Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

USA : Apple, Amazon et Google ont dépensé des sommes record pour faire du lobbying
Au second trimestre 2017

Le , par Christian Olivier

83PARTAGES

12  0 
Les entreprises technologiques américaines telles que Microsoft, Accenture, VMware, Facebook, Amazon, Apple ou Google ont dépensé des sommes d’argent importantes au cours du deuxième trimestre de 2017 pour faire du lobbying auprès de l’administration Trump. Cette démarche leur permet, en général, d’influencer certaines décisions prises dans les hautes sphères de Washington qui pourraient avoir un impact positif ou négatif sur la bonne marche de leurs affaires. Au cours des trois derniers mois, Amazon, Apple et Google notamment ont versé des montants record pour un total estimé à 10 millions de dollars pour faire du lobbying auprès du gouvernement US.

Il faut rappeler que les entreprises technologiques américaines ont de nombreux points de désaccord avec l'administration Trump. On peut citer à cet effet : le report de l’entrée en vigueur du visa des startups, la réforme du programme de visa H-1B, etc. Les entreprises technologiques américaines peuvent se servir de leurs activités de lobbying pour faire pression directement sur la Maison-Blanche, les agences fédérales et les membres du Congrès afin d’orienter les directives adoptées par ces derniers en leur faveur.


Entre le 1er avril et le 30 juin 2017, Apple a dépensé 2,2 millions de dollars pour faire pression sur des sujets d’actualité comme la publicité en ligne, la cybersécurité, les réformes fiscales, l’immigration et l’éducation. Ce montant représente le double de la somme que la firme de Cupertino avait déboursée durant la même période de l’année 2016. Il faut rappeler qu’Apple et d’autres compagnies américaines détiendraient jusqu’à 88 % de leurs liquidités à l’extérieur du territoire américain et loin du regard du fisc des USA et que Trump ne serait pas contre un rapatriement de ces capitaux.

Au cours de ce deuxième trimestre de 2017, Google a dépensé 5,93 millions de dollars pour faire pression sur Washington, alors que la firme n’avait dépensé que 4,2 millions de dollars pour la même période en 2016. La société de San Jose a concentré ses efforts de lobbying sur des questions ayant trait à la réglementation sur les véhicules autonomes, aux problèmes de confidentialité et de sécurité des données, à la confidentialité des communications électroniques, aux problèmes généraux de protection des consommateurs en ligne, à la cybersécurité, aux problèmes de violation des données, à la recherche scientifique, etc.

Les sommes importantes dépensées pour les activités de lobbying des entreprises auprès du gouvernement fédéral témoignent au moins de leur bonne santé financière. Elles reflètent aussi l’importance des enjeux dans l’ensemble de l’industrie technologique dont une grande partie de l’avenir, que ce soit au niveau national ou international, se décide à Washington.

Amazon, quant à elle, a alloué jusqu'à 3,2 millions de dollars pendant le deuxième trimestre de l’année 2017 pour financer ses activités de lobbying. Il faut rappeler qu’Amazon prépare le terrain pour faire valider son projet de fusion avec l’entreprise Whole Foods. Un projet qui passe par le rachat de Whole Foods pour la coquette somme de 14 milliards de dollars, mais qui est vivement critiqué par les instances de Washington que ce soit au niveau du Congrès ou à la Maison-Blanche. En dehors de ce cas particulier, Amazon a concentré ses efforts de lobbying sur des questions ayant trait à la protection des données, au chiffrement, aux réglementations en vigueur sur cloud, aux réformes sur les droits d’auteur...

Facebook n’est pas en reste puisque la société a dépensé environ 2,3 millions de dollars pendant ce second trimestre pour financer ses activités de lobbying. Cet argent devait servir, entre autres, à obtenir le blocage par le Congrès d’une proposition de loi visant à imposer de nouvelles restrictions sur la façon dont les sociétés technologiques utilisent les données des utilisateurs pour vendre des publicités.

Source : CNN, Rapport Google, Rapport Amazon, Rapport Apple

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi
Condamné à une amende de 2,4 milliards d'euros, Google exprime son désaccord avec la décision de la Commission européenne et envisage de faire appel
USA : Twitter et d'autres entreprises de l'Internet se mobilisent pour la neutralité du Net qui est menacée par la Federal Communications Commission

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Dasoft
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 26/07/2017 à 11:25
Le lobbying, le fameux terme inventé pour ne pas dire corruption d'un côté et conflit d'intérêt de l'autre
8  1 
Avatar de Orionos
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 26/07/2017 à 18:27
Sur le sujet, et pour comprendre ce qu'est réellement le lobbying, il y a l'interview de Monsieur Junker (président de la commission européenne) par une youtubeuse (envoyée par Google) :

Le sujet complet


Petit résumé posté sur sa chaine (je recommande pas)


Elle décide de mettre le pieds dans le plat, sans se conformer à ce que Google veux. Chapeau.
2  0 
Avatar de abbe2017
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 29/07/2017 à 13:23
bonjour,

quelqu'un a-t-il déjà travaillé dans une régie publiciataire à la télé ou au cinéma.

je voudrais savoir pourquoi les logos & appareils Apple sont toujours visibles dans les films et les docus et les téléréalités et les séries alors que les autres sont toujours majoritairement FLOUTés ou juste pas montrés.

est-ce par que la chaine (ou la prod du film) a besoin d'une autorisation pour diffuser la marque (et donc Apple la donnerait tout le temps et pas les autres)

ou

est-ce parce que la chain (ou la prod du film) demande de l'argent à la marque pour ne pas floutter et faire de la pub (donc placement de produit)

ou une autre raison ?

Savez-vous si les marques IT on le droit de payer une production d'émission (tv ou cinéma) pour forcer à ne pas montrer une marque sans pour autant montrer la sienne ?
1  0