Windows 10 : comment activer le nouveau mode Performances Ultimes
Même si vous n'utilisez pas une station de travail

Le , par Coriolan

21PARTAGES

9  0 
En février, Microsoft a annoncé l’arrivée prochaine d’un nouveau mode d’alimentation “Performances ultimes” destiné aux stations de travail. Maintenant que Windows 10 April 2018 est disponible, les utilisateurs peuvent tirer profit de ce nouveau mode.

Seul bémol, Microsoft n’a pas rendu disponible ce mode d'alimentation pour tout le monde, et comme annoncé auparavant, il est compatible seulement avec les stations de travail tournant sous Windows 10 Pro. Autrement dit, si vous êtes un gamer ou bien vous faites du montage vidéo tout en utilisant un ordinateur portable, vous ne pouvez pas profiter de ce mode.

Toutefois, il existe une solution pour l’activer malgré tout sur les autres machines, y compris sur les ordinateurs portables puissants. Mais gardez en tête que cette option va affecter négativement la batterie.

Microsoft a précisé que tout comme les autres modes d'alimentation de Windows, le contenu de l’option Performances Ultimes peut être personnalisé. Il faut aussi noter que puisque le nouveau mode d'alimentation est axé sur la réduction des microlatences, il peut y avoir un impact direct sur le matériel et une consommation d'énergie plus élevée que le mode équilibré par défaut.

Pour activer le mode “Performances ultimes de Windows”, vous aurez besoin d’un ordinateur assez puissant et vous devez installer la nouvelle mise à jour de Windows 10, qui pour l’occasion est déjà disponible et Microsoft va commencer son déploiement global à partir de demain.

Pour activer ce nouveau mode, il suffit d’aller à Paramètres > Système > Alimentation et mise en veille et cliquez ensuite sur Paramètres d'alimentation supplémentaires.


Sous le menu Choisir ou personnaliser un mode de gestion de l'alimentation, vous devriez voir l’option Performances Ultimes.

Si ce n’est pas le cas, il faudra lancer Windows Powershell en mode administrateur, puis entrez la ligne suivante :

powercfg -duplicatescheme e9a42b02-d5df-448d-aa00-03f14749eb61

À présent, vous devriez voir le mode “Performances Ultimes” dans le menu des options d’alimentation et vous pouvez l’activer (ou même le personnaliser davantage selon vos besoins). Si vous voulez le désactiver, il suffit de choisir un autre mode.

Et vous ?

Que pensez-vous de cette nouvelle option d'alimentation  ?
Pensez-vous que vous avez une charge de travail qui exige cette option d'alimentation ?

Voir aussi :

Conformément à la feuille de route de Microsoft, Windows 10 April 2018 Update est disponible ! Voici quelques fonctionnalités à ne pas manquer
Windows 10 April 2018 Update : liste des fonctionnalités qui ont été supprimées ou dépréciées avec le déploiement de la mise à jour

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de
https://www.developpez.com
Le 07/05/2018 à 21:24
Chose étrange mon installation de Windows 10 n'a pas cette option, bien qu'une fois elle y était... Surement le fait que j'ai désactivé AMD K8 dans le B.I.O.S. .
Je crois que c'est pour le PC portable avec un TDP de 45 ou 65 W, après tout, il y a des cartes mère qui ont des broches d'alimentation qui doivent obligatoirement être branché alors que le CPU n'en à pas forcément besoin...
Avatar de Bill Fassinou
Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
Le 07/05/2018 à 23:33
Windows 10 April 2018 Update : une nouvelle mise à jour cumulative permet de corriger un bogue,
qui empêchait la modification du paramètre « Feedback frequency »

Annoncée depuis un moment, la dernière mise à jour de Windows 10 est lancée le 30 avril passé. Plusieurs utilisateurs l'ont déjà téléchargé et installé sur leur système d'exploitation. Et comme il est souvent le cas pour une nouveauté, le retour de l'expérience utilisateur est souvent attendu avec impatience. La dernière mise à jour de Windows nommée « Windows 10 April 2018 Update » n'a pas fait l'exception. Les utilisateurs ont remarqué après avoir fait cette mise à jour que le paramètre « Feedback frequency » ne peut pas être modifié.

La configuration « Diagnostics & feedback » permet à Microsoft d'être tenue informé de ce qui se passe entre votre ordinateur et vous. C'est un retour à Microsoft sur l'utilisation de son système d'exploitation. Lorsque vous utilisez Windows, il collecte des informations de diagnostic qui permettent de trouver et résoudre les problèmes dans le but d'améliorer les produits et services pour vous fournir une expérience personnalisée. Le paramètre « Feedback frequency » devrait permettre d'ajuster la fréquence à laquelle le retour d'information doit être fait. Malheureusement, lorsqu'on veut modifier ce paramètre, le système affiche que « Windows Insider Program » gère cette option. Cela ne peut donc pas être modifié manuellement. Pour accéder à ce paramètre, allez dans Start, puis sélectionnez Settings > Privacy > Diagnostics & feedback.


Heureusement, ce problème peut être résolu par une mise à jour supplémentaire.
Pour ce faire :
  • télécharger la mise à jour cumulative requise auprès de Microsoft ;
  • lancez une invite de commande en cliquant sur le bouton Démarrer, puis tapez cmd, avec le bouton droit de la souris, cliquez sur le raccourci invite de commande, puis sélectionnez l'option Exécuter en tant qu'administrateur et enfin cliquez sur Oui dans la boîte de dialogue UAC ;
  • tapez la commande suivante : dism/online/add-package/packagepath:"[chemin d'accès au fichier téléchargé]\Windows10.0-KB4135051-x64_22fd6a942c7b686a5434bcc8dfc87f3379c99437.cab" ;
  • appuyez sur Entrée et attendez que la mise à jour soit terminée.


Cela prend un certain temps, mais une fois que c'est fait, vous devriez constater que le problème est résolu lorsque vous redémarrez Windows.

Et vous ?

Avez-vous eu aussi le même problème avec Windows 10 April 2018 Update ?
l'installation de la nouvelle mise à jour a-t-elle permis de corriger votre problème ?
Par quelles autres méthodes avez-vous pu régler ce problème ?

Voir aussi

Windows 10 April 2018 Update : liste des fonctionnalités qui ont été supprimées ou dépréciées avec le déploiement de la mise à jour

Conformément à la feuille de route de Microsoft, Windows 10 April 2018 Update est disponible ! Voici quelques fonctionnalités à ne pas manquer

Microsoft annonce que « Windows 10 April 2018 Update » sera disponible le 30 avril prochain, avec plusieurs nouvelles fonctionnalités embarquées
Avatar de daphi
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 08/05/2018 à 8:36
bonjour,

pour ma part, cela n'a pas résolu le problème.
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 08/05/2018 à 10:13

Le problème est là, je regarde ce qu'il en ai du fichier et l'installe si besoin de façon anticipé, bien que j'en ai pass vraiment besoin pour l'usage que je fais de ce PC.
J'aurai préféré une URL vers le catalogue...

Toujours pareil malgré le changement.
Et surtout le fait de ne pas être inscrit insider...

Heureusement que c'est pas Windows 2016 Server et son lot de question.

Bon, même Linux demande de redémarrer de temps. Une installation de Linux via un support quelconque sans installation de les mises à jours via Internet durant l'installation peut parfois ne jamais redémarrer l'ordinateur jusqu'a la première mise à jour de noyau.
Avatar de Stéphane le calme
Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
Le 17/05/2018 à 9:59
Windows 10 April Update : Microsoft bloque temporairement le déploiement sur certains appareils,
pour des raisons d'incompatibilités avec des SSD

Conformément à son agenda, Microsoft a rendu disponible Windows 10 April 2018 Update le 30 avril. En début de mois, John Cable, Director of Program Management, Windows Servicing and Delivery, a expliqué que « Si vous vous rendez sur Windows Update et faites une recherche manuelle des mises à jour, vous verrez la mise à jour d'avril 2018. Nous allons commencer le déploiement global via Windows Update le 8 mai ».

En clair, si vous vouliez disposer de la mise à jour avant le 8 mai, vous étiez conviés à le faire manuellement. Depuis le 8 mai, Microsoft a amorcé un déploiement progressif des mises à jour qui se fait, cette fois donc, automatiquement.

Cependant, malgré toutes les précautions prises par Microsoft, il semble que la dernière mise à jour du système d’exploitation ait du mal à communiquer avec certains disques durs SSD. Plusieurs modèles sont concernés, notamment chez Intel (SSD 6600, SDD Pro 6000p) et Toshiba (XG4, XG5 et BG3)


Pour éviter d'autres problèmes, Microsoft a choisi de bloquer le déploiement de la mise à jour sur ces systèmes. Dans un billet sur la plateforme communautaire de Microsoft, le modérateur Lonnie_L a expliqué que :

« Les périphériques équipés d'une série Intel SSD 600p ou Intel SSD Pro 6000p peuvent tomber en panne et lancer un écran UEFI après le redémarrage lors de la mise à niveau vers Windows 10 April 2018 Update.

« Lors d'une tentative de mise à niveau vers la Windows 10 April 2018 Update, certains périphériques équipés de la série Intel SSD 600p ou Intel SSD Pro 6000p peuvent se bloquer et lancer un écran UEFI après le redémarrage.

« Microsoft travaille avec des partenaires OEM et Intel à l’identification et au blocage des périphériques équipés de la série Intel SSD 600p ou Intel SSD Pro 6000p afin qu’ils ne puissent pas installer la Windows 10 April 2018 Update en raison d'une incompatibilité connue pouvant entraîner des problèmes de performances et de stabilité. Si vous avez rencontré ce problème, suivez les étapes pour réinstaller le système d'exploitation précédent (Windows 10, version 1709) ».

Cela ne veut pas dire que ces systèmes ne pourront pas installer cette mise à jour. Le modérateur explique que « Microsoft travaille actuellement sur une résolution qui permettra la mise à jour d'avril 2018 sur ces appareils dans un proche avenir ».

En somme, si vous n'avez pas encore réalisé la mise à jour April Update et que vous utilisez un de ces SSD, le meilleur conseil est donc d'attendre. Microsoft a d'ailleurs bloqué la mise à jour automatique pour les machines équipées de ces composants.

Source : Microsoft

Voir aussi :

Windows 10 sur ARM : le sous-système Linux est fonctionnel et Ubuntu arrive en tant que première distribution via le Microsoft Store
Yubico permet la connexion sécurisée sans mot de passe à des terminaux sous Windows 10 et Azure AD pour accéder aux services et applis disponibles
Windows 10 April 2018 Update : une mise à jour cumulative permet de corriger un bogue, qui empêchait la modification du « Feedback frequency »
Windows 10 : comment activer le nouveau mode Performances Ultimes même si vous n'utilisez pas une station de travail
Microsoft Office 2019 : une version test est gratuitement disponible pour Windows 10, et intègre des fonctionnalités déjà présentes sur Office 365
Avatar de redcurve
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 17/05/2018 à 10:45
Il doit y avoir un truc particulier au niveau des pilotes de ces composants. En tout cas sur mon ssd crucial ras.
Avatar de danielhagnoul
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 17/05/2018 à 11:52
Citation Envoyé par redcurve Voir le message
Il doit y avoir un truc particulier au niveau des pilotes de ces composants. En tout cas sur mon ssd crucial ras.
Idem ! Mon vieux Crucial_CT240M500SD1 fonctionne très bien avec W10 1803
Avatar de Fleur en plastique
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 17/05/2018 à 12:51
Si ce matériel ne peut pas faire tourner la dernière version du système d'exploitation de référence, c'est que ce matériel est obsolète et doit être remplacé. Les utilisateurs de ces matériels doivent immédiatement les remplacer par du matériel certifié afin de pouvoir continuer à jouir de l'expérience Windows 10 à son meilleur potentiel.

Cela peut ainsi être l'occasion rêvée pour changer d'ordinateur, merci à Microsoft de donner des raisons à fournir à votre tendre moitié pour justifier l'achat de nouveau matériel dernier cri à prix d'or.

Pour les moins fortunés, il me semble qu'une action en justice envers les fabricants de ces matériels défectueux s'impose.
Avatar de sergio_is_back
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 17/05/2018 à 13:11
Citation Envoyé par Fleur en plastique Voir le message
Si ce matériel ne peut pas faire tourner la dernière version du système d'exploitation de référence, c'est que ce matériel est obsolète et doit être remplacé. Les utilisateurs de ces matériels doivent immédiatement les remplacer par du matériel certifié afin de pouvoir continuer à jouir de l'expérience Windows 10 à son meilleur potentiel.

Cela peut ainsi être l'occasion rêvée pour changer d'ordinateur, merci à Microsoft de donner des raisons à fournir à votre tendre moitié pour justifier l'achat de nouveau matériel dernier cri à prix d'or.

Pour les moins fortunés, il me semble qu'une action en justice envers les fabricants de ces matériels défectueux s'impose.
@FleurAtomique : C'est qui quoi W10 : Un nouveau système d'exploitation ou un logiciel quelconque ?
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 17/05/2018 à 13:44
Jamais vue de drivers pour disque dur autre que ceux de Microsoft sous Microsoft Windows.

Je veux bien croire que le contrôleur lui peut être celui d'un autre constructeur.

Si le SSD fonctionne avec celui d'un autre fournisseur de pilote, c'est un problème Microsoft. Bien que je doute que les drivers aient changé.


En plus tout fonctionnait bien avant quel modification ?
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web