Developpez.com

Plus de 2 000 forums
et jusqu'à 5 000 nouveaux messages par jour

Apple a commencé à stocker des données d'utilisateurs en Chine
Pour améliorer la performance des services iCloud

Le , par Francis Walter, Expert éminent sénior
La Chine avait exprimé son inquiétude pour les produits d'Apple. Tout récemment, elle aurait interdit les appareils d'Apple dans les achats du gouvernement, les ministères , les administrations locales et les services centraux du parti communiste, pour « des problèmes de sécurité ». Apple semble avoir trouvé comment regagner la confiance du gouvernement chinois.

Dans un communiqué de presse du Wall Street Journal, Apple a déclaré « avoir ajouté China Telecom à sa liste de fournisseurs de centre de données pour augmenter la bande passante et améliorer la performance » des services iCloud pour ses clients en Chine. iCloud est la plateforme de stockage de données en ligne d'Apple qui permet aux utilisateurs de sauvegarder leurs documents, musiques, images, … et d'y avoir accès à n'importe quel moment et n'importe où.


China Telecom a également confirmé qu'Apple a commencé le stockage de données sur ses infrastructures depuis le 8 Août et ce, après « 15 mois de tests rigoureux et d'évaluation ». Pour le moment, China Telecom demeure le seul fournisseur des services iCloud en Chine. Cependant, Apple rassure ses utilisateurs qu'elle « prend la sécurité et la vie privée des utilisateurs très au sérieux » et que les données stockées en Chine sont chiffrées, ce qui implique que China Telecom n'est pas capable d'avoir accès aux contenus.

Selon Sandy Shen, analyste chez Gartner, le stockage des données iCloud en Chine « aiderait à fournir une meilleure expérience utilisateur que la connexion directe au serveur local et permettrait un accès plus rapide et plus stable aux services iCloud ». Cela permettrait également à Apple d'atténuer les inquiétudes des autorités chinoises par rapport aux produits d'Apple.

Pour rappel, Apple n'est pas la seule firme étrangère à inquiéter le gouvernement chinois. Ce dernier aurait également interdit l'utilisation de certains produits de Microsoft dans ses administrations et également interdit l'achat des outils de sécurité Symantec et Kaspersky. La Chine compte bien limiter l'utilisation des produits étrangers au profit des produits locaux pour des questions de cyberespionnage et de sécurité des utilisateurs. D'ailleurs, elle a récemment ouvert une enquête antitrust contre Microsoft.

Source : Wall Street Journal

Et vous ?
Que pensez-vous de cet acte d'Apple ?

Pourra-t-elle gagner la confiance du gouvernement chinois ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Offres d'emploi IT
Réalité augmentée (h/f)
Atos - Auvergne - Clermont-Ferrand (63000)
Développeur LIFERAY confirmé à sénior
DEVOTEAM SA - Ile de France - Clamart (92140)
Concepteur/Développeur .NET (H/F)
Atos Technology Services - Provence Alpes Côte d'Azur - Aix en Provence

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil