Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

USA : sept conseillers en cybersécurité de l'administration Trump démissionnent
à cause de l'attitude du président US sur des dossiers sensibles

Le , par Christian Olivier

21PARTAGES

6  1 
Sept des 27 membres du National Infrastructure Advisory Council (NIAC) ont récemment claqué la porte de l’administration Trump. Le NIAC fait référence à l’organisme américain qui habituellement est chargé de conseiller le gouvernement américain et son président en exercice sur les questions en rapport avec la sécurité des systèmes informatiques critiques dont tous les Américains dépendent, y compris les systèmes électoraux.

Plus tôt dans l’année, d’autres conseillers comme Brian Krzanich, PDG d’Intel, ou Elon Musk, le PDG de Tesla, avaient également choisi de prendre leur distance avec le gouvernement Trump à cause de leur point de vue trop divergent sur certains dossiers. Mais le président américain ne se soucie généralement guère des opinions contraires à la sienne et encore moins des conseillers démissionnaires puisqu’en réponse aux départs du CEO d’Intel et ceux d’Under Armour et Merck, il avait posté un message sur son compte Twitter disant qu’il y a beaucoup d’autres candidats qui sont d'ores et déjà prêts à les remplacer.


En s’attardant sur le contenu de la lettre de démission qui a été dévoilée dans la presse américaine, il est possible de déterminer les causes qui ont motivé le départ en masse des membres démissionnaires du NIAC. Parmi les nombreux points de désaccord qui ont été évoqués dans cette lettre, il y a notamment ceux qui font référence à l’attitude de l’actuel président américain vis-à-vis des problèmes de sécurité informatique. Donald Trump ne s’intéresserait pas suffisamment aux questions en rapport avec la cybersécurité qui représentent un enjeu vital pour la nation américaine. Des motifs d’ordre plus politiques comme l’attitude décriée du président américain en exercice après les violences menées par des militants d’extrême droite à Charlottesville ou encore sa décision contestée de faire sortir les États-Unis des accords de Paris sur le climat.

Bien qu’il ait accepté la mise en place de meilleurs dispositifs de sécurité pour les réseaux gouvernementaux, Trump s’est montré incapable de cerner et de traiter avec sérieux les problèmes de sécurité informatique de manière globale. Il a, par exemple, à plusieurs reprises rejeté les conclusions des services de renseignement américains qui désignaient pourtant la Russie comme le responsable d’une vaste campagne de piratage et de propagande qui a compromis l’élection présidentielle américaine de 2016. De même, sans prendre le temps de considérer les conseils qui lui avaient été donnés, il est allé jusqu’à militer pour la création d’un groupe de travail sur la cybersécurité avec la Russie.

Source : Fortune, NextGov (PDF)

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi

Les milliardaires de la Tech et d'autres PDG se séparent du conseil de la Maison-Blanche après une énième bourde du Président Trump
USA : quelles sont les implications de la victoire de Donald Trump sur l'écosystème technologique ? Rétrospective sur son programme électoral
Defcon 2017 : les hackers parviennent à pirater toutes les machines de vote américaines disponibles, l'attaque gagnante se fait en quelques minutes

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Neckara
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 29/08/2017 à 13:02
Citation Envoyé par ParseCoder Voir le message
Il n'y a strictement aucun consensu scientifique sur le réchauffement climatique.
Ce n'est pas tout à fait vrai. On a un consensus scientifique pour dire que actuellement "ça se réchauffe", et que l'action de l'Homme influence ce phénomène. Là où il y a un peu plus de débats, c'est sur les modèles prédictifs (prévisions des températures à quelques années), la part exacte de l'Homme dans ce réchauffement, les conséquences de ce réchauffement à long terme, etc.La plus grosse difficulté étant sur la prédiction, car potentiellement très influencée par les décisions humaines/politiques.
10  1 
Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 29/08/2017 à 13:39
Citation Envoyé par Neckara Voir le message
Non, les violences n'étaient pas "menées" par des militants d'extrême-droite, c'est même l'inverse. C'est bien l'extrême-gauche qui s'organise pour aller tabasser leur opposants politiques (pas nécessairement d'extrême-droite) à chaque manifestations. À essayer de déclencher des émeutes pour interrompre les manifestations quel qu’en soit le prix, et le tout sous le soutiens des média de gauche américains.
lul

Bizarrement, ce n'est pas ce que montre un reportage en immersion pendant les évènements de chez je ne sais plus quelle chaîne américaine au sein de cette extrême-droite justement. Les mecs étaient limite fier qu'il y ait eu un mort, et disaient qu'ils n'hésiteraient pas à recommencer si nécessaire pour "nettoyer" le pays.

Mais c'est vrai que l'extrême-gauche, c'est des salops, ils n'hésitent même pas à se faire rouler dessus par leurs opposants pour interrompre des manifestions "pacifiques" de nazis qui se baladent avec des fusils d'assaut automatique...

Ce qu'il ne faut pas lire...
11  5 
Avatar de Lcf.vs
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 29/08/2017 à 13:28
Ben, il est pas complètement con... si on sécurise le tout, comment pourrait-il être réélu ?
6  1 
Avatar de Neckara
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 29/08/2017 à 14:01
Citation Envoyé par Lcf.vs Voir le message
Ben, il est pas complètement con... si on sécurise le tout, comment pourrait-il être réélu ?
Malheureusement, je crains qu'il n'aura pas trop de difficultés à se faire réélire.Une certaine partie de la gauche américaine est tellement énervante, malhonnête, et hypocrite, au point même de s'aliéner leurs propres partisans, que les américains voteront contre par réactance. On en parle pas beaucoup dans nos média Européens, mais cela fait quelques années qu'il y a des dérives d'une partie de cette gauche et un certain nombre d'américains en ont marre, et à juste titre.Berkeley, Yale, Evergreen, et tant d'autres exemples d'une bêtise incroyable et consternante, bien au-delà du niveau de Trump... et pourtant on ne peut pas dire qu'il n'y ai pas de challenge.
Citation Envoyé par LSMetag Voir le message
Au passage, un ouragan ça se forme avec la vapeur dégagée des océans quand ils sont chaud. La chaleur elle vient d'où ?
Au hasard je dirais :
  • chaleur de la Terre ;
  • rayonnements direct du soleil ;
  • rayonnement indirect du soleil (effet de serre) ;
  • courant marins.

Mais je ne comprends pas trop le sens de ta question.
7  2 
Avatar de sirthie
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 29/08/2017 à 14:55
Citation Envoyé par Neckara Voir le message
Non, les violences n'étaient pas "menées" par des militants d'extrême-droite, c'est même l'inverse. C'est bien l'extrême-gauche qui s'organise pour aller tabasser leur opposants politiques (pas nécessairement d'extrême-droite) à chaque manifestations. À essayer de déclencher des émeutes pour interrompre les manifestations quel qu’en soit le prix, et le tout sous le soutiens des média de gauche américains.
Mais bien sûr...

Dans les faits, selon une étude de l’Anti-Defamation League (ADL) de 2016, au cours de la dernière décennie, les groupes extrémistes de toutes sortes ont tué 372 personnes aux Etats-Unis. 74 % de ces meurtres ont été commis par l’extrême droite et 2 % par l’extrême gauche.
http://www.lemonde.fr/big-browser/ar...9_4832693.html
7  3 
Avatar de J@ckHerror
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 29/08/2017 à 16:10
Citation Envoyé par ParseCoder Voir le message
Ca n'est pas une fake news, il n'y a effectivement pas de consensus scientifique sur le réchauffement. La fake news c'est de prétendre le contraire. Tu peux trouver sans problème des scientifiques qui dénoncent la fraude du réchauffement.
Sans vraiment rentrer dans le débat de quiqualaplusgrosse, la définition du Larousse de consensus ne va pas vraiment dans ton sens. Ce n'est pas parce que quelques scientifiques vont à contre courant que le consensus n'existe pas.
D'ailleurs il y a même eu des recherche sur le sujet visiblement mais bon tout le monde sais que les chercheurs sont des gauchistes...

J@ck
5  1 
Avatar de Conan Lord
Membre expert https://www.developpez.com
Le 30/08/2017 à 14:33
Citation Envoyé par Neckara Voir le message
Tu surinterprétés ce que je dis et m'attribue des intentions qui ne sont pas les miennes, c'est un homme de paille et un procès d'intention.
J'ai déjà entendu ça quelque part, tu me rappelles furieusement quelqu'un
4  0 
Avatar de Neckara
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 29/08/2017 à 14:21
Citation Envoyé par Zirak Voir le message
Bizarrement, ce n'est pas ce que montre un reportage en immersion pendant les évènements de chez je ne sais plus quelle chaîne américaine au sein de cette extrême-droite justement. Les mecs étaient limite fier qu'il y ait eu un mort, et disaient qu'ils n'hésiteraient pas à recommencer si nécessaire pour "nettoyer" le pays.
Sûrement le reportage de Vice.J'ai vu les rush des manifestations et pas uniquement celles de CharlottesVille. Et oui, bizarrement, ces reportages ne montrent que ce qui les arrange.
Mais c'est vrai que l'extrême-gauche, c'est des salops, ils n'hésitent même pas à se faire rouler dessus par leurs opposants pour interrompre des manifestions "pacifiques" de nazis qui se baladent avec des fusils d'assaut automatique...
L'extrême-gauche est tellement heureuse de cet accident. Cela leur sert d'argument absolu qui leur permet de couper court à toute discussion et leur sert en plus de supériorité morale.Les fusils d'assaut automatique, il faut aussi comprendre pourquoi ils étaient là. Quand tu as un groupe classé par un des états comme organisation terroriste, qui vient interrompre des manifestations par des actions violentes et que la police reste en retrait, tu te prépares. Quand tu reçois des menaces de shooting, tu ramènes de quoi te protéger. Et quand je dis "actions violentes", c'est un bien faible mot, c'est aussi bien tabasser des personnes de tout bord politique, voir même des journalistes, faire des tentatives de meurtres, même en dehors des manifestations, traquer les manifestants jusqu'à leur domicile, spammer leurs employeurs.Il faut voir la totalité des rushs, pas uniquement ce qu'on veut te montrer. Que ce soit l'extrême-droite qui part relativement pacifiquement, harcelée de toute part par des personnes agitant des battes et les insultants, que ce soit un des "chefs" tenter de contenir les débordement et d'assurer la sécurité des deux côtés. Il y a aussi toutes les manifestations précédentes qui n'étaient pas uniquement d'extrême-droite. Non, sous le simple prétexte qu'il y avait des nazis cette fois-ci, c'est bon, cela justifie tous leurs actes...Pour l'accident de voiture, il est probable que le conducteur ai paniqué, du fait des attaques lors des précédentes manifestations sur des voitures ainsi que des militants isolé. Si on prends les différents points de vues, on voit que ses feux stops sont allumés jusqu'à ce qu'une personne ne lui mette un coup de batte à l'arrière de sa voiture. Mais on a été tellement pressé d'exploiter cet accident afin de tacler Trump...
5  2 
Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 29/08/2017 à 14:44
Pour ma part, cela n'a rien à voir avec Trump. Je me contrefiche de ce mec, tu ne peux pas savoir...

Moi tout ce que je vois, c'est des gens qui prônent la haine des autres, et des gens qui ont voulu que les manifestations n'aient pas lieu, et que peu importe ce que tu penses de l'extrême gauche (déjà je ne suis pas d'extrême gauche, et si cela arrivait près de chez, j'irais aussi manifester pour empêcher un regroupement de nazis / suprémaciste, je ne vois pas ce qui te permet de dire qu'ils sont tous d'extrême gauche ?), c'est quand même eux qui se font tuer...

Concernant le reportage de Vice, je n'ai pas vu que les événements de CharlottesVille, et non, les deux camps étaient armés dès le départ, et je suis désolé, mais si des gens veulent t'empêcher de manifester avec des battes, tu ne te protège pas avec un fusil d'assaut... C'est légèrement disproportionné. Surtout que le leader du mouvement avait un sac à l'hôtel avec une dizaine d'arme, donc c'était plus que prémédité.

Je veux bien que l'on veuille se faire l'avocat du diable, mais tu es en train d'essayer de justifier un meurtre, point.
6  3 
Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 29/08/2017 à 16:09
Citation Envoyé par ParseCoder Voir le message
Ca n'est pas une fake news, il n'y a effectivement pas de consensus scientifique sur le réchauffement. La fake news c'est de prétendre le contraire. Tu peux trouver sans problème des scientifiques qui dénoncent la fraude du réchauffement. Il y a une thèse que je trouve particulièrement intéressante, c'est celle de Carl Otto Weiss. Il a fait quelque chose d'extrêmement simple et que tout le monde peut vérifier par soi même: il a calculé une transformée de fourrier sur la courbe des températures. Son idée au départ est simplement de vérifier si cette courbe de températures est cyclique ou non. Verdict: elle est cyclique. Donc l'évolution des températures correspond à une évolution tout à fait naturelle. Non seulement il a trouvé qu'elle est cyclique mais en plus les 6 cycles qu'il a trouvé correspondent à des cycles climatiques connus. Depuis plus de 15 ans les températures sont stables, ce qui contredit la thèse des réchauffistes puisque pour eux au contraire le réchauffement devrait être en train d'accélérer. En extrapolant l'évolution des températures à partir de ces 6 cycles pour le siècle à venir, Carl Otto Weiss trouve au contraire que nous nous trouvons actuellement sur un optimium et que les températures devraient globalement décroître jusqu'en 2080.
A l'occasion, tu nous expliqueras comment les températures peuvent être stables depuis 15 ans, alors que depuis 2007, on a du battre le record de l'année la plus chaude au moins 5 ou 6 fois...

Après que cela soit cyclique c'est une chose, et l'un n'empêche pas l'autre, c'est juste qu'au sein d'un "cycle chaud" (si cela peut te faire plaisir), les températures sont de plus en plus hautes, et qu'il va arriver un moment où cela va entrainer des problèmes que ne pourra pas résoudre à temps (voir pas du tout) la phase de refroidissement suivante.

Maintenant tu le dis toi-même, il n'y a pas consensus, cela signifie donc que cette thèse n'en est qu'une parmi d'autres, et donc rien ne prouve qu'il ait raison.
4  1