Le bitcoin franchit la barre des 8000 dollars et bat un nouveau record
Peut-on envisager le cap des 10 000 dollars d'ici la fin de l'année ?

Le , par Olivier Famien, Chroniqueur Actualités
La semaine dernière, bitcoin, la monnaie cryptographique et Bitcoin qui est également un système de paiement pair-à-pair, connaissaient une baisse de régime. En l’espace de moins d’une semaine, la monnaie cryptographique a accusé une perte d’environ 2000 dollars de sa valeur en passant d’environ 7800 dollars à 5800 dollars.

Cette contre-performance soudaine qui n’est pas passée inaperçue a suscité de nombreux débats sur la toile. Pour certaines personnes, la valeur du bitcoin ne s’accroîtra pas indéfiniment. Il serait donc judicieux de vendre actuellement les avoirs en bitcoins afin de ne pas se retrouver sur la paille lorsque la monnaie perdra toute sa valeur. Pour d’autres par contre, cette baisse de valeur brusque ne serait que la conséquence du hard fork qui se préparerait dans la communauté Bitcoin.

En effet, depuis le mois de mai dernier, un accord baptisé « Accord de New York » a été signé entre un certain nombre d’acteurs de la communauté Bitcoin afin de sortir six mois après plus, c’est-à-dire en ce mois de novembre, une nouvelle branche de Bitcoin baptisée Segwit2x. Pour cette nouvelle version de Bitcoin, la taille des blocs devrait être augmentée à 2 Mo contre 1 Mo pour la version d’origine. Ce serait donc les possibilités de fork qui auraient causé la perte de valeur du bitcoin.

Toutefois, cette analyse n’est pas partagée par tous. Pour Thomas Bertani, directeur général d’Eidoo, un fournisseur de portefeuilles en cryptomonnaies, le marché se serait rendu compte que la hausse des prix était trop importante, donc les gens ont commencé à vendre leur stock de bitcoins.

Dans tous les cas, que ce soit à cause du fork ou des craintes de l’éclatement de la bulle financière, ceux qui ont été optimistes en conservant leurs avoirs en bitcoins auraient eu raison de le faire. La monnaie vient de battre un nouveau record après avoir enregistré une croissance de 6,7 % à 9 h 27 heure de New York. Cette croissance a permis à la monnaie de passer pour la première fois le cap des 8000 dollars et atteindre les 8224 dollars. Et à l’heure de la rédaction de cet article, la monnaie a encore grappillé quelques points en passant à 8264,67 dollars pour 1 bitcoin sur le marché de capitalisation boursière des cryptomonnaies, Market Cap.


Selon certains, ce nouveau record serait dû au fait que de nombreuses personnes se seraient tournées vers d’autres monnaies virtuelles, notamment le bitcoin cash. Lancée en août dernier, Bitcoin cash a gagné en croissance et se positionne aujourd’hui comme la troisième plateforme cryptographique la plus valorisée derrière Ethereum et Bitcoin. Actuellement, 1 bitcoin cash est échangé contre 1188,88 dollars sur la plateforme d’échange Market Cap. Cette ascension a été possible à cause des améliorations qui ont été apportées à cette plateforme, notamment la taille des blocs a été portée à 8 Mo afin d’accepter un plus grand nombre de transactions dans la chaîne des blocs. Les frais de transactions ont en outre été diminués afin d’amener les utilisateurs à effectuer plus de transactions sur ce réseau. Et en troisième point, qui est une conséquence de la croissance de la taille des blocs dans la chaîne des blocs, la vitesse des transactions a été améliorée.

Avec ce nouveau record pour Bitcoin, les détenteurs d’avoir en bitcoins peuvent se frotter les mains à la vue de la valeur de leur portefeuille qui ne pourra que croître. Si pour l’heure le marché du bitcoin affiche la grande forme, pour Luke Hickmore, directeur des investissements chez Aberdeen Standard Investments à Londres, lorsqu’il va s’effondrer, « cela va causer beaucoup de douleur ».

En attendant, il faut souligner que plusieurs entreprises de renom ont commencé à ne plus ignorer cette monnaie cryptographique. CME Group Inc., la plus grande bourse du monde, commencera à offrir des opérations en bitcoins le mois prochain, tandis que les cadres supérieurs de Goldman Sachs Group et Citigroup Inc. ont déclaré qu’ils étudient les monnaies cryptographiques et la technologie de chaîne des blocs qui les sous-tend.

Après avoir été valorisé à 1000 dollars en janvier, le bitcoin vient de passer les 8000 dollars. Peut-on supposer que la monnaie pourrait dépasser les 10 000 dollars d’ici la fin de l’année ?

Source : Bloomberg, The Guardian

Et vous ?

Pensez-vous que l’on peut encore investir dans cette monnaie et faire des bénéfices en spéculant ?

La valeur de la monnaie bitcoin peut-elle atteindre les 10 000 dollars d’ici la fin de l’année ?

Voir aussi

La valeur du bitcoin perd près de 2000 dollars en moins d'une semaine, un signe avant-coureur de l'éclatement de la bulle financière ?
Le bitcoin passe le cap des 6000 dollars pour la première fois de son histoire, cette monnaie va-t-elle continuer son ascension ?
Le ministère de l'Économie ajoute le bitcoin comme un moyen de paiement alternatif, s'agit-il du début d'une reconnaissance officielle en France ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de kopbuc kopbuc - Membre régulier https://www.developpez.com
le 20/11/2017 à 20:43
Avatar de RyzenOC RyzenOC - Membre averti https://www.developpez.com
le 20/11/2017 à 21:03
C'est tellement instable comme monnaie que je ne vois pas comment on peut l’utiliser dans sa fonction première à savoir faire des échanges économique de biens/services.
Quel commerçant peut encore accepter cette monnaie sachant quel peut perdre 2000$ de sa valeur en 1 nuit ?

J'ai l'impression que c'est devenue uniquement une monnaie spéculative => une monnaie qui fait office de jeu d'argent ou l'on parie la hausse/baisse de sa valeur.
Avatar de Anselme45 Anselme45 - Membre du Club https://www.developpez.com
le 20/11/2017 à 21:14
"les détenteurs d’avoir en bitcoins peuvent se frotter les mains à la vue de la valeur de leur portefeuille qui ne pourra que croître."

C'est exactement ce que les Hollandais se disaient en 1637 (oui, oui, on parle bien du 17ème siècle) concernant la valeur des oignons de tulipe (oui, oui, l'oignon qui finit par donner une tulipe... La fleur nommée "Tulipe").

1637, l'année du premier krach boursier de l'Histoire... Le marché de la tulipe s'est effondré et les Hollandais ont été ruinés

Quelle différence entre une tulipe hollandaise de 1637 et un bitcoin?

Aucune! Un bitcoin cela se mine, une tulipe cela se multiplie et les mêmes comportements humains sont à l'origine de leur valorisation
Avatar de victoireviclaux victoireviclaux - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 21/11/2017 à 7:57
C'est une monnaie purement spéculative... Impossible de l'utiliser dans la vie courante.
Avatar de XanatosAO XanatosAO - Membre du Club https://www.developpez.com
le 21/11/2017 à 8:58
Citation Envoyé par RyzenOC Voir le message
J'ai l'impression que c'est devenue uniquement une monnaie spéculative => une monnaie qui fait office de jeu d'argent ou l'on parie la hausse/baisse de sa valeur.
Ça n'a toujours été qu'une monnaie spéculative, qui plus-est sans régulation.
La baisse de 2000$ de la semaine dernière puis la remontée aussi soudaine est étrangement symptomatique d'un délit d'initié... (après je n'ai qu'un avis d'amateur dans le bitcoin & la finance)

Mais je ne comprend pas pourquoi il y a toujours autant de tapage concernant ces monnaies qui ne sont que spéculative et utilisé majoritairement pour soit de la spéculation pure soit par des organisations illégales.
Avatar de k o D k o D - Membre régulier https://www.developpez.com
le 21/11/2017 à 9:25
Les commentaires à propos du Bitcoin sur Developpez.com sont réellement affligeant... ou de simples trolls?
C'est d'autant plus dommage vu qu'à priori vous êtes dans la technique et vous êtes un minimum censé comprendre comment cela fonctionne.
Surtout, ne changez rien et ne prenez pas le temps de revoir votre position.

Attention, revoir sa position ne signifie pas changer d'avis, vous pouvez toujours être contre... mais vous aurez au moins des arguments techniques/moraux/... valables et pas complètement à côté de la plaque (preuve que vous ne vous y êtes pas intéressé un seul instant).
Avatar de RyzenOC RyzenOC - Membre averti https://www.developpez.com
le 21/11/2017 à 9:45
Citation Envoyé par k o D Voir le message
Les commentaires à propos du Bitcoin sur Developpez.com sont réellement affligeant... ou de simples trolls?
C'est d'autant plus dommage vu qu'à priori vous êtes dans la technique et vous êtes un minimum censé comprendre comment cela fonctionne.
Surtout, ne changez rien et ne prenez pas le temps de revoir votre position.

Attention, revoir sa position ne signifie pas changer d'avis, vous pouvez toujours être contre... mais vous aurez au moins des arguments techniques/moraux/... valables et pas complètement à côté de la plaque (preuve que vous ne vous y êtes pas intéressé un seul instant).
c'est a dire, peut tu nous dévoiler ton savoir ?
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 21/11/2017 à 9:53
Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
Aucune! Un bitcoin cela se mine, une tulipe cela se multiplie et les mêmes comportements humains sont à l'origine de leur valorisation
Vous êtes au courant que les dollars, les yens, les livres sterling, les euros se multiplient également ?
Depuis qu'elles sont virtuelle (basé sur rien, depuis les années 70).

Il y a des banques centrales qui impriment des billets.
On appelle ça Quantitative Easing (assouplissement quantitatif) mais le terme technique est "planche à billet".

BCE: le rachat de dettes d'État pour les nuls
Le «QE» consiste à racheter des dettes souveraines, des obligations d'États à long terme, à 7 ans ou 10 ans, sur les marchés. En échange de ces achats, la BCE crée de la monnaie, des liquidités nouvelles, qu'elle injecte dans les circuits financiers. Les pays de la zone euro étant très endettés, les dettes d'État abondent. Il en existe 7000 milliards d'euros en circulation. La BCE ne peut racheter que des titres biens notés par les agences de notations. Ce qui exclu a priori les titres grecs et chypriotes. La BCE peut acheter elle-même les titres, et les garder sur son bilan, ce qui fait partager les risques financiers à l'ensemble des États membres de la zone euro. Elle peut aussi laisser les banques centrales nationales acheter ces titres, et les garder sur leurs bilans, afin de ne pas mutualiser le risque entre les pays. Une option qui décevrait les marchés.
La BCE prolonge son programme de rachat jusqu'en décembre 2017
Concernant le programme d'achat d'obligations, il restera stable à 80 milliards d'euros par mois jusqu'en mars, avant d'être ramené à 60 milliards d'euros par mois entre avril et décembre 2017, "voire après, si nécessaire, jusqu'à ce que le Conseil des gouverneurs estime que l'inflation" reste sur le chemin des objectifs affichés. Si ce n'est pas le cas et que les perspectives deviennent moins favorables ou que les conditions financières se dégradent, la BCE se réserve la possibilité d'étendre le programme de rachat de dette publique et privée au-delà de décembre 2017.
Et il y a même une autre histoire de création de monnaie.
Quand quelqu'un souscris à un prêt de 1000€, la banque n'a pas forcément 1000€ (il y a un levier), la personne va rembourser 1000€ + les intérêts, donc la banque va gagner bien plus que les intérêts.

===
Certains disent que le bitcoin c'est bien pour spéculer.
Mais ça marche aussi avec les autres monnaies :
Comment George Soros a t-il fait sauter la Banque d'Angleterre ?
Le 16 septembre 1992, le financier américain George Soros est devenu "l'homme qui fit sauter la Banque d'Angleterre", en profitant des faiblesses du système monétaire européen pour réaliser une attaque spéculative.
Si vous n'aimez pas le bitcoin vous n'êtes pas obligé de l'utiliser.
Par contre même si vous n'aimez pas le dollar et l'euro vous ne pouvez pas vous en passer.
Avatar de RyzenOC RyzenOC - Membre averti https://www.developpez.com
le 21/11/2017 à 10:00
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Vous êtes au courant que les dollars, les yens, les livres sterling, les euros se multiplient également ?
Depuis qu'elles sont virtuelle (basé sur rien, depuis les années 70).

Il y a des banques centrales qui impriment des billets.
On appelle ça Quantitative Easing (assouplissement quantitatif) mais le terme technique est "planche à billet".

BCE: le rachat de dettes d'État pour les nuls

La BCE prolonge son programme de rachat jusqu'en décembre 2017

Et il y a même une autre histoire de création de monnaie.
Quand quelqu'un souscris à un prêt de 1000€, la banque n'a pas forcément 1000€ (il y a un levier), la personne va rembourser 1000€ + les intérêts, donc la banque va gagner bien plus que les intérêts.

===
Certains disent que le bitcoin c'est bien pour spéculer.
Mais ça marche aussi avec les autres monnaies :
Comment George Soros a t-il fait sauter la Banque d'Angleterre ?

Si vous n'aimez pas le bitcoin vous n'êtes pas obligé de l'utiliser.
Par contre même si vous n'aimez pas le dollar et l'euro vous ne pouvez pas vous en passer.

la différence c'est que le $ et l'€ sont des monnaies qui restes "stable", leurs valeurs n'augmente ou ne régresse pas drastiquement. Si il y'a une inflation/déflation c'est la crise économique.

La BCE justement maintient depuis longtemps l'€ à une inflation proche de 2%, pour assurer la stabilité monétaire.
C'est cette stabilité qui nous donne confiance en cette monnaie et qui te permet d’acheter ton pain sereinement chaque matin. le prix du pain varie entre 1-2€, ils passera pas à 50€ du jour au lendemain. Parcontre avec le bitcoin ta baguette peut passer de 0.1$ à 100$ en 1 nuit.
Avatar de John Bournet John Bournet - Membre averti https://www.developpez.com
le 21/11/2017 à 10:03
Le bitcoin s'éloigne de plus en plus du concept de monnaie : les transactions sont lentes et chères, le système est d'une inefficacité confondante (cf énergie utilisée). C'est devenu un actif financier spéculatif comme un autre, dans le même genre d'idée qu'une oeuvre d'art ou qu'un lingot d'or (on ne chipotera pas sur l'utilité).
Si nous arrivons aujourd'hui à des montants énormes, c'est parce que pour beaucoup de gens très riches (qu'on appelle des "baleines"), c'est très facile de manipuler le marché, de provoquer des envolées ou des chutes sévères, pour plumer tous les "petits" qui jouent à ce jeu.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil