Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

USA : malgré l'opposition de la Silicon Valley, Trump démantèle le programme DACA institué sous l'ère Obama,
Mais le Congrès peut encore intervenir

Le , par Christian Olivier

41PARTAGES

8  0 
Le président américain Donald Trump vient d’annoncer sa décision de mettre fin au programme DACA (Deferred Action for Childhood Arrivals) qui avait été mis en place par l’administration Obama en 2012 afin de régulariser la situation des « ;Dreamers ;». Le président américain n’a pas tenu compte des sollicitations des entreprises de la Silicon Valley telles Microsoft, Facebook, Apple ou Google qui s’étaient pourtant rangées derrière la cause des Dreamers. Le Congrès dispose de dix mois pour bloquer la procédure de démantèlement du programme DACA et éviter l’expulsion des 800 ;000 personnes qui en bénéficient actuellement.

Pour rappel, le terme « ;Dreamers ;» désigne les migrants originaires d’Amérique Centrale pour la plupart qui séjournent « ;illégalement ;» aux États-Unis depuis qu’ils sont mineurs. Ces personnes sont obligées de renouveler leur autorisation de séjour sur le sol américain tous les deux ans et ne bénéficient pas de la nationalité américaine. Plus de 400 patrons d’entreprises américaines avaient marqué leur engagement pour la cause des Dreamers en envoyant une lettre ouverte à Donald Trump afin d'essayer de le convaincre de renoncer au démantèlement d'un programme de protection qui garantit un avenir meilleur à des milliers de jeunes étrangers sur le sol américain.


D’après le président américain qui est soutenu par une partie de sa mouvance politique, le programme DACA ne serait pas la meilleure solution pour répondre aux besoins de son pays sur le long terme. Il estime que la DACA a tout simplement contribué à déclencher une « ;poussée massive ;» de migrants venus d’Amérique centrale dans l’espoir d’obtenir un titre de séjour permanent.

Interpellé plus tard au sujet des Dreamers qu'il venait de mettre en mauvaise posture avec l’annonce du démantèlement du programme DACA, Trump a confié son profond attachement pour ces personnes : « ;j’ai un grand amour pour ces personnes que beaucoup considèrent encore comme des enfants, alors qu’en fait ce sont déjà de jeunes adultes ;», a-t-il déclaré. ; « J’espère que le Congrès sera en mesure de les aider et le fera correctement. Et je peux vous dire, en parlant des membres du Congrès, qu’ils ont vraiment envie de faire quelque chose et de le faire correctement ».


Le secrétaire à la Justice des États-Unis, Jeff Sessions, a souligné que le programme DACA offrait, pour une période renouvelable de deux ans, un statut légal, un permis de travail et d’autres avantages, dont l’accès au programme de sécurité sociale, à quelque « ;800 ;000 étrangers en situation illégale, des adultes pour la plupart ;». « ;Il a aussi privé d’emplois des centaines de milliers d’Américains en permettant que ces emplois soient occupés par des étrangers illégaux ;», a-t-il ajouté en précisant que « ;cela ne veut pas dire que ce sont de mauvaises personnes ou que notre pays leur manque de respect ou les rabaisse d’une quelconque manière ;». C’est pourquoi, d’après lui, il est important de « ;limiter le nombre d’immigrants admis chaque année ;» sur le territoire américain.

Peu de temps après cette annonce, le Département de la Sécurité intérieure des États-Unis qui est chargé de faire appliquer les lois en vigueur, a précisé que les bénéficiaires du programme DACA dont le permis de travail arrivera à échéance avant le 5 mars 2018 pourront les renouveler à condition qu’ils présentent leur demande de renouvellement avant le 5 octobre de cette année. Toutes les autres personnes dont le statut légal arrive à expiration à compter du 5 mars 2018 seront désormais considérées comme étant en situation irrégulière et pourront être expulsées du territoire américain.

Le Congrès des États-Unis reste maintenant le dernier espoir des Dreamers comme l’a rappelé le président Trump. En effet, l’institution dispose de six mois pour trouver une solution légale susceptible de régler le sort des migrants et sauver le programme DACA, à défaut de quoi ce dernier sera définitivement perdu. Il faut, cependant, rappeler que les deux chambres du Congrès sont actuellement dominées par les républicains, la même mouvance politique dont est issu le président américain actuel et que le Congrès avait déjà refusé d’appuyer l’adoption de ce programme sous le règne du président Obama.

Il n’est donc pas certain que le Congrès parviendra à répondre aux attentes des Dreamers et de ses partisans. Mais les activités de lobbying des grandes entreprises technologiques américaines comme Apple, Amazon, Google ou Microsoft qui ont des ramifications jusqu’au Congrès pourraient peut-être faire pencher la balance en influençant la décision finale de cette instance. Il serait donc intéressant de suivre le développement de cette affaire dans les semaines et les mois qui vont suivre.

Dix États américains qui ont été remportés par M. Trump lors de la dernière élection présidentielle avaient lancé un ultimatum à ce dernier. Ces dix États (Alabama, Arkansas, Caroline du Sud, Idaho, Kansas, Louisiane, Nebraska, Tennessee, Texas et Virginie-Occidentale) menaçaient de contester la légalité du programme devant les tribunaux si le président n’y mettait pas un terme au plus tard le 5 septembre. Il ne fait aucun doute que leur candidat a réussi à leur apporter entière satisfaction en fin de compte.

Source : The New York Times

Et vous ?

Quel est votre avis par rapport à la décision de Trump de démanteler le programme DACA ?
Pensez-vous que les activités de Lobbying des entreprises technologiques pourront influencer le Congrès ?

Voir aussi

USA : le président Trump signe un décret pour réformer le programme de visa H-1B et encourager les entreprises à recruter des citoyens américains
Trump s'attaque au visa des startups favorisant la création d'entreprises technologiques étrangères aux USA, une décision condamnée par la Silicon Valley
L'administration Trump approuve le renforcement des contrôles incluant les comptes de réseaux sociaux pour l'obtention de visa américain

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Marco46
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 07/09/2017 à 11:01
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message

Mais y'en aura plus qui poseront problèmes que de gens qui créeront des emplois.
Ya pas un moment où tu t'arrêtes, tu relis ce que t'écris et tu dis : "putain mais je suis complètement arraché j'écris vraiment de la merde" ?!?

Ça t'arrive jamais ?
6  0 
Avatar de Marco46
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 06/09/2017 à 13:24
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
La vision européenne à l'heure actuelle, c'est "Venez tous, les portes sont grandes ouvertes, si on vous demande dites que vous êtes des réfugiés !".
Disons plutôt que les chefs de l'Europe sont les allemands, et que les allemands sont entrain de crever des effets de leur politique néo-libérale, et donc ils ont besoin d'intégrer plein d'étrangers chez eux pour assurer leur survie. Et comme d'habitude ils imposent à l'ensemble de l'Europe leur grille de lecture et leurs intérêts.
5  0 
Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 07/09/2017 à 12:02
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Non mais j'ai pas eu le temps de chercher les vrais infos sur les immigrés, alors que trouver ce tableau c'est le premier résultat d'une requête simple dans un moteur de recherche.
C'est quand même collector ça aussi...

"J'ai pas eu le temps" (bon déjà si tu as le temps, rien ne t'oblige à poster toutes les 30s et demi).

Enfin bref, t'as eu la flemme de chercher les infos en rapport avec la discussion, du coup tu nous colles le 1er truc qui passe complètement hors sujet, histoire d'absolument poster un truc quoi...

Et après c'est toi juste en dessous qui vient nous dire de revenir au sujet initial ?

Sérieux je pense qu'on touche vraiment le fond là...
5  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 06/09/2017 à 13:40
Citation Envoyé par Aeson Voir le message
Ca vas tres bien en Allemagne. Ca n'a jamais ete aussi bien d'ailleur....
Ça dépend de comment on regarde la situation.

En Allemagne, les retraités sont les grands oubliés des années Merkel
En dépit de la santé florissante de l’économie allemande, plus de 900 000 retraités dans le pays sont actuellement obligés de travailler pour compléter leur faible pension.
Le sujet a beau constituer l’un des thèmes forts de la campagne électorale en vue des législatives du 24 septembre, beaucoup doutent que leur situation s’améliore dans les prochaines années.


Risque de pauvreté en Allemagne : même le FMI met en garde Berlin
La hausse de la pauvreté en Allemagne devient à tel point inquiétante que même le Fonds monétaire international (FMI) s’en est alarmé, ce lundi 15 mai, dans son rapport annuel.

Tous les aspects ne sont pas rose.
Mais l'Allemagne est le pays qui s'en sort le mieux en Europe (en même temps l'UE est un peu fait pour eux).
3  0 
Avatar de Neckara
Inactif https://www.developpez.com
Le 06/09/2017 à 13:47
Citation Envoyé par Aeson Voir le message
Ca coute cher le racisme apparement
Arrêtons de confondre racisme, xénophobie, et nationalisme...
3  0 
Avatar de ManusDei
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 06/09/2017 à 13:06
Si la Silicon Valley se mobilise c'est parce qu'il ne s'agit pas de travailleurs pauvres. Leurs parents oui, mais les "Dreamers" ont pour beaucoup fait toute leur scolarité aux US, et sont diplômés (avec des emplois qui correspondent).
2  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 06/09/2017 à 14:01
C'est vrai qu'à la base l'immigration a été voulu par les gros patrons pour maintenir tout le monde au minimum.
Avec la formule magique "Si t'es pas content je peux embaucher un immigré pour moins chère".

Le Français et l'immigré sont tous les deux des victimes du capitalisme.
2  0 
Avatar de laerne
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 06/09/2017 à 14:36
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
C'est vrai qu'à la base l'immigration a été voulu par les gros patrons pour maintenir tout le monde au minimum.
Avec la formule magique "Si t'es pas content je peux embaucher un immigré pour moins cher".

Le Français et l'immigré sont tous les deux des victimes du capitalisme.
Oui et les déportations et les barrières sont des horribles solutions au problème. Un immigrant “illégal” acceptera toujours un travail de misère au noir : dans tous les cas la pénalité lui est tout aussi répréhensible : la déportation sans avoir le temps d'un recours.
Ce qu'il nous faudrait au contraire, c'est plus de protection des immigrants : les légaliser et s'assurer qu'on les paie comme un natif et suffisament les informer pour qu'ils sachent comment se défendre quand ils se font exploiter.
Ah, et donner une plus grande importance aux visa temporaires et leur renouvellement, qu'ils ne se sentent pas obliger de rester dans le pays d'acceuil parce que s'il rentrent c'est décision définitive.
2  0 
Avatar de cdusart
Membre actif https://www.developpez.com
Le 06/09/2017 à 14:59
Beaucoup de digression , les dreamers, dont il est question ici, sont forcément des gens un minimum qualifié qui ne sont présentement pas des illégaux et c'est Trump qui veut en faire des illégaux

Comme a si bien dit manusDei :
Si la Silicon Valley se mobilise c'est parce qu'il ne s'agit pas de travailleurs pauvres. Leurs parents oui, mais les "Dreamers" ont pour beaucoup fait toute leur scolarité aux US, et sont diplômés (avec des emplois qui correspondent).
2  0 
Avatar de cdusart
Membre actif https://www.developpez.com
Le 06/09/2017 à 17:42
Non pour le moment cela va tres bien et pour la suite ils prennent les mesures necessaires... eux.
Ce n'est pas parce qu’un pays se débrouille bien économiquement qu'il va bien. Cela dépend toujours du critère d'évaluation (sociétale / sociale / économique / ...) et de la classe de population dont on parle (haute /moyenne / basse / ... )
2  0