/2018 à 12:17
Bonjour loulnux.....

J'ai vu ton mail en réponse au mien par rapport au dysfonctionnement de W10.... Effectivement, on peut incriminer pour certaines personnes qui achètent des PC en low cost la mauvaise qualité des composants du PC lui-même, mais dans mon cas cela fait 7 ans que je monte mes PC moi-même, dont les composants que j'achète sont de très bonne qualité et pour lesquels je suis carrément le marché international de l'informatique par marque pour suivre d'années en années les différents problèmes rencontrés sur certains modèles de leurs composants que j'ai par ailleurs repérés pour ma propre configuration. Donc, de mon point de vue, çà ne viendrait pas de cela, mais d'erreurs de codages de Windows surtout lorsqu'ils rajoutent pas mal de gadgets inutiles. Par exemple, forcer le navigateur sur Internet et non pas Firefox, forcer les moteurs de recherche sur Google et non d'autres bien plus discrets du point de vue des données privés des gents, un tas de programmes inutiles etc. Je pense plutôt que tout cela assemblé est la porte ouverte aux dysfonctionnements rémanents de W10. Non seulement on le paye une fortune mais en plus, il fonctionne sur deux pattes tout en se faisant piquer des données personnelles.... Vive Linux, tant que celui-ci n'est pas encore acheté par Microsoft....
Avatar de Jon Shannow Jon Shannow - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 02/07/2018 à 13:39
Mon problème serait plutôt d'empêcher définitivement cette mise à jour de s'installer.

Sauriez-vous si c'est possible ? Et si oui, comment ?

JS
Avatar de loulnux loulnux - Membre du Club https://www.developpez.com
le 03/07/2018 à 8:56
Citation Envoyé par Zhebulon Voir le message
Bonjour loulnux.....

J'ai vu ton mail en réponse au mien par rapport au dysfonctionnement de W10.... Effectivement, on peut incriminer pour certaines personnes qui achètent des PC en low cost la mauvaise qualité des composants du PC lui-même, mais dans mon cas cela fait 7 ans que je monte mes PC moi-même, dont les composants que j'achète sont de très bonne qualité et pour lesquels je suis carrément le marché international de l'informatique par marque pour suivre d'années en années les différents problèmes rencontrés sur certains modèles de leurs composants que j'ai par ailleurs repérés pour ma propre configuration. Donc, de mon point de vue, çà ne viendrait pas de cela, mais d'erreurs de codages de Windows surtout lorsqu'ils rajoutent pas mal de gadgets inutiles. Par exemple, forcer le navigateur sur Internet et non pas Firefox, forcer les moteurs de recherche sur Google et non d'autres bien plus discrets du point de vue des données privés des gents, un tas de programmes inutiles etc. Je pense plutôt que tout cela assemblé est la porte ouverte aux dysfonctionnements rémanents de W10. Non seulement on le paye une fortune mais en plus, il fonctionne sur deux pattes tout en se faisant piquer des données personnelles.... Vive Linux, tant que celui-ci n'est pas encore acheté par Microsoft....
Non ce n'est pas une question de qualité des composants mais tout simplement celle de leur capacité, quand tu ne dispose que de 32 Go de support de mémoire de masse et 2 Go de RAM, Sachant qu'une fois installé W10 ne laisse plus que 16Go auxquels tu soustrais les quelques Go nécessaires aux 2 ou 3 indispensables applications tierces et c'est terminé, le système est incapable de faire une MàJ majeure digne de ce nom c'est de la logique car il faudra à nouveau 16Go à la mise à jour pour se déployer et pas de la prospective à long terme sur la qualité des composants. Tu prends exactement le même laptop avec les mêmes composants et ChromeOS installé dessus et ça fonctionnera pour la vie car le système est ultra léger et peu d'applis s'installent physiquement sur le terminal.
Avatar de Zhebulon Zhebulon - Membre régulier https://www.developpez.com
le 03/07/2018 à 13:01
Bonjour loulnux....

Je suis à 24 Go de RAM. Combien lui faudrait-il de pus pour faire ses MAJ Windows. J'ai vérifié avant de passer à W10 quelles spécifications techniques il fallait pour cet OS. Pross Intel Core I5 4430 même pas overclocké, le seul truc que j'ai conservé est un OS 32 installé sur un matériel type 64, peut-être que c'est là que le bas blesse, mais avec un Disque dur de 1,81 To je ne vois pas où est le problème surtout pour un PC basique avec uniquement la bureautique de base. Les autres activités je les réserve à d'autres PC plus pêchus, hors connexion réseau, dans des boitiers blindés pour les problèmes que l'on connaît..... Mais le tout est protégé ensuite par un super antivirus et firewall, voir aussi anti data miner..... D'autres infos à ce sujet ? En vous remerciant par avance....
Avatar de loulnux loulnux - Membre du Club https://www.developpez.com
le 03/07/2018 à 14:41
Citation Envoyé par Zhebulon Voir le message
Bonjour loulnux....

Je suis à 24 Go de RAM. Combien lui faudrait-il de pus pour faire ses MAJ Windows. J'ai vérifié avant de passer à W10 quelles spécifications techniques il fallait pour cet OS. Pross Intel Core I5 4430 même pas overclocké, le seul truc que j'ai conservé est un OS 32 installé sur un matériel type 64, peut-être que c'est là que le bas blesse, mais avec un Disque dur de 1,81 To je ne vois pas où est le problème surtout pour un PC basique avec uniquement la bureautique de base. Les autres activités je les réserve à d'autres PC plus pêchus, hors connexion réseau, dans des boitiers blindés pour les problèmes que l'on connaît..... Mais le tout est protégé ensuite par un super antivirus et firewall, voir aussi anti data miner..... D'autres infos à ce sujet ? En vous remerciant par avance....
Si tu as des problèmes de MàJ avec 24Go de RAM ça ne vient pas du matériel par contre si tu utilises un windows 32bits tu as 20 Go de RAM en trop qui ne seront jamais adressés par le système 32bits > 4Go max exploités.
En fait le 32 bit n'est plus justifié que pour les procs exclusivement 32bits qui sont de plus en plus rares (certains Atom, celeron et pentiums hors d'âge.), ou envisageable qu'avec des machines même 64bits embarquant moins de 4Go de RAM (à condition de ne jamais prévoir d'étendre la RAM au delà).
Finalement un système 32bits sur une machine autant dotée de mémoire pourrait au contraire montrer des dysfonctionnements dus à des dépassements d'adressages de la part de certaines applications.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil