IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Plus de la moitié des transactions en bitcoins sont fausses, selon Forbes,
L'une des critiques les plus courantes à l'égard du bitcoin est l'omniprésence du wash trading

Le , par Bruno

159PARTAGES

5  1 
L’évolution technologique a conduit à la création et à l’émergence d’une nouvelle forme de monnaies : la monnaie virtuelle ou digitale, baptisée aussi cryptomonnaie ou monnaie marchandise synthétique. La plus importante d’entre elles est le bitcoin. Sa paternité est revendiquée par le collectif Satoshi Nakamoto. Une nouvelle analyse de Forbes portant sur 157 bourses de cryptomonnaies révèle que 51 % du volume quotidien d'échanges déclarés de bitcoins sont probablement faux.

Au sein du marché émergent et turbulent des cryptomonnaies, où l'on compte pas moins de 10 000 jetons, le bitcoin, est le grand-père, la valeur sûre, représentant 40 % des 1000 milliards de dollars d'actifs crypto en circulation. Le bitcoin est la porte d'entrée de la cryptomonnaie. On estime que 46 millions d'adultes américains le possèdent déjà, selon le New York Digital Investment Group, et un nombre croissant d'investisseurs institutionnels et de sociétés s'intéressent à cet actif alternatif naissant.


Le bitcoin était en baisse de 1,5 % à 19 946 dollars samedi, soit 298 dollars de moins que lors de sa précédente clôture. Il est en baisse de 58,7 % par rapport au sommet de l'année de 48 234 $ atteint le 28 mars.

L'Ether, la pièce liée au réseau blockchain ethereum, a quant à elle baissé de 2,76 % à 1 467,2 dollars, perdant 41,60 dollars par rapport à sa précédente clôture. La chute du bitcoin intervient après une faible journée de vendredi pour la monnaie, qui a chuté en même temps que Wall Street, les trois indices de référence ayant terminé en baisse de plus de 3 %.

La faiblesse des actifs à risque est survenue après que le chef de la Réserve fédérale, Jerome Powell, a mis en garde contre l'attente d'une fin rapide de son resserrement des taux. Les actions de la Fed sur les taux d'intérêt ont poussé certains investisseurs à prévoir plus de peine pour les actions.

« Le bitcoin a plongé sous les 20 000, car les investisseurs s'attendent à ce qu'un week-end plein de pessimisme en provenance de Jackson Hole tire le sentiment vers le bas », a déclaré Edward Moya, analyste de marché principal chez OANDA. « Les banquiers centraux européens et asiatiques seront probablement beaucoup plus pessimistes que le président de la Fed, Powell, ce qui fait que de nombreux traders se préparent à une ouverture faible dimanche soir », a-t-il ajouté.

Le bitcoin est passé pour la dernière fois sous la barre des 20 000 dollars à la mi-juillet. L'une des critiques les plus courantes à l'égard du bitcoin est l'omniprésence du wash trading (une forme de faux volume) et la faible surveillance des échanges. L'U.S. Commodity Futures Trading Commission, l’agence fédérale de régulation des bourses du commerce aux États-Unis, définit le wash trading comme « le fait de conclure, ou de prétendre conclure, des transactions pour donner l'impression que des achats et des ventes ont été effectués, sans encourir de risque de marché ni modifier la position du trader sur le marché ».

Coinbase, principale plateforme d’échanges d’actifs numériques, a écopé en mars 2021 d’une amende de 6,5 millions de dollars prononcée par la Commodity Futures Trading Commission. La plateforme électronique a été sanctionnée pour manipulation du volume des transactions et tromperie des investisseurs.

La raison pour laquelle certains traders pratiquent le wash trading est de gonfler le volume d'échange d'un actif pour donner l'apparence d'une popularité croissante. Dans certains cas, des robots de négociation exécutent ces opérations sans contrepartie en jetons, augmentant ainsi le volume, tandis que dans le même temps, des initiés renforcent l'activité par des remarques haussières, faisant monter le prix dans ce qui est effectivement un système de pompage et de vidage. Le wash trading profite également aux bourses, car il leur permet de donner l'impression d'avoir plus de volume qu'elles n'en ont réellement, ce qui peut encourager les transactions légitimes.

Il n'existe pas de méthode universellement acceptée pour calculer le volume quotidien de bitcoins, même parmi les sociétés de recherche les plus réputées du secteur. Par exemple, CoinMarketCap évalue le volume des échanges de bitcoins sur 24 heures à 32 milliards de dollars, CoinGecko à 27 milliards, Nomics à 57 milliards et Messari à 5 milliards.


Les craintes persistantes quant à la solvabilité des bourses de cryptomonnaies, soulignées par les effondrements publics de Voyager et Celsius, ajoutent aux difficultés. Dans une interview, le PDG de FTX, Sam Bankman-Fried, a déclaré que de nombreuses faillites de bourses étaient à venir. Une répercussion importante de ce manque de confiance dans ses marchés sous-jacents est le refus de la Security and Exchange Commission d'approuver un ETF bitcoin au comptant.

Malheureusement pour les espoirs de l'ETF bitcoin, beaucoup de ces craintes et critiques sont valables. Dans le cadre des recherches menées par Forbes sur l'écosystème cryptographique à partir des données de 2021, il a classé les 60 meilleures bourses en mars.

Source : Forbes, Vidéo

Et vous ?

L'avis de Forbes, qui estime que Plus de la moitié des transactions en bitcoins sont fausses est-elle pertinente ?

Voir aussi :

Le bitcoin a plongé sous les 20 000 dollars samedi, poursuivant une baisse qui l'a fait chuter de près de 60 % par rapport à son plus haut de l'année

Le minage de bitcoins devient non rentable, car le prix du bitcoin est tombé au niveau du coût moyen du minage, ce qui pourrait provoquer de grands changements sur le marché

Les marchés des cryptomonnaies ont perdu 200 milliards de dollars, le bitcoin a baissé de 50 % depuis novembre, pour atteindre son plus bas niveau depuis 10 mois

Bitcoin tombe en dessous de 20 000 $ pour la première fois depuis 2020 après avoir atteint un sommet de 69 000 $ en novembre, une aubaine pour la vente des GPU dont les prix continuent de chuter

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de tobias45
Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 30/08/2022 à 15:03
Citation Envoyé par Rolllmops Voir le message
Donc non seulement les transactions en bitcoin consomment une énergie monstre, mais en plus c'est dans la moitié des cas pour rien ? Formidable.
Commentaire qui montre que tu parle d'un sujet auquel tu ne comprend strictement rien. En même temps, c'est la grande mode en ce moment. Les transactions en question se font au sein même des plateformes d'échanges, absolument pas sur la blockchain. Pour la blockchain, il ne se passe rien, donc aucun impact sur sa consommation. Pour faire un parallèle, lorsque tu déplace un fichier entre deux répertoires sur ton disque, tu ne passe pas par internet. Là, c'est pareil. A part le fait qu'en plus, le déplacement est annulé avant d'avoir commencé. Mais il est vrai que l'article est flou sur ce point, je suppose a des fins propagandistes.
5  0 
Avatar de Rolllmops
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 30/08/2022 à 10:29
Donc non seulement les transactions en bitcoin consomment une énergie monstre, mais en plus c'est dans la moitié des cas pour rien ? Formidable.
3  3