Developpez.com

Plus de 14 000 cours et tutoriels en informatique professionnelle à consulter, à télécharger ou à visionner en vidéo.

La Chine aurait également interdit l'utilisation de la suite Office dans ses ministères
Une décision démentie par Microsoft

Le , par Hinault Romaric, Responsable .NET
Après Windows 8, au tour de la suite Office de Microsoft.

Le gouvernement chinois veut réduire sa dépendance aux produits développés par les entreprises américaines, suite aux divers rapports sur les programmes d'espionnage massif de la NSA et à l'accusation de ses militaires par la justice américaine pour cyberespionnage.

Il s'agit non seulement pour Pékin de protéger les intérêts du pays et des citoyens de la collecte de leurs données personnelles par des backdoors qui seraient intégrés aux produits, mais également d’éviter de se retrouver plus tard avec un OS qui ne bénéficie plus d'aucun correctif, comme c'est le cas actuellement avec Windows XP.

La première victime chez Microsoft avait été Windows 8. Pékin avait banni l'OS des nouveaux PC de l'administration au mois de mai dernier. Aujourd'hui, les autorités chinoises seraient allées encore plus loin en élargissant l'interdiction à la suite Microsoft Office.

Le quotidien CRJ (China Securities Journal) rapporte que Pékin aurait interdit l'utilisation d'Office dans certains organismes gouvernementaux, affirmant que la solution comporte des logiciels espions exploités par le gouvernement américain. La Chine compterait se tourner vers des logiciels locaux, notamment VPS Office, le populaire concurrent chinois de Microsoft Office, ou utiliser son propre logiciel développé en interne.

Le rapport a été cependant démenti par Microsoft. « Nous avons contacté le ministère des Finances, l'organe directeur de projets de marchés publics. Ils n’étaient pas au courant de cette décision », a expliqué à China Daily, un responsable de Microsoft, qui a déclaré par la suite que la compagnie travaillait en étroite collaboration avec le gouvernement chinois pour protéger ses activités dans le secteur.

Néanmoins, les analystes voient en cet incident, la volonté du gouvernement chinois de réduire le recours à des produits développés par des géants de l'IT américains comme Cisco, Microsoft, ou encore IBM.

« Cet incident montre la préoccupation croissante du gouvernement chinois concernant la sécurité de l'information, à la fois dans l'infrastructure et des perspectives d'application, compte tenu notamment des cyberattaques fréquentes », a déclaré Charlie Dai, analyste chez Forrester.

La Chine a déjà invité les entreprises chinoises du secteur bancaire à abandonner les serveurs d’IBM et compte auditer minutieusement les équipements de Cisco.

Source : CRJ


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Chuck_Norris Chuck_Norris - Membre émérite http://www.developpez.com
le 01/07/2014 à 14:08
Pour que Microsoft se sente obligé de démentir une décision locale du gouvernement chinois, c'est qu'ils ont la trouille.

Pourtant, Office ce n'est quand même pas (et surtout ne devrait pas être) la pièce maîtresse d'un système informatique. Et les raisons invoquées par la Chine pourraient l'être par n'importe quel gouvernement. Il faut certes savoir faire la part des choses entre bienveillance aveugle et paranoïa, mais de toute façon dépendre entièrement d'un unique autre pays et d'un unique fournisseur logiciel pour quelque chose d'aussi critique que le système informatique d'un État peut se révéler en effet très dangereux si les choses devaient tourner au vinaigre.
Avatar de Pierre GIRARD Pierre GIRARD - Expert confirmé http://www.developpez.com
le 01/07/2014 à 15:33
C'est marrant ... ils ne parlent pas de se débarrasser d'Oracle
Avatar de Brunmeche Brunmeche - Nouveau Candidat au Club http://www.developpez.com
le 05/07/2014 à 14:17
L'Europe devrait s'inspirer de cette décision et surtout la France. En effet, depuis déjà quelques années, les ventes liées sont interdites sur notre territoire. Malgré cela, on ne peut trouver dans le commerce que des PC avec l'OS W8 et le plus extraordinaire c'est que pour se faire remboursé cet OS, le plus souvent, il faut renvoyer le PC chez le fabricant !!! et la somme récupérée est dérisoire quand on fait le bilan financier de l'opération. Souvent, il est plus pratique de tout effacer et d'installer un nouvel OS (Linux ??).
Ce genre de situation est plutôt réservé au initiés car le consommateur qui ne maîtrise pas un peut l'informatique ne peut pas s'en sortir et je le comprend !!

Le problème principal rencontré avec les évolutions de Windows, notamment avec W8, c'est le changement radical de l'interface. On met souvent quelques années à maitriser un OS et quand tout va bien, principalement lors du remplacement du PC, la nouvelle version de l'OS arrive et il faut tout réapprendre. C'est alors reparti pour quelques années de galère, surtout avec W8. Pas de manuel, pas de copie de l'OS sur DVD, N° de licence intégré dans les entrailles du PC avec impossibilité de le le récupérer si c'est une version OEM et j'en passe. Personnellement, il y a longtemps que je n'ai plus vingt ans et mon temps de réponse à beaucoup faibli et j'ai mis plusieurs mois avant de pourvoir comprendre comment fonctionne W8. On comprend alors pourquoi beaucoup d'entreprise sont encore équipées de XP/W7 et ne sont pas encore prêtes à changer.

Je possède deux autres PC qui sont équipés avec l'OS Debian et c'est formidable ! Effectivement sur Linux il y a aussi des MAJ mais l'interface et la philosophie du système reste la même et l'on est pas dépaysé.

Pour résumé, il faudrait faire respecter la Loi et permettre aux consommateurs de pouvoir choisir à l'achat l'OS qu'il vont embarquer sur leur PC et se poser cette question :

Pourquoi payer un OS quand on peut acquérir la même chose gratuitement et qui plus est avec des milliers de logiciels eux aussi gratuits ?

On trouve maintenant pratiquement les mêmes programmes sur Win et Linux. Il y a quelques différence mais l'on peut très bien s'en accommoder. A quoi cela sert-il d'avoir un logiciel qui dit "papa/maman" si l'on n'utilise que 10% des ses fonctionnalités ???
Avatar de Pierre GIRARD Pierre GIRARD - Expert confirmé http://www.developpez.com
le 05/07/2014 à 15:41
Citation Envoyé par Brunmeche  Voir le message
...Je possède deux autres PC qui sont équipés avec l'OS Debian et c'est formidable ! Effectivement sur Linux il y a aussi des MAJ mais l'interface et la philosophie du système reste la même et l'on est pas dépaysé...

Pour l'OS, oui ... pour l'interface : Debian est juste l'OS, mais justement, c'est pas l'interface. Hors, parmi ces interfaces, il y a Gnome et KDE et nombreux sont ceux qui n'ont pas retrouvés leur petits à l'occasion des changements de versions majeures. C'est pourquoi certains (dont je fais partie) ont abandonnés ces interfaces au profit de LXDE ou XFCE ou d'autres.

Et même, en y regardant de plus près ??? le passage de Grub à Grub 2 (par exemple) est loin d'être intuitif.

Reste l'avantage du prix et du choix. Ce n'est pas Debian qui vous oblige à changer de version, c'est vous qui décidez de le faire ... ou pas. Les risque en ne le faisant pas étant d'ailleurs le même : Les versions très anciennes ne sont plus corrigées. Par contre, la liberté de passer de Ubuntu à Debian ou de SuSE à Mandriva ou tout autre choix ... tout en gardant la même interface et les mêmes applications est plutôt un avantage.
Offres d'emploi IT
Développeur ruby on rails #RoR #Ruby H/F
Urban Linker - Rhône Alpes - Lyon (69000)
Architecte fonctionnel sales & supply H/F
MENWAY TALENTS - Ile de France - Paris (75000)
Analyste développeur
LITOO - Ile de France - Paris (75000)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil