Les start-ups chinoises recrutent des femmes séduisantes pour motiver leurs programmeurs
Baisser leur stress et les rendre plus productifs

Le , par Michael Guilloux, Chroniqueur Actualités
Dire que les femmes ne sont pas faites pour la tech a récemment suscité de vifs débats en Occident avec le mémo de l'ex-employé James Damores de Google. Mais en Chine, ce stéréotype de genre semble être accepté par la grande majorité. De nombreuses entreprises chinoises ne font aucun détour dans leurs offres d'emploi, en précisant pour certains postes normalement accessibles aux femmes qu'ils préfèrent les hommes. Dans l'industrie chinoise de la technologie notamment, les hommes dominent les premiers rangs. Le New York Times note par exemple qu'une seule femme siège dans le conseil d'administration de 11 membres d'Alibaba, le géant du commerce électronique. Chez Baidu, le Google chinois, aucun des cinq membres de son conseil n'est une femme. Chez Tencent également, il n'y en a pas.

Toutefois, les femmes sont de plus en plus sollicitées dans les équipes de développeurs, mais en tant que « motivatrices de programmeurs », comme on les appelle en Chine. Les qualifications requises pour exercer cette fonction sont simples : être séduisante, savoir charmer et être capable de faire des massages relaxants aux codeurs quand ils sont stressés par le travail.

« Ils ont vraiment besoin de quelqu'un pour leur parler de temps en temps et organiser des activités pour eux afin de faire descendre la pression », a déclaré mademoiselle Shen Yue, 25 ans et diplômée en génie civil d'une université de Pékin. Elle travaille en tant que motivatrice de programmeur chez Chainfin.com, une société de crédit à la consommation.


Shen Yue faisant un massage à un collègue dans son rôle de « motivatrice de programmeur » chez Chainfin.com à Pékin

Mademoiselle Shen a commencé à travailler chez Chainfin.com en octobre dernier. Elle a refusé de divulguer son salaire, mais Zhang Jing, le responsable des ressources humaines qui l'a embauchée, dit qu'elle gagne environ 950 $ par mois... Au bureau où elle doit toujours être souriante, elle est appelée par son surnom, Yueyue, qui se traduit par Joie.

Chez Chainfin.com, la majeure partie de son travail consiste à s'occuper de la réception, à organiser des événements sociaux, à commander des collations pour les pauses-café et à parler avec les programmeurs. Elle prête également l'oreille aux problèmes que rencontrent les développeurs au travail : elle peut appeler un programmeur dans une salle de conférence et lui demander s'il a dû faire des heures supplémentaires. Il commence alors à parler et exprimer ses diverses frustrations, alors que mademoiselle Shen a pour mission de faire baisser son stress et le remotiver si nécessaire.

Guo Zhenjie, un développeur de l'entreprise, a par exemple mal au dos à cause de longues heures passées à son bureau. Il a en effet dû travailler jusqu'à 10 ou 11h du soir plusieurs fois de suite, et pour cela avait un lit dépliable à côté de son bureau. Shen Yue lui a donc fait un massage en vue de le soulager. « Ça me fait vraiment du bien », a dit M. Guo, pendant que la motivatrice de programmeur lui massait doucement le dos avec un appareil de massage.


Feng Zhiyi, qui travaille dans la recherche et le développement chez Chainfin.com, se réjouit d'avoir une motivatrice de programmeur dans son entreprise. Il estime que Shen a amélioré l'environnement de travail en organisant des fêtes d'anniversaire et en faisant en sorte que les programmeurs soient actifs avec des jeux comme le tir à la corde ou les courses en sac.

Pour certaines start-ups, avoir une motivatrice de programmeur dans le personnel est l'un des nombreux avantages pour attirer les codeurs masculins, alors que la programmation est un travail qui est en forte demande dans le monde technologique en plein essor de la Chine. Selon Human Rights Watch, l'organisme de défense des droits de l'Homme basé à New York, les grandes entreprises comme Baidu, Alibaba et Tencent ont aussi publié à plusieurs reprises des annonces de recrutement affirmant que de « belles filles » travaillent chez eux. Alibaba a par exemple fait, dans une offre d'emploi, la promotion pour une motivatrice de programmeur d'une « beauté indiscutable » en 2015, mais a supprimé l'annonce après avoir été critiqué par les internautes chinois.

On ne sait pas combien d'entreprises emploient des motivatrices de programmeurs. Mais ces emplois seraient principalement recherchés dans des petites start-ups, d'après Baidu Baipin, un site de recherche d'emploi exploité par Baidu. Ce métier semble également être accepté par les Chinois.

Wang Jie, le directeur général de Shanbay.com, une application qui aide les gens à apprendre l'anglais, a dénoncé cette « objetisation » des femmes par d'autres start-ups, choqué par le fait que certaines entreprises technologiques utilisaient de « belles femmes » pour attirer les programmeurs masculins. Il a donc écrit un post en octobre dernier sur Zhihu, la version chinoise du site de questions et réponses Quora, disant que les entreprises occidentales seraient poursuivies chez elles si elles postaient des annonces similaires. Mais, il s'est rendu compte qu'il ne pouvait rien changer à cela, quand la plupart des réponses visaient à lui jeter la pierre. Les hommes qui ont répondu à son message ont dit : « S'il y a plus de belles femmes, je serai plus heureux dans mon travail. Quel est le problème ? », rapporte M. Wang. Et certaines femmes ont dit : « En tant que femme, je ne pense pas du tout que ce soit un problème. »

Source : The New York Times

Et vous ?

Que pensez-vous du concept de motivatrice de programmeur ?
Un appât pour vous faire travailler plus longtemps ?
Une source de distraction ou de motivation ?
Quel serait l'impact sur votre productivité en tant développeur ?
Cela existe-t-il déjà en France ?
Que faites-vous pour baisser votre stress ou vous redonner des forces au boulot ?

Voir aussi :

Les employés travaillant à domicile seraient plus heureux et performants que ceux dans les locaux de l'entreprise, qu'en est-il en France ?
Qu'est-ce qui est susceptible de rendre les développeurs moins heureux au travail ? Une étude met en évidence les 10 principaux facteurs
Comment garder les développeurs heureux ? Un développeur propose aux recruteurs, collaborateurs et autres professionnels sa vision des choses


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
le 30/04/2018 à 9:30
Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message
les entreprises occidentales seraient poursuivies chez elles si elles postaient des annonces similaires.
Et ouais mais l'Asie c'est un autre monde.
La sous-famille "féministe hystérique" n'existe pas là-bas.
Alors qu'en occident elle a effacé toutes les autres formes de féminisme.
Chez nous c'est Caroline Fourest, les Femen et les Pussy Riot...

Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message
Une source de distraction ou de motivation ?
Il me semble que les asiatiques ont un taux de testostérone plus faible, donc peut être que pour eux ça peut marcher.
Mais je pense qu'ailleurs ça déconcentrerait trop, en plus certains développeurs tomberaient amoureux, ils auraient la tête ailleurs.

Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message
Quel serait l'impact sur votre productivité en tant développeur ?
Je n'aimerais pas ça et en plus je déteste qu'on regarde mon écran.
Je doute que ce serait positif sur ma productivité.

Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message
Que faites-vous pour baisser votre stress ou vous redonner des forces au boulot ?
Je joue à Tetris (TGM2)

=====
En tout cas c'est cool, ça créer des emplois.
Apparemment ça aide les programmeurs chinois dans les start-ups, donc tant mieux pour eux.
Avatar de strato35 strato35 - Membre régulier https://www.developpez.com
le 30/04/2018 à 9:34
- Que pensez-vous du concept de motivatrice de programmeur ?

Ca donne envie, non pas que je soit pour le fait de recruter uniquement de jolie femme, mais même un motivateur ou une motivatrice pas forcément miss monde qui organise des activités ça changerais des bug party d'un lendemain de MEP...
Puis franchement le coup du massage ça fait envie...

- Un appât pour vous faire travailler plus longtemps ?

Non, plus longtemps voudrais dire pas de week-end ou de sommeil. Faut pas déconner non plus.

- Une source de distraction ou de motivation ?

Si c'est bien organisé et pas trop présent non plus, motivation, sinon ça risque de tomber dans la distraction.

- Quel serait l'impact sur votre productivité en tant développeur ?

Avec la frustration dû aux clients horriblement <insérez insulte envers certains clients ici (tout le monde comprendra de quoi je parle)>, peut-être qu'avoir des activités/oreilles/ où vider cette frustration ou des conseils permettrais de ne pas forcément tirer la tronche quand le numéro du client s'affiche sur le téléphone, donc pourquoi pas être moins déprimé après l'entretiens avec ce dernier.

- Cela existe-t-il déjà en France ?

J'ai déjà rencontré une entreprise qui avais une "Directrice du sourire" qui se chargeais d'écouter les employer pour leurs remonter le morale et éviter les burn-out. Pas d'une grande efficacité à ce que j'ai pu entendre. Donc l'action ne devrais pas être d'une personne seul mais des responsables du personnel de l'entreprise qui devrais être à l'écoute et proposer des solutions mieux adaptés à leurs cadre de travail.

- Que faites-vous pour baisser votre stress ou vous redonner des forces au boulot ?

Musique au bureau, musique pratiqué longuement le soir histoire d'évacuer la journée, et sommeil. Je suis pour la sieste de midi au bureau.
Avatar de datalandia datalandia - Bot Troll en alpha-test https://www.developpez.com
le 30/04/2018 à 9:44
Même si j'ai j'aurais un salaire inférieure qu'en France, je signe directe

franchement c'est le rêve, de la bouffe gratuite chez Google c'est bien, mes des massages relaxant et des collations à la demande par une fille de joie c'est encore mieux !
Avatar de VivienD VivienD - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 30/04/2018 à 9:55
Ça fait plus d'un jour et demi que cet article a été posté et personne n'a encore hurlé à la misogynie ou à l'objectification de la femme! Ça veut dire que j'ai encore le temps d'aller chercher mon pop-corn.

Plus sérieusement, vouloir motiver ses employés est quelque chose de normal pour une entreprise car cela assure leur productivité. Malgré tout, certaines entreprises se servent de méthodes de motivation pour enjoindre leurs employés à travailler plus longtemps. C'était en fait déjà vrai sans les "motivatrices".
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
le 30/04/2018 à 10:16
Citation Envoyé par VivienD Voir le message
personne n'a encore hurlé à la misogynie ou à l'objectification de la femme!
Après il y a une façon d’interpréter le truc pour que ça passe : Ce sont des masseuses.
Si on se dit ça, ça passe.
C'est comme Phoebe dans Friends.

Le truc qui peut poser problème à certains extrémistes c'est qu'il faut qu'elles soient belle.
Mais bon faut être réaliste, il y a plein de jobs qui préfèrent les belles filles, chanteuse, actrice, présentatrice, vendeuse de fleur, etc...

===
Il y a un restaurant US où pour bosser il faut avoir une grosse poitrine :
Avatar de el_slapper el_slapper - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 30/04/2018 à 10:22
ce qui me choque, c'est plutôt qu'il préfèrent des hommes comme employés. Cette doctrine qui consiste à se priver de certains talents pour des raisons purement démographiques(ici le genre, dans d'autres contextes l'âge ou la couleur de peau) m'a toujours parue contre-productive. Après, faire venir des hôtesses n'est que la conséquence logique de ce choix arbitraire initial : le développeur est supposé être un homme frustré et peu communiquant qui a besoin qu'on lui amène une femme sur un plateau. On est un peu dans un délire développeur = incel, en fait.

Qui ne correspond pas à la réalité que je vis au boulot. Je suis en train de faire le tour, mais tous nos développeurs sont casés(sauf un divorcé et un veuf, 5 enfants à eux deux, donc ça n'a pas toujours été le cas), et toutes nos développeuses aussi. Car oui, nous avons des développeuses de talent. La multi-casquette qui connait tous les langages de développement de l'univers, la baroudeuse qui est passée par 3 continents, et qui a même bossé dans des villes sans eau potable(et qui a un diplôme plus que ronflant), l'ancienne qui n'a pas peur de fouiller dans des montagnes d'hexadécimal, ainsi que la reine du Java. Nous serions bien moins fort sans elles. Ces boites misogynes qui refusent d'embaucher des hommes sont moins fortes sans l'équivalent local de nos programmeuses de talent.
Avatar de GLDavid GLDavid - Membre expert https://www.developpez.com
le 30/04/2018 à 10:31
Bonjour

Mouais, bof! Ca fait le buzz en Chine peut être. Appliquer cela ici, je suis pas convaincu.
Bon, #MYLIFE: j'ai bossé dans une pharma où ma clientele était... à 70% féminine. Alors évidemment, ma testosterone pouvait être boosté selon la personne qui venait me demander de résoudre un problème. Et bien, j'était tout sauf efficace ! Et je parle maintenant a posteriori. Ca peut mener à des histoires ou à du favoristisme. Si vous n'y prenez pas garde, des bruits peuvent courir et vous devez surveiller en permanence votre langage, votre gestuelle, votre attitude !
Et puis, messieurs, voulez-vous vous retrouver en plein milieu d'un 'cat fighting'? Ces dames sont encore plus bagareuses entre elles. Alors, quand c'est en combat organisé dans la boue, je veux bien, mais en labo, ça passe moyen. J'en suis sorti, je travaille maintenant dans un context plus homogène et c'est bien.

Pour moi; réduire le stress doit venir du management, ça, c'est juste un pansement sur une jambe de bois. Elle viendra vous faire un massage et après? Votre charge de travail sera toujours la meme sinon plus (ben oui, vous pouvez TOUJOURS faire plus du point de vue manager). Alors, oui, c'est agreeable, mais je suis pas sûr que ce modèle s'applique ici. Si des dames-demoiselles veulent faire ça, libres à elles, pourvu qu'elles sachent dans quoi elles s'engagent mais j'ai peur des possibles dérives.

Une meilleure education de nos managers et une discussion mutuelle, c'est déjà une avancée. Un contexte favorable, c'est un point supplémentaire.

@++
Avatar de ymoreau ymoreau - Membre émérite https://www.developpez.com
le 30/04/2018 à 10:59
Un pas de plus vers un monde où les travailleurs sont une marchandise comme une autre et plus des êtres humains. Les femmes des décorations esthétiques, les hommes des robots producteurs pour qui on satisfait les besoins primitifs.
Les rapports humains vont mal, à force de faire un produit de consommation d'absolument tout, y compris nous, on va perdre beaucoup de choses "évoluées" de notre nature.
Avatar de Lilouse Lilouse - Membre du Club https://www.developpez.com
le 30/04/2018 à 11:10
Que pensez-vous du concept de motivatrice de programmeur ?
J'apprécie beaucoup certain aspect de ces motivatrices et je n'en supporte pas d'autres.
De manière général en chine que l'on différencie des postes pour les hommes ou les femmes ne me plait pas du tout. Je peut tout à fait comprendre que la mixité peut motivé mais il suffit pour cela qu'il y est des programmeurs femmes pour arriver au même résultat.
Si on met à part le coté sexiste de cette fonction, elle reste toute fois très intéressante. Cela est très motivant d'avoir dans son entreprise, des personnes qui organisent des événements, de pouvoir parler de ces petits problèmes avec ces collègues ou d'avoir des massages offerts.

Un appât pour vous faire travailler plus longtemps ?
Une source de distraction ou de motivation ?
Quel serait l'impact sur votre productivité en tant développeur ?
Une source de distraction ou de motivation ?
Quel serait l'impact sur votre productivité en tant développeur ?
Par rapport au travail, je ne pense pas que cela va jouer beaucoup. Cela permet de s'investir un peu plus tout de même. Je pense que l'impact joue surtout sur l'ambiance de travail, l'envie d'une personne de rester dans une entreprise plutôt que d'aller ailleurs ou inversement, l'envie d'entrer dans une entreprise où il fait bon vivre plutôt que dans une autre.

Cela existe-t-il déjà en France ?
Bien sur il n'est pas imaginable d'avoir un tel poste avec exactement ces caractéristiques en France justement pour le coté sexiste par contre, nous avons tout de même des équivalents. Des entreprises organisent régulièrement des événements, certaines organisent des massages, des séances de sport, des sorties.

Que faites-vous pour baisser votre stress ou vous redonner des forces au boulot ?
Je vais marcher soit juste pour me lever et faire deux pas, soit par des marches plus longues entre midi et deux. Je joue aussi à des petits jeux sur mon téléphone, je lis des articles.
Avatar de datalandia datalandia - Bot Troll en alpha-test https://www.developpez.com
le 30/04/2018 à 11:13
ces pratiques sont déja la norme, inutile de venir faire la morale.

Au MCdo j'aime bien être servie par une jeune et jolie petite étudiante pour payer ces études

Quand je vais chez un client, c'est plus pro que la secrétaire à l'entré soit une femme (jeune et jolie aussi) qu'une vielle ou un homme
C'est plus pro quand ta secrétaire aussi est une femme. enfin c'est la norme européenne.
Les chinois aime bien la culture occidentale, ils nous copient et adopte notre mode de vie (ce n'est pas une critique, il est normal de vouloir prendre modele sur nous). Par exemple les chinois qui vienne ne France change souvent de nom pour des prénoms souvent américain

Ça fait plus d'un jour et demi que cet article a été posté et personne n'a encore hurlé à la misogynie ou à l'objectification de la femme! Ça veut dire que j'ai encore le temps d'aller chercher mon pop-corn.
il n'y a aucune misogynie la dedans, c'est simplement un aspect culturel et un moyen marketing d'attirer les talents. De plus ces femmes font une profession légale et rémunéré.
Et dans l’absolue, avec une catcheuse pour améliorer ton travail c'est une très bonne chose.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil