Environ 3,8 millions de bitcoins y compris ceux de Satoshi Nakamoto, l'inventeur du bitcoin, seraient définitivement perdus,
Rapporte Chainanalysis

Le , par Olivier Famien, Chroniqueur Actualités
Depuis quelques années, la technologie de chaîne des blocs introduite avec la monnaie bitcoin connaît un essor phénoménal. Lorsque la monnaie cryptographique fut créée en 2009, sa valeur n’atteignait même pas 1 dollar. Il a fallu attendre en 2013 pour voir la monnaie commencer à prendre véritablement de la valeur et atteindre les 100 dollars. Aujourd’hui, 1 bitcoin est échangé contre 10 000 dollars. Ceux qui ont acheté en masse les bitcoins peuvent aujourd’hui se frotter les mains avec la hausse de valeur que connaît cette monnaie. Avec sa valeur qui n’a de cesse de croître, tout le monde aujourd’hui a les regards tournés vers cette monnaie et la technologie qui la sous-tend.

Chainanalysis, qui est une entreprise qui fournit des outils de lutte contre le blanchiment d’argent lié au bitcoin s’est penché sur cette monnaie afin de découvrir le nombre de bitcoins définitivement perdus. Chainalysis, dont les clients comprennent l’IRS et Europol, s’est fait un nom dans le monde du bitcoin grâce à ses nombreuses données et à son étude approfondie des portefeuilles de blockchain.

Tout comme les lingots d’or peuvent se perdre en mer ou que des billets de 500 euros peuvent brûler, les bitcoins peuvent disparaître d'internet pour toujours. Aussi pour déterminer le nombre de bitcoins perdus, Chainanalysis aurait procédé à une analyse empirique détaillée des transactions effectuées dans la chaîne des blocs, le système de paiement pair-à-pair qui reçoit les blocs contenant les transactions à approuver dans le registre. Pour se faire une meilleure idée de la méthodologie confidentielle utilisée par Chainanalysis, des tiers rapportent qu'en plus d'autres méthodes, l’entreprise scruterait les différents déplacements de fonds qui surviennent lors des événements particuliers comme le fork de la chaîne des blocs de Bitcoin survenu en août dernier et qui a donné naissance au Bitcoin Cash ou le fork avorté du Bitcoin au début de ce mois et qui devait donner lieu à la création de SegWit2X. En général, lors de ces événements, nous avons des transactions qui s’opèrent à grande échelle et donc, cela pourrait être un bon moyen d’apprécier les portefeuilles qui ne sont jamais déplacés ou ceux qui le sont.

Après avoir analysé les données à sa disposition, Chainanalysis rapporte que depuis la création de la monnaie bitcoin, la communauté a perdu entre 2,78 et 3,79 millions de bitcoins. En estimant le cours du bitcoin à 10 000 dollars l’unité, cela ferait donc une perte comprise entre 27,8 et 37,9 milliards de dollars. Pour mieux comprendre ces chiffres, Chainanalysis explique qu’environ 30 à 50 % de bitcoins correspondant à 2,56 millions de bitcoins sont probablement perdus.


À côté de cette catégorie, nous avons celle du créateur du bitcoin Satoshi Nakamoto, dont les 1,04 million de bitcoins n’ont pas bougé de leur emplacement depuis qu’il a disparu de la circulation. Pour Chainanalysis, ces bitcoins ne seront plus réinjectés dans le système, ce qui l’amène à conclure qu’ils sont perdus. Au niveau des transactions (ceux qui ont déplacé ou acheté des bitcoins l’année dernière), l’entreprise indique également un taux de 2 % de perte qui correspond à 121 300 bitcoins perdus. Enfin pour la catégorie des investissements stratégiques (ceux qui ont conservé leurs bitcoins pendant 1 à 2 ans), Chainanalysis note également des pertes à hauteur de 2 %, ce qui correspond à 71 200 bitcoins. Pour les bitcoins qui ont été minés cette année, aucune perte n’a été enregistrée. À noter que ces estimations ne prennent pas en compte les bitcoins qui ont été piratés dans la mesure où ils peuvent être toujours utilisés par les personnes qui les ont volés et donc remis en circulation.

Après la divulgation des conclusions de cette étude, certains pourront davantage renforcer leur crainte vis-à-vis du bitcoin. Bien que toute activité économique puisse impliquer des risques de perte ou à contrario des gains, il est conseillé aux détenteurs de bitcoins de bien conserver la clé privée de leur portefeuille au risque de ne plus pouvoir avoir accès à leurs avoirs et perdre définitivement leurs bitcoins.

Source : Fortune, Coin Telegraph

Et vous ?

Pensez-vous que les conclusions du rapport de Chainanalysis soient fiables ?

Pensez-vous que le créateur du bitcoin n’utilisera plus jamais ses bitcoins ?

Comment faites-vous pour sécuriser les clés privées de vos portefeuilles Bitcoin afin de ne pas les perdre ?

Voir aussi

La NSA aurait découvert l'identité réelle de Satoshi Nakamoto, le mystérieux créateur du Bitcoin
Le bitcoin franchit la barre des 8000 dollars et bat un nouveau record, peut-on envisager le cap des 10 000 dollars d'ici la fin de l'année ?
La valeur du bitcoin perd près de 2000 dollars en moins d'une semaine, un signe avant-coureur de l'éclatement de la bulle financière ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de 10_GOTO_10 10_GOTO_10 - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 28/11/2017 à 20:55
Citation Envoyé par Olivier Famien Voir le message
Pensez-vous que les conclusions du rapport de Chainanalysis soient fiables ?
Oui, il n'y a pas de raisons. Mais ce n'est pas parce qu'il n'y a pas de mouvements que les clés sont perdues par leurs propriétaires. Il peut aussi y avoir des gens qui attendent patiemment leur heure.

Citation Envoyé par Olivier Famien Voir le message
Pensez-vous que le créateur du bitcoin n’utilisera plus jamais ses bitcoins ?
Ça c'est probable. Je pense même qu'il les a perdus volontairement. Vous ne vous êtes jamais demandés pourquoi 21 millions de bitcoins, et pas 20 ou 22? Parce que le premier million n'a servi qu'à amorcer la blockchain, et éviter un fork dès les premiers jours. Ils servent aussi de "fusible". Si quelqu'un y touche, c'est qu'il y a une faille dans l'algorithme.

Citation Envoyé par Olivier Famien Voir le message
Comment faites-vous pour sécuriser les clés privées de vos portefeuilles bitcoin afin de ne pas les perdre ?
J'imprime en plusieurs exemplaires et je met en lieu(x) sûr(s). Plus les sauvegardes courantes, bien sûr. Il faut re-sauvegarder de temps en temps, certains portefeuilles créent des comptes "cachés" pour des raisons techniques.
Avatar de ZerooCool ZerooCool - Membre régulier https://www.developpez.com
le 03/12/2017 à 13:46
Au fait, Bitcoin, c'est quoi ? Je n'y comprend rien, et, je crée un compte, mais alors, que ce passe t'il .........

... si je crée une adresse, mais, que je perd mon mot de passe ?

Et si ... mon adresse mail devient invalide ... ?

Et si ... l'entreprise qui propose un portefeuille sécurise trop bien son service, ce qui rend impossible la connexion à son wallet
( Je pense ici à XAPO qui rend impossible la connexion au wallet, en cas de changement de numéro de portable, car, il faut confirmer alors son identité avec une pièce d'identité officielle, hors, si le compte n'est pas créé avec son nom et prénom, l'entreprise empêche la récupération, ou en tout cas, rend la récupération très compliquée, donc, pour de petits montants, l'utilisateur va laisser tomber cette démarche de récupération. ).

Et si ... l'entreprise qui propose le portefeuille ferme sans me transférer mes bitcoins ...

Beaucoup de possibilités, pour expliquer la perte de bitcoins, ou, l'abandon de bitcoins par les non initiés.
Avatar de MYALGOTRADE MYALGOTRADE - Candidat au Club https://www.developpez.com
le 04/12/2017 à 17:03
Adam Davies (Altus Consulting) est venu défendre ce matin sur CNBC la thèse que le Bitcoin n’est pas une bulle car c’est de « l’or numérique ».
Il affirme en revanche que toutes les autres « cryptos » sont des bulles (sauf ses Bitcoins naturellement). En effet, d’après lui, elles ne reposent pas sur une émission à caractère limité ou ne sont pas négociables sur une plateforme « reconnue ».
Donc la « reconnaissance » légitimerait l’existence du Bitcoin par le seul fait qu’il y a un endroit (virtuel) ou une « plateforme »– où le négocier.
Madame, voulez-vous échanger votre or contre des Bitcoins ?
Mais dans ce cas, que penser d’une pièce d’argent ou d’or négociable (sans plateforme) aussi bien dans une vallée perdue du Népal que dans un village de pêcheurs en Patagonie ou en Indonésie ? Allez négocier un Bitcoin dans un coin de la planète où il n’y a pas de réseau, avec une contrepartie qui n’a pas d’ordinateur, pas de Ledger, pas de cyber-wallet. Ou simplement avec quelqu’un qui a juste un peu de jugeote et qui n’échangera pas le fruit de journées de travail contre un brin immatériel d’une « blockchain ». Rappelons que le Bitcoin cote actuellement autour 11 500$. Mais il pourrait tout aussi bien passer dans les 150$ dans les prochains jours.
En ce qui concerne le caractère limité du nombre de Bitcoin (21 millions), qu’est-ce qui interdit de « miner » un Bitcoin-2, un Bitcoin-3, etc., mais toujours en nombre limité (c’est ça le secret) !

Olivier pour myalgotrade.com
Avatar de Pierre GIRARD Pierre GIRARD - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 04/12/2017 à 18:27
Si l'or se comportait comme le Bitcoin et avait les mêmes augmentations, plus personne ne pourrait en acheter depuis longtemps. La valeur de l'or augmente petit à petit, mais très lentement et les fluctuations de la valeur de l'or n'ont aucun rapport avec celle de cette monnaie virtuelle. Par ailleurs, l'or est bien solide, absolument pas virtuel.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil