Les moteurs de recherche devraient-ils rémunérer les éditeurs de presse pour afficher leurs articles ?
Un projet adopté par les ambassadeurs de l'UE

Le , par Bill Fassinou, Chroniqueur Actualités
Il n'est pas rare de constater que les moteurs de recherche tels que Google et Bing de Microsoft affichent à la une, des contenus d'informations des éditeurs de presse. Les internautes qui sont déjà habitués à ces moteurs de recherche restent informés au quotidien de l'actualité dans le monde sans avoir forcément à se rendre sur le site web des éditeurs de presse. Cela constituerait un véritable manque à gagner pour les professionnels des médias qui œuvrent au quotidien pour que l'information soit accessible à tous. La réforme du droit de la propriété artistique et intellectuelle dans l’Union européenne prévoit que les géants du net sollicitent une licence auprès des ayants droit avant de diffuser leurs contenus sur internet (les vidéos diffusées sur YouTube par exemple).


Le vendredi dernier, les parlementaires européens ont adopté un projet visant à mettre à contribution financière les moteurs de recherche avant de diffuser les informations des éditeurs de presse sur leur plateforme. Selon le texte, les éditeurs pourraient réclamer de l'argent aux moteurs de recherche pour l'affichage d'une information jusqu’à un an après sa publication. La Commission européenne avait même proposé que ce droit de rémunération soit étendu jusqu'à 20 ans après la publication de l'information. Cette nouvelle vient renforcer la position des groupes de presse qui accusaient déjà depuis des années les moteurs de recherche pour leurs pertes considérables de revenus et de lectorat.

Ce projet a donc été salué par tous les éditeurs de presse. Pour eux, c'est un grand pas dans la bonne direction. Les entreprises high-tech n'ont pas caché leur mécontentement face à ce projet. Elles pensent que cette décision ne va pas accroître les revenus des éditeurs de presse, car selon elles, les moteurs de recherche génèrent des millions de clics vers les sites des groupes de presse qui font des profits de la publicité. Elles jugent cette décision préjudiciable pour les internautes en particulier et pour le numérique en général. Les États membres de l'Union européenne devront, à partir de ce projet, établir un texte définitif avec le Parlement européen.

Source : Reuters

Et vous ?

Que pensez-vous de cette décision de l'Union européenne ?
Cela va-t-il vraiment augmenter les revenus des éditeurs de presse ?
Quels impacts cette décision pourrait-elle avoir sur les internautes en particulier et sur l'informatique en général ?

Voir aussi

Wikipédia souhaite-t-elle concurrencer Google avec un nouveau moteur de recherche ? Une lettre explique les intentions de Wikipédia dans ce domaine
Un plan européen pour le développement de superordinateurs d'un exaflops, deux machines déployées à l'horizon 2023
L'UE voudrait exiger que les plateformes filtrent le contenu téléchargé pour éviter des violations de copyright y compris dans le partage de code
L'UE dévoile sa liste d'experts pour lutter contre les fake news : société civile, universitaires, journalistes et l'industrie de la tech associés
Protection des consommateurs : l'UE demande aux géants des médias sociaux de redoubler d'efforts pour se conformer pleinement aux règles de l'Union


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Demky Demky - Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
le 28/05/2018 à 19:07
la presse devrait-elle rémunérer google pour apparaître dans les résultats de recherche ?
Avatar de MikeRowSoft MikeRowSoft - I.A. en bêta-test https://www.developpez.com
le 28/05/2018 à 19:34
Je prédis que les youtubeurs vont payer un abonnement à partir d'un certain nombre de .
Avatar de Refuznik Refuznik - Membre régulier https://www.developpez.com
le 28/05/2018 à 19:46
Ils veulent le beurre et l'argent du beurre. S'ils ne veulent pas apparaitre dans les résultats, il y a le fichier magique ==> robots.txt
Avatar de Dogueson Dogueson - Membre régulier https://www.developpez.com
le 28/05/2018 à 21:46
A partir du moment où Google et d'autres utilisent une partie du contenu de tiers (contenu fabriqué donc payé par ces tiers) pour générer du trafic sur leurs propres pages à l'instar de Google Actualités (et par là-même des flux publicitaires donc financiers), il est normal de rémunérer les auteurs.
Avatar de bilgetz bilgetz - Membre averti https://www.developpez.com
le 29/05/2018 à 8:07
Les moteurs de recherche vont arrêter de fournir des lien vers les éditeurs.
Et ceux ci vont pleurer ensuite car il ne sont pas référencé.
Et la, la magie opère : ils vont obliger les moteur de recherche à référencé les éditeurs tous en les obligeant à les payé pour cet affichage.
Avatar de MikeRowSoft MikeRowSoft - I.A. en bêta-test https://www.developpez.com
le 29/05/2018 à 8:25
Les flux RSS ont déjà le mot abonnement. Ou encore de la page d'actus (la page d'accueil pour certain, Edge ne garde jamais mes paramètres de préférences...) et en plus avec référence à la source même ci celle ci sont affichées comme des composantes (iframe, repose en paix). Je présume que l'envie du gain fera le reste, vue que ce n'est pas de la pub gratuite.

Mais là, il s'agit de moteurs de recherche, le truc qui référencie des mots sur des pages web liés à des sites Internet. Avec un moteur d'indexation, comme pour apparaitre avant la concurrence sur un moteurs de recherche populaire, je présume qu'il est possible de payer ce service.

La liste horizontale ou verticale pour être le premier lu ?
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
le 29/05/2018 à 8:45
Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
Que pensez-vous de cette décision de l'Union européenne ?
C'est n'importe quoi, les moteurs de recherche apportent du trafic, seul les titres et un petit paragraphe apparaissent c'est un teaser pour que les gens cliques et se rendent sur le site du journal.
Là Google pourrait dire "Vous ne voulez-pas que j'affiche vos news ? Très bien, je ne vous référence plus du tout et on verra l'impact que ça aura sur votre nombre de visiteurs !".
Les éditeurs de presses devraient regarder les statistiques et prendre en compte le trafic généré par Google News, je pense que beaucoup de gens se rendent sur des sites d'information après avoir vu le titre sur Google News.

Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
Cela va-t-il vraiment augmenter les revenus des éditeurs de presse ?
J'en sais rien...
Un des problèmes des sites d'aujourd'hui c'est l'utilisation massive d'adblock.
Les sites ont besoin de publicité pour survivre.

Il y a des sites comme Le Parisien qui force l'utilisateur a payé pour voir l'article, mais l'utilisateur se rend sur un autre site où il y a la même news...
Avatar de Cpt Anderson Cpt Anderson - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 29/05/2018 à 8:51
Je ne sais pas quoi répondre à la question, en revanche, il faudrait me payer pour lire les articles de la presse mainstream.
Avatar de VivienD VivienD - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 29/05/2018 à 9:21
Le manque à gagner pour les professionnels des médias est surtout dû leur manque croissant de crédibilité. Trouver un bouc émissaire pour pouvoir rejeter leur faute sur quelqu'un d'autre ne résoudra jamais le problème; pis encore, il l'aggravera.
Avatar de Garvelienn Garvelienn - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 29/05/2018 à 10:00
Le problème est plus complexe que afficher/pas afficher les liens d'articles. Pour moi, le problème vient du fait que Google (News) encapsule les articles lors du visionnage et du coup, les sites de "journalisme" ont des statistiques biaisées. C'est un peu comme si je faisais une peinture, que je la présente au monde mais qu'un autre acteur construit une palissade devant en disant : "Passez par ici pour voir la peinture pendant qu'on siphonne vos données/récupère de l'argent".

Il y a clairement un problème de copyright. Je ne suis pas très fan du copyright à gogo, mais je comprend les argumentations des médias. Personne n'est noir ou blanc dans l'histoire.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil