Uber admet utiliser des techniques de machine learning pour augmenter ses tarifs pour certains clients
Dans certaines villes des États-Unis

Le , par Michael Guilloux, Chroniqueur Actualités
Depuis plusieurs mois aux États-Unis, Uber fait face à de nombreuses critiques de conducteurs qui suspectent la société d’avoir changé son système de tarification pour faire payer plus aux clients, mais sans partager avec eux le gain supplémentaire. Le problème réside donc dans le fait qu’une telle pratique tend à augmenter l’écart entre ce que paient les clients et ce qui est versé aux chauffeurs qui travaillent pour Uber. Après des réponses insatisfaisantes, Uber admet enfin qu’il fait payer plus à certains clients, mais pour pouvoir assurer à la longue une bonne expérience aussi bien pour les clients que pour les conducteurs.

Dans une interview accordée à Bloomberg, un responsable d’Uber a en effet reconnu que la société a testé depuis plusieurs mois un nouveau système de tarification dans certaines villes des États-Unis. Le nouveau système tarifaire baptisé « route-based pricing » (tarification basée sur l'itinéraire) permet de facturer les clients en fonction de ce qu'ils sont prêts à payer.

Daniel Graf, chef de produit d'Uber, a déclaré que la société utilise des techniques de machine learning pour identifier différents groupes de clients et calculer la propension des clients à payer un prix plus élevé pour un trajet particulier à un certain moment de la journée. « Par exemple, on peut demander à quelqu'un qui va d'un quartier riche à un autre endroit chic de payer plus qu'une autre personne se dirigeant vers une partie plus pauvre de la ville, même si la demande, le trafic et la distance sont les mêmes », a rapporté Bloomberg.

Cela permet donc à Uber de gagner plus sur ces différentes courses. Et en ce qui concerne les gains supplémentaires, la société envisage de réinvestir une grande partie pour augmenter le nombre de voyages, en subventionnant par exemple l'utilisation d'UberPool. Rappelons-le, UberPoll est une option permettant de partager son trajet avec un autre utilisateur situé près de soi et voyageant dans la même direction, afin de partager le prix du trajet.

Pour ne pas oublier les chauffeurs, Uber compte également utiliser une partie de ces gains pour leur payer des bonus. Pour la société, l’objectif de ce nouveau système de tarification est surtout de lui permettre d’atteindre la rentabilité. Comme nous l’avons rapporté, Uber a en effet enregistré une perte de 2,8 milliards de dollars en 2016. « Vous connaissez nos chiffres », a rappelé Daniel Graf. « Nous voulons gérer et exploiter une entreprise durable », dit-il. La société a affirmé qu’elle pourrait aussi faire évoluer son système de machine learning pour se rapprocher de la rentabilité. Uber va également envoyer aux conducteurs un accord de conditions de service mis à jour reflétant le nouveau système de tarification.

La tarification basée sur l'itinéraire est actuellement limitée à 14 villes américaines où Uber offre son service, et le changement de système de tarification est maintenant officiel. Uber connait les itinéraires sur lesquels la société va facturer des prix élevés, mais Uber ne va pas les indiquer aux conducteurs ou aux passagers. Il faut encore préciser que la tarification basée sur l’itinéraire ne sera utilisée que sur le service UberX, d’après Business Insider, et seulement dans des villes où est également proposé UberPool aux États-Unis.

Un tel système de tarification peut toutefois susciter certains problèmes. D’après Christopher Knittel, professeur au Massachusetts Institute of Technology, cela veut dire que « la société est plus disposée à accepter que les personnes riches paient des tarifs plus élevés », ce que Uber réfute cependant. D’après le site d’informations Vice, un porte-parole d’Uber a affirmé que la société ne va pas regarder les caractéristiques individuelles des clients pour fixer ses tarifs, mais plutôt des statistiques de groupe. Reste à savoir en quoi est-ce différent si l’on ne connait pas les critères de formation de ces différents groupes. Connaissant l’historique d’Uber en matière de scandales, qu’est-ce qui garantit donc aux utilisateurs que le système d’Uber n’est rien d’autre qu’un système de calculs de prix en fonction des caractéristiques individuelles du client ?

Sources : Bloomberg, Business Insider, Vice

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi :

Google accuse ouvertement Uber d'avoir planifié le vol de sa technologie de voiture autonome, en complicité avec l'un de ses anciens ingénieurs
Uber poursuivi en justice pour invasion illégale de la vie privée des chauffeurs de Lyft, avec son programme de surveillance Hell
Pour un magistrat de la CJUE, Uber relève du secteur des transports et fait donc effectivement une concurrence déloyale aux taxis


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Mat.M Mat.M - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 22/05/2017 à 18:34
la logique d'Uber est très simple à comprendre ( comme celle des autres "plateformes" numériques) : écraser toute forme de concurrence pour avoir le monopole.

Quitte à faire payer les clients plus cher par la suite pour retrouver le chemin de la rentabilité
Avatar de frfancha frfancha - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 22/05/2017 à 23:17
Les personnes à revenus réduit ont droit à des réductions de prix sur les abonnements de transport public par exemple.
Avatar de Andarus Andarus - Membre averti https://www.developpez.com
le 23/05/2017 à 8:54
Uber est une entreprise socialiste qui l'aurait cru!
Avatar de Conan Lord Conan Lord - Membre émérite https://www.developpez.com
le 23/05/2017 à 9:38
Citation Envoyé par frfancha  Voir le message
Les personnes à revenus réduit ont droit à des réductions de prix sur les abonnements de transport public par exemple.

On n'a pas lu la même chose. Moi, je lis "augmentation des tarifs pour les plus riches sur critères d'itinéraire en faveur d'Uber (et peut-être des chauffeurs par la suite sous forme de bonus)". En quoi est-ce comparable aux réductions sur critères sociaux payés par la collectivité ? La finalité n'est pas du tout la même.
Avatar de psychadelic psychadelic - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 23/05/2017 à 18:53
Grand classique des sociétés US : se servir de la légalité pour faire des arnaques.
Avatar de el_slapper el_slapper - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 23/05/2017 à 21:37
Et mentir comme des arracheurs de dents. Comme par exemple leur UberPool qui ressemble de plus en plus à un système de bus, en beaucoup plus cher...
Offres d'emploi IT
Développeur C# / .Net H/F
SidePulse - Ile de France - Paris
Architecte Logiciel WebMethods H/F
Michael Page - Nord Pas-de-Calais - Lille (59000)
DevOps conseiller de voyages - H/F
bluecoders - Ile de France - Paris (75011)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil