IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Une ex modératrice de TikTok, payée 10 $ par jour pour vérifier des images de maltraitance d'enfants et de violence armée, devait laisser sa webcam allumée toute la nuit,
D'après des rapports

Le , par Patrick Ruiz

95PARTAGES

7  0 
Télétravail : faut-il que les employés soient obligés de garder leurs webcams allumées ? Le cas d’une ancienne modératrice de TikTok qui devait laisser sa webcam allumée toute la nuit lors du processus de passage en revue des images de maltraitance et de violence armée pour la plateforme relance le débat. La question divise. L’ancienne modératrice de TikTok qui était payée à 10 $ par jour met en avant des considérations en lien avec la violation de sa vie privée. Néanmoins, plusieurs raisons sont susceptibles d’expliquer la nécessité pour TikTok de requérir que la webcam du modérateur reste allumée.

« C'était terrible, car ma famille et moi vivons dans la même maison. Je me sentais donc très coupable de leur dire : s'il vous plaît, ne passez pas derrière la caméra, car je pourrais être renvoyée. Teleperformance [l’entreprise française pour laquelle elle travaillait] est particulièrement paranoïaque à l'idée que les gens puissent voir ce que nous faisons », rapporte l’ancienne modératrice.

Certains motifs sont néanmoins susceptibles d’expliquer pourquoi TikTok requiert des modérateurs qu’ils gardent la caméra allumée lors du processus de passage en revue des contenus de la plateforme. La manœuvre peut permettre de s’assurer que le modérateur ne dispose pas de caméra lui permettant de faire une copie des contenus de maltraitance, de violence armée ou de façon plus globale jugés offensants ; une autre raison susceptible de justifier la nécessité de garder la caméra allumée est que le modérateur ne montre pas le contenu à ses enfants ou aux occupants de la maison. En sus, un motif supplémentaire est que si le modérateur tente de se suicider à cause de ce qu'il voit, TikTok peut envoyer des médecins et des chargés de relations publiques pour une prise en charge immédiate.

Le cas de cette modératrice fait suite à l’ouverture d’une procédure judiciaire par un employé situé aux Pays-Bas contre la société Chetu basée en Floride. L’employé n’était pas satisfait d’être surveillé 9 heures par jour par une formule qui incluait le partage de son écran et la diffusion en continu de sa webcam. Lorsqu'il a refusé au motif de protéger sa vie privée, il a été licencié pour ce que la société a déclaré être un refus de travailler et une insubordination. Les documents en lien avec l’action en justice font même état de ce que la société a estimé que la surveillance par la webcam ne diffère pas de celle qui résulte de la présence physique dans un bureau.


En général, les patrons considèrent que c’est un manque d’engagement de la part des employés que d’éteindre leurs webcams. C’est ce qui ressort d’un sondage qui souligne que 90 % des chefs d’entreprises américaines n’envisagent pas d’avenir à long terme avec des employés qui ne se soumettent pas à leur exigence de garder leur caméra allumée.

Chez Microsoft, on est d’avis que la surveillance active des employés est une erreur. C’est ce que suggère une récente sortie de Satya Nadella sur la question : « Tout d'abord, je pense que n'importe quel produit, y compris tous nos produits, doit être construit en s'assurant que les lois sur la vie privée sont toutes intégrées dans le produit. Maintenant si vous vous demandez à quoi servent tous ces outils, en fin de compte, pour les entreprises, ils sont destinés à aider leurs employés à s'épanouir. Parce que la seule façon pour une entreprise de réussir et d'être productive est que les employés ressentent ce sentiment d'autonomisation, ce sentiment d'énergie et de connexion pour la mission de l'entreprise et non pour faire un travail significatif. Donc pour moi, il ne s'agit pas de surveillance, mais plutôt d'aider les employés à s'épanouir, ce qui doit être l'objectif principal de l'utilisation de ces outils. »

Source : The Bureau Of Investigative Journalism

Et vous ?

Webcam des employés en télétravail toujours allumée ou éteinte à l’intention de leurs employeurs : de quel bord êtes-vous ?
Y a-t-il une certaine pertinence pour les employeurs à faire usage de tels outils ?
Accepteriez-vous de travailler en étant surveillé de façon aussi active ?

Voir aussi :

Twitter encourage fortement tous ses employés du monde entier à travailler à domicile pour réduire la probabilité de propagation du coronavirus
Coronavirus : après avoir recommandé le travail à domicile, Twitter demande à ses employés de travailler chez eux, une mesure adoptée par les grandes enseignes de la tech comme Google
Télétravail : cinq raisons pour lesquelles les entreprises lui disent non, Gagnerait-il à être plus largement adopté ?
Le coronavirus ralentit la production d'écrans LCD, et les prix des TV et moniteurs devraient monter en conséquence, cinq usines de fabrication à Wuhan étant actuellement touchées, selon un rapport

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de smarties
Membre expert https://www.developpez.com
Le 24/10/2022 à 22:15
TikTok pourrait aussi :
- restreindre la durée journalière pour modérer
- soumettre l'employé fréquemment à des visites médicales pour s'assurer de son suivi psychologique
- fournir un accès à la plateforme via un logiciel spécial qui empêche les captures d'écran

Il y a d'autres solutions avant une surveillance h24 !
0  0