Chine : Qualcomm saisit la justice pour s'opposer à la vente et à l'assemblage d'iPhone
Apple trouve cela infondé et voué à l'échec

Le , par Malick, Community Manager
Les hostilités entre le célèbre fabricant de semi-conducteurs en l'occurrence Qualcomm et Apple le fabriquant d’appareils mobiles sont loin de se terminer. En effet, le fabricant de puces pour smartphones a attrait la firme à la pomme devant la justice chinoise afin de faire interdire aussi bien la commercialisation que l'assemblage d'iPhone en Chine. D'après les informations recueillies, la plainte a été déposée auprès du tribunal de Pékin en charge de la gestion des affaires liées à propriété intellectuelle. Ce nouveau problème juridique entre les deux entités semble être sérieux pour Apple dont le marché chinois est très important, surtout que la société y détient une base industrielle assez importante.

L'éditeur en ligne Reuters rappelle que depuis plusieurs mois, les deux groupes à savoir Apple et Qualcomm se sont engagés dans une bataille juridique internationale en raison de la pratique adoptée depuis longtemps par Qualcomm et qui consiste à se faire reverser un pourcentage du prix total des iPhone et d'autres appareils d‘Apple. En janvier dernier, Apple avait déjà porté plainte contre Qualcomm en janvier arguant que le fabricant de puces était en train de profiter de sa position dominante dans le secteur pour lui faire payer plus qu’il n’en faut pour l’usage de ses technologies. En réponse à cette plainte, Qualcomm avait également réagi à son tour en saisissant la justice pour forcer les sous-traitants d'Apple à payer ses royalties, arguant que c'est la firme à la pomme qui est derrière l'arrêt des paiements. Qualcomm, à en croire les informations collectées, accuse Apple d'user de sa position de force en ce moment pour ne pas payer, et cela à leur juste prix, les technologies qu'il a brevetées.

Selon certains analystes, ce nouveau problème juridique pendant devant la justice chinoise et qui oppose Apple et Qualcomm est en étroite relation avec l'histoire des brevets sur l'utilisation des batteries et la technologie d'écran tactile dénommée « Force Touch ». Ces technologies seraient actuellement utilisées par Apple dans ses iPhone.

Selon bfmbusiness, Apple aurait réagi en affirmant que la procédure enclenchée par Qualcomm est sans fondements et que cette affaire n'aura pas une issue heureuse pour Qualcomm.

Source : Reuters - Bfmbusiness

Et vous ?

Que pensez-vous de ce nouveau problème juridique entre Qualcomm et Apple ?

Pensez-vous que Qualcomm aura gain de cause ?

Voir aussi

Qualcomm saisit la justice pour forcer les sous-traitants d'Apple à payer ses royalties, et compte prouver qu'Apple est derrière l'arrêt des paiements

Guerre des brevets : Qualcomm appelle le régulateur américain à interdire la vente d'iPhone qui disposent de puces Intel comme l'iPhone 7

Apple vs Qualcomm : Microsoft, Google, Facebook et d'autres entreprises apportent leur soutien à Apple, et plaident contre l'interdiction des iPhone


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de abriotde abriotde - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 18/10/2017 à 13:49
Apple reçoit la monnaie de sa pièce. Elle a traîné les société chinoise devant les tribunaux américain par ce qu'ils s'inspiraient du design de leurs téléphones... alors maintenant les chinois récupère leurs sous. Apple a délocalisé en Chine pour tirer les prix en faisant jouer son poids, il font de même en retour. Apple est parmi les multinationales s'étant montré les plus avares et intraitable alors on va pas les plaindre.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil