Un meilleur job mieux payé ?

Deviens chef de projet, développeur, ingénieur, informaticien

Mets à jour ton profil pro

ça m'intéresse

Uber aurait enregistré une perte de 2,8 milliards de dollars en 2016,
Malgré un chiffre d'affaires de 6,5 milliards de dollars

Le , par Malick SECK, Community Manager

Les nombreux problèmes juridiques auxquels l'entreprise technologique américaine Uber a été confrontée ces dernières années semblent avoir occasionné des conséquences terribles pour la société. En effet, après un résultat déficitaire de 2 milliards de dollars en 2015, Uber aurait encore réalisé une perte nette de 2,8 milliards de dollars (2,6 milliards d'euros) durant l'année 2016 soit une variation de 40 %. D'après les informations collectées, le chiffre d'affaires de la société serait estimé à plus de 6,5 milliards de dollars en 2016 soit l'équivalent de près de 6,1 milliards d'euros.

Pour rappel, Uber a été créée en 2009 et se considère comme une plateforme en ligne spécialisée dans la mise en relation d'utilisateurs avec des conducteurs réalisant des services de transport. Cela est rendu possible grâce à l'utilisation de plusieurs fonctionnalités et véhicules.

Malgré cette importante perte enregistrée l'année dernière, certains responsables de la société Uber se seraient réjouis d'avoir une activité saine et en pleine expansion comme le montre le niveau de son chiffre d'affaires. Selon certains médias, la firme de San Francisco a soutenu que le nombre de ses courses en 2016 avait plus que doublé comparativement à celles réalisées en 2015. En effet, le nombre de courses réalisées l'année dernière aurait globalement atteint plus de 20 milliards de dollars. « Nous sommes heureux d'avoir une activité saine et en expansion, ce qui nous donne la marge de manœuvre requise pour réaliser les changements que nous savons nécessaires en matière de direction et de gouvernance et en ce qui concerne notre culture, notre organisation et nos relations avec nos chauffeurs », aurait déclaré la responsable des activités d'Uber en Amérique du Nord, Rachel Holt, dans un courriel adressé à l'AFP.

La société Uber serait aujourd'hui valorisée à près de 68 milliards de dollars, un montant qui aurait été déterminé sur la base des levées de fonds réalisées auprès de plusieurs investisseurs. « Uber, valorisée à quelque 68 milliards de dollars, est la plus importante " licorne " de la Silicon Valley, un terme qui désigne les start-ups valorisées à au moins un milliard de dollars et non cotées en Bourse », a déclaré Reuters. Ce dernier ajoute qu'Uber n'est pas dans l'obligation de publier des résultats trimestriels, et que cette situation résulte du fait que la société n'est pas cotée en bourse.

Source : Reuters - Le Figaro

Et vous ?

Que pensez-vous de la situation financière d'Uber ?

Voir aussi

Uber aurait manipulé les données de navigation pour reverser moins aux chauffeurs, et faire payer plus aux passagers

Hell : Uber aurait eu recours à un programme développé en interne, pour espionner les chauffeurs de son grand rival Lyft

Surestimation de revenus : Uber s'engage à verser 20 millions de dollars de dommages à la FTC, pour avoir trompé ses chauffeurs


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de TiranusKBX TiranusKBX - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 16/04/2017 à 21:53
En même temps avec le nombre de procès qu'ils se trainent ça doit pas aider
Avatar de el_slapper el_slapper - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 17/04/2017 à 8:03
Non, c'est juste une méthode vieille comme le monde. On abuse de son capital de départ pour casser les prix et tuer la concurrence(taxis et transports en commun), avant de les relever une fois le monopole acquis.
Avatar de Grogro Grogro - Membre émérite https://www.developpez.com
le 19/04/2017 à 16:01
Ou encore une bête histoire de manipulation comptable comme quelqu'un le suspectait sur un autre topic : plutôt que d'afficher des bénéfices pharamineux et donc payer les impôts adéquat, on préfère maintenir le cash dans l'entreprise quitte à inventer des dépenses d'investissement.
Offres d'emploi IT
Ingénieur analyste programmeur (H/F)
Safran - Auvergne - Montluçon (03100)
Développeur java / jee H/F
Capgemini - Ile de France - Suresnes (92150)
Data scientist senior H/F
Safran - Ile de France - Magny-les-Hameaux (Saclay)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil