L'usage d'Internet pour la consommation des médias pourraient surpasser l'utilisation de la télé en 2019 grâce au mobile
Selon une étude

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Par quels moyens consultez-vous vos médias ?
La prolifération des appareils mobiles ainsi que de l’écosystème y afférant (débit de connexion, tarifs, etc.) ont transformé la consommation mondiale des médias ces dernières années. Dans la quatrième édition de son rapport Media Consumption Forecasts, qui s’intéresse à la consommation de journaux, magazines, télévision, radio, cinéma ainsi que sur internet, Zenith Media a estimé que près du quart (24 %) de toute la consommation de médias à travers le monde sera orientée mobile cette année, contre seulement 5 % en 2011.

Zenith Media prévoit que d'ici 2020 cette proportion atteigne les 28 %, car l'Internet mobile prend la part de presque tous les autres médias. En moyenne, nous passerons donc au total huit heures par jour à consommer des médias sous toutes ses formes.


Il faut reconnaître que la montée en puissance des dispositifs mobile ont contraint les industries à des adaptations. Aujourd’hui, proposer des services sans tenir compte de la consommation sur mobile, par exemple en proposant une version mobile-friendly, est une attitude qui est de plus en plus difficilement observable. D’ailleurs, pour ne citer que Facebook, dans ses rapports financiers le plus gros de la consommation des publicités provient désormais du mobile.

Le mobile va contribuer à booster de façon significative l’utilisation d’internet à telle enseigne que l'année prochaine, pour la première fois, nous passerons plus de temps à utiliser Internet qu'à regarder la télévision.

« L'expansion rapide de l'utilisation d'Internet mobile a augmenté le temps passé par l'individu moyen à consommer les médias, en donnant aux gens l'accès à un contenu essentiellement illimité presque partout, et à tout moment de la journée. Nous estimons que la personne moyenne passera 479 minutes par jour à consommer des médias cette année, soit 12% de plus qu'en 2011. Nous prévoyons que le total atteindra 492 minutes par jour en 2020 », indique Zenith.

La télévision a perdu son emprise sur le public depuis que des plateformes comme Netflix et YouTube ont rendu l’accès à la vidéo en ligne plus facile. Sans compter qu’il est facile de trouver en ligne des programmes qui n’étaient disponibles avant que sur le petit écran.

Selon le rapport, les gens passeront en moyenne 170,6 minutes par jour, soit près de trois heures, à utiliser Internet pour faire des achats, naviguer sur les réseaux sociaux, discuter avec des amis et diffuser de la musique et des vidéos en 2019, contre 170,3 minutes passées à regarder la télévision.


Consommation journalière moyenne

Zenith a mesuré la consommation des médias en fonction de leur mode de transmission ou de leur diffusion, tels que les émissions télévisées et les journaux imprimés. Regarder des vidéos sur le Web à travers des plateformes comme Netflix et YouTube, ou lire le site Web d'un journal, comptait pour la consommation sur Internet.

Notons tout de même que dans certaines parties du monde, la télévision le premier moyen par lequel l’utilisateur consomme les médias, du moins pour le moment. La projection de Zenith, qui va jusqu’en 2020, ne laisse pas imaginer que l'Internet va détrôner la télévision en Europe, en Amérique latine et dans l'ensemble de l'Amérique du Nord pendant cette période. Aux États-Unis, il était prévu de dépasser la télévision aux États-Unis en deux ans.


« Selon les définitions traditionnelles, tous les autres médias sont perdants face à l'Internet mobile », a déclaré Jonathan Barnard, responsable chez Zenith. « Mais la vérité est que les distinctions entre les médias sont de moins en moins importantes, et la technologie mobile offre aux éditeurs et aux marques plus de possibilités d'atteindre les consommateurs que jamais ».

« La technologie mobile incite les marques à repenser leur façon de communiquer avec les consommateurs », a commenté Vittorio Bonori de Zenith. « Les marques doivent comprendre à la fois l'état d'esprit des consommateurs et leur position dans le parcours du consommateur afin de déterminer comment communiquer avec eux. En utilisant les données, la technologie publicitaire et maintenant l'intelligence artificielle, les marques peuvent coordonner leurs communications à travers les médias et les mentalités pour les faire avancer le plus efficacement possible dans le parcours du consommateur ».

Source : Zenith

Et vous ?

Que pensez-vous de ces projections ?

Voir aussi :

Mécontent de la presse, Elon Musk veux créer le site "Pravda" pour noter les articles et tracer la crédibilité des journalistes et des médias
RGPD : les Français comptent faire valoir leurs droits à la vie privée auprès des entreprises de médias sociaux, de services financiers et du retail
La Cour fédérale de justice allemande estime que le blocage de publicités des médias en ligne est légal, nouvelle victoire pour AdBlock Plus
Protection des consommateurs : l'UE demande aux géants des médias sociaux de redoubler d'efforts pour se conformer pleinement aux règles de l'Union
Les médias sociaux pourraient-ils causer la dépression chez les enfants ? Un jeune recouvre la santé mentale en réduisant son temps sur les réseaux


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de VivienD VivienD - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 13/06/2018 à 12:26
Je pense que les médias sur support "traditionnel" (papier, radio ou télévision) finiront par disparaître s'ils persistent à chouiner et faire preuve de mauvaise foi, mauvaise foi faussement décrite comme de l'élitisme voire du bon goût, au lieu de concurrencer les médias numériques comme il se doit. C'est pourquoi je trouve ces projections tout-à-fait plausibles.

Le cinéma, quant à lui, peut encore avoir de beaux jours de lui, vu que les salles noires proposent une expérience qui est au mieux très difficile de reproduire chez soi.
Avatar de Drowan Drowan - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 13/06/2018 à 13:09
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
l'année prochaine, pour la première fois, nous passerons plus de temps à utiliser Internet qu'à regarder la télévision
Je suis même un peu surpris que ce ne soit pas déjà le cas
Dans mon entourage il n'y a que très peu de gens qui ont une télé, et encore moins qui s'en serve. Le consommation de média se fait beaucoup par internet grâce à l'accès facile au nouveaux contenus.
Pour tout ce qui est film/série/sport, entre le streaming (parfois, voire souvent illégal) et les plateformes dédiées, l'offre est bien plus intéressante que la télé.
Après est-ce que l'étude prend en compte la consommation illégale ? (streaming, téléchargement)
Avatar de HHesse HHesse - Futur Membre du Club https://www.developpez.com
le 13/06/2018 à 13:10
Il s'agit d'une façon de consommer des médias qui évolue. Les plus jeunes ne sont plus beaucoup devant l'écran de télévision où alors c'est pour y jouer. J'avais lu sur ce site que les dépenses publicitaires sur le web dépassaient déjà celles de la télévision.
La consommation de média via la TV va diminuer avec les nouvelles générations qui préfèrent s'informer via le net, les réseaux sociaux et surtout les videos en ligne. La TV va devoir se réinventer via les smart TV mais de plus en plus de ménages se passent de TV surtout dans des milieux plus favorisés.
Avatar de Kapeutini Kapeutini - Membre du Club https://www.developpez.com
le 13/06/2018 à 13:57
Sur les téléphones, je ne savais pas que l'on consommait autant.

Je ne regarde plus la télé depuis que je me suis séparé de mon ex ex femme.
Je l'ai laissé avec tout ce qu'elle m'a pris et tant mieux.

Il y a tant à voir sur le web, des tutos, des cours, de l'histoire, de la science,
des documentaires, des films, du c... etc ...

C'est la télé multiplié par 1000 et le plus souvent gratos.

Pour la téloche française, quand je vois la Françoise Nissen qui veut nous
ré-éduquer ...

Tant mieux :-)
Avatar de MikeRowSoft MikeRowSoft - I.A. en bêta-test https://www.developpez.com
le 13/06/2018 à 16:42
Notons tout de même que dans certaines parties du monde, la télévision est le premier moyen par lequel l’utilisateur consomme les médias, du moins pour le moment.
[...]
Que pensez-vous de ces projections ?
[...]
On ne parle plus/pas de "temps d'écran".
Les actus sont lu rapidement, la plus part du temps en "diagonal". Seul atteindre l'essentiel compte. Elles sont aussi prévu à cette usage.
Même voir (porter attention) les pubs si elles ne captivent pas un instant (avec blocage ou focus) ne sont pas des désagréments.
Avatar de el_slapper el_slapper - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 13/06/2018 à 16:48
Je suis un vieux schnock. Je ne regarde les nouvelles...que sur mon laptop de travail, j'ignore mon téléphone mobile.
Avatar de Theta Theta - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 13/06/2018 à 17:05
Plus que la part d'internet vs TV ce qui m'interpelle le plus c'est le temps total :

We estimate that the average person will spend 479 minutes a day consuming media this year
Donc en moyenne 8H par jour devant un écran (ou à lire, c'est compté aussi). Si on enlève le temps de travail, de sommeil, et les tâches ménagères, il ne doit plus rester grand chose pour les activités sociales et autres.

Je ne jette la pierre a personne étant donné que je dois être dans la moyenne voir au dessus, mais c'est quand même triste de voir ce que la société est en train de devenir (ie. des gens complétement déconnectés les uns des autres).
Avatar de paidge paidge - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 14/06/2018 à 9:14
Incroyable ! Je ne pensais vraiment pas que des gens regardaient encore la TV... Surtout chez les informaticiens... Perso, je n'utilise pas mon mobile pour mes médias mais mon PC fixe. J'ai pas envie de ressembler à tous ces zombis qui passant leur journée la tête collée à leur smartphone.
Avatar de Bousk Bousk - Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
le 14/06/2018 à 10:00
Ca a beau être passé devant, ce que je constate sur les graphs c'est surtout que les parts de chaque acteur n'ont pas baissé, c'est internet qui est apparu en plus et a agrandit le graph, et sans prendre la place vraiment de quoi que ce soit (la télé qui passe de 172 à 168mn/j c'est anecdotique imo..).
Ce qui voudrait dire que les médias sont toujours autant consultés, mais forcément quand nombre de personnes ont accès à internet toute la journée, il est facile d'y trainer ci et là. Mais les habitudes une fois chez soi, et accès aux autres supports, continuent (ce qui me parait étrange, j'aurais pensé qu'internet serait aussi plus consulté à la défaveur de la télé chez soi).
Faudra voir ce que ça donne dans quelques années, parce que mes grand-parents sont toujour sur leur télé, mais mes cousins sont sur leurs tablettes et ordis.
Avatar de Drowan Drowan - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 14/06/2018 à 10:15
Citation Envoyé par Bousk Voir le message
Ca a beau être passé devant, ce que je constate sur les graphs c'est surtout que les parts de chaque acteur n'ont pas baissé, c'est internet qui est apparu en plus et a agrandit le graph, et sans prendre la place vraiment de quoi que ce soit. ( ... ) Faudra voir ce que ça donne dans quelques années, parce que mes grand-parents sont toujour sur leur télé, mais mes cousins sont sur leurs tablettes et ordis.
C'est ce que je me dis aussi, il doit y avoir une histoire de générations qui crée cela, et les parts des autres médias vont descendre plus tard car les consommateurs de TV/autres sont encore là.
  1. Pour m'expliquer Il y a 40 ans on avait :
    Génération A agée : consommateur de Cinéma, journaux
    Génération B jeune : consommateur de télé
  2. Et aujourd'hui :
    Génération B agée : consommateur de télé
    Génération C jeune : consommateur d'Iternet
On retrouve donc la logique des schémas présentés, La part du cinéma et journaux qui est petite. La part de télé n'a pas vraiment changé, et la part d'internet qui a augmenté sans vraiment manger la place d'un autre
Contacter le responsable de la rubrique Accueil