Quels sont les facteurs qui poussent les jeunes développeurs à travailler plus longtemps ?
Un amour pour le travail ou un mauvais management ?

Le , par Olivier Famien

102PARTAGES

15  0 
Quels sont les facteurs qui poussent les jeunes développeurs à travailler plus longtemps ?
Lorsque les étudiants finissent leur formation, la première chose est de rechercher un emploi afin de mettre à profit les connaissances acquises. En général, les personnes en quête d’emploi désirent intégrer les entreprises les plus prestigieuses avec un salaire au-dessus de la moyenne et de nombreux avantages si possible. Mais tout le monde n’a malheureusement pas la possibilité d’intégrer de telles entreprises. Certaines personnes pourront obtenir ce qu’elles recherchent et d’autres, pas du tout.

Mais que ce soit dans un cas comme dans l’autre, une des choses qui est partagée par tous les jeunes travailleurs est que ces derniers souhaitent travailler dans des entreprises où un équilibre est établi entre la vie sociale et la vie professionnelle. Autrement dit, entre une entreprise où les heures de travail sont limitées et le travail structuré afin de permettre au travailleur de vaquer à d’autres activités dans sa vie sociale et une autre entreprise où le travailleur croule sous le poids des missions qui lui sont assignées en dépassant ses heures normales de travail, le jeune travailleur préférera inéluctablement éviter celle où il devra travailler de longues heures.

Itamar Turner, un blogueur, qui souhaite aider les développeurs à devenir productifs et à travailler de manière plus saine, s’est penché sur cette situation en cherchant à comprendre les réelles raisons qui poussent les jeunes développeurs à travailler plus longtemps en entreprise en dépassant parfois les heures normales de travail.

Après avoir passé en revue les différentes raisons données lorsqu’on demande ce qui se passe dans certaines entreprises pour que certains jeunes développeurs seulement travaillent plus longtemps, Turner explique qu’une réponse commune que vous entendrez est quelque chose comme : « ;oh, ils sont jeunes, ils n’ont pas de famille, ils aiment leur travail et travaillent plus longtemps ;». En poussant les investigations encore plus loin auprès d’un employeur potentiel, Turner rapporte que les arguments avancés sont du genre « ;ces jeunes développeurs passent un bon moment ;».

En réfléchissant, Turner admet que ces arguments tiennent la route dans une certaine mesure, car il existe véritablement des entreprises où les développeurs restent plus tard au bureau parce qu’ils aiment passer du temps avec certains collègues et travailler sur des problèmes intéressants pendant qu’ils sont au bureau. De plus, le blogueur souligne que beaucoup de jeunes développeurs n’ont pas d’enfant et préfèrent donc s’investir à fond dans la résolution des tâches professionnelles quitte à le faire en passant plus de temps au travail.


Toutefois, pour Turner, ce n’est pas la seule raison pour laquelle les jeunes développeurs passeraient plus de temps au travail. Selon lui, les travailleurs moins expérimentés passeraient plus de temps au travail ou sur une tâche parce qu’ils ne savent pas comment faire leur travail dans un laps de temps raisonnable. En cela, il ne faut pas comprendre qu’ils manquent de compétences techniques, mais plutôt que personne ne leur a enseigné certaines compétences complémentaires comme :

  • définir les priorités en fonction de ses objectifs ;;
  • fixer une période de temps pour un travail prévu ;;
  • savoir à quel moment demander de l’aide ;;
  • déterminer les besoins des utilisateurs.

En soulignant que ce manque de compétences est la résultante d’un défaut des managers qui ne savent comment inculquer ces aptitudes aux développeurs inexpérimentés, Turner ajoute que même si ces jeunes développeurs reçoivent une quantité raisonnable de travail, ils ne pourront jamais terminer leur travail à temps. Sous cet angle, le blogueur soutient qu’avoir des enfants ou une famille ne serait pas la cause du long temps de travail accordé à une tâche ou passé en entreprise, mais serait simplement corrélé avec l’expérience. Pour lui, les travailleurs expérimentés savent comment faire leur travail dans un délai raisonnable et donc utilisent cet atout pour mieux équilibrer leur vie professionnelle et leur vie sociale.

En abondant dans ce sens, Turner avance donc que la première explication selon laquelle les développeurs inexpérimentés passeraient plus de temps parce qu’ils aiment leur travail ne serait plus soutenable. Ce serait juste une excuse pour couvrir le manque d’enseignement pour certaines compétences. En somme, une excuse pour un effort inutile et gâché.

Bien évidemment, personne n’aimerait perdre son temps et utiliser dix heures pour un travail qui n’en demande que cinq. Comment faites-vous pour ne pas passer plus de temps qu’il n’en faut sur une tâche professionnelle ;? Comment faites-vous pour ne pas être absorbé par le travail afin d’équilibrer votre vie sociale et professionnelle ;?

Source : Code Without Rules

Et vous ?

Pensez-vous que les jeunes développeurs passent plus de temps sur leurs tâches que les développeurs expérimentés ;?

Que préconisez-vous aux jeunes développeurs pour être productifs en entreprise ;?

Comment faites-vous pour ne pas passer plus de temps sur une tâche ou en entreprise et équilibrer votre vie professionnelle et sociale ?

Voir aussi

Les travailleurs sont-ils plus productifs lorsqu'ils travaillent plus de 40 heures par semaine ? Qu'en est-il des développeurs ?
Travailler 60 heures par semaine n'est pas un gage de sérieux
« 52 minutes de travail, 17 minutes de pause », la formule idéale pour un bon rendement, selon une étude
« Trop travailler est stupide », les programmeurs ajoutent plus de bogues que de fonctions après 40 heures de travail par semaine pour un développeur

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de ed73170
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 26/11/2017 à 21:03
Citation Envoyé par kamiqaze Voir le message
En bref tant que les employés n'ont pas d'excuses pour partir à l'heure ils restent plus longtemps.
Tout le monde a une "excuse" pour partir à l'heure, c'est le temps indiqué dans le contrat de travail. S'il y a écrit 35 heures par semaine il n'y a aucune raison d'en faire 36 et encore moins 40 ou 50.

Ton argument est assez représentatif du présentéisme français, qui fait que les gens restent tard au bureau sans trop savoir pourquoi, peut-être parce que les autres le font, ou pour se faire bien voir de la hiérarchie.

Dans une boîte ou j'étais en mission un des internes m'avait dit : "Ici tout se joue après 18 heures", c'est tout dire de la mentalité des salariés de cette entreprise, ils restent pour jouer les lèche-culs même s'ils n'ont rien à faire, dans l'espoir d'avoir une promotion plus vite que le voisin. D'ailleurs dans cette boîte tout le monde s'observait pour voir qui oserait partir le premier et le chef était bien évidemment au courant dès le lendemain des heures de départ des uns et des autres, la délation fonctionnant à merveille.
9  0 
Avatar de kamiqaze
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 23/11/2017 à 8:35
Pour moi il ne faut pas faire la différence entre jeune et vieux, mais entre les employés sans enfants et ceux avec enfants.
Dans mon entourage professionnel, tout le monde subit une "mauvaise organisation" et a plus de boulot qu'il ne peut absorber.

Les parents ont des obligations/excuses (chercher les enfants à l'école, ...) qui devient plus prioritaire que leur travail et donc à une certaine heure les parents quitte le bureau que leur boulot soit terminé ou non.
Les "sans enfants" n'ont pas cette excuse et se sentent donc "obligés" de rester finir la montagne de tâche qui leur est assigné.

Idem pour les personnes qui doivent prendre le train pour rentrer.

En bref tant que les employés n'ont pas d'excuses pour partir à l'heure ils restent plus longtemps.
9  1 
Avatar de grunk
Modérateur https://www.developpez.com
Le 23/11/2017 à 13:47
Personnellement, je sais que je sors d'école et que je suis perdu, et dans mon stage actuel, on n'a pas daigné m'orienter ou me superviser
Ce qui est dommage c'est que sur tous les entretien de stagiaire auqel j'ai pu assister , jamais un seul n'a demander comment se passais le tutorat.

Vais je travailler sur un projet commercial ?
Va t'il y'avoir des deadline ?
Qui sera mon encadrant ?
Quel liberté d'actions/ de quelle autonomie vais je disposé ?

Tout un tas de question qui peuvent éviter les mauvaise surprise. Il faut fuir les société qui embauche un stagiaire pour remplacer un employé, ce sont les pires des stages puisqu'on ne va pas profiter de l'expérience de dev plus ancien.

Pour moi on ne peut pas espérer une quelconque rentabilité d'un stagiaire , au contraire comme il est censé être encadré et guidé par un senior qui va "perdre" du temps , c'est en principe de une perte d'argent.
6  0 
Avatar de grunk
Modérateur https://www.developpez.com
Le 23/11/2017 à 9:00
Pensez-vous que les jeunes développeurs passent plus de temps sur leurs tâches que les développeurs expérimentés ;?
Pas nécessairemet , mais il faut reconnaitre qu'avec l'expérience :
- On à une meilleure organisation
- On juge plus justement le temps nécessaire à la réalisation d'une tache

L'erreur que font souvent les jeunes dev c'est de se disperser. La soif d'apprendre les pousse souvent à vouloir faire beaucoup de chose et il se retrouve vite submergés par les deadline.

Que préconisez-vous aux jeunes développeurs pour être productifs en entreprise ;?
- Si une tache peut être fait dans les 5 min => la faire passer au dessus de la pile (dans la limite de 4 à 5 taches dans la journée)
- Toujours patienter un peu avant de démarrer une nouvelle tache , il arrive souvent que les specs changent et que ce qu'on vient de faire dans l'euphorie du nouveau projet soit à recommencé , juste parce qu'on à été un peu trop impatient
- Mettre en place des routines si vous le pouvez. Par ex : 8h/8h30 => veille techno , 8h30/12h00 => boulot. etc ... Ca évite de se disperser
- Soyez associable. Si vous êtes trop "sympa" , les gens vont venir vous voir pour un oui ou pour un non et malheureusement notre boulot nécessite une très forte concentration. Une interruption de 30 sec ça peut vite coûter 15 min de productivité. => écouteur + tête des mauvais jour

Comment faites-vous pour ne pas passer plus de temps sur une tâche ou en entreprise et équilibrer votre vie professionnelle et sociale ?
Je pense que l'erreur c'est de trop en donner au début. Quand on arrive , on veux généralement se faire bien voir , on fait des heures. Sauf qu'une fois que tout le monde à assimiler que vous faisiez un 8h/19h revenir sur des horreur plus normaux passe mal.

Perso mon job est toujours passé au second plan par rapport à la vie privée. J'ai jamais rechigné à faire des heures quand il y'a besoin mais jamais au détriment de ma vie perso.

Edit :

Je sais pas si c'est global , mais de plus en plus de jeune qu'on rencontre en stage et/ou entretien ne sont pas forcément des passioné. J'ai l'impression que de plus en plus de personne se lance dans la fillière car elle à la réputation d'être un marché porteur.
5  0 
Avatar de Mootookoi
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 26/11/2017 à 8:59
Dans l'IT ou ailleurs, les jeunes sont, pour la plupart, dociles.
5  0 
Avatar de coolspot
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 01/02/2018 à 16:50
Les facteurs je dirai simplement que c'est historique et qu'on est hélas pas encore sorti de la période du "un cadre ca compte pas ses heures" et autre bêtises de ce genre. Les travailleurs français et dans l'IT sont encore trop impliqués dans leur travail à contrario de d'autre pays ou tu fait tes heures et basta "que ca marche ou pas". En France on a hélas trop tendance à vouloir s'impliquer dans le travail ce qui en découle à du travail gratuit.

Ca serait pas gênant si il y avait des contrepartie mais actuellement le monde du travail a changé et le salarié n'est considéré que comme un cout sur une feuille excel donc à travailler plus que votre contrat de travail sans être payé ne vous rapportera rien à vous. Au final vous faite du travail gratuit pour permettre à votre patron de s'enrichir en vous payant une misère ne serait-ce qu'au taux horaire.

Bref je dirai qu'il faudrait enseigner au jeune de ne pas s'impliquer dans leur travail et de faire juste leur heures. Parce que ca ne sert à rien ca va juste vous usez jusqu'au burn-out ou à la démission et l'entreprise vous remplacera par un nouveau jeunes qui fera de nouveau du travail gratuit comme un esclaves.
5  0 
Avatar de Orionss
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 23/11/2017 à 13:10
En tant que stagiaire développeur (donc jeune développeur) et passionné, je sais que la raison pour laquelle (je parle de moi et uniquement de mon cas) je ne souhaite pas travailler plus, c'est parce que je navigue en permanence en pleine confusion :
- Je ne connais pas les technologies utilisées
- On me fixe des objectifs de production pendant que j'apprends une technologie.
- On me met sur un projet tout seul sous prétexte que je suis "un jeune motivé".
- On se permet de me faire travailler sur de l'administration système et de la gestion de bases de données alors que je suis un développeur. On me blâme lorsque les choses ne fonctionnent pas correctement.

Personnellement, je sais que je sors d'école et que je suis perdu, et dans mon stage actuel, on n'a pas daigné m'orienter ou me superviser. Ce qui m'a conduit à refuser systématiquement les charges de travail supplémentaires.

J'accepterai de travailler plus longtemps si j'avais un manager compréhensif et qu'on accordait de l'importance à mon travail, mais ce n'est pas le cas.
4  0 
Avatar de koyosama
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 23/11/2017 à 17:28
Citation Envoyé par grunk Voir le message
Ce qui est dommage c'est que sur tous les entretien de stagiaire auqel j'ai pu assister , jamais un seul n'a demander comment se passais le tutorat.

Vais je travailler sur un projet commercial ?
Va t'il y'avoir des deadline ?
Qui sera mon encadrant ?
Quel liberté d'actions/ de quelle autonomie vais je disposé ?

Tout un tas de question qui peuvent éviter les mauvaise surprise. Il faut fuir les société qui embauche un stagiaire pour remplacer un employé, ce sont les pires des stages puisqu'on ne va pas profiter de l'expérience de dev plus ancien.

Pour moi on ne peut pas espérer une quelconque rentabilité d'un stagiaire , au contraire comme il est censé être encadré et guidé par un senior qui va "perdre" du temps , c'est en principe de une perte d'argent.
Je pense que chercher du travail, c'est pas évident quand tu es jeune, tu prends ce qui tombe sous la main. C'est aussi la faute lead dev qui préfère que des jeunes expérimenté. Le jeune doit commencer quelque part. Le monde du tertiaire ou du service est devenu d'une arrogance. Il faut aussi se rappeler les chiffres, 40% des bac+5 ne trouvent pas de travail.
4  0 
Avatar de ed73170
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 02/12/2017 à 20:20
Citation Envoyé par EL-jos Voir le message
La vraie comparaison ce n'est pas entre les jeunes développeur et les vieux développeur mais la comparaison devais se faire entre les développeurs qui sont père de famille et les développeurs qui ne les sont pas
Est-ce que tu entends par cette remarque que ceux qui n'ont pas d'enfants doivent rester plus tard au bureau ? Et pour quelle raison ?
4  0 
Avatar de JCD_31
Membre actif https://www.developpez.com
Le 23/11/2017 à 8:24
Quand j'étais jeune développeur, on m'a collé dans une équipe de vieux qui avaient 25 ans dans la meme boite, qui travaillaient toujours sur les meme technos depuis leurs débuts et qui avaient une allergie pour les petits nouveaux. Le tout dirigé par un manager qui faisait 7h30-22h tous les jours et qui comprenaient pas pourquoi tout le monde ne faisaient pas comme lui (un jour j'ai eu le malheur d'arriver à 9h au lieu de 8h et je me suis pris un avertissement).
Autant dire que mon intégration a été à la dure et que mes heures n'étaient pas comptées. Bien évidemment, dès que je me plaignais, c'était de ma faute car ils faisaient à 3, 70% du CA du service (sur un service de 80 personnes), donc on leur disaient rien (meme si c'était reconnu que c'était de leur faute).

=> Que préconisez-vous aux jeunes développeurs pour être productifs en entreprise ;?

Qu'on leur lâche la grappe, qu'on les étouffe pas. Qu'ils prennent le temps de trouver leurs marques et de s'adapter à l'environnement.

=> Comment faites-vous pour ne pas passer plus de temps sur une tâche ou en entreprise et équilibrer votre vie professionnelle et sociale ?

Meme si mes managers actuels mettent la pression pour accentuer la vie professionnelle (je suis en SSII, vous vous en doutez), je m'appuie que le client (très content de ma prestation et qui me soutient) pour les envoyer chier. J'arrive à cette heure, je repars à cette heure. Si ça dépasse, c'est facturé, donc le client rale. Et on privilégie toujours le client.
3  0 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web