IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Elon Musk envisagerait de licencier jusqu'à 75% des employés de Twitter
Un analyste craint que cela entraîne un « effet en cascade » qui va se répercuter sur les utilisateurs

Le , par Stéphane le calme

133PARTAGES

3  0 
Environ 7 500 personnes travaillent actuellement sur Twitter et 75 % d'entre elles peuvent s'attendre à se voir montrer la porte, rapporte le Washington Post. Elon Musk, qui est en plein processus d'acquisition de la société, a déclaré aux investisseurs potentiels qu'il prévoyait des licenciements drastiques pour réduire les coûts. Musk a une date limite pour conclure l'achat de Twitter d'ici le 28 octobre. Dans un signe pour montrer que l'accord se poursuit, Twitter a gelé les récompenses en actions de ses employés. Des sources anonymes ont déclaré au Post que l'accord progressait de bonne foi.

Des suppressions d'emplois étaient de toute façon prévues. Avant l'offre de Musk, la direction de Twitter prévoyait de remercier près d'un quart de son personnel. Les réductions du personnel prévues par Musk, qui sont plus importantes, sont « inimaginables », a déclaré l'ancien responsable des mesures de spam et de santé de Twitter. Les utilisateurs le remarqueraient probablement immédiatement, car Twitter est susceptible de subir davantage de piratages, par exemple. Musk prévoit de mettre en œuvre le classement forcé ou stack ranking (littéralement classement par pile), une pratique qui a pris fin chez Microsoft en 2013 parce qu'elle a contribué à une mauvaise culture, pour réduire les effectifs.

Le but du stack ranking est de conduire à une amélioration progressive de la performance moyenne du collectif en exigeant que les individus soient classés ou notés par rapport à leurs collègues, mettant donc en compétition les collaborateurs entre eux. Après avoir obtenu le résultat, les employés ayant un classement au-dessus de la pile (the stack) sont ceux qui pourront obtenir des primes et l’autre partie au-dessous de la pile seront licenciés.


Les effectifs de Twitter risquent d'être frappés par des coupes massives dans les mois à venir, quel que soit le propriétaire de l'entreprise, les interviews et les documents obtenus par le Washington Post montrent un changement susceptible d'avoir un impact majeur sur sa capacité à contrôler les contenus préjudiciables et à empêcher la crise de la sécurité des données.

Elon Musk a déclaré aux investisseurs potentiels dans son accord pour acheter l'entreprise qu'il prévoyait de se débarrasser de près de 75% des 7 500 employés de Twitter, réduisant l'entreprise à un peu plus de 2 000 employés.

Même si l'accord Twitter de Musk échoue (et il y a peu d'indications maintenant que ce sera le cas) de grosses coupes sont attendues : la direction actuelle de Twitter prévoit de réduire la masse salariale de l'entreprise d'ici la fin de l'année prochaine, un nombre qui signifierait le départ de près d'un quart des effectifs, selon des documents sociaux et des entretiens avec des personnes familières avec les délibérations de l'entreprise. La société prévoyait également de procéder à des coupes importantes dans son infrastructure, y compris les centres de données qui assurent le fonctionnement du site pour plus de 200 millions d'utilisateurs qui se connectent chaque jour.

L'ampleur des coupes, qui n'ont pas été signalées auparavant, aide à expliquer pourquoi les responsables de Twitter étaient impatients de vendre à Musk : l'offre de 44 milliards de dollars de Musk, bien qu'hostile, est un ticket d'or pour l'entreprise en difficulté, aidant potentiellement sa direction à éviter des annonces douloureuses qui aurait démoralisé le personnel et peut-être paralysé la capacité du service à lutter contre la désinformation, les discours de haine et le spam.

L'impact de ces licenciements serait probablement immédiatement ressenti par des millions d'utilisateurs, a déclaré Edwin Chen, un scientifique des données anciennement responsable des mesures de spam et de santé de Twitter et maintenant PDG de la start-up de modération de contenu Surge AI. Il a déclaré que même s'il pensait que Twitter était en sureffectif, les réductions de masse salariale proposées par Musk étaient « inimaginables » et exposeraient les utilisateurs de Twitter à des risques de piratage et d'exposition à du matériel offensant tel que la pornographie juvénile.


Une réduction si drastique du personnel entraînera un « effet en cascade »

« Ce serait un effet en cascade », a-t-il dit, « où vous auriez des services en panne et les gens qui resteraient n'auraient pas les connaissances institutionnelles pour les remettre en marche, et seraient complètement démoralisés et voudraient partir d'eux-mêmes ».

Jeudi, Sean Edgett, un avocat de Twitter, a envoyé une note à tous les employés disant que l'entreprise n'avait aucune confirmation de Musk concernant ses plans. Les « discussions sur les économies de coûts » à plus petite échelle de Twitter ont été suspendues une fois l'accord de fusion signé, a déclaré Edgett, selon un e-mail consulté par The Post.

Dans les groupes internes de Slack, les employés de Twitter ont réagi à la nouvelle avec colère et résignation, se soutenant mutuellement et faisant des blagues sur la tourmente des derniers mois, selon des personnes familières avec les conversations.

Twitter et Musk devraient conclure l'achat d'ici vendredi prochain. La planification de la clôture avance en toute bonne foi après des mois de batailles juridiques, disent des personnes familières avec les négociations qui ont parlé sous couvert d'anonymat pour discuter des délibérations internes. Si l'accord se conclut, Musk deviendrait immédiatement le nouveau propriétaire de Twitter.


Ce sera un défi herculéen de rendre Twitter, une entreprise déjà en difficulté, plus rentable, selon un analyste financier

« La partie la plus facile pour Musk a été d'acheter Twitter et la partie la plus difficile est de le réparer », a estimé Dan Ives, analyste financier chez Wedbush Securities. « Ce sera un défi herculéen que de renverser la tendance ».

Nell Minow, experte en gouvernance d'entreprise et vice-présidente de ValueEdge Advisors, a déclaré que Musk était probablement en train de proposer des plans ambitieux à des investisseurs potentiels, mais qu'il aura des difficultés à mettre en œuvre ses propositions.

« Il doit être capable de montrer ce qu'il se passera après qu'il ait procédé à la réduction du personnel », indique-t-elle. « Par quoi va-t-il les remplacer, l'IA ? »

Les dirigeants de l'entreprise ont répété à plusieurs reprises aux employés qu'il n'y avait pas de plans de licenciement immédiat lors des assemblées publiques. Lors de la seule mairie à laquelle il a assisté, en juin, Musk a été ostensiblement posé une question sur les licenciements. Il a répondu qu'il ne voyait pas de raison pour laquelle les moins performants devraient rester employés.

Mais les nouveaux détails, qui reflètent les conversations de ces derniers mois, mettent en évidence la nature extrême de la transformation prévue de Twitter par Musk dans l'optique de rendre plus rentable l'entreprise en difficulté. Twitter n'a jamais atteint les marges bénéficiaires ou la taille d'autres sites sociaux comme Meta et Snap. Et le plan de Musk de privatiser l'entreprise, la libérant au passage de l'obligation de plaire à Wall Street, était l'une des principales raisons pour lesquelles l'ancien PDG et co-fondateur Jack Dorsey a soutenu l'offre de Musk.

Et la lutte de pouvoir entre Elon Musk et Twitter sur la plateforme, puis devant les tribunaux, ont eu un impact sévère sur l'entreprise. Elon Musk fait face à une importante attrition des travailleurs, à un ralentissement de l'embauche, à des projets au point mort et à un cours boursier volatil.

« Twitter ne vaut manifestement que 10 à 12 milliards de dollars », selon une entreprise ayant investi dans l'accord Musk - Twitter

Récemment, Andrea Walne, associée générale de Manhattan Venture Partners, une entreprise qui a investi dans l'accord, a déclaré à Business Insider qu'elle pensait que Twitter ne valait que 10 à 12 milliards de dollars et que d'autres partenaires essayaient de sortir. Musk lui-même a déclaré que lui et ses investisseurs « payaient manifestement trop cher » pour la plateforme lors de l'appel aux résultats de Tesla mercredi.

Musk a suggéré qu'il assouplirait les normes de modération du contenu et favoriserait la restauration du compte de l'ancien président Donald Trump

Musk a déclaré aux investisseurs qu'il prévoyait de doubler ses revenus en trois ans et de tripler le nombre d'utilisateurs quotidiens pouvant voir des publicités au cours de la même période, bien qu'il n'ait fourni que peu de détails sur la manière dont il atteindrait ces objectifs.

Twitter estime que ses utilisateurs actifs quotidiens monétisables (MDAU), définis comme le nombre d'utilisateurs éligibles pour voir des publicités, sont de 237,8 millions, en hausse de 16,6% par rapport au même trimestre de l'année dernière. Mais les documents qui ont émergé dans la bataille judiciaire de Twitter avec Musk indiquent des chiffres bien inférieurs, la partie de Musk affirmant, en utilisant les propres données de Twitter, que moins de 16 millions d'utilisateurs voient la grande majorité des publicités.

De plus, le temps que ces utilisateurs passent à naviguer sur Twitter a diminué de 10 % au cours de 2021 et n'a que légèrement récupéré au premier trimestre 2022, selon les entretiens.

Éviscérer puis remodeler le personnel en réembauchant des personnes choisies fait partie intégrante des ambitions de Musk, selon des entretiens et des documents. Bien que Musk ait précédemment indiqué qu'il serait ouvert à la suppression de personnel (les documents juridiques montrent qu'il était d'accord avec un ami sur un texte indiquant que le nombre d'employés de l'entreprise n'était pas justifié par ses revenus par rapport à d'autres entreprises technologiques) il n'a pas proposé de chiffres spécifiques publiquement.

Des projections optimistes présentées aux investisseurs, alimentées par de fortes suppressions d'emplois

Dans les présentations préparées pour les investisseurs et autres parties intéressées, les projections commerciales optimistes de Musk ont ​​été alimentées en partie par de fortes suppressions d'emplois dans ce que l'on a appelé une organisation « gonflée ». Un investisseur potentiel, qui s'est exprimé sous couvert d'anonymat pour décrire franchement les propositions de Musk, les a comparées à des rachats par emprunt, où les entreprises sont rendues rentables grâce à des réductions dévastatrices de la main-d'œuvre et des opérations.

Mais Musk a déclaré à ses associés qu'il pensait que réduire considérablement la taille de l'entreprise était la première étape pour exécuter une stratégie de redressement qui impliquerait ensuite de faire venir des travailleurs plus efficaces et apporter des innovations rentables. Celles-ci incluent l'expansion de nouveaux services qui, selon lui, pourraient générer plus de revenus, comme une entreprise d'abonnement où les gens paient pour s'abonner à du contenu exclusif de personnalités et d'influenceurs puissants. (Twitter expérimente actuellement un tel modèle, appelé Twitter Blue).

Mais les propres données de Twitter ont révélé que les abonnements peuvent ne pas générer de nouveaux revenus significatifs, selon les entretiens. En effet, les utilisateurs qui voient le plus d'annonces - environ le 1% des utilisateurs les plus performants aux États-Unis - sont également les plus susceptibles de rejoindre un service d'abonnement. S'ils commençaient à payer un abonnement mensuel et devenaient sans publicité, le programme pourrait cannibaliser la partie la plus lucrative de l'activité publicitaire actuelle de Twitter.

La performance forcée

Le budget de Twitter pour les effectifs - environ 1,5 milliard de dollars l'an dernier - comprend de nombreux vendeurs de publicité très bien payés et plusieurs milliers d'ingénieurs. La société dépense également des centaines de millions pour des entreprises sous-traitantes qui paient des gens pour examiner les rapports de discours de haine, d'abus sexuels sur des enfants et d'autres contenus laids et enfreignant les règles sur Internet. La rémunération médiane de Twitter – le point auquel la moitié gagne plus et la moitié gagne moins – est d'environ 240 000 $ pour tous les employés et 308 000 $ pour les ingénieurs.

Certaines des réductions prévues d'effectif ont été suspendues en attendant la vente à Musk, qui a été annoncée en avril.

L'entreprise met en place un système d'évaluation des performances appelé performance forcée ou stack ranking, qui oblige les managers à noter les employés sur une courbe numérique, de sorte qu'un pourcentage défini de travailleurs sera toujours marqué comme peu performant, selon l'un des documents de l'entreprise. Cette décision a été critiquée par les membres du personnel, mais Twitter affirme que d'autres entreprises technologiques ont les mêmes pratiques.

Le personnel des ressources humaines de Twitter a déclaré aux employés qu'il ne prévoyait pas de licenciements massifs, mais des documents montrent que de vastes plans visant à licencier du personnel et à réduire les coûts d'infrastructure étaient déjà en place avant que Musk ne propose de racheter l'entreprise. Musk se serait alors appuyé sur ces plans en ciblant d'abord les personnes peu performantes – les personnes désignées par le système des ressources humaines de l'entreprise comme « pas sur la bonne voie » ou recevant une note inférieure à 3 sur 5 – avant de passer à d'autres phases de réduction des effectifs.

Et vous ?

Que pensez-vous du stack ranking comme mesure de performance ?
Quels seraient, selon vous, ses avantages et ses inconvénients ?
Êtes-vous surpris de voir Elon Musk vouloir l'adopter, même si plusieurs autres entreprises comme General Electric, Microsoft et Goldman Sachs l'ont abandonnée ?
Êtes-vous surpris de voir Elon Musk vouloir diminuer drastiquement le personnel de Twitter ?
Que pensez-vous des propos d'Edwin Chen qui pense que les réductions de masse salariale proposées par Musk exposeraient les utilisateurs de Twitter à des risques de piratage et d'exposition à du matériel offensant tel que la pornographie juvénile ?
Partagez-vous les propos de Manhattan Venture Partners qui pense que Twitter ne vaut manifestement que 10 à 12 milliards de dollars et certainement pas les 44 milliards de dollars qu'Elon Musk va lui donner ?

Voir aussi :

Elon Musk aurait l'intention de détruire Twitter pour le transformer en WeChat, le chat chinois, soit une application permettant de tout faire, de la messagerie aux paiements électroniques
Elon Musk peut-il sauver Twitter de l'effondrement ? Ou va-t'il juste jeter par les fenêtres 44 milliards de $ ? 23 % des adolescents disent l'utiliser aujourd'hui, contre 33 % en 2014, selon Pew
Elon Musk suggère de facturer aux gouvernements et aux entreprises de « légers frais » pour utiliser Twitter, précisant que « Twitter sera toujours gratuit pour les utilisateurs occasionnels »

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de AoCannaille
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 02/11/2022 à 10:31
Citation Envoyé par Madmac Voir le message
Le dernier scandale de Pfizer qui a été d'admettre qu'aucune recherche n'avait été fait pour confirmer que la vaccination stoppait la transmission. En dépit du battage publicitaire qui prétendait le contraire.
Change de média, dés le début Pfizer, et les autres labos, ont bien publié le fait qu'ils n'aient pas testé l'efficacité sur la transmission. Pour une raison simple, si on prend le temps de réfléchir 2 minutes : Tester la transmission implique de contaminer des humains à une maladie dont on a/avait aucun remède à ce moment donné.

Je n'ai absolument pas apprécié qu'on nous force à prendre ce vaccin en version Béta, mais faut arrêter de chercher des problème là où il n'y en avait pas...
16  1 
Avatar de pmithrandir
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 16/11/2022 à 20:50
Enfin... Les devs dans le monde entier ont les même habitudes.

Tu ne peux pas les prendre pour des divas pendant 5 ans et leur proposer l esclavage facilement.

En plus, les bons ont souvent des opportunités quoi qu'il arrive et parfois assez d'argent pour créer leurs opportunités.

Bref avec ce genre de message il va sûrement arriver a un tiers qui reste.. mais ça m'étonnerait qu'il garde les meilleurs.

Et attendons nous a voir pointer un produit twitter like dans les 2 mois par quelques dizaines d'employés le codage a déjà du commencer et je ne doute pas qu'un ou deux fond soit prêt à mettre quelques centaines de millions dedans.

Mastodon de par sa philosophie ne pourra jamais faire l'affaire donc il y a une place a prendre.
13  0 
Avatar de escartefigue
Modérateur https://www.developpez.com
Le 02/11/2022 à 11:23
Citation Envoyé par Erviewthink Voir le message
Tu ne peux pas dire qu'un vaccin n'augmente pas la mortalité car et c'est un fait des gens peuvent mourir après l'injection d'un vaccin, si ils ne l'avaient pas reçu, ces personnes mortes ne le seraient pas si elles ne l'avaient pas reçu, donc un vaccin augmente la mortalité suite à son injection, c'est un fait, même si c'est minime.

Il faut arbitrer si le risque en vaut la chandelle, un personne jeune en bonne santé a peu de risque de mourir du covid donc se vacciner contre ce rhume est inutile pour une personne lambda.
Encore une fois lisez les études scientifiques au lieu de vous croire plus expert que les médecins et cessez de propager des rumeurs débiles, c'est honteux et même criminel.
14  3 
Avatar de pmithrandir
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 16/11/2022 à 10:25
Je pense que le gars a fait une erreur
Et même en France tous les salariés ont une obligation de retenu et de loyauté envers leur entreprise.
Donc un licenciement aurait été validé je pense.

La il faut regarder le contexte.
On a un mec qui prétend mieux faire que twitter depuis plusieurs années.
A peine arrivé dans une boîte en état correct mais pas top, il mène une politique inhabituelle dont les résultats a court terme sont désastreux.
Au passage, au lieu d'accuser la hiérarchie passée des errements il n hésite pas à mettre en doute les compétences techniques des équipes et la qualité des produits. Or la qualité n'a jamais été un frein sur Twitter.

Il me paraît normal que les équipes lui fasse faux bond.

C'est dailleur pur cela que je pense qu'il va se prendre une belle claque dans les 2 mois avec une faillite retentissante. Parce que sans employé on ne produit plus... Et que sans voix discordante on fonce dans le mur a coup sur.

Je ne donne pas cher de Tesla aussi. Parce que là il est en train de politiser son discours, ce qui aux Etats Unis peut facilement te priver de subventions, de soutien... Et de ventes.

Quand il humilié un député en public... Il ne peut pas gagner derrière.

On verra alors que Tesla est valorisé 10 a 100 fois trop cher.
https://www.lesechos.fr/industrie-se...bourse-1358541

Cette boîte ne peut pas valoir 100 fois plus que Renault. Soyons sérieux.

La chute sera brutale je pense.
11  0 
Avatar de Pyramidev
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 16/11/2022 à 17:44
Du coup, parmi ceux qui sont en congés, ceux qui ne lisent pas leurs courriels du boulot seront automatiquement virés ?

Très peu de développeurs voudront rester chez Twitter. Ceux qui cliqueront sur le lien le feront probablement car ils essaieront de trouver un autre job avant d'être virés.
Plus aucun développeur ne voudra postuler chez Twitter.
Soit Elon Musk est totalement idiot, soit son but est de détruire Twitter.
11  0 
Avatar de SimonKenoby
Membre actif https://www.developpez.com
Le 15/11/2022 à 11:24
Tiens, je croyais que Elon Musk était un grand défenseur de la liberté d'expression? N'avait-il pas dis il y a quelques moi que n'importe qui pouvait le critiquer? On commence déjà a voir les limites de sa "liberté d'expression".
14  4 
Avatar de pmithrandir
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 18/11/2022 à 20:57
Explique moi pourquoi un dev bon irait bosser
Beaucoup d'heure
Pour un chef impulsif
Sans stratégie compréhensible
En gerant un existant sans soutien

Un bon boulot de dev c'est selon moi
Un projet intéressant
Des collègues intéressants
Une roadmap compréhensible et tenable
Entre 30 et 40h de travail max
Un management a l écoute
Un équilibre vie perso vie pro tenable dans le temps.

Pour moi les devs qui ont le choix fuieront cette ambiance toxique qui ne coche aucune de ces cases.
11  1 
Avatar de micka132
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 09/12/2022 à 12:11
Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
Musk aurait demandé aux employés d'accepter de travailler au bureau 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 ou de quitter volontairement leur emploi. D'après les plaignantes, en faisant cette demande aux employés, Musk n'a pas pris en compte les autres occupations des femmes en dehors des heures et jours de travail. Ce qui serait contraire à la loi.
Ca veut dire qu'il n'y a que les femmes qui ont d'autres occupations en dehors des heures et jours de travail? C'est pas un peu sexiste ça?

Après la discrimination positive à l'embauche, il faut faire la discrimination négative au licenciement.
10  0 
Avatar de Fleur en plastique
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 20/12/2022 à 9:16
Citation Envoyé par Guilp Voir le message
- Il prend des décisions rapides
Des décisions hâtives, prises sur un coup de tête, et pour lesquelles le désastre était évident avant même de l'effectuer.
Citation Envoyé par Guilp Voir le message
- Il mesure ses résultats immédiatement
Le désastre j'aurais dis. Mais oui, il le voit. Preuve qu'il n'est pas complètement fou.
Citation Envoyé par Guilp Voir le message
- Il n'hésite pas à itérer rapidement et à tester autre chose
Il répare le désastre qu'il a lui-même causé à de nombreuses reprises.

Citation Envoyé par Guilp Voir le message
Même si 80% de ses décisions sont mauvaises, le fait d'itérer rapidement dans cette boucle de feedback utilisateur, c'est la manière typique des startups pour innover et grandir rapidement.
Innover ? Le mot typique du commercial pour se défendre contre toute décision impopulaire. Ce mot est, en ce qui me concerne, banni de mon vocabulaire, car trop utilisé pour couvrir la mafia de l'informatique.

Très honnêtement, je l'avais imaginé tout de suite, obtenir la coche bleue pour 8 € / mois allait permettre à n'importer qui d'avoir la coche bleue, qui n'avait plus le sens de validé, mais le sens de "a payé", donc autrement dit, aucun sens pour le visiteur qui n'en a que f... Mais comme le visiteur ne sait pas forcément que la coche bleue a changé de signification, il était évident que cela allait servir aux petits plaisantins du Web de profiter d'une notoriété si facile à obtenir.

Virer en masse des équipes dans l'unique but de réduire la masse salariale, puis être obligé de rappeler quand on se rend compte qu'on a peut-être pas viré les bons, là encore c'est juste une impulsion. Je ne nie pas le besoin de réduire la masse salariale, mais il faut le faire d'une manière raisonnée. Rappeler quelqu'un après l'avoir viré c'est juste la preuve d'une incompétence crasse.

Citation Envoyé par Guilp Voir le message
mais peut-être va-t-il en sortir quelque chose de radicalement innovant et qui va fonctionner dans quelques mois.
A contrario, ne pas oser itérer radicalement dans une entreprise qui n'a pas trouvé son modèle pour survivre, ça aurait été un crash assuré. Je suis donc la suite des événement avec beaucoup d'intérêt (et de popcorn) !
Quand on le voit poster lui-même un sondage sur "devrais-je quitter l'entreprise" et voir 58% de oui, permet-moi de douter de sa compétence. Surtout que je ne crois pas une seconde qu'il va le faire, bien que tout montre qu'il devrait. Car non seulement il crache Twitter, mais il entraîne ses autres entreprises à succès (Tesla, SpaceX) dans sa chute.

Au niveau de la dernière actu, je pense que Twitter est coupable de ne pas avoir signifié son désir de rompre le contrat avec cette entreprise, puisqu'il se contente de jeter les factures à la poubelle. D'un autre côté, une facture trimestrielle de 1 million de dollars pour une fourniture de service apparemment dispensable puisque Twitter ne s'est pas encore effondré, même sans connaître les détails, cela semble largement excessif.
10  0 
Avatar de escartefigue
Modérateur https://www.developpez.com
Le 02/11/2022 à 11:06
Citation Envoyé par Madmac Voir le message
Les AntiVaxx ne manqueront pas de matériel pour allumer les membres du culte de Fauci. Augmentation généralisé de mortalité proportionnel au proportion de vacciné. Le dernier scandale de Pfizer qui a été d'admettre qu'aucune recherche n'avait été fait pour confirmer que la vaccination stoppait la transmission. En dépit du battage publicitaire qui prétendait le contraire.
La répétition compulsive de fausses informations ne les rend pas véridiques, elle ne fait que décrédibiliser son auteur, en l'occurrence Madmac.
Le vaccin contre le COVID, comme les autres vaccins du reste, n'augmente pas la mortalité, c'est tout le contraire.
Toutes les études montrent que le vaccin contre le COVID diminue au contraire très fortement les formes graves de COVID et le taux de mortalité.
Evidemment, pour le savoir, il faut s'intéresser aux études validées par la communauté scientifique et non aux rumeurs sans fondement. Bref, avoir l'esprit cartésien. Trop compliqué pour certains.

Les AntiVaxx manquent bel et bien de matériel : ce sont les neurones en état de fonctionner qui leur manquent cruellement
15  6