Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

USA : quelles sont les implications de la victoire de Donald Trump sur l'écosystème technologique ?
Rétrospective sur son programme électoral

Le , par Stéphane le calme

0PARTAGES

11  2 
Donald Trump a été élu à la tête des États-Unis, devant son opposant Démocrate Hillary Clinton, qui l’a déjà félicité. Quelles sont les enjeux de cette victoire sur l’écosystème technologique ?

Cybersécurité et chiffrement : il faut rappeler qu’il y a quelques semaines le FBI a lancé une alerte pour prévenir les autorités d’une possible infiltration des bases de données des élections de deux États américains. Les enquêteurs du bureau des investigations ont avancé que les cybercriminels à l’origine de ce piratage seraient des hackers affiliés au gouvernement russe. Un acte qui a été salué par Donald Trump qui a invité lesdits hackers a mettre la main sur les courriels compromettant d’Hillary Clinton, bien qu’il se soit ravisé par la suite.

Donald Trump a opté pour une approche agressive en matière de cybersécurité : « le cyberespace américain continue de subir des attaques délibérées d’agents venus de Chine ou agissant pour ce pays, qui sont presque des actes de guerre. Notre pays devrait contre-attaquer et rendre publique chaque tentative chinoise de vol ou de perturbation de nos opérations, qu’elles soient privées ou gouvernementales ».

Même si Donald Trump avait appelé à un boycott des produits Apple en février dernier dans l’affaire San Bernardino (l’éditeur d’iOS refusait de fournir au FBI un moyen de contourner son système de sécurité), il n’a pas tenu cette position bien longtemps. Son programme sur cette thématique est moins féroce que ce qu’il laissait entrevoir. Il est par exemple indiqué que Donald Trump va demander un examen des cyber défenses des Etats-Unis ainsi que des infrastructures critiques par une équipe composée de militaires, de forces de l’ordre et d’entités issues du secteur privé.

Exploration de l’espace : de nombreuses incertitudes planent autour des intentions de Donald Trump. Si en août 2012, il avait dit être « triste de voir ce que Barack Obama a fait de la NASA. Il a étripé le programme et nous a rendu dépendant des Russes », son discours a changé et s’est montré plus conservateur après la question d’un journaliste qui voulait savoir ses intentions vis-à-vis de la NASA : « vous savez, avant c’était génial. Aujourd’hui nous avons des problèmes plus graves à résoudre, vous le comprenez ? D’autant plus que nous ne disposons pas de beaucoup d’argent ».


Mais ses principaux conseillers politique que sont Bob Walker et Peter Navarro ont déclaré dans une tribune publiée sur Space News que « les partenariats public-privé devraient être la base de nos efforts de conquête de l’espace ». Et d’expliquer que « de tels partenariats offrent non seulement l'avantage d'une réduction des coûts, mais aussi le bénéfice de partenaires capables de penser en dehors des structures et des réglementations bureaucratiques ».

En matière de surveillance de masse : Donald Trump s’est montré totalement contre. Il a assuré que « les États-Unis ne doivent pas espionner leurs propres citoyens. Cela n’aura jamais lieu sous une administration Trump ».

Qu’en est-il de la propriété intellectuelle ? Un sujet qui s’avère préoccupant pour l’industrie comme le montrent les différents procès autour de la question. Si Donald Trump s’est très peu exprimé sur le sujet, se montrant même silencieux sur la question des brevets, certains analystes ne semblent pas très enthousiastes sur la possibilité d’un changement positif apporté par l’administration Trump. Parmi les points qui les laissent sceptiques figure le fait que Donald Trump est profondément connecté au monde du divertissement, qu’il est entouré de personnes qui ont une vision plus maximaliste du droit d'auteur mais a également pris des positions suggérant qu’il ne va pas s’entourer de personnes qui vont réformer le copyright.

Source : politique de Donald Trump en matière de cyber sécurité, Space News, Washington Post

Voir aussi :

Des systèmes de vote américains ont été compromis par des hackers, afin de voler les données personnelles des électeurs

ICANN : Donald Trump s'oppose au plan d'Obama de renoncer au contrôle de l'internet et appelle les Américains à le soutenir

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de MABROUKI
Membre expert https://www.developpez.com
Le 09/11/2016 à 23:19
bonjour
Trump c'est un peu Bernard Tapie président (il n'as rien à voir avec JM Lepen, qui est plutôt un politicien professionnel militant nationaliste à outrance)....
Pour lui ,l'Amérique c'est une grande entreprise et il veut la gérer comme un bon patron , et tout ce qui n'enrichit pas l'entreprise familiale , il veut le dégommer technologique ou pas ....
Ainsi les allies devront payer leur protection, le voisin mexicain sera mis à contribution pour construire un mur contre lui-même (quoique un mur commun entre voisins est une pomme de discorde en soi),les canadiens ont peur de voir le traité de libre-échange ALENA voler en éclat, la coopération spatiale sert l'intérêt de l'étranger (le russe) !!!
Les étrangers vivants aux USA sont des parasites ou des voleurs qui mangent le pain des bons américains ,ceux qui les protègent sont des complices ,et autres joyeusetés de la même veine !!!
Evidemment de tels slogans sont des slogans de café de commerce, mais ils fonctionnent d'une manière redoutable (plus la ficelle est grosse ,plus elle passe)...
Et le manque de rationalité de l'électeur moyen sur des sujets aussi difficile est démontré une fois de plus dans cette élection ...
Ce qui est démontré aussi dans cette élection, c'est que les classes politiques traditionnelles Europe comme Amérique ,se sont montrés incapables d'accompagner les changements sociétaux et économiques qui s'opèrent chez eux ,et que des milliers de Trump se frottent les mains et sont à l'affut !!!
9  0 
Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 10/11/2016 à 14:43
Citation Envoyé par ManusDei Voir le message
Il a monté beaucoup d'entreprises, et la plupart se sont cassées la gueule.
Sans parler de ses casinos (4 faillites pour 3 casinos), de son université (pour laquelle il est poursuivi depuis 2013 ou 2014 pour affaires illégales, enfin je ne sais pas si la procédure est toujours en cours ou non du coup, maintenant qu'il est président ), etc. etc.

Alors effectivement, j'ai hâte de voir s'il dirige le pays de la même façon qu'il dirige son business.
6  0 
Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 10/11/2016 à 8:44
Citation Envoyé par TallyHo Voir le message

A la différence de la plupart des politicards déconnectés, le Président Trump sait ce qu'est la gestion d'une entreprise. Quand on lui parle d'un chantier à 100 millions, il sait ce que ça représente, ce n'est pas qu'un chiffre dans un budget d'état. Quand on va lui parler de 100 millions d'investissement pour telle boite, il sait ce que ça peut présenter comme risque.
Espérons qu'il ne gérera pas les USA comme ses casinos alors...
5  0 
Avatar de ManusDei
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 10/11/2016 à 13:03
Citation Envoyé par MikeRowSoft Voir le message
Pour l'instant il a été critiqué la personne. Mais son travail ?
C'est vraiment se que j'ai ressenti des annonces de campagnes électorales.
Il a monté beaucoup d'entreprises, et la plupart se sont cassées la gueule.
Mais il l'a bien planqué, et depuis il vend simplement une image.
4  0 
Avatar de micka132
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 09/11/2016 à 21:09
Citation Envoyé par koyosama Voir le message
Qu'on est bien dans la merde.

Mouais voila ce que je ferais si j'étais un philanthrope.

Trump : Bon les gars, vous enlevez a surveillance de tous ces pecnos, ils ont pas de valeurs. A par contre, lui il est riche et c'est mon concurrent, vous le pister a mort.
Snowden 2 : Mais monsieur c'est contre les lois et les libertes indviduels.
Trump : (sort son arme de sa poche de costard). Attention les gars, c'est un traitre a la nation. (Zigouille la personne). Voila comment on traite les traitres.
Garde du corps : Monsieur, vous venez de tuer le CTO, qui va gerer les systèmes informatiques.
Trump : (Commence a sortir son revolver)
Garde du corps : (En panique), vous avez bien fait monsieur.
Trump : Vous direz que ce sont les terroristes qui ont attaquez la NSA.
Pathétique.
8  5 
Avatar de RyzenOC
Inactif https://www.developpez.com
Le 11/11/2016 à 9:48
Bon bref,
je comprends pas pourquoi vous soutenez quelqu'un qui veut foutre la merde dans le monde. Qu'il veut defendre les interets des americains, je peux comprendre.
Mais le president americains c'est pas m'importe qui c'est le celui qui a grand pouvoir dans le monde qu'on le veuille ou non.

Desole pour vous mais je ne regarde pas TF1. D'ailleurs, je peux plus car je suis plus en France donc j'ai BBC news, sky news, bloomberg et NHK news qui disent tous la meme chose. Donc en gros, dans trois coins du monde ils disent a peu pres la meme chose. Pas que dans les medias traditionnels, mais ils pensent de meme sur linkedin, facebook, google+, twitter, bloomberg, etc ...

Parce que tous le monde est contre lui que j'avais envie qu'il soit président

Concernant le Mexique, il y'a déjà un mur, la frontière sa n'a rien à voir avec la frontière franco-belge, la bas y'a déjà des palissades de 4M, des barbelés, des jeeps et des drones qui patrouillent...etc donc pour moi il veut renforcer le dispositif de défense, pas le construire.
Il veut foutre le merde dans le monde, c'est déjà la merde donc bon, l'Europe c'est une petite île paradisiaque par rapport aux reste du monde.
D’ailleurs il est plutot pour un apaisement des tensions avec la russie (le contraire de Hillary)

La bas faut comprendre surtout que ce que te montre les séries comme Les experts (des mecs qui gagnes bien leurs vie et vivent dans des grands building), ne montrent pas les sorties de ville, la bas y'a des ghettos comme dans la corne d'Afrique. La jungle de Calais chez nous c'est rien par rapport à eux.

Tres franchement avant de sortir des études et des sondages qui disent que sa politique vas faire sombrer l'humanité, moi j'attends de voir ! Trumps on sait tous ce qu'il en fait des sondages, si il pouvait incindier les bureaux de Gartner et autres sa nous ferais des vacances sur developpez.net

Et je crois que les gens/autres partis politique ont peur que sa politique fonctionne (mieu que la leurs en tous cas), car si c'est le cas les autres pays voterons comme les ricains, nous le FN donc.
Moi je lui donne sa chance.

Edit: Cela ne veut pas dire que je cautionnent tous ce qu'il a dit pendant sa campagne hein !
Je cautionne par contre les prises de risque. Je préfere un président qui tente des choses nouvelles (quitte à perdre gros) qu'un type passif qui écoute les sondages. Internet c'est 40ans d'investissement massif de la part des US, on voit aujourd'hui que sa à payé.
5  2 
Avatar de TallyHo
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 10/11/2016 à 1:14
Quelles sont les implications ? Aucune.

A la différence de la plupart des politicards déconnectés, le Président Trump sait ce qu'est la gestion d'une entreprise. Quand on lui parle d'un chantier à 100 millions, il sait ce que ça représente, ce n'est pas qu'un chiffre dans un budget d'état. Quand on va lui parler de 100 millions d'investissement pour telle boite, il sait ce que ça peut présenter comme risque.

Il aime son pays, en tous cas beaucoup plus que ces "élites" corrompues, et je ne crois pas qu'il fera ce qu'il a dit ou promis si cela pénalise fortement un ou des secteurs d'activité car il sait concrètement comment ça se passe sur le terrain.

Et puis n'oublions pas non plus qu'il ne gouvernera pas seul. Il y a des forces d'opposition, des "ultimatums" de grosses boites, etc... Bref il y a des rapports de force et la technologie pèse pas mal quand même aux USA. Donc ça ne m'inquiète pas du tout.

Par contre, il faut arrêter d'avoir des fantasmes TF1nesques au sujet du Président Trump et d'une soi-disant gouvernance avec des flingues...

PS : pour aujourd'hui, le NASDAQ est dans le vert à 50 points de son record de clôture.
3  1 
Avatar de virginieh
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 10/11/2016 à 15:38
Citation Envoyé par TallyHo Voir le message
Le serpent se mord la queue... Il me semble assez paradoxal de réclamer des "puissants" et de regretter dans un même temps qu'il n'y ait pas d'alternative. Comment les alternatives "minoritaires" peuvent émerger si les gens restent aliéner aux "puissants" habituels UMPSFN ? Il faudra m'expliquer...
OK alors je t'explique ce que je voulais dire : je ne réclamais pas de puissant, je répondais a la phrase que j'avais citée c'est à dire qu'il fallait changer du systeme UMPS et que cet argument est utilisé par un parti très particulier qui est à l'origine du terme.
Sauf que ce parti en particulier actuellement est très puissant et que beaucoup disent qu'il veut suivre les pas de Trump aux prochaines élections.
Je faisait juste remarque que ce parti est complétement et tout autant que es autres à la botte du système contrairement a ce qu'ils prétendent.
Donc je ne voulais pas dénigrer les partis minoritaires au contraire.
Je pense même qu'on a tort de se laisser berner au premier tour par le soit disant "vote utile" qui dit qu'il y a que 3 partis assez puissant en France pour atteindre le 2nd tour et que les autres votes ne "comptent" pas ou pire mettraient certains en danger.
C'est complètement faux, la présence de ces partis aux élections présidentielles permettent plusieurs choses :
1) élargir les opinions et de toute façons tout ce qui nous permet plus d'expressions et d'entendre plus de sons de cloche est bienvenu.
2) de forcer les partis "majoritaires" a composer avec les partis "minoritaires" proches d'eux et de chercher a avoir le spectre d'idées le plus large possible au lieu d'aller vers les caricatures extrêmes de leurs propres idées
3) de faire des promesses concernant les idées ou sujets d’inquiétudes soulevées par ces parties qui même si elle ne les engage à rien, les force a reconnaitre dans leur discours un problème ou une pensée.

Donc désolée si mon message précédent était peu clair.
2  0 
Avatar de MABROUKI
Membre expert https://www.developpez.com
Le 09/11/2016 à 23:35
Re
Sur un plan politique on peut s'attendre à ce que en cas de conflit majeur de l'exécutif américain avec le Congres (majorité Républicaine) ou le Senat (majorité républicaine) pour le vote des lois, le Congres et le Sénat ont une procédure de destitution prête et rodée : impeachment inscrit dans les tablettes constitutionnelles depuis 1876!!!
Car aux Amériques rien n'empêche un exécutif de gouverner même avec l'opposition majoritaire au parlement(dernier cas c'est celui d'Obama) ,ce qui en France , en GB ou Allemagne relève de l'impossible et conduirait soit à un renouvellement législatif ,soit à la démission de l'exécutif et de son président ...
1  0 
Avatar de Traroth2
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 10/11/2016 à 11:44
Citation Envoyé par sazearte Voir le message
Je pense qu'il est très dénigré par les (tous) médias, comme en France avec Marine Lepen, jamais vous verrez un journaliste dire "Moi je soutien Marine", ou "Moi je soutien Trump".

Dans son programme il y'a des choses bonnes et moins bonnes (surtout sur l'écologie ). J'ai commencé à l’apprécier notamment quand justement j'avais vue sa position vis à vis de l'espionnage et de sa politique étrangère. Que les médias cachent bien de nous montrer...

J'aime Trump, ce type fait un gros Fuck à tous les instituts de sondages et à tous les journalistes et sa, sa fait du bien de voir que l'avenir n'est jamais écrit et que je peuple américain n'écoute pas bettement TF1 CNN.

En France sa fait 20ans qu'on se tape l'UMPS, serait peut être temps de changer ?
L'extrême-droite est toujours le dernier filet de sécurité du système. Dernière illustration en date : Trump. D'après France Inter ce matin, il semble déjà acté que son secrétaire au trésor sera un banquier de Goldman Sachs. Ca passe bien, cette poignée de gravier ?

Extrait de l'article : "les partenariats public-privé devraient être la base de nos efforts de conquête de l’espace ». Et d’expliquer que « de tels partenariats offrent non seulement l'avantage d'une réduction des coûts (...) »" : Si ça, ce n'est pas une belle arnaque ! Les PPP sont un désastre pour les finances publics, et certainement pas une source d'économie ! La technologie de SpaceX vient en droite ligne de la NASA et a donc été financée par le contribuable, tout le programme est une commande de l'état et est donc financé par le contribuable. La seule chose en plus par rapport à l'époque où c'était la NASA qui faisait voler des fusées, c'est la thune qu'Elon Musk se met dans la poche au passage. Bonjour l'économie !
3  2