Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le CEO d'Intel quitte le conseil présidentiel pour l'industrie manufacturière américaine
2 mois après celui de Tesla, une autre compagnie de la tech

Le , par Patrick Ruiz

20PARTAGES

8  0 
Le CEO d’Intel vient de rendre copie de sa démission du conseil pour l’industrie manufacturière américaine via un billet de blog. Le patron du géant du semi-conducteur marque ainsi son désaccord avec la politique de l’administration Trump qui, selon lui, va à l’encontre des valeurs chères aux yeux du peuple américain.

« Nous devons honorer – et non piétiner – la mémoire de ceux qui se sont levés pour l’égalité et toutes les autres valeurs chères au peuple américain  », a-t-il lancé lundi dernier, en réponse à la gestion des récentes violences de Charlottesville.

Une femme de 32 ans a trouvé la mort quand une voiture, volontairement lancée par des partisans d’extrême droite selon des témoins, l’a heurtée. Le même véhicule a par ailleurs grièvement blessé 19 autres personnes venues manifester contre la présence de suprématistes blancs, de néonazis et de membres du Ku Klux Klan dans la ville.

Suite à l’événement du weekend dernier, le président américain a, certes, condamné la haine, mais s’est contenté de renvoyer les protagonistes dos à dos, arguant « violence venant de diverses parties. » Ces propos qualifiés de complaisants à l’égard des suprématistes lui valent de nouveaux départs des membres du conseil mis en place pour redessiner le visage de l’industrie manufacturière américaine.

« J’ai décidé de démissionner pour attirer l’attention sur le fait que le contexte politique actuel fait de divisions porte une atteinte sérieuse à la résolution de problématiques critiques parmi lesquelles celles qui concernent le relèvement de l’industrie manufacturière américaine », a déclaré Brian Krzanich, à la suite de Kevin Plank et Kenneth Frazier, respectivement CEO d’Under Armour et Merck, qui ont rendu copie de leur démission dudit conseil plus tôt dans la journée de lundi.

Nouveau point d’achoppement donc entre Donald Trump et les CEO du conseil pour l’industrie manufacturière américaine après celui relatif à l’accord de Paris sur le climat. Ce précédent avait d’ailleurs causé le départ d’Elon Musk, CEO de Tesla, du panel en juin dernier. Ce dernier déclarait alors : « je quitte le conseil présidentiel. La problématique du changement climatique est importante. Sortir des accords de Paris n’est bon ni pour l’Amérique ni pour le monde. »

Le président américain n’a, semble-t-il, rien à faire des opinions contraires à la sienne puisqu’en réponse aux départs du CEO d’Intel et ceux d’Under Armour et Merck il tweete : « à tous les CEO qui démissionnent du conseil pour l’industrie manufacturière, je dis qu’il y a plein d’autres pour les remplacer. »



Sources : Billet de blog, Business Insider

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi :

Les CEO de la tech essaient sans succès de dissuader Trump de quitter l'accord de Paris sur le climat, Elon Musk quitte le conseil du président US
USA : les géants de la technologie rejoignent un mouvement visant à rester dans l'accord de Paris sur le climat, peu importe la décision de Trump

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !