IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Elon Musk suggère de facturer aux gouvernements et aux entreprises de « légers frais » pour utiliser Twitter
Précisant que « Twitter sera toujours gratuit pour les utilisateurs occasionnels »

Le , par Stéphane le calme

368PARTAGES

5  0 
Elon Musk a déclaré mardi que Twitter pourrait facturer des frais « légers » aux utilisateurs commerciaux et gouvernementaux, dans le cadre de la volonté de l'entrepreneur milliardaire d'augmenter ses revenus, qui a pris du retard par rapport à des rivaux plus importants comme Meta Platforms de Facebook. « Twitter sera toujours gratuit pour les utilisateurs occasionnels, mais il y aura peut-être un léger coût pour les utilisateurs commerciaux/gouvernementaux », a déclaré Musk dans un tweet. «*Certains revenus valent mieux que rien*!*» a-t-il ajouté dans un autre tweet.

La semaine dernière, Reuters a rapporté que Musk avait déclaré aux banques qu'il développerait de nouvelles façons de monétiser les tweets et de sévir contre la rémunération des dirigeants pour réduire les coûts de la société de plateforme de médias sociaux. Musk a également déclaré aux banques qu'il prévoyait de développer des fonctionnalités pour augmenter les revenus de l'entreprise, y compris de nouvelles façons de gagner de l'argent avec des tweets contenant des informations importantes ou devenant virales. Lors du gala annuel du Met à New York lundi, Musk a déclaré que la portée de Twitter n'était actuellement qu'une « niche » et qu'il souhaiterait qu'un pourcentage beaucoup plus important du pays y participe.


L'acquisition de Twitter par Elon Musk n'a pas encore été finalisée, mais l'homme le plus fortuné du monde s'occupe en proposant des idées de changements potentiels à la plateforme. Sa dernière suggestion ? Faire payer les entreprises et les gouvernements pour tweeter.


Comme c'est souvent le cas avec Elon Musk, il n'y a aucun engagement envers ce plan : il ne fait que tweeter. Mais cela correspond à ce que nous avons déjà entendu sur les idées de Musk pour la plateforme. Par exemple, Reuters a rapporté le mois dernier que, lors de la présentation aux banques de son acquisition, Musk a suggéré qu'il pourrait facturer aux entreprises de médias de citer ou d'intégrer des tweets. Dans chaque cas, la logique est simple*: Twitter est actuellement gratuit, les gens veulent le produit, alors pourquoi ne pas le facturer*?

Eh bien, parce que ces idées semblent évidentes, mais comportent de nombreux problèmes potentiels. Dans le cas d'une facturation pour a) citer ou b) intégrer des tweets, a) serait contraire au premier amendement (ce qui ne va pas de pair avec sa promotion de la liberté d'expression) tandis que b) introduirait toutes sortes de maux de tête administratifs (difficile donc si Musk veut réduire les effectifs de Twitter).

En comparaison, faire payer les gouvernements et les entreprises pour tweeter est plus simple, mais toujours délicat à mettre en œuvre. Par exemple, quelle doit être la taille d'une entreprise avant que vous la facturiez pour utiliser Twitter*? Vous ne voulez probablement pas que The Coca-Cola Company paie le même tarif qu'une brasserie locale, par exemple. Mais sinon, comment faites-vous la différence ? Évaluez-vous les frais en fonction du nombre d'abonnés (qui peut ne pas refléter la taille d'une entreprise), ou des revenus (qui nécessiteraient une validation), ou autre chose*? Et combien facturez-vous, même sur un système à plusieurs niveaux*? Demandez trop et vous repousserez les gens, ce qui réduira l'effet de réseau qui donne aux médias sociaux une grande partie de sa valeur en premier lieu. Trop peu et cela ne fera aucune différence pour vos revenus. Et ainsi de suite. Ce ne sont pas des questions insolubles, mais elles ne sont pas aussi simples non plus.

Quoi qu'il en soit, tout cela n'est que vague spéculation : nous ne savons tout simplement pas ce que Musk prévoit de faire avec Twitter à ce stade. Mais cela en soi est instructif, car évoquer ces choses en public est apparemment le modus operandi de l'homme le plus fortuné du monde qui pourrait alors évaluer l'intérêt porté à ces idées.

Les milliardaires de la technologie tels que Bill Gates, Jeff Bezos et Larry Page élaborent souvent des plans à long terme et gèrent leurs affaires par le biais d'un appareil d'entreprise composé d'avocats, de professionnels de la communication et de différents conseillers. Mais Elon Musk ne fonctionne comme aucun d'eux.

À un degré jamais vu chez aucun autre magnat, l'entrepreneur agit par caprice, par fantaisie et avec la certitude qu'il a raison à 100%, selon des entretiens avec plus de 30 employés actuels et anciens, investisseurs et autres personnes qui ont travaillé avec lui. Alors que Musk a parié avec succès sur les voitures électriques, les voyages dans l'espace et l'intelligence artificielle, il s'en sort souvent dans les plus grands moments, évite les experts et s'appuie presque uniquement sur ses propres conseils, ont-ils déclaré.

Le New-York Times explique que :

« Pour fonctionner de cette manière, Musk a construit un monde insulaire d'environ 10 confidents qui sont pour la plupart d'accord avec lui et exécutent ses enchères. Ils incluent son jeune frère, Kimbal Musk; Birchall*; Alex Spiro (son avocat personnel)*; et divers chefs d'état-major. Pour gérer ses nombreuses idées, Musk crée continuellement de nouvelles entreprises, dont la plupart sont structurées de manière à ce qu'il reste aux commandes. Ses lieutenants de confiance travaillent souvent dans son vaste empire d'entreprises.

« Une fois que Musk a identifié le projet clef de chaque entreprise – ce qu'il appelle son "chemin critique" – il prend le relais pour s'assurer que sa vision est respectée, contrôlant les moindres aspects de la façon dont les technologies sont construites et déployées. Son génie a donné naissance au constructeur automobile le plus précieux au monde et à une société de fusées innovante, et il a gagné le respect - et la peur - de ses ingénieurs.

« S'appuyer sur son petit équipage et suivre sa propre pensée a permis à Musk d'être en mesure de prendre les décisions qui influenceront une situation et de se conduire avec peu de retenue, le transformant en une figure de l'ère moderne semblable à Howard Hughes - bien que ses méthodes créent souvent du chahut ».

Lors d'une conférence en 2018, Musk a expliqué qu'il s'était comporté de manière impulsive. C'est une leçon qu'il a apprise il y a plus de 25 ans après avoir fondé sa première start-up, Zip2, a-t-il déclaré. « Je n'ai pas vraiment de business plan », a-t-il déclaré. « J'avais un business plan à l'époque de Zip2. Mais ces choses sont toujours fausses, donc je ne me suis simplement pas soucié des business plans après cela ».

Le fonctionnement de Musk a des implications sur ce qu'il pourrait faire avec Twitter. La société de San Francisco, dont le milliardaire devrait prendre possession dans les six prochains mois, a été en ébullition à propos de l'accord. Alors que le drame de la prise de contrôle se déroulait, son nouveau propriétaire a publiquement critiqué la plateforme et a pris pour cible les cadres supérieurs de Twitter qui supervisent les règles de parole sur la plateforme.

La semaine dernière, Parag Agrawal, directeur général de Twitter, a déclaré aux plus de 7 000 employés de l'entreprise qu'une fois que Musk prendra le relais, « nous ne savons pas dans quelle direction cette entreprise ira ».

Au fur et à mesure que Musk a créé plus d'entreprises, il a rassemblé des associés qu'il pouvait déployer dans de nombreuses entreprises.

L'une était Mary Beth Brown, qui a été embauchée en 2002 pour être essentiellement l'assistante de direction de Musk. Elle est rapidement devenue une sorte de chef de cabinet, traitant les demandes des médias et certaines questions financières pour SpaceX et Tesla, tout en aidant à gérer la vie personnelle de Musk, selon les déclarations d'Ashlee Vance, l'auteur de Elon Musk: Tesla, SpaceX, and the Quest for a Fantastic Future.

Cette même année, Musk a embauché Gwynne Shotwell en tant que septième employé de SpaceX. En tant que présidente et chef de l'exploitation du fabricant de fusées, Shotwell a supervisé la croissance de l'entreprise, devenant l'un des employés qui ont travaillé le plus longtemps avec Musk.

Lors d'une conférence en 2018, Shotwell a expliqué comment elle gérait Musk : « Quand Elon dit quelque chose, vous devez faire une pause et ne pas dire immédiatement : "Eh bien, c'est impossible" ou "Il n'y a aucun moyen que nous fassions cela. Je ne sais pas comment c'est réalisable"», a-t-elle déclaré. « Alors vous le zippez et vous y réfléchissez. Et vous trouvez des moyens de le faire ».

Source : Elon Musk

Et vous ?

Que pensez-vous de l'idée de facturer les gouvernements et les entreprises de « léger frais » pour l'utilisation de Twitter ?
Comment cela pourrait-il être mis en place selon vous ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de AoCannaille
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 02/11/2022 à 10:31
Citation Envoyé par Madmac Voir le message
Le dernier scandale de Pfizer qui a été d'admettre qu'aucune recherche n'avait été fait pour confirmer que la vaccination stoppait la transmission. En dépit du battage publicitaire qui prétendait le contraire.
Change de média, dés le début Pfizer, et les autres labos, ont bien publié le fait qu'ils n'aient pas testé l'efficacité sur la transmission. Pour une raison simple, si on prend le temps de réfléchir 2 minutes : Tester la transmission implique de contaminer des humains à une maladie dont on a/avait aucun remède à ce moment donné.

Je n'ai absolument pas apprécié qu'on nous force à prendre ce vaccin en version Béta, mais faut arrêter de chercher des problème là où il n'y en avait pas...
16  1 
Avatar de totozor
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 12/05/2022 à 8:26
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Que pensez-vous de ces recherches ? Vous semblent-elles crédibles ?
Partagez-vous les conclusions selon lesquelles des politiques de modération plus faibles nuiraient ironiquement à la liberté d'expression ?
Quel est votre avis sur la liberté d'expression ? Jusqu'à quel point devrait-elle être permise sur les réseaux sociaux ?
Cette analyse me fait penser à une émission d'ARTE sur le "fabrique de l'ignorance" qui explique, comment la recherche (financé par des lobbys), par la surproduction d'études, rends la hiérarchisation des causes difficile et donc rends la réalité scientifique moins perceptible.
Le reportage se base en grande partie sur la façon dont le lobby du tabac a essayé de masquer les risques de fumer en finançant énormément de recherches sur les autres sources de risques pour la santé (pollution, nutrition, etc...)


Pour moi les recherches mentionnées dans l'article et dans le reportage suggèrent que l'excès d'information ne mène pas à la connaissance mais à l'ignorance.
Je pense que les réseaux sociaux amplifient ça parce qu'en plus de nous noyer d'informations, ils n'identifient ni la qualité de la source, ni la capacité de résonnance d'un groupe.

Je pense que nous sommes dans une période compliquée où la liberté d'expression doit être défendue mais certains de ses effets doivent être combattus au risque de voir certains groupes (zététiciens, complotistes, wokes, etc) devenir les détenteurs de la vérité et les censeurs des autres (reprenez la même liste en changeant l'ordre).
Je n'ai pas la solution à cette difficulté, je pense que personne ne l'a et que ne se baser que sur une personne pour Twitter est une erreur grave.
Ceci dit je pense que la position de défenseur de la liberté d'expression de Musk n'est que du marketing. D'ici quelques mois il deviendra la censure qu'il condamne aujourd'hui, les bannis ne seront juste pas les mêmes qu'hier. (Mais ceci n'est que mon intime conviction)
13  0 
Avatar de pmithrandir
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 16/11/2022 à 20:50
Enfin... Les devs dans le monde entier ont les même habitudes.

Tu ne peux pas les prendre pour des divas pendant 5 ans et leur proposer l esclavage facilement.

En plus, les bons ont souvent des opportunités quoi qu'il arrive et parfois assez d'argent pour créer leurs opportunités.

Bref avec ce genre de message il va sûrement arriver a un tiers qui reste.. mais ça m'étonnerait qu'il garde les meilleurs.

Et attendons nous a voir pointer un produit twitter like dans les 2 mois par quelques dizaines d'employés le codage a déjà du commencer et je ne doute pas qu'un ou deux fond soit prêt à mettre quelques centaines de millions dedans.

Mastodon de par sa philosophie ne pourra jamais faire l'affaire donc il y a une place a prendre.
13  0 
Avatar de AoCannaille
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 18/05/2022 à 11:22
Citation Envoyé par Madmac Voir le message
Mais le marxisme culturel est aussi en contradiction avec les croyances de millénal qu'ils sont tous des êtres exceptionnels (Snow flake). Comme des flocons de neige, tous uniques. Alors la réthorique victimaire s'appuie sur l'idée que notre appartenance à une race ou une culture est plus importante que notre individualité. Mais au fond, la majorité de gens comprennent que c'est un discours de lâche qui blâme la société pour tout leur problèmes personnelles. Ce discours a eu une certaine popularité, mais quand les gens qui diffusent ce discours ont tous des "Gueule de perdant". Ce discours n'est plus très vendeur aux États-Unis. Tu n'as qu'à voir ce qui arrive avec les entreprises qui ont épouser cette idéologie: Ils sont toutes sur le bord de la faillite. Tous les Américains connaissent l'expression :Get woke. Go Broke! (Devener un marxiste culturel, faite faillite.)
Tous ces événements que tu décris sont des épiphénomène assez négligeable mais mis en exergue par les réseaux sociaux.
4 glandus ont un militantisme extrême et tous les médias en parlent beaucoup plus que mérité.
Du coup d'autres glandus ont des réactions épidermiques contre, et sont aussi surmédiatisés.

Tout ça n'est que la continuité de la société du spectacle.

Déconnectez vous un peu, , regardez un peu autour de vous, vous verrez que ces sujet ne méritent pas autant d'attention et que plus vous vous impliquez, plus vous leur en donnez (en particulier dans le cas présent, en full hors sujet...)
11  0 
Avatar de escartefigue
Modérateur https://www.developpez.com
Le 02/11/2022 à 11:23
Citation Envoyé par Erviewthink Voir le message
Tu ne peux pas dire qu'un vaccin n'augmente pas la mortalité car et c'est un fait des gens peuvent mourir après l'injection d'un vaccin, si ils ne l'avaient pas reçu, ces personnes mortes ne le seraient pas si elles ne l'avaient pas reçu, donc un vaccin augmente la mortalité suite à son injection, c'est un fait, même si c'est minime.

Il faut arbitrer si le risque en vaut la chandelle, un personne jeune en bonne santé a peu de risque de mourir du covid donc se vacciner contre ce rhume est inutile pour une personne lambda.
Encore une fois lisez les études scientifiques au lieu de vous croire plus expert que les médecins et cessez de propager des rumeurs débiles, c'est honteux et même criminel.
14  3 
Avatar de pmithrandir
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 16/11/2022 à 10:25
Je pense que le gars a fait une erreur
Et même en France tous les salariés ont une obligation de retenu et de loyauté envers leur entreprise.
Donc un licenciement aurait été validé je pense.

La il faut regarder le contexte.
On a un mec qui prétend mieux faire que twitter depuis plusieurs années.
A peine arrivé dans une boîte en état correct mais pas top, il mène une politique inhabituelle dont les résultats a court terme sont désastreux.
Au passage, au lieu d'accuser la hiérarchie passée des errements il n hésite pas à mettre en doute les compétences techniques des équipes et la qualité des produits. Or la qualité n'a jamais été un frein sur Twitter.

Il me paraît normal que les équipes lui fasse faux bond.

C'est dailleur pur cela que je pense qu'il va se prendre une belle claque dans les 2 mois avec une faillite retentissante. Parce que sans employé on ne produit plus... Et que sans voix discordante on fonce dans le mur a coup sur.

Je ne donne pas cher de Tesla aussi. Parce que là il est en train de politiser son discours, ce qui aux Etats Unis peut facilement te priver de subventions, de soutien... Et de ventes.

Quand il humilié un député en public... Il ne peut pas gagner derrière.

On verra alors que Tesla est valorisé 10 a 100 fois trop cher.
https://www.lesechos.fr/industrie-se...bourse-1358541

Cette boîte ne peut pas valoir 100 fois plus que Renault. Soyons sérieux.

La chute sera brutale je pense.
11  0 
Avatar de Pyramidev
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 16/11/2022 à 17:44
Du coup, parmi ceux qui sont en congés, ceux qui ne lisent pas leurs courriels du boulot seront automatiquement virés ?

Très peu de développeurs voudront rester chez Twitter. Ceux qui cliqueront sur le lien le feront probablement car ils essaieront de trouver un autre job avant d'être virés.
Plus aucun développeur ne voudra postuler chez Twitter.
Soit Elon Musk est totalement idiot, soit son but est de détruire Twitter.
11  0 
Avatar de SimonKenoby
Membre actif https://www.developpez.com
Le 15/11/2022 à 11:24
Tiens, je croyais que Elon Musk était un grand défenseur de la liberté d'expression? N'avait-il pas dis il y a quelques moi que n'importe qui pouvait le critiquer? On commence déjà a voir les limites de sa "liberté d'expression".
14  4 
Avatar de pmithrandir
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 18/11/2022 à 20:57
Explique moi pourquoi un dev bon irait bosser
Beaucoup d'heure
Pour un chef impulsif
Sans stratégie compréhensible
En gerant un existant sans soutien

Un bon boulot de dev c'est selon moi
Un projet intéressant
Des collègues intéressants
Une roadmap compréhensible et tenable
Entre 30 et 40h de travail max
Un management a l écoute
Un équilibre vie perso vie pro tenable dans le temps.

Pour moi les devs qui ont le choix fuieront cette ambiance toxique qui ne coche aucune de ces cases.
11  1 
Avatar de escartefigue
Modérateur https://www.developpez.com
Le 02/11/2022 à 11:06
Citation Envoyé par Madmac Voir le message
Les AntiVaxx ne manqueront pas de matériel pour allumer les membres du culte de Fauci. Augmentation généralisé de mortalité proportionnel au proportion de vacciné. Le dernier scandale de Pfizer qui a été d'admettre qu'aucune recherche n'avait été fait pour confirmer que la vaccination stoppait la transmission. En dépit du battage publicitaire qui prétendait le contraire.
La répétition compulsive de fausses informations ne les rend pas véridiques, elle ne fait que décrédibiliser son auteur, en l'occurrence Madmac.
Le vaccin contre le COVID, comme les autres vaccins du reste, n'augmente pas la mortalité, c'est tout le contraire.
Toutes les études montrent que le vaccin contre le COVID diminue au contraire très fortement les formes graves de COVID et le taux de mortalité.
Evidemment, pour le savoir, il faut s'intéresser aux études validées par la communauté scientifique et non aux rumeurs sans fondement. Bref, avoir l'esprit cartésien. Trop compliqué pour certains.

Les AntiVaxx manquent bel et bien de matériel : ce sont les neurones en état de fonctionner qui leur manquent cruellement
15  6